La langue française

Toxique

Sommaire

  • Définitions du mot toxique
  • Étymologie de « toxique »
  • Phonétique de « toxique »
  • Citations contenant le mot « toxique »
  • Images d'illustration du mot « toxique »
  • Traductions du mot « toxique »
  • Synonymes de « toxique »
  • Antonymes de « toxique »

Définitions du mot « toxique »

Trésor de la Langue Française informatisé

TOXIQUE, subst. masc. et adj.

I. − Subst. masc., CHIM., MÉD., BIOL. Produit d'origine animale, végétale ou minérale qui provoque l'intoxication, la destruction d'un organisme vivant. Un puissant toxique; l'accoutumance aux toxiques. Elle venait d'apercevoir le petit meuble marqueté dans lequel M. de Viargue avait enfermé les toxiques nouveaux, découverts par lui (Zola, M. Férat, 1868, p. 292).Magendie inaugurait ainsi une méthode scientifique de recherche sur l'action des toxiques dans l'organisme (Bariéty, Coury, Hist. méd., 1963, p. 658).
Au fig. Ce qui agit négativement sur l'individu, son psychisme ou son physique. Elle a perdu son bourreau, son tourment, le toxique quotidien dont la privation va peut-être la tuer (Colette, Mais. Cl., 1922, p. 204).Cette modeste bibliothèque contenait assez de toxiques pour empoisonner un garçon de mon âge ou tout au moins pour le déniaiser (Carco, Voix basse, 1938, p. 29).
II. − Adjectif
A. − CHIM., MÉD., BIOL. Qui est ou qui contient un poison. Anton. atoxique.Produit, substance, corps toxique; gaz, déchet toxique; médicament, alliage, métal toxique; peinture, acide toxique. Des cultures de fibroblastes provenant d'un milieu contenant le sel toxique à très faible concentration acquièrent vis-à-vis de ce sel une résistance très fortement accrue (J. Verne, Vie cellul., 1937, p. 149).Le plutonium est extrêmement toxique par ingestion (Goldschmidt, Avent. atom., 1962, p. 42).
En partic. [En parlant d'un produit alimentaire] Qui contient des toxines (v. ce mot B). Le gibier est une viande excitante, parfois toxique (animal forcé, chair faisandée), qui expose aux accidents intestinaux, aux éruptions cutanées et aux congestions hépatiques et rénales (Macaigne, Précis hyg., 1911, p. 218).Qui (...) garantit que l'on n'a pas mélangé à ces produits alimentaires des haricots de Java ou des pois du Japon, qui sont toxiques par leur acide cyanhydrique? (Biot, Pol. santé publ., 1933, p. 6).
Au fig. Qui distille plus ou moins ouvertement des propos médisants ou dépréciateurs. Je suis en train de lire du De Maistrenon sans plaisir. Lire ça et Stendhal si opposé, c'est excitant. Le fumet de l'ancienne politique me grise très bien. Il se trouve par hasard que sur l'époque 179... 184..., j'ai lu cinq ou six ouvrages très toxiques (Valéry, Corresp.[avec Gide], 1897, p. 288).Il s'agissait de potins faits par Mirbeau et Jean Lorrain (...) toujours les mêmes. « Ils ont chacun avalé une pipelette, disait mon père. Mais la plus toxique est Jean Lorrain » (L. Daudet, Qd vivait mon père, 1940, p. 245).
B. − PHYSIOL., PHARMACOL.
1. Qui provoque un empoisonnement, une intoxication. Le thérapeutiste devra également étudier le mécanisme des actions toxiques et médicamenteuses (Cl. Bernard, Princ. méd. exp., 1878, p. 137).L'expérience montre qu'à forte dose la vitamine C réduit certains effets toxiques (R. Schwartz, Nouv. remèdes et mal. act., 1965, p. 75).
2. Dose, équivalent toxique. Quantité de produit à partir de laquelle celui-ci devient un poison pour un organisme. L'équivalent toxique, c'est-à-dire la quantité minima des matières toxiques qui, contenue à un moment donné dans le sang d'un animal, tue fatalement 1 kilogramme de matière vivante (Macaigne, Précis hyg., 1911, p. 266).[La chimiothérapie] débute par l'étude, sur des maladies expérimentales, de produits conçus et réalisés au laboratoire et dont on détermine, chez l'animal, à la fois la dose active sur une maladie donnée et la dose toxique (Ce que la Fr. a apporté à la méd., 1946 [1943], p. 66).
3. Qui est dû à la présence d'un poison dans l'organisme, à l'action d'un poison sur un organe, un tissu. État toxique; délire, hépatite toxique. Les intoxications servent aussi à rassurer le malade, qui apprend avec joie que sa paralysie n'est qu'un malaise toxique (Proust, Sodome, 1922p. 797).Des néphrites toxiques dont le prototype a été longtemps représenté par l'anurie mercurielle (Bariéty, Coury, Hist. méd., 1963, p. 698).
