La langue française

Grelottant

Sommaire

  • Définitions du mot grelottant
  • Étymologie de « grelottant »
  • Phonétique de « grelottant »
  • Citations contenant le mot « grelottant »
  • Traductions du mot « grelottant »
  • Synonymes de « grelottant »
  • Antonymes de « grelottant »

Définitions du mot « grelottant »

Trésor de la Langue Française informatisé

GRELOTTANT, -ANTE, part. prés. et adj.

I. − Part. prés. de grelotter*.
II. − Emploi adj.
A. − [Correspond à grelotter A]
1. Qui grelotte. On le fusillerait! Il suait de peur; ses dents claquaient; il se releva grelottant, ne pouvant plus tenir dans ses draps (Maupass., Contes et nouv., t. 2, St-Antoine, 1883p. 199) :
À la lueur des cierges, j'ai vu ses yeux fixes dans leurs paupières rouges, éraillés comme par une brûlure vive, sa bouche idiote et crispée, grelottante de désespoir, et toute sa pauvre figure qui pleurait comme un orage. Flaub., Champs et grèves,1848, p. 239.
Emploi subst. À dîner, l'espèce d'hésitation diplomatique de la parole de Lemaître à formuler une opinion, me fait dire qu'il me fait penser à ces grelottants qui bégayent à l'école de natation : « L'eau,... elle est bi-en-bo-onne! » (Goncourt, Journal,1894, p. 673).
2. Qui fait grelotter. Les fins de déjeuner prolongées par le froid grelottant sont propices au coudoiement des tables (Gracq, Beau tén.,1945, p. 26).
B. − [Correspond à grelotter B] Qui fait un bruit de grelot. Une sonnerie grelottante retentit dans la maison (Colette, Duo,1934, p. 103).La mère Béchut tapait à cœur fendre sur sa grelottante casserole (Queneau, Loin Rueil,1944, p. 39).
Prononc. et Orth. : [gʀ əlɔtɑ ̃], fém. [-ɑ ̃:t]. Ds Ac. 1878 et 1932. Fréq. abs. littér. : 278. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 99, b) 531; xxes. : a) 791, b) 336.

Wiktionnaire

Adjectif

grelottant \ɡʁə.lɔ.tɑ̃\

  1. Qui grelotte.
    • Elle se tenait dans un coin toute grelottante.
    • L’aurore grelottante en robe rose et verte
      S’avançait lentement sur la Seine déserte,
      Et le sombre Paris, en se frottant les yeux,
      Empoignait ses outils, vieillard laborieux.
      — (Charles Baudelaire, Tableaux parisiens, Michel Lévy frères, 1868, pages 290-291)
    • À mes pieds, dans le chemin de ronde encore noir, passait un bruit de pas, un cliquetis de ferraille ; et à mon « Halte-là ! qui vive ? » lancé d’une voix terrible, une petite voix, timide et grelottante, montait vers moi dans le brouillard :
      « Marchande de café ! »
      — (Alphonse Daudet, Mon képi, dans Contes du lundi, 1873, Fasquelle, collection Le Livre de Poche, 1974, page 124.)
    • Encore raides de fatigue et tout grelottants de sommeil, nous nous empilâmes dans la barque. — (Gustave Flaubert et Maxime Du Camp, Par les champs et les grèves (Voyage en Bretagne), 1886, Le Livre de poche, page 58, 2012)
    • Un coq chantait dans la maison de la Grande, d’une voix poussive, grelottante, tout éraillée de sommeil. D’autres répondaient du fond du village. — (Marcel Arland, Terre natale, 1938, réédition Le Livre de Poche, page 92)

Forme de verbe

grelottant \ɡʁə.lɔ.tɑ̃\

  1. Participe présent de grelotter.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

GRELOTTANT, ANTE. adj.
Qui grelotte. Elle se tenait dans un coin toute grelottante.

Littré (1872-1877)

GRELOTTANT (gre-lo-tan, tan-t') adj.
  • Tremblant de froid. Elle est toute grelottante.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

GRELOTTANT. Ajoutez :
2Au propre. Qui fait sonner ses grelots. Mon tarantass [sorte de voiture russe], attelé de trois chevaux de poste, arriva tout sonnant et grelottant devant le perron, H. Gréville, Dosia, ch. III.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « grelottant »

Participe présent adjectivé de grelotter.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « grelottant »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
grelottant grœlɔtɑ̃

Citations contenant le mot « grelottant »

  • Le matin, c’est dans la tempête, qui ne motive guère à sortir de chez soi pour sauver une manucure, qu’Orléans a retrouvé sans frénésie un semblant grelottant de liberté. Si ce n’est celle de rejoindre ses parcs et jardins toujours fermés  (ils rouvrent ce mardi) et bords de Loire enfin rouverts, mais gouvernés par les vents, au moins celle de pouvoir à nouveau circuler sans attestation et de commercer a minima. Un droit toujours refusé aux bars et restaurants de la ville, qui continuent d’appartenir au monde interdit d’avant-hier. www.larep.fr, Au jour 1 du déconfinement, Orléans ne masque pas son profond désir de ressortir, et vite... - Orléans (45000)
  • La scène a été capturée par un journaliste d’Eurosport et partagée sur Twitter. Le coureur français de 27 ans se trouvait en zone mixte, où il recevait des proches à l’issue de l’étape du jour, alors qu’un orage de grêle venait de s’abattre sur la commune de Savoie. Sur les images, on le voit recouvrir de son maillot jaune un petit garçon grelottant et visiblement trempé par la pluie, qui faisait partie de ses proches selon Eurosport. Le HuffPost, Julian Alaphilippe a donné son maillot jaune à un petit garçon frigorifié | Le HuffPost
  • Dans son bureau, aux fenêtres toujours ouvertes, il reçoit un sénateur grelottant. L’aération permanente n’a rien d’une stratégie pour faire fuir ses interlocuteurs, le président du Sénat déteste simplement avoir chaud. En ce 5 décembre, jour de grève nationale, coté climat, il est servi. En revanche, la température sociale est au plus haut. Ce qui n’a rien pour le séduire. ladepeche.fr, Gérard Larcher, l’art discret du contre-pouvoir - ladepeche.fr

Traductions du mot « grelottant »

Langue Traduction
Anglais shivering
Espagnol temblando
Italien tremante
Allemand zittern
Chinois 发抖
Arabe يرتجف
Portugais tremendo
Russe дрожание
Japonais 震え
Basque shivering
Corse tremendu
Source : Google Translate API

Synonymes de « grelottant »

Source : synonymes de grelottant sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « grelottant »

Partager