Arsouille : définition de arsouille

chevron_left
chevron_right

Arsouille : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

ARSOUILLE, adj. et subst.

Populaire
A.− Emploi adj. [En parlant d'une pers., de sa manière d'être] Qui a le genre, l'allure, les manières d'un ou d'une arsouille. Air, genre arsouille :
1. La fille (...) ne parle pas aux sens du peuple avec des paroles ordurières, avec des gestes obscènes, avec l'apparence arsouille. E. de Goncourt, La Fille Élisa,1877, p. 119.
2. Avec son pif en trompette (...) son ventre mastoc et son allure arsouille, on l'eût prise [Anne de Bretagne] pour une marinière... Huysmans, En ménage,1881, p. 40.
B.− Emploi subst. Celui, celle qui a les manières, le langage d'une crapule, d'un voyou. Synon. débauché, dépravé, dévoyé :
3. ... cette intéressante partie du peuple français que l'on désigne sous les dénominations de gamins, de titis et de voyous, deux champions en attitude (...) c'étaient des arsouilles qui tiraient la savate. T. Gautier, Les Français peints par eux-mêmes,t. 5, Le Maître de chausson, 1842, p. 263.
4. L'an dernier, en sus de ses vues des Folies, il exposait des coulisses avec des danseuses, au petit bec retroussé, d'affolantes et célestes arsouilles, causant avec de gros messieurs paternels et obscènes, les Crevel de notre époque, et de jeunes pantins gourmés dans leurs cols droits et leurs habits noirs; tous s'agitant, vivant, exhalant l'odeur de l'atmosphère qui les entoure. Huysmans, L'Art moderne,1883, p. 123.
Rem. 1. J. Humbert (Nouv. glossaire genevois, 1852, p. 25) fait de ce mot un ,,terme ignoble, qu'on retrouve dans quelques provinces du nord et du centre de la France.`` 2. Littré localise le mot dans le lang. pop. parisien.
Spéc. Milord l'Arsouille. Figure pittoresque connue du peuple de Paris. (Cf. F. Vidocq, Mémoires de Vidocq, chef de la police de sûreté, jusqu'en 1827, 1828-29, p. 65).
Rem. A. Delvau (Dict. de la lang. verte, 1866, p. 13) étend cette déf. à ,,Tout homme riche qui fait des excentricités crapuleuses.``
DÉR.
Arsouillerie, subst. fém.Comportement caractéristique d'un ou d'une arsouille : ,,On a tort de regarder les peintres comme des gens du monde (...) Même, ils affectent la voyouterie, l'arsouillerie, le vin du peuple, pour être plus peuple et mieux, contre les gens qui ont des gants.`` (E. et J. de Goncourt, Journal, Février 18571863, p. 319).(1863, E. et J. de Goncourt, Journal, 1857, p. 319; suff. -erie*).
PRONONC. : [aʀsuj]. Demi-longueur ds Passy 1914 à la dernière syllabe. Littré veut encore qu'on prononce un l mouillé.
ÉTYMOL. ET HIST. A.− Subst. 1792 « voyou, sujet de bas étage, débauché » (Gorsas, 26 fév. 1792 ds Buchez et Roux, Hist. parlem. de la Révol. fr., t. 13, p. 231 ds Brunot t. 10, p. 224 : Il y avait dans le parterre plusieurs souteneurs de tripots, connus sous le nom d'arsouilles). B.− Adj., supra. Issu du lat. solium (FEW t. 12, s.v. solium 2 b) v. souiller; soit déverbal de arsouiller* (Sain. Lang. par. p. 76); soit métathèse de souillard (F. Baldensperger, Notes lexicologiques, Rev. Philol. Fr., t. 17, 1903, p. 291) attesté au sens de « souillon » dep. 1356 (Complainte s. la bat. de Poitiers, ap. Ler. de Lincy, ch. hist. ds Gdf. : Leurs soillars et leur page pour gens d'armes), lui-même dér. de souiller*; suff. -ard*.
STAT. − Fréq. abs. littér. : Arsouille. 20. Arsouillerie. 1.
BBG. − France 1907. − Goug. Lang. pop. 1929, p. 144, 173. − Larch. 1880. − La Rue 1954. − Mat. Louis-Philippe 1951, p. 92. − Michel 1856.

