La langue française

Vénéneux

Sommaire

  • Définitions du mot vénéneux
  • Étymologie de « vénéneux »
  • Phonétique de « vénéneux »
  • Citations contenant le mot « vénéneux »
  • Images d'illustration du mot « vénéneux »
  • Traductions du mot « vénéneux »
  • Synonymes de « vénéneux »
  • Antonymes de « vénéneux »

Définitions du mot « vénéneux »

Trésor de la Langue Française informatisé

VÉNÉNEUX, -EUSE, adj.

A. −
1. [En parlant d'un végét.] Qui contient du poison; dont la consommation peut empoisonner l'homme ou l'animal, dont le contact peut être irritant. Fruit, suc vénéneux; herbe, plante vénéneuse; champignons vénéneux. La ciguë vireuse (...) est une plante très-vénéneuse (Kapeler, Caventou, Manuel pharm. et drog., t. 1, 1821, p. 194).La luxuriance séductrice et le suc empoisonné de certaines fleurs vénéneuses (Proust, Fugit., 1922, p. 611).P. métaph. Il parut à Joseph que c'était [la sonnerie du téléphone] une sonnerie verte, une sonnerie d'un vert chimique, toxique, cruel et vénéneux (Duhamel, Passion J. Pasquier, 1945, p. 144).
PHARMACOL. [En parlant de produits extraits de ces plantes] Substances vénéneuses en pharmacie. ,,Ces substances sont définies par l'arrêté du 21 janvier 1957, qui fixe, dans sa section II, celles d'entre elles qui peuvent être utilisées en thérapeutique humaine ou vétérinaire`` (Lar. Méd. t. 3 1972). [P. méton.] Qui est propre à ces substances. On connaissait depuis longtemps les propriétés éminemment actives ou vénéneuses de l'opium (...) et d'un grand nombre d'autres substances végétales, employées pour la plupart en médecine (Berthelot, Synth. chim., 1876, p. 116).
P. méton. Qui contient des végétaux vénéneux. Humus vénéneux. V. colchique. ex.
2. Vieilli. Qui agit à la manière d'un poison. Synon. toxique.
a) [En parlant de chair animale ingérée comme aliment] La viande gâtée est vénéneuse. Certains poissons ont une chair vénéneuse au moment du frai; d'autres fois, ce sont leurs œufs qui sont toxiques (Macaigne, Précis hyg., 1911, p. 232).Les moules sont parfois vénéneuses (Thomas1956).
b) [En parlant d'une substance minér.] Le cuivre forme des sels vénéneux (Ac. 1878, 1935). [L'allumette chimique] ne prit toutefois sa plus grande diffusion qu'à partir de 1844, quand le chimiste suédois G. E. Pasch eut réussi à remplacer, dans la composition inflammable, le phosphore blanc vénéneux par l'inoffensif phosphore rouge (P. Rousseau, Hist. techn. et invent., 1967, p. 226).
3. Synon. de venimeux (v. ce mot A 1 b).V. acinète ex. 2.
Rem. Vénéneux s'applique princ. aux plantes, aux minéraux et aux animaux lorsque ceux-ci agissent comme un poison. Venimeux s'applique aux animaux à venin et à tout organe communiquant ce venin.
B. − Au fig., littér.
1. [En parlant d'une pers.] Qui a un caractère pernicieux; qui est dangereux moralement pour autrui. Son papa [d'un avocat] perché lui-même sur le barreau, lui a sévèrement interdit tout contact avec un écrivain aussi vénéneux que moi (Bloy, Journal, 1892, p. 32).
[P. méton.] Je lui reprochai sa beauté, ses yeux vénéneux (Morand, Ouv. la nuit, 1922, p. 142).
2. [En parlant de productions de l'esprit] Qui peut faire mal, pernicieux. La sainteté du travail est un de ces principes vénéneux qui ne se sont pas imposés de tout temps (Martin du G., Devenir, 1909, p. 39).J'introduisais dans ma tête, par les yeux, des mots vénéneux, infiniment plus riches que je ne savais (Sartre, Mots,1964, p. 43).
REM.
Vénéneusement, adv.,rare. D'une manière, d'un aspect vénéneux. De longues mousses et des champignons vénéneusement zébrés pointillés perlés couvrent le pavé du sanctuaire (Cendrars, Du monde entier, Documentaires, 1924, p. 145).
Prononc. et Orth.: [venenø], fém. [-ø:z]. Ac. 1694, 1718: veneneux; dep. 1740 vénéneux. Étymol. et Hist. a) 1478 méd. anc. « qui corrompt, provoque l'infection, la maladie » (Nicolas Panis, Le Guidon de Guy de Chauliac, e 4 vo: Andrac de toute sa nature est maladie tres perilleuse ague et brifve car est de matiere venenose pestillencielle et contagieuse); b) 1478 morsures des bestes venenouses (Id., ibid., k 5 vo); c) 1536 veneneux langages (J. Bouchet, Triomphe de la Noble Dame, sign. A IIdds Gdf. Compl.); d) 1545 (Paré, Œuvres, éd. J.-Fr. Malgaigne, t. 2, p. 190, note 1: aultres playes qui ne sont veneneuses); e) 1575 bestes veneneuses ; champignons veneneux (Id., ibid., p. 285, note 1, p. 335 [cf. bestes venimeuses, p. 283, note 1]). Empr. au b. lat.venenosus « qui empoisonne » (de venēnum, v. venin), empl. au fig. par les aut. chrét. à propos de l'hérésie (v. Blaise Lat. chrét.); moins att. que venimeux dep. le xvies. (cf. Rich. 1680: ,,Mot qui est ecorché de Latin et qui ne se dit pas``). La spécialisation d'empl. (vénéneux à propos du monde végétal et venimeux à propos du règne animal) plus marquée dep. le xviiies., n'a cependant jamais été complètement réalisée. Pour les empl. fig., qualifiant des êtres humains, leurs paroles ou écrits, leurs actes (avec des termes comme: engeance, espèce, secte; voix, regard, sourire; parole, livre, pensée, ironie...) venimeux domine du xvieau xxes. D'autre part les deux termes (avec une préférence pour vénéneux aux xviiieet xixes.) ont été empl., du xvieau xixes., avec des subst. désignant des matières (comme humeur, sang, eau, substance, matière, suc, exhalaison...) ou qui permettent d'exprimer le caractère de toxicité (aspect, principe, qualité, propriété). Dans la 2emoit. du xixes., toxique* commence à les concurrencer dans ces empl.: le fait qu'il puisse désigner de façon gén. la toxicité (sans présomption d'orig., animale ou végétale) et que, de plus, il puisse être adj. ou subst., explique prob. que toxique soit le terme qui prédomine au xxes., dans la lang. cour. et dans la lang. techn., et qu'il ait tendance à évincer vénéneux. Au xxes., vénéneux s'emploie surtout à propos de végétaux (et principalement les champignons) et semble connaître un regain de vitalité dans les empl. fig. (à propos d'êtres humains et de leurs actes) où il coexiste avec venimeux*. Fréq. abs. littér.: 139. Bbg. Goug. Mots t. 1 1962, pp. 87-88.

Wiktionnaire

Adjectif

vénéneux \ve.ne.nø\

  1. Qui a du venin, qui empoisonne, en parlant des végétaux ou des animaux qui, ingérés comme aliment, agissent à la manière d’un poison. Note : alt = attention Ne pas confondre avec venimeux.
    • Plante vénéneuse.
    • Fruit vénéneux.
    • Le suc de la ciguë est vénéneux.
    • Le poisson fugu est vénéneux.
    • « il y a quatre châteaux, fort grand nombre de beaux étangs, belles chasses où n’habitent aucunes bêtes vénéneuses, ni nulles mouches, deux cents futaies, autant de fontaines, nommément la fontaine de Belenton, auprès de laquelle le chevalier Pontus fit ses armes. » — (François-René de Chateaubriand, Mémoires d’outre-tombe, 1841, Première partie/Livre II)
  2. (Par extension) Se dit aussi des matières inorganiques ou de synthèse.
    • Les produits font l’objet d’un classement en 8 catégories de substances et préparations vénéneuses et 6 catégories de substances et préparations dangereuses, qui en déterminent l’emballage et l’étiquettage commercial sur lequel on peut lire la nature des risques et des conseils de prudence. — (Jean-François Abgrall et ‎Alain Soutrenon, Protection phytosanitaire : Guide technique du forestier méditerranéen, CEMAGREF, 1991)
    • Le cuivre forme des sels vénéneux.
    • Toutes les préparations à base de plomb sont vénéneuses.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

VÉNÉNEUX, EUSE. adj.
Qui a du venin, qui empoisonne; il se dit des Végétaux, tandis que Venimeux se dit des Animaux. Plante vénéneuse. Fruit vénéneux. Le suc de la ciguë est vénéneux. Il se dit, par extension, des Matières inorganiques. Le cuivre forme des sels vénéneux. Toutes les préparations à base de plomb sont vénéneuses.

Littré (1872-1877)

VÉNÉNEUX (vé-né-neû, neû-z') adj.
  • 1Qui agit comme poison sur l'économie animale, en parlant de substances végétales. Le suc de la ciguë est vénéneux. Les champignons vénéneux. L'odeur, la saveur et la propriété vénéneuse de beaucoup de plantes sont dues à des substances huileuses et résineuses, Fourcroy, Instit. Mém. scienc. 1807, 2e sem. p. 223.
  • 2Se dit aussi de matières inorganiques. Le cuivre forme des sels vénéneux. Toutes les préparations de plomb sont vénéneuses.
  • 3Il se dit encore de la chair devenue poison par suite d'altération. On ne pourrait sans danger se nourrir de ces chairs vénéneuses.
  • 4Animaux vénéneux, ceux qui, ingérés comme aliments, agissent sur l'économie à la manière des poisons, par opposition à animaux venimeux, ceux qui portent un venin.

HISTORIQUE

XVIe s. Il faut donner issue à la matiere virulente et veneneuse [du panaris], Paré, VI, 21. Les picqueures de bestes veneneuses, Paré, VI, 22. Les aiguillons de la vive sont veneneux, principalement ceux qui sont au bout de ses ouyes, Paré, XXIII, 40.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « vénéneux »

(XVe siècle)[1] Composé de venin et -eux → voir venimeux.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Provenç. venenos ; espagn. et ital. venenoso ; du lat. venenosus, de venenum, venin.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « vénéneux »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
vénéneux venenø

Citations contenant le mot « vénéneux »

  • Le remords, ça pousse comme une fleur empoisonnée, comme un fruit vénéneux qui grossit, grossit et finit pas prendre toute la place. De Claire de Lamirande / La Baguette magique
  • Le champignon le plus vénéneux, c’est celui qu’on trouve dans les voitures. De Coluche / Médecins sans diplômes - 1986
  • Les racines du chardon vénéneux de la vengeance sont la haine, la cruauté. Une seule graine suffit à transformer un homme bon. De Driss Chraïbi / Une enquête au pays
  • Pertes et profits. Les milliardaires chinois devraient se méfier du charme de la France, de son terroir inimitable et de son luxe vénéneux. En décembre 2013, l’entrepreneur Lam Kok trouve la mort dans un accident d’hélicoptère le jour même où il achète un