C. − P. méton. Qui est à l'origine ou est la cause d'une pollution, d'une intoxication. Les principales industries toxiques que nous ayons à connaître sont celles qui exposent l'ouvrier à l'intoxication par le plomb, le mercure, l'arsenic, le cuivre (Macaigne, Précis hyg., 1911, p. 312).Il existe un cornage par paralysie récurrentielle, accompagné de phénomènes paraplégiques; il disparaît avec la cessation de l'alimentation toxique et ne peut être regardé comme rédhibitoire (Brion, Jurispr. vétér., 1943, p. 246).
REM. 1.
Toxicose, subst. fém.,pathol. Intoxication endogène produite par des toxines de germes infectieux, des troubles métaboliques ou glandulaires. Les causes de la toxicose, qui sont multiples et habituellement intriquées, font intervenir trois facteurs: le terrain, une erreur de diététique et un élément déclenchant (Lar. Méd.t. 31972).
2.
Toxie, subst. fém.,méd., biol. ,,Poids de liquide toxique capable de tuer instantanément, après injection intraveineuse, 1 kg de lapin`` (Méd. Biol. t. 3 1972).
3.
Toxinique, adj.Synon. de toxique (supra II).Au moment où les effets de l'empoisonnement toxinique semblaient s'atténuer (Aviragnet, Weill-Hallé, Marie dsNouv. Traité Méd.fasc. 21928, p. 685).[La myocardite] est presque toujours la conséquence d'une maladie infectieuse ou toxinique (pneumonie, hémoglobinurie, néphrite, typhoïde, etc.) (Garcin, Guide vétér., 1944, p. 189).
4.
-toxique, élém. formanttiré de toxique, entrant dans la constr. d'adj. en méd. et physiol.a) [Le 1erélém. est un préf. ou un élém. formant sav. indiquant le type ou le degré d'action de l'agent toxique] V. anatoxique, antitoxique, atoxique, hypertoxique (s.v. hyper- A 2) et aussi: α)
Autotoxique, auto-toxique. -Qui produit sa propre toxicité. La conception de E. Quénu, d'un choc auto-toxique, devait être confirmée par des expériences précises (Langlois, Binet dsNouv. Traité Méd.fasc. 71924, p. 217).Il faut faire une place importante aux causes infectieuses, toxiques, autotoxiques (Josué, Godlewski, dsNouv. Traité Méd., fasc. 81925,p. 311).
β)
Syntoxique. -[En parlant d'un produit] Qui permet à un organisme vivant de s'accommoder d'un toxique. (Dict. xxes.).
b) [Le 1erélém. est un élém. formant sav. désignant l'organe, le système organique, le tissu sur lequel agit l'agent toxique] V. hypnotoxique (s.v. hypn(o)-) et aussi: α)
Fœto-toxique. -Qui est toxique pour le fœtus. Synon. tératogène (s.v. térat(o)-).Nous appelons fœto-toxiqueou tératogèneune substance qui, sans modifier dangereusement l'état de la femme enceinte qui l'absorbe, modifie le fœtus, le tue ou provoque une malformation (Le Point, 6 juin 1981, p. 142, col. 1).
β)
Hématotoxique, hémotoxique. -,,Qui exerce une action toxique sur le sang ou qui entrave les fonctions hématopoïétiques`` (Méd. Biol. t. 2 1972).
γ)
Hépatotoxique. -Qui est toxique pour le foie. C'est d'un ictère arsenical hépatotoxique qu'il s'agit (Nicolas dsNouv. Traité Méd.fasc. 41925, p. 795).
δ)
Neurotoxique. -,,Qui exerce une action toxique sur le système nerveux`` (Man.-Man. Méd. 1977). Syndrome neurotoxique. ,,Forme grave de toxicose du nourrisson dans laquelle les manifestations nerveuses et vasomotrices traduisent l'existence d'un syndrome malin`` (Garnier-Del. 1972).
ε)
Surréno-toxique. -Qui est toxique pour les glandes surrénales. Destruction lente des surrénales, par (...) injection de sérum surréno-toxique (Josué, Godlewski dsNouv. Traité Méd.fasc. 81925, p. 345).
ζ)
Urotoxique. -Qui se rapporte à la toxicité de l'urine. Le coefficient urotoxique, très bas pendant la période d'état, remonte ensuite et atteint son maximum (Menetrier, Stévenin, dsNouv. Traité Méd., fasc. 11926,p. 258).Qui est toxique pour les voies urinaires. Il est intéressant de constater cette augmentation brusque de la toxicité urinaire, véritable décharge urotoxique qui, tantôt, se produit le jour de la crise, tantôt la précède (Roger, dsNouv. Traité Méd., fasc. 11926,p. 77).
Prononc. et Orth.: [tɔksik]. Att. ds Ac. dep. 1762. Étymol. et Hist. 1. Subst. 1160-74 toxiche « poison »(Rou, éd. A. J. Holden, III, 3212); ca 1165 toscique ([Chrétien de Troyes], G. d'Angleterre, éd. M. Wilmotte, 1361); déb. xiiies. tosique (Raoul de Houdenc, Vengeance Raguidel, éd. M. Friedwagner, 1852); 1213 toxique (Faits des Romains, 607, 22 ds Romania t. 65, p. 503); ca 1223 tossique (Gautier de Coinci, Miracles N.D., II Mir 24, 527, éd. V.-F. Koenig, t. 4, p. 237); 2. adj. 1583 [éd.] toxique « vénéneux » (E. Du Monin, L'Uranologie, fo196 ro); de nouv. 1845 (Besch.). 1 empr. au lat. toxicum, gr. τ ο ξ ι κ ο ́ ν « poison dont on imprègne une flèche » (τ ο ́ ξ ο ν); 2 empr. au lat. méd. toxicus « vénéneux » (v. ce mot). Fréq. abs. littér.: 115. Bbg. Quem. DDL t. 14 (s.v. toxicose).