Arsouille : définition du Wiktionnaire

Nom commun

arsouille \aʁ.suj\ féminin Note : On le trouve parfois au masculin.

  1. Voyou, canaille, mauvais sujet du plus bas étage.
    • (Il allume. Lupin est déguisé en apache, longue blouse, chapeau, barbe rousse en éventail. Il prend une glace à main sur la table de toilette et se regarde.) T’en as une bouillotte ! T’as l’air d’une arsouilleArsouille Lupin. — (Maurice Leblanc, Une aventure d’Arsène Lupin, 1911)
    • Francis Claude ambitionnait d'attirer chez lui les intellectuels et la bourgeoisie de la rive gauche, désireux de « s'encanailler ». Aurait-il pu choisir un autre nom que celui de l’homme qui se conduisait comme un milord avec les arsouilles et comme une arsouille avec les milords. — (Richard Khaitzine, Galeries et passages de Paris : À la recherche du temps passé : Guide complet, Grenoble : Le Mercure Dauphinois, 2010)
    • La morale des surveillants se bornait à menacer de leurs cannes, tantôt tirant le revolver pour donner plus de force aux locutions d’arsouille dont ils avaient l'habitude de se servir. Voilà la vie du bagne. — (Alexis Louis Trinquet, Dans l’enfer du bagne : Mémoires d'un transporté de la Commune, présenté par Bruno Fuligni, éd. Les Arènes, 2014)
    • Que Mitterrand soit un arriviste et un impudent, je ne vous ai pas attendu pour le penser. Mitterrand est une arsouille.— (Alain Peyrefitte, C’était De Gaulle - Tome 2, éd. Fayard - De Fallois, 1997)
  2. (Argot) Souteneur de tripot.
    • […], il n’y a plus moyen de se procurer un billet, la salle étant comble, salle houleuse, où les royalistes sont en nombre, accusés même d’avoir rempli le parterre de ces « souteneurs de tripot connus sous le nom d’arsouilles ! » — (Jacques Hérissay, Le Monde des théâtres pendant la révolution, 1789-1800 : D’après des documents inédits, Perrin et Cie, 1922, p. 109)
    • Il était peut-être pas si loin, rue des Gravilliers chez le gros Napoléon… un rade où ça flambait lorsque le rideau de fer était baissé… que se retrouvaient là les plus purs arsouilles du secteur. — (Alphonse Boudard, Les Trois Mamans du petit Jésus, éd. Grasset, 2000, chap. 1)
  3. Personne abusant ostensiblement de l’alcool et d’aspect repoussant.[1]
    • La première gorgée de bière fut sans doute un plaisir, mais maintenant le jeune homme est ivre. « Où qu’il est le cuistot ? beugle l’arsouille à peine entré dans le hall. — (Yann Venner, Aller simple pour Trélouzic, page 276, 2006)
    • Fréquent et insupportable à l’urgence, un agité, saoul, méchant et sale, hurle des grossièretés. […]. Les gendarmes refusent de s’en occuper. L’ivresse qui est une infraction sur la voie publique devient une maladie à l’hôpital. Les vigiles sont appelés. L’arsouille a attrapé une infirmière et réclame « un bisou que je te dis ». — (Claude Chopin, L’Hôpital : allô quoi ?, Éditions Edilivre, 2017, p. 109)
  4. (Belgique) Enfant espiègle.
    • Je l’ai connue guère plus grosse qu’une betterave — ajoutait encore Nono — seulement, savez-vous?… pour tout dire elle était ma foi bien un peu embêtante, […] une vraie petite arsouille ! J’avais neuf à dix ans ; je la gardais pendant que sa mère allait au lavoir ou aux ménages. — (Gaston Roupnel, Nono, Paris : chez Plon, 1910, chap. 2)
    • Gustave manifestait une joie bruyante qui faillit lui attirer des ennuis ; son père, furieux de la frayeur qu’il avait eue, le confondit avec sa sœur dans une même apostrophe :
      « Attendez voir, mes deux arsouilles, je vais vous apprendre à brailler pour du sérieux. À table tout de suite, et essayez seulement de bouger. »
      — (Marcel Aymé, La jument verte, Gallimard, 1933, collection Le Livre de Poche, page 63.)
    • Au musée des Arts Anciens du Namurois, la dame du guichet fut instantanément conquise par notre petite fille. « Comme elle est mignonne ! Une vraie arsouille ! » roucoulait-elle. — (Harry Pearson, Un géant au Plat Pays : Séjour chez les Belges, traduit de l’anglais par Sylvain Gilmont et Laure Harmegnies, Avin/Hannut : Éditions Luce Wilquin, 2003)
  5. (Motocyclisme) (Automobile) Démonstration de conduite rapide entre motards ou automobilistes.
    • L’arsouille n’est pas une course en quête de première place ou de record de piste, mais un moment poussé et assez chaud de pilotage dans lequel toutes les capacités du pilote et les potentiels de l’engin sont sollicités au maximum. — (Didier Reuter, Motologie, M3 Éditions Numériques, 1991)
    • Il avait été soulevé la veille au soir, qu’il aurait été bon d’aller se taper une petite arsouille en mode « Si tu freines, t’es un lâche » au milieu de la région sauvage du parc des Cévennes… — (Sylvain Pierron, Enfourche tes rêves…, Éditions Edilivre, 2015, chap. 8)

