La langue française

Turgescence

Sommaire

  • Définitions du mot turgescence
  • Étymologie de « turgescence »
  • Phonétique de « turgescence »
  • Citations contenant le mot « turgescence »
  • Traductions du mot « turgescence »
  • Synonymes de « turgescence »

Définitions du mot turgescence

Trésor de la Langue Française informatisé

TURGESCENCE, subst. fém.

A. −
1. PHYSIOL. Augmentation de volume d'un tissu ou d'un organe, provoquée notamment par une surabondance de sang dans les vaisseaux. Synon. érection, gonflement, intumescence, tumescence (dér. s.v. tumescent).Turgescence de la caroncule du dindon. La division du tissu cellulaire adipeux et des parties qui recouvrent la trachée, est rendue laborieuse par les mouvemens convulsifs de la respiration et par la turgescence des vaisseaux capillaires, qui laissent échapper une grande quantité de sang (Bretonneau, Inflamm. tissu muqueux, 1826, p. 309).
P. anal. Excroissance, œdème au niveau de la peau. Son visage est remarquable par un bout de nez très curieux comme morceau de chair accidenté de méplats, de turgescences, de ravines (Goncourt, Journal, 1883, p. 238).
2. BOT. État de gonflement des vacuoles d'une cellule végétale résultant d'un appel d'eau vers l'intérieur, par osmose, en milieu hypotonique (d'apr. Lend.-Delav. Biol. 1979). Les écimages tardifs, ou rognages (...) privent la plante de feuilles qui sont utiles à son assimilation chlorophyllienne, diminuent la transpiration, ce qui provoque un état de turgescence des tissus (Levadoux, Vigne, 1961, p. 58).
B. − P. ext., littér. Gonflement. La vague, de plus en plus gonflée, devenait courte. La turgescence du flot indique un étranglement (Hugo, Homme qui rit, t. 1, 1869, p. 116).
P. métaph. En passant devant la fontaine Saint-Michel, devant ces monstres stupides qui sont en bas, je me rappelle le génie créateur de monstres de la Chine et du Japon. Quelle imagination dans le monstrueux! Quelle richesse, quelle turgescence, quelle poésie de l'horrible dans cette fantaisie animale! (Goncourt, Journal, 1862, p. 1155).
Prononc. et Orth.: [tyʀ ʒesɑ ̃:s], [-ʒ εs(s)ɑ ̃:s]. Att. ds Ac. dep. 1762. Étymol. et Hist. 1. a) 1741 physiol. (E. Col de Vilars, Dict. fr.-lat. des termes de méd. et de chir., cité par R. Arveiller ds Mél. Wartburg. (W. von) t. 2, p. 269); 1814 turgescence de la bile (Nysten); b) 1874 bot. (J. Sachs, Traité de bot., trad. de l'all. par Ph. Van Tieghem, Paris, Savy, p. 917: turgescence des cellules); 2. 1801 fig. (Mercier Néol.: la Turgescence de ce poète, tout enflé de son succès théâtral). Empr. au lat. sc.turgescentia « exubérance » (1622 ds Latham), terme de méd. (1693, Blancard ds NED, s.v. turgescency); dér. de turgescens (turgescent*). Cf. angl. turgescence (1631 ds NED). Fréq. abs. littér.: 12. Bbg. François (A.). La Désinence « ance » dans le vocab. français... Genève; Lille, 1950, pp. 88-89.

Wiktionnaire

Nom commun

turgescence \tyʁ.ʒe.sɑ̃s\ féminin

  1. (Didactique) Gonflement ; enflure.
    • La turgescence du flot indique un étranglement ; dans le brouillard, de certains bourrelets de l’eau signalent un détroit. — (Victor Hugo, L’Homme qui rit, 1869, édition 1907)
    • J’étais sollicitée à longueur de journée pour lui trouver des synonymes. Je ne m’en plaignais pas même si elle avait pris un temps l’habitude déplaisante de m’appeler au boulot, dis-moi qu’est-ce que tu penses d’émouvantes turgescences roses et humides ? J’étais sévère, je vois même pas pas de quoi tu parles, répondais-je. — (Marie Desplechin, Nous entrerons dans la carrière, nouvelle, supplément au magazine « Elle », 1999, page 19.)
    • Et c'est au maximum de la turgescence, alors que le gonflement emplissait ses lèvres, qu'elle planta violemment ses incisives dans le sexe de son prédateur. — (Marko Goldschmidt, Rendez-vous, dans Alexia , part. 2 de : Je suis curieuse: Nouvelles, Éditions Edilivre, 2016, p. 98)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

TURGESCENCE (tur-jè-ssan-s') s. f.
  • Terme de physiologie et de pathologie. Enflure causée par la surabondance des fluides dans un organe. C'est [la puberté] l'époque de la turgescence et des hémorrhagies, Fourcroy, Conn. chim. t. IX, p. 162.

