Traquer : définition de traquer


Traquer : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

TRAQUER, verbe trans.

A. − [Le compl. désigne un lieu, un animal, un gibier]
1. CHASSE
a) Battre, fouiller un lieu pour faire fuir le gibier. Je savais traquer les bois comme la braconne en personne (Roupnel ds Lar. Lang. fr.).
b) Rabattre le gibier vers une ligne de chasseurs postés ou en marche. Les yeux avides, terriblement attentif, il surveille la lisière d'un buisson où ses chiens traquent quelque bête (Guéhenno, Journal homme 40 ans, 1934, p. 248).On ne les voit pas [les éléphants dans les herbes]. Mais on entend très bien leur digestion, les borborygmes du ventre. Ce sont les vieux solitaires que l'on piste et que l'on traque qui sont le plus dangereux (Cendrars, Homme foudr., 1945, p. 64).
c) Cerner le gibier dans un cercle de chasseurs (traqueurs et tireurs) qui se resserre de plus en plus. On organise une battue pour le lendemain. On le traque, on le fusille par feux de salves. Il en est parfois autrement. L'ours éventre les chiens, un homme même, et emporte sa proie (Pesquidoux, Chez nous, 1921, p. 238).
2. P. ext. Poursuivre, rechercher pour attraper et tuer. Celle-ci, restée tout à fait paysanne, bêche, désherbe, traque les escargots dans leurs derniers retranchements (Colette, Cl. école, 1900, p. 277).L'automne m'accueillit de nouveau, et, avec une passion que l'âge n'a pas émoussée, je traquai la bécasse (Jammes, Mém., 1922, p. 181).
B. − P. anal. [Le compl. désigne une pers.] Poursuivre sans relâche une personne en fuite pour l'arrêter, la capturer. Quelques paysans racontèrent au grenadier que la comtesse avait vécu un mois entier dans une forêt, et qu'ils l'avaient traquée pour s'emparer d'elle, sans pouvoir y parvenir (Balzac, Adieu, 1830, p. 39).Le port de New-York. 1834. C'est là que débarquent tous les naufragés du vieux monde (...). Les premiers socialistes allemands, les premiers mystiques russes. Les idéologues que les polices d'Europe traquent; ceux que la réaction chasse (Cendrars, Or, 1925, p. 29).
[Dans un cont. érotico-sexuel] Elle n'avait rien oublié du temps lointain où elle habitait chez sa tante, à Paris, et où Daniel adolescent la traquait, comme un possédé, dans tous les coins de l'appartement (Martin du G., Thib., Épil., 1940, p. 862).
P. exagér. [Le suj. désigne un fâcheux, un gêneur ou une pers. indiscrète] Poursuivre sans cesse, en dérangeant. Synon. harceler.Tout ce battage qu'on faisait autour de Robert (...). On l'avait vivement supplié de briguer l'Académie et de demander la Légion d'honneur; les journalistes le traquaient, et on imprimait sur lui des tas de mensonges (Beauvoir, Mandarins, 1954, p. 163).
P. métaph. ou au fig. [Le suj. désigne un élément de situation ou un sentiment] Être traqué par le remords, le besoin. Je n'aurai plus dans 9 mois aucune crainte pour mon avenir et pourrai travailler sans être traqué par la nécessité (Balzac, Corresp., 1833, p. 360).Il tentait alors de reprendre ses esprits et de venir à bout de la terreur qui le traquait au fond de l'être (Carco, Homme traqué, 1922, p. 94).
C. − Au fig. [Le compl. désigne une chose]
1. [Le suj. désigne une pers.] Pourchasser, rechercher avec obstination (pour combattre, détruire quelque chose, ou s'emparer de quelque chose). Ernest Jünger, durant ces sombres années [de l'occupation allemande], est un soldat vainqueur dans Paris où il traque les livres rares ou épuisés, ne pourchasse que les fleurs et que les insectes (Mauriac, Bloc-Notes, 1957, p. 347):
Elle cherchait seulement à m'empêcher de sortir avec elle, et moi, par l'annonce brusque de ce projet que je ne comptais nullement mettre à exécution, à toucher en elle le point que je devinais le plus sensible, à traquer le désir qu'elle cachait et à la forcer à avouer que ma présence auprès d'elle demain l'empêchait de le satisfaire. Proust, Prisonn., 1922, p. 107.
2. [Le suj. désigne une chose] Réduire, faire disparaître. L'Atakor n'était plus qu'un chaos monstrueux au milieu des buées nocturnes que traquait le petit jour (Benoit, Atlant., 1919, p. 294).La science, chaque jour, traque le hasard, le grignote, et nous prouve que ce n'était que le nom de notre myopie (Druon, Gdes fam., t. 2, 1948, p. 173).
Prononc. et Orth.: [tʀake], (il) traque [tʀak]. Att. ds Ac. dep. 1762. Étymol. et Hist. 1. Av. 1577 « chasser [les troupeaux] devant soi » (R. Belleau, Bergeries, éd. 1578, t. 1, p. 17 ds Littré: le traquant berger); 2. a) 1726 « poursuivre [le gibier] » (J. B. Rousseau, Œuvres, Amsterdam, 1726, t. 2, p. 105 ds Trév. Suppl. 1752: un chevreuil traqué dans le taillis); b) 1740-55 p. anal. « poursuivre [une personne en fuite] » (Saint-Simon, Mémoires, éd. A. de Boislisle, t. 13, p. 228: Vaudémont le fit traquer et prendre); c) 1821 p. exagér. « poursuivre à outrance, harceler » (A. Morellet, Mém., t. 2, p. 23: une révolution qui allait traquer, comme des bêtes nuisibles, les nobles et les grands et les riches dans toute l'étendue du royaume); d) 1839 « combattre, chercher à faire disparaître (quelque chose) » (Balzac, Fille Ève, p. 143: amour [...] traqué); e) 1874 expr. comme un animal traqué (Gobineau, Pléiades, p. 276); 1913 air de bête traquée (Alain-Fournier, Meaulnes, p. 292); ca 1911 regard traqué (Gide, Feuillets, p. 353); 1922 regard traqué (Montherl., Songe, p. 125); 3. 1771 « fouiller (un bois) pour en faire sortir le gibier » (Trév.: traquer un bois). Orig. incertaine. Prob. dér. du m. fr. trac « piste, trace » (trac1*). Fréq. abs. littér.: 462. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 243, b) 514; xxes.: a) 691, b) 1 062.

