La langue française

Schizophrénie

Sommaire

  • Définitions du mot schizophrénie
  • Étymologie de « schizophrénie »
  • Phonétique de « schizophrénie »
  • Citations contenant le mot « schizophrénie »
  • Images d'illustration du mot « schizophrénie »
  • Traductions du mot « schizophrénie »
  • Synonymes de « schizophrénie »

Définitions du mot « schizophrénie »

Trésor de la Langue Française informatisé

SCHIZOPHRÉNIE, subst. fém.

A. − PSYCH. Psychose chronique caractérisée par une dissociation de la personnalité, se manifestant principalement par la perte de contact avec le réel, le ralentissement des activités, l'inertie, le repli sur soi, la stéréotypie de la pensée, le refuge dans un monde intérieur imaginaire, plus ou moins délirant, à thèmes érotiques, mégalomanes, mystiques, pseudo-scientifiques (avec impression de dépersonnalisation, de transformation corporelle et morale sous l'influence de forces étrangères, en rapport avec des hallucinations auditives, kinesthésiques). Le trouble essentiel de la schizophrénie est constitué par la perte de contact vital avec la réalité (...). Un déficit spécifique d'ordre pragmatique en résulte (...). Les troubles de l'idéation, de l'affectivité et des manifestations volitionnelles, dont Bleuler fait les symptômes élémentaires de la schizophrénie et dont le caractère principal est la discordance, se laissent déduire aisément (E. Minkowski,La Schizophrénie, 1927, p. 236):
Bleuler étudia (...) les déments précoces. Il décrivit fort bien ces sujets tout absorbés par eux-mêmes, plongés dans des rêves et des méditations intérieures, retranchés du monde extérieur jusqu'au repli morbide sur soi-même, qui oscillent entre une sensibilité exagérée et une anesthésie totale des sentiments (...). Pour eux Bleuler créa le mot de schizophrénie qui signifie « divisé », « séparé ». Divisés, séparés, les malades le sont (...) dans leur esprit lui-même où s'est produit une véritable fracture mentale. H. Baruk,Des hommes comme nous, 1976, p. 81.
B. − P. anal. Ambivalence psychique, manque de réalisme, comportement extravagant qui évoque la schizophrénie. Le formalisme pourrait entraîner le chercheur dans un désert scolastique. Seul alors, un nouvel apport de matière fraîche (le contact, par exemple, avec une théorie physique), peut arracher le mathématicien à la schizophrénie qui le guette, l'incite à poser de vrais problèmes (Gds cour. pensée math., 1948, p. 203).Le journal [La Voix du Nord] fait chorus avec les écologistes. Il dénonce la « schizophrénie macadamisante » des aménageurs (Le Sauvage, 1erjanv. 1977, p. 71, col. 1).
REM.
Schizophréniser, verbe.a) Empl. trans. Rendre schizophrène. Empl. abs. Le paradoxe veut que le capitalisme (...) soit le mode d'organisation qui « schizophrénise » le plus et qui libère le moins. Car il est en proie à des tendances contradictoires. Il engendre la schizophrénie comme son surproduit (Encyclop. univ.t. 141972, p. 736, col. 1, s.v. schizophrénie).b) Empl. intrans. Devenir schizophrène. Schizophréniser, c'est couper les codes qui restreignent le désir (Lar. encyclop. Suppl.1975).
Prononc.: [skizɔfʀeni]. Étymol. et Hist. 1917 (J. Rogues de Fursac, Manuel de psych., p. 243). Comp. des élém. formants schizo-* et -phrénie*, par l'intermédiaire de l'all. Schizophrenie (1911, P. E. Bleuler, Dementia praecox oder die Grupper der Schizophrenien).
DÉR.
Schizophrénique, adj.a) Psych. Qui est de la nature de la schizophrénie (supra A) ou qui la dénote. Le schizophrène ne vit plus dans le monde commun, mais dans un monde privé (...). De là l'interrogation schizophrénique: tout est étonnant, absurde ou irréel, parce que le mouvement de l'existence vers les choses n'a plus son énergie (Merleau-Ponty,Phénoménol. perception, 1945, p. 332).« Attitudes schizophréniques », toutes signalées par leur caractère abstrait et apragmatique, par leur stérilité, leur fixité et leur immobilité (Minkowski): véritables « stéréotypies psychiques » qui finissent par régler tout le comportement du schizophrène (Mounier,Traité caract., 1946, p. 363).b) P. anal. Relatif à la schizophrénie (supra B), qui est déphasé de la réalité, marqué d'une scission interne, d'une dualité insurmontable. [Les centristes en Suède] se trouvent dans une position schizophrénique: d'une part, toute la bourgeoisie traditionnelle a voté pour eux, dans l'espoir de se débarrasser enfin de cet horrible socialisme qui les empêche de dormir; d'autre part, une bonne partie des électeurs s'est laissé séduire par le thème de la liberté, du changement. Il est impossible de satisfaire les deux (Le Nouvel Observateur, 27 sept. 1976, p. 44, col. 2).[skizɔfʀenik]. 1reattest. 1917 (J. Rogues de Fursac, Manuel de psych., p. 268); de schizophrénie, suff. -ique*. Fréq. abs. littér.: 12.
BBG.Quem. DDL t. 29 (et s.v. schizophrénique).

