La langue française

Vésanie

Définitions du mot « vésanie »

Trésor de la Langue Française informatisé

VÉSANIE, subst. fém.

PATHOL., vx. Aliénation mentale, maladie mentale. Synon. folie1(v. ce mot A), psychose.Accès de vésanie. L'auteur (...) a beau vouloir tracer les nuances de ce qu'on appelle dans la société fou, extravagant, insensé, idiot, imbécile, etc., (...) il est loin de s'élever à des notions exactes sur les divers états de vésanie (Pinel, Alién. ment., 1801, p. 166). − (...) mon médecin ne peut pas me faire rester couchée (...).Mais naturellement, Madame, on ne peut pas avoir, pardonnez-moi le mot, toutes les vésanies, vous en avez d'autres, vous n'avez pas celle-là (Proust, Guermantes 1, 1920, p. 304).
P. ext., littér. Synon. de folie1(v. ce mot C).Le poète nous a conduit à une situation-limite, vers une limite qu'on craint de dépasser, entre vésanie et raison, entre des vivants et une morte (Bachelard, Poét. espace, 1957, p. 162).
P. métaph. Son moindre péril [de l'art français] n'a pas été cette vésanie impertinente qu'on nommait le « moderne-style » (Colette, Pays connu, 1949, p. 139).
Prononc. et Orth.: [vezani]. Att. ds Ac. dep. 1835. Étymol. et Hist. Ca 1480 (Mistere de Saint Quentin, éd. H. Chatelain, 13052), attest. isolée; à nouv. en 1596 (Hulsius); puis déb. xixes. 1801 (Pinel, loc. cit.). Empr. au lat.vesania « déraison, folie, délire, extravagance », de vesanus « insensé, fou, forcené, furieux ».

Wiktionnaire

Nom commun

vésanie \ve.za.ni\ féminin

  1. (Vieilli) (Médecine) Nom générique sous lequel on comprend les différentes sortes d’aliénation mentale.
    • Hier encore il nous couvrait d’outrages parce que nous demandions ce qu’il réclame aujourd’hui d’une énergie désespérée […] Je me réjouirais de l’avoir converti —non sans peine— si les signes caractéristiques de l’affreuse vésanie ne m’inspiraient les craintes les plus vives sur les conséquences de ce trop brusque revirement d’esprit. — (Georges Clemenceau, La Fâcheuse Vésanie, 6 juillet 1899 dans L’Aurore - En réunion dans « Justice militaire », 1901)
    • Cette sagace entente de la vie pratique n’a aucun rapport avec les vésanies et les délires. — (Joris-Karl Huysmans, La Cathédrale, Plon-Nourrit, 1915)
    • […] qui empêchera que l’attention ne soit sollicitée et retenue par des objets indignes ou absurdes, que l’on ne réfléchisse dans le vide, que l’on ne médite la sottise, la vésanie ou le néant ? — (Franc-Nohain [Maurice Étienne Legrand], Guide du bon sens, Éditions des Portiques, 1932)
  2. (Par hyperbole) Propos ou idée dont on souligne l'aspect absurde ou délirant.
    • L'acte générateur est une idée aussi explicative qu'obsédante, autrement dit, bien qu'elle soit chargée de toutes les vésanies de l'inconscient, l'idée fixe est une idée claire. — (Gaston Bachelard, La formation de l'esprit scientifique, Paris, Librairie Philosophique J. Vrin, « Bibliothèque des textes philosophiques », 2011, p. 238)
    • Pour l'intuition animiste — on peut en faire assez fréquemment la remarque — tout ovale est un œuf. Un auteur explicite assez clairement cette vésanie. Delairas, écrivant en 1787, prétend trouver une doctrine synthétique de la génération. — (Gaston Bachelard, La formation de l'esprit scientifique, Paris, Librairie Philosophique J. Vrin, « Bibliothèque des textes philosophiques », 2011, p. 278)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

VÉSANIE. n. f.
T. de Médecine. Nom générique sous lequel on comprend les différentes sortes d'aliénation mentale.

Littré (1872-1877)

VÉSANIE (vé-za-nie) s. f.
  • Terme de médecine. Nom générique des différentes espèces d'aliénation mentale.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « vésanie »

(1795) Du latin vesania (« folie »), de vesanus (« fou, forcené »). Il y a un hapax en 1480.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Lat. vesania, folie, de vesanus, composé de ve, indiquant privation, et sanus, sain.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « vésanie »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
vésanie vesani

Citations contenant le mot « vésanie »

  • Puis vient la saison 2009-2010, littéralement celle de l’explosion pour Stevan Jovetic.  Petit à petit, il gagne la confiance de son entraîneur Prandelli et s’installe dans le onze titulaire florentin. Le natif de Titograd enchaîne les masterclass notamment en Ligue des Champions. Il inscrira deux doublés : le premier contre Liverpool (2-0) en phase de poule puis le second contre le Bayern (3-2) en 1/8e de finale dans un Artemio Franchi en vésanie. Malheureusement pour les Florentins, l’aventure s’arrête à ce stade de la compétition. , Jovetic, itinéraire d'un énième talent gâché
  • Tu devrais faire parvenir ton cv à l'opéra comique, avant qu'il ne soit trop tard, ta vésanie gagne du terrain. Tu parles urbanisme, tu connais donc par coeur sur ta ville Le Plan Local d’Urbanisme (PLU) La carte communale (CC) Le Plan de Sauvegarde et de Mise en Valeur (PSMV) Le Schéma de COhérence Territoriale (SCOT) Les tribunaux n'ont pas grand travail que je sache et lorsqu'ils en ont eu (porte sud) ... mdr ! aurore. mohedano. dmi. midilibre.fr, Impasse du Gardonnet à Alès : les riverains exaspérés face au chantier d'un promoteur - midilibre.fr
  • Un fait d’actualité. Ramanna et Raghavan nous entraînentavec eux dans les méandres de leur vésanie. Oblikon.net, Critique de The Mumbai Murders par Anurag Kashyap | Oblikon.net

Traductions du mot « vésanie »

Langue Traduction
Anglais vesania
Espagnol vesania
Italien vesania
Allemand vesania
Chinois 维西亚
Arabe فيسانيا
Portugais vesania
Russe vesania
Japonais ベザニア
Basque vesania
Corse vesania
Source : Google Translate API

Synonymes de « vésanie »

Source : synonymes de vésanie sur lebonsynonyme.fr

Vésanie

Retour au sommaire ➦

Partager