Traquer : définition du Wiktionnaire

Verbe

traquer \tʁa.ke\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Chasse) Fouiller un bois pour en faire sortir le gibier.
    • Traquer un bois pour prendre un loup.
  2. Faire une enceinte dans un bois, de manière qu’en la resserrant toujours on force les bêtes à entrer dans les toiles ou à passer à portée des coups des chasseurs.
    • Traquer un loup dans un bois.
  3. (Par extension) Poursuivre, cerner pour s'emparer.
    • Il s'agissait de découvrir cette pêche du fond des temps consistant à traquer le hareng côtier quand, entre octobre et novembre, il passe au large de la Côte d'Opale, […]. — (Jacky Durand, La nuit où le hareng sort, dans Libération (journal) du 29 novembre 2010, p.30-31)
  4. (Spécialement) Poursuivre quelqu’un avec acharnement et sans lui laisser d’issue pour s’échapper.
    • Non contents de traquer les fourrageurs et d'enlever les hommes isolés, les Indiens commençaient à menacer ouvertement la place. — (Washington Irving, Voyages et découvertes des compagnons de Colomb, Paris : librairie Hachette & Cie, 3e éd., 1893, chap.6)
    • La police le traquait déjà. Il le savait. Il attendait qu'elle vînt, sans s'émouvoir. — (Francis Carco, Messieurs les vrais de vrai, Les Éditions de France, Paris, 1927)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Traquer : définition du Littré (1872-1877)

TRAQUER (tra-ké), je traquais, nous traquions, vous traquiez ; que je traque, que nous traquions, que vous traquiez v. a.
  • Terme de chasse. Fouiller un bois pour en faire sortir le gibier. Traquer un bois.