Wiktionnaire

Nom commun

schizophrénie \ski.zɔ.fʁe.ni\ féminin

  1. (Nosologie) Pathologie psychiatrique d’évolution chronique. Elle a pour conséquences une altération de la perception de la réalité, des troubles cognitifs, et un dysfonctionnement social et comportemental important.
    • La psychose, elle, est un état chronique de pétage de plombs qui vous fait prendre des vessies pour des lanternes. Les deux principales psychoses sont la schizophrénie et la paranoïa. — (Jean-Loup Chiflet, Nouilles ou pâtes: le bon sens des mots, Mots & Cie, 1999, page 68)
    • La distractibilité est un problème fréquent dans la schizophrénie, qu'elle soit rapportée par les membres de la famille, repérée par les équipes soignantes, ou soulevée au moment de l'entretien sur les plaintes cognitives par le patient lui-même. — (Antoinette Prouteau, « Le bilan cognitif dans la schizophrénie : spécificités », chap. 4 de Neuropsychologie clinique de la schizophrénie, sous la direction d'Antoinette Prouteau, Éditions Dunod, 2011, p 115)
  2. (Psychologie) Par banalisation du sens propre, est parfois utilisé pour caricaturer toute situation où un individu se ressent ou est perçu comme inhabituellement incohérent, comme une sorte de double personnalité temporaire ; les actes paraissant étrangement discordants ou en déphasage avec les paroles ou l’environnement.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « schizophrénie »

(1917)[1] de l’allemand Schizophrenie (« schizophrénie »), lui-même de Schizophrene (« schizophrène »). Ce terme a été inventé par le suisse germanophone Eugen Bleuler le 24 avril 1908, lors d’une conférence[2].
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « schizophrénie »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
schizophrénie sʃizɔfreni

Citations contenant le mot « schizophrénie »

  • Le dernier refuge de la pensée gnostique, ce sont les fantasmes de la schizophrénie. De Susan Sontag / A la rencontre d'Artaud
  • Au cœur de l'autocratie, vit une trinité infernale : le lavage de cerveau, la schizophrénie et la bonne vieille autorité. De Moses Isegawa / Chroniques abyssiniennes
  • Les Nigérians souffrent d’une sorte de schizophrénie par rapport à la Cedeao. Pères fondateurs de la Communauté, ils ralentissent aujourd’hui l’intégration régionale. Alors qu’ils pourraient être les grands bénéficiaires de ce marché commun, ils se barricadent derrière leurs frontières pour un oui ou pour un non. JeuneAfrique.com, Cedeao : comment en finir avec la schizophrénie du Nigeria – Jeune Afrique
  • Quel est le rapport avec la schizophrénie ? , FIFA et justice: de la schizophrénie helvétique - Le Matin
  • Après des passages à Montpellier et Bitche et une nouvelle période compliquée, elle découvre la fondation FondaMental et rencontre le docteur Guillaume Behr à Strasbourg l’année dernière. L’homme lui livre le diagnostic qu’elle attend depuis longtemps : Marion Whyte souffre de schizophrénie continue. Le traitement prescrit lui permet, enfin, de vivre une existence convenable, même si le chemin reste long. , Culture - Loisirs | Schizophrène, Marion Whyte raconte son mal dans un livre
  • Si prendre le temps de se lever le matin quand le réveil sonne, et même traîner un peu le week-end est une bonne chose, le fait de se sentir incapable de sortir de son lit n’est pas normal. Découvrez tout ce qu’il faut savoir sur la clinophilie, un symptôme de la dépression, du burn out ou encore de la schizophrénie, qu’il faut surveiller. Femme Actuelle, Clinophilie : comment reconnaître ce trouble associé à la dépression et la schizophrénie ? : Femme Actuelle Le MAG
  • Ce soir-là, le prévenu avait sollicité les secours spinaliens après avoir consommé une dose de drogue trop importante. Les pompiers arrivés sur place avaient demandé le renfort de la police en raison de la présence d’un chien dans l’appartement golbéen du trentenaire. En état de stress dans un premier temps, le prévenu s’était calmé avant finalement de se débattre au moment d’être sanglé sur le brancard. « J’ai déclenché une crise de schizophrénie. Je me suis senti en danger en les voyant m’attacher. Dans ma tête, j’entendais la voix de ma sœur qui me disait de me débattre », raconte aujourd’hui, lucide, le Golbéen. Dans la lutte, le jeune homme a sorti un opinel de sa poche avant d’entailler légèrement le cou d’une policière et la jambe d’un pompier. Très peu de dégâts à l’arrivée mais une belle frayeur pour les secours qui sont finalement parvenus à le maîtriser. , Faits-divers - Justice | En pleine crise de schizophrénie, il agresse policiers et pompiers
  • Le rapport sur le marché mondial Traitements schizophrénie commence par un aperçu de base de l’industrie qui comprend des définitions, une brève introduction, des classifications, la taille, la part, les applications et la structure de la chaîne d’approvisionnement. Le rapport de marché fournit également une évaluation analytique des principaux défis auxquels est confronté le marché Traitements schizophrénie actuellement et dans les années à venir, ce qui aide les participants au marché à comprendre les problèmes auxquels ils peuvent être confrontés lorsqu’ils opèrent sur ce marché sur une plus longue période. , Traitements schizophrénie va connaître une croissance phénoménale d’ici 2025 | Avantages, opportunités d’affaires et investissements futurs – InFamous eSport

Images d'illustration du mot « schizophrénie »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « schizophrénie »

Langue Traduction
Anglais schizophrenia
Espagnol esquizofrenia
Italien schizofrenia
Allemand schizophrenie
Chinois 精神分裂症
Arabe فصام
Portugais esquizofrenia
Russe шизофрения
Japonais 統合失調症
Basque eskizofrenia
Corse schizofrenia
Source : Google Translate API

Synonymes de « schizophrénie »

Source : synonymes de schizophrénie sur lebonsynonyme.fr
Partager