Wiktionnaire

Adjectif

toxique \tɔk.sik\ masculin et féminin identiques

  1. Vénéneux ; empoisonné.
    • La phalloïde ne pardonne pas, la panthère non plus. Pour la fausse oronge, elle est toxique ; elle tue les mouches, dit-on ; pourtant dans les pays du nord, les gens en usent pour donner de beaux rêves. — (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)
    • Une étude portant sur plusieurs générations de rats a montré que le phosphamidon, administré à des doses toxiques pour la mère, influait sur la taille de la portée et sur la viabilité des jeunes rats. — (Résidus de pesticides dans les produits alimentaires, FAO, 1986)
    • Comment expliquer les effets toxiques constatés sur le rhizome après les applications foliaires d’amitrole ? — (Revue forestière française, 1970, vol.22, page 192)
  2. (Figuré) Qui nuit au bien-être d'une personne.
    • Nous nous efforçons parfois de rester dans des situations toxiques pour nous parce que nous avons l'impression qu'en les quittant, nous serions dans la fuite. — (Jean Rochette, Des silences ébruités, éd. Le Dauphin Blanc, Québec, 2018, p. 76)
  3. (néosémie) (pour un emprunt) Qui se distingue par l'existence d'une formule de calcul du taux autre que la formule simple « taux variable + marge ».
    • Un emprunt toxique, c’est un emprunt structuré qui a mal tourné. Car tous les emprunts toxiques sont des emprunts structurés MAIS tous les emprunts structurés ne sont pas toxiques.

