Transi : définition de transi


Transi : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

TRANSI, -IE, part. passé et adj.

I. − Part. passé de transir*.
II. − Adjectif
A. − Saisi, engourdi par le froid. Synon. gelé, glacé.Au coin d'une ruelle, elle trouva une jeune femme qui avait sans doute passé la nuit là, tant elle était transie et grelottante (Zola, Contes Ninon, 1864, p. 154).
P. anal. [En parlant d'un inanimé] La pluie ruisselait aux vitres du vieil omnibus qui ramenait à la gare les deux amis, à travers une campagne transie (Mauriac, Trois récits, 1929, p. 127).
B. − Au fig. Pénétré par un sentiment, une émotion paralysants. Transi de peur. Celui qui aime est trop craintif; il ne se peut arracher une parole du ventre, et on le juge sot parce qu'il est transi de désir et de honte (Sand, Maîtres sonneurs, 1853, p. 220).Souvent, je suis transi à la pensée du temps qui va me la dérober (...) Quand je suis auprès de Claire ce tourment me quitte (Chardonne, Claire, 1931, p. 67).
Amoureux, amant transi. Amoureux, amant que ses sentiments rendent timide, paralysent. Ils s'attendrirent l'un sur l'autre. Vint le temps où il tourna autour d'elle, amoureux transi qui ne demandait rien, et elle y trouva du plaisir, et, jour après jour, devint plus curieuse de ce jeune et étrange garçon (Guéhenno, Jean-Jacques, 1948, p. 53).
Prononc.: [tʀ ɑ ̃zi]. Étymol. et Hist. V. transir. Fréq. abs. littér.: 232. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 229, b) 206; xxes.: a) 480, b) 391.

Transi : définition du Wiktionnaire

Adjectif

transi masculin

  1. Engourdi.
    • Le jour se lève. La rosée tombe des arbres en grosses gouttes. Les trois hommes sont transis. Toute la fatigue de leur équipée pèse sur eux. — (G.-A. Bichet, Évadés !..., Nancy : Impr. de E. Spillmann, 1945, p. 148)
    • Pataugeant dans la boue, trempés de pluie, transis de froid, les soldats romains perdaient courage. — (Yann Brékilien, La louve et le sanglier, page 387, 1985)
    • Elle tombe puis glisse lentement, dessinant sur ma peau une douce ligne sinueuse qui réchauffe mon corps transi. — (Imane Humaydane Younes, Mûres sauvages)
  2. Dont l’excès de passion rend tremblant et interdit.
    • Un amoureux transi.

Nom commun

transi \tʁɑ̃.zi\ masculin

  1. (Religion) (Histoire) Représentation, du Moyen Âge ou de la Renaissance, d’un cadavre, en train de se décomposer ou non.
    • Les transis des livres d’heures et les illustrations du Dict des trois morts et des trois vifs insistent sur le cadavre et les signes de la décomposition. — (Maurice Daumas, Images et sociétés dans l’Europe moderne : 15e-18e siècles, Armand Colin, 2000)

Forme de verbe

transi \tʁɑ̃.zi\

  1. Participe passé masculin singulier de transir.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Transi : définition du Littré (1872-1877)

TRANSI (tran-si, sie) part. passé de transir
  • 1Pénétré par le froid. Transi, gelé, perclus, immobile, rendu, N'ayant pas à vivre un quart d'heure, La Fontaine, Fabl. VI, 13. Le rouge-gorge vient jusque sur nos fenêtres siffler sa petite chanson transie, Ch. Lévêque, Science du beau, t. II, p. 334.
  • 2 Fig. Qui est dans un état moral comparé à celui d'une personne transie de froid. Un mal pour qui… J'eus la bouche fermée et le cœur si transi, Régnier, Dial. Et j'ai le cœur transi De crainte que quelqu'un ne te découvre ici, Corneille, la Pl. roy. III, 8. Tous ses sens de tristesse étouffés et transis, Segrais, dans VAUGEL, Nouv. rem. Obs. de M***, p. 328, dans POUGENS. Nous sommes toujours transis, jusques à ce que nous sachions si nos troupes ont repassé le Rhin, Sévigné, 6 août 1675. Rien n'est si froid que nos lettres, parce que notre cœur est transi, Maintenon, Lett. à Mme de Caylus, 9 nov. 1717.

    Par plaisanterie. Un amoureux transi, un amant qui ne peut surmonter la timidité qui le glace. Qu'elles ont à leur suite une troupe béante De langoureux transis…, Régnier, Sat. 3. Je hais ces vains auteurs… Qui… fous de sens rassis, S'érigent pour rimer en amoureux transis, Boileau, Art p. II. Introduire dans la pièce de Sophocle [Électre] une partie carrée d'amants transis, est une sottise que tous les gens sensés de l'Europe nous reprochent assez, Voltaire, Lett. Mlle Clairon, 7 août 1761. Plus ma vive imagination m'enflammait le sang, plus j'avais l'air d'un amant transi, Rousseau, Conf. I.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « transi »

Étymologie de transi - Wiktionnaire

Participe passé du verbe transir.
(Adjectif) Du participe passé du verbe transir.
(Nom) Le terme apparaît au XIIe siècle dans l’acception de « transi de vie », c’est-à-dire « trépassé ».
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « transi »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
transi trɑ̃zi play_arrow

Citations contenant le mot « transi »

  • En sous-vêtement, transi et épuisé. Sous sa tente, posée en face d’Intermarché rue Michelet, Dorian souffrait en  silence. Comme beaucoup de sans domicile fixe. « Quand je l’ai vu dans cet état, je ne lui ai pas laissé le choix. Ses habits étaient trempés, il était à moitié nu, il tremblait. Nabil Khetaa, un ami, lui avait déjà proposé de lui porter secours mais il avait refusé. » , Oyonnax | Deux anges-gardiens sauvent un SDF à moitié nu, transi et affaibli
  • Inspirée d’une histoire familiale réelle, entourée de personnages secondaires attachants, comme Édouard, l’époux de Marthe, dépassé par l’inimaginable, ou Robert, le jeune amoureux transi, la vie de la communauté villageoise prend forme sous nos yeux, derrière les volets d’une chambre où deux femmes s’aiment. Elles vont accomplir un trajet personnel immense, vaincre leurs appréhensions, leurs préjugés, et ceux des autres. Unidivers.fr, LES AMOUREUSES DE FRÉDÉRIC BAPTISTE
  • Losers en drague, Arthur et ses copains puceaux décident de se faire aider par Ouassima, la fille « cool » de leur lycée, en la payant pour des cours accélérés de « péchotage » dans les vestiaires de la piscine municipale. Amoureux transi de Ouassima, Arthur en profite pour entamer une relation d’amitié avec celle-ci, tandis qu’elle sort simultanément avec le beau gosse du bahut. Pendant ce temps-là, le père surprotecteur de Ouassima garde un œil inquisiteur sur sa progéniture et la mère d’Arthur s’envoie en l’air avec le maître-nageur. Le Suricate Magazine, « T’as pécho ? », rien à dire !
  • L'homme ne vit pas très longtemps. Question de vitesse de transit à travers le monde. De Stanislaw Jerzy Lec / Nouvelles pensées échevelées

Images d'illustration du mot « transi »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « transi »

Langue Traduction
Corse rinfrescatu
Basque hotz
Japonais 冷やした
Russe охлажденный
Portugais refrigerado
Arabe مبرد
Chinois 冷藏
Allemand gekühlt
Italien refrigerata
Espagnol enfriado
Anglais chilled
Source : Google Translate API

Synonymes de « transi »

Source : synonymes de transi sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « transi »


Mots similaires