    Plus particulièrement, obliger les bêtes d'entrer dans les toiles ou de passer sous le coup des chasseurs, en resserrant toujours davantage une enceinte faite dans un bois. Traquer des loups.

    Par extension, en parlant des personnes, les resserrer dans un lieu pour les prendre. Traquer des voleurs, des contrebandiers.

    Fig. Poursuivre à outrance. Une révolution qui allait traquer, comme des bêtes nuisibles, les nobles, les grands et les riches, Morellet, Mém. t. II, p. 23, dans POUGENS.

HISTORIQUE

XVe s. Par elle [Jeanne d'Arc] nous vient ceste chose ; Mais, se je la tiens en ma main, Son corps n'a garde qu'i repose ; Traquer le feray, je propose, Desmembrer à quatre chevaulx, Mistere d'Orleans, p. 483.

XVIe s. Comme un large sentier entre deux montagnettes… De neige revestu, que le traquant berger N'a point foulée encor de son pié passager, Belleau, Berger. t. I, p. 17.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Traquer : définition du Encyclopédie, 1re édition (1751)

TRAQUER, v. act. (terme de Chasse.) entourer un bois, y envelopper les bêtes fauves de telle maniere qu’elles ne puissent se sauver, sans être apperçues de quelque chasseur. (D. J.)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « traquer »

Étymologie de traquer - Littré

Berry, trac ; angl. track, trace, ornière, que Diez et Scheler rattachent au néerlandais trekken, tirer et aller. Il est certain que traquer a eu le sens de tirer.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de traquer - Wiktionnaire

(XVIe siècle) Origine incertaine. Probable dénominal du moyen français trac (« piste, trace »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « traquer »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
traquer trake play_arrow

Conjugaison du verbe « traquer »

→ Voir les tables de conjugaisons du verbe traquer

Citations contenant le mot « traquer »

  • « Mon fils a été approché par un pédophile il y a deux ans. » Claymore, mère d'un adolescent de 15 ans, a, comme d'autres parents, été poussée par le destin à agir pour traquer les pédocriminels. Comme le rapporte France Bleu, ils sont désormais 37 à faire partie de la Team Eunomie, un groupe de pères et de mères, habitant en Seine-Maritime ou dans l'Eure, déterminés à piéger les prédateurs sexuels qui pourraient s'en prendre aux plus jeunes. Le Point, Normandie : des particuliers traquent une cinquantaine de pédocriminels présumés - Le Point
  • De nouvelles méthodes pour faire la chasse aux faux avis sur Internet. Pour traquer les commentaires suspicieusement élogieux ou négatifs, qui pullulent sur le web, les enquêteurs de la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) mettent au point des techniques très pointues. De quoi repérer certains commerçants ou entreprises qui utilisent des officines pour se créer des avis positifs, voire pour dénigrer leurs concurrents, et ainsi influencer le consommateur. France Inter, Le gendarme de la concurrence déclare la guerre aux faux avis sur Internet
  • Il est plus aisé, et éminemment plus scientifique, de traquer le passé que d'esquisser l'avenir. De Jean Dion / Le Devoir - 2 Septembre 2000
  • On a beau croire avoir tout accepté, la vie réussit à vous traquer jusqu'au bout. De Jean-Pierre Richard / L'An quatre-vingt

Images d'illustration du mot « traquer »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « traquer »

Langue Traduction
Corse cacciate
Basque ehizatu
Japonais 追い詰める
Russe выслеживать
Portugais caçar
Arabe مطاردة
Chinois 追捕
Allemand zur strecke bringen
Italien caccia
Espagnol perseguir
Anglais hunt down
Source : Google Translate API

Synonymes de « traquer »

Source : synonymes de traquer sur lebonsynonyme.fr

Mots similaires