    Turgescence de la bile, ancien nom de ce qu'on a appelé depuis embarras gastrique.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « turgescence »

(1741) Emprunté au latin scientifique turgescentia « exubérance », formé sur turgescens (→ voir turgescent), participe présent de turgescĕre « se gonfler, s’enfler ».
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Turgescent.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « turgescence »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
turgescence tyrʒesɑ̃s

Citations contenant le mot « turgescence »

  • Pour la plupart des espèces, la nuit est ainsi une nécessité vitale. Elle est en quelque sorte réparatrice. C'est le moment où certaines plantes ferment leurs stomates, interrompent leur flux d'eau et restaurent la turgescence de leurs cellules. Or, cette pression de turgescence est nécessaire à la plante pour grandir et déformer les parois rigides de ses cellules. Science-et-vie.com, Que font les plantes pendant la nuit ? - Science & Vie
  • Mais le 1er Mai, c’est surtout la fête du Travail et des travailleurs. Quid de cette célébration en période de confinement, de chômage partiel et de télétravail ? Une manifestation virtuelle, un discours et des slogans sur écrans, des défilés dans son salon, dans son jardin ? Le corps social, aux confins de la déréliction, va perdre de sa turgescence aussi, l’on se remémorera, avec délice la chanson de Nougaro : "Mai, mai, Paris mai !" Souvenir d’un joli mois où il fut interdit d’interdire… nrpyrenees.fr, Mai, mais périt mai - nrpyrenees.fr
  • Tout simplement à cause de l’incroyable pression que développent les racines des plantes ou des arbres lors de leur croissance. « Cette pression peut atteindre plusieurs mégapascals (MPa), alors que dans un pneu de voiture, elle n’est que de 0,3 MPa, précise Éric Badel, chercheur au laboratoire de Physique et Physiologie de l’Arbre (Piaf) de Clermont-Ferrand. Elle naît dans les cellules végétales qui, après division dans le "cambium" (une fine couche de croissance sous l’écorce), s’agrandissent sous l’effet de la pression de turgescence. Générée par l’afflux d’eau de l’extérieur vers l’intérieur des cellules de la plante, cette dernière exerce alors une pression sur la paroi déformable de la cellule. Ce faisant, elle rigidifie la structure cellulaire des racines, qui contribue à repousser le milieu à proximité directe des racines ». Le Telegramme, Nature. Comment une plante peut-elle percer le bitume ? - LeTelegramme Soir
  • En 1939 — année qui voit naître la chirurgie cardiaque congénitale, avec la publication de Robert Gross sur le traitement chirurgical du canal artériel persistant —, Dick Ket peint un de ses derniers autoportraits, témoignant dans les moindres détails de la sévérité de la cardiopathie cyanogène dont il était atteint - et qui devait l’emporter quelques mois plus tard à l’âge de 37 ans : hippocratisme digital majeur, cyanose des téguments, hyperhémie conjonctivale, turgescence veineuse. Bien qu’étant l’un des peintres les plus représentatifs du réalisme magique néerlandais, son oeuvre tombe dans l’oubli. En 2006, Shaun White, né avec la même cardiopathie que Dick Ket — une tétralogie de Fallot — devient champion olympique de half-pipe en snowboard, et devient une star dans son pays. Cardiologie Pratique, Les cardiopathies congénitales chez l’adulte : ce que le clinicien doit savoir | Cardiologie Pratique
  • Ces changements entraînent une modification de la pression osmotique et de la turgescence des cellules : elles se gonflent d'eau. Or, ces variations sont inégales entre les faces supérieure et inférieure des pétales ou des feuilles, ce qui induit la fermeture des corolles. Au matin, le processus inverse permet à la fleur de s'ouvrir à nouveau. Science-et-vie.com, Pourquoi les fleurs se referment-elles quand le soleil se couc... - Science & Vie

Traductions du mot « turgescence »

Langue Traduction
Anglais turgor
Espagnol turgencia
Italien turgore
Allemand turgor
Chinois 膨胀
Arabe تورم
Portugais turgor
Russe тургор
Japonais turgor
Basque turgor
Corse turgor
Source : Google Translate API

Synonymes de « turgescence »

Source : synonymes de turgescence sur lebonsynonyme.fr
Partager