Nom commun

toxique \tɔk.sik\ masculin

  1. Substance vénéneuse, poison.
    • Les animaux, les végétaux et les minéraux fournissent des toxiques.
    • Et regarde, regarde la grande idiote de fille, j’en étais sûre, elle pleure toutes les larmes de son corps. Mais oui, c’est logique : elle a perdu son bourreau, son tourment, le toxique quotidien dont la privation va peut-être la tuer. — (Colette, La maison de Claudine, Hachette, 1922, collection Livre de Poche, 1960, pages 117-118.)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

TOXIQUE (to-ksi-k') adj.
  • 1Qui a la propriété d'empoisonner. Substance toxique.
  • 2 S. m. Nom générique donné aux poisons et aux virus.
  • 3 S. m. Genre de coléoptères.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « toxique »

Τοξιϰὸν, poison, de τόξον, arc, à cause que les poisons servaient à empoisonner les flèches.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Pour l’adjectif du latin toxicus (« empoisonné »), pour le nom du latin toxicum (« poison »). Référence nécessaire
Tous deux dérivent du grec ancien τοξικός, toxikos (« relatif aux arcs et aux flèches ») par ellipse de τοξικόν φάρμακον, toxikón phármakon (« poison des flèches ») et substantivation pour donner le mot τοξικόν, toxikón (« poison [pour les pointes de flèche] »). Toxikos dérive de τόξον, toxon (« arc ») et -ικός, -ikos (« suffixe adjectival »). Référence nécessaire
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « toxique »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
toxique tɔksik

Citations contenant le mot « toxique »

  • Pour lutter contre le mal de mer, sucez une noix de muscade (sans l'avaler, c'est toxique). Si vous n'avez pas de noix de muscade, allez-y en bicyclette. De Pierre Desproges / L’almanach
  • "Cancérogène, mutagène et toxique pour la reproduction": une substance dangereuse trop souvent présente dans les algues alimentaires Nice-Matin, "Cancérogène, mutagène et toxique pour la reproduction": une substance dangereuse trop souvent présente dans les algues alimentaires - Nice-Matin
  • Ce produit chimique hautement corrosif s'est ensuite transformé en solution acide marron au contact de la mer, formant une nappe toxique d'environ six hectares dans la Méditerranée, au niveau de l'anse d'Auguette. Jeudi, le préfet maritime avait émis un arrêté interdisant la navigation de plaisance, la pêche maritime, la plongée sous-marine et la baignade dans la partie Sud du golfe de Fos. "Cet arrêté ne sera certainement pas prolongé après minuit", a annoncé vendredi la préfecture.  RTL.fr, Pollution en Méditerranée : la nappe toxique a-t-elle disparu ?
  • Nicolas Heitz, procureur de la République, a confirmé qu’une « enquête, menée par la brigade de recherches de Remiremont, est en cours. La famille a probablement ingéré une substance toxique ». Des champignons ? Plusieurs plants de datura, extrêmement toxiques, ont été retrouvés dans le jardin du couple. « L’intoxication est probablement due à l’absorption de cette plante », a reconnu le procureur. , Faits-divers - Justice | Déjeuner toxique : une famille lorraine entre la vie et la mort
  • “Cette connerie de ‘soyez gentils’ n’existe que lorsque les caméras sont allumées. C’est tout pour le spectacle. Je sais qu’ils donnent de l’argent aux gens pour les aider, mais c’est seulement pour faire le show”, raconte un ancien salarié. Sur le plateau de l’émission et dans les bureaux, tous décrivent une atmosphère de travail toxique où les producteurs et managers de l’équipe règnent par la peur et les menaces. Le HuffPost, Ellen DeGeneres accablée par une enquête sur sa "culture d'entreprise toxique" | Le HuffPost

Images d'illustration du mot « toxique »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « toxique »

Langue Traduction
Anglais toxic
Espagnol tóxico
Italien tossico
Allemand giftig
Chinois 有毒的
Arabe سام
Portugais tóxico
Russe токсичный
Japonais 毒性
Basque toxikoak
Corse tossico
Source : Google Translate API

Synonymes de « toxique »

Source : synonymes de toxique sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « toxique »

Partager