Forme de verbe

arsouille \aʁ.suj\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent du verbe arsouiller.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent du verbe arsouiller.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent du verbe arsouiller.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent du verbe arsouiller.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif du verbe arsouiller.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Arsouille : définition du Littré (1872-1877)

ARSOUILLE (ar-sou-ll' ll mouillées) s. f.
  • Terme bas. Nom à Paris des mauvais sujets du plus bas étage. C'est une arsouille.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « arsouille »

Étymologie de arsouille - Wiktionnaire

(Procès de Gracchus Babeuf en 1797) Déverbal de arsouiller.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « arsouille »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
arsouille arsuj play_arrow

Évolution historique de l’usage du mot « arsouille »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « arsouille »

  • C’est quand il devient ministre des flics que la scoumoune commence. Un soir de manif des Gilets jaunes, le voilà qui s’arsouille à la vodka dans un restau parisien. De selfie en selfie, le voilà photographié en train d’embrasser une dame qui n’est pas la sienne, et la moitié de Paris se fout de sa gueule. Charlie Hebdo, Portrait - Castaner, le Rantanplan des flics - Charlie Hebdo
  • L’Hypermotard Ducati 950 RVE se veut plus fun que ses 2 comparses de la gamme. Avec ses roues bicolores, sa livrée « Graffiti » et son graphisme inspiré par le concept qu’on avait découvert à la Villa d’Este en 2019, il respire le Street Art et l’arsouille. , Ducati présente l’Hypermotard 950 RVE ‹ Monsieur Vintage – la référence Vintage

Traductions du mot « arsouille »

Langue Traduction
Corse arsouille
Basque arsouille
Japonais アルスイユ
Russe arsouille
Portugais arsouille
Arabe أرسويل
Chinois 阿苏耶
Allemand arsouille
Italien arsouille
Espagnol arsouille
Anglais arsouille
Source : Google Translate API

Synonymes de « arsouille »

Source : synonymes de arsouille sur lebonsynonyme.fr


mots du mois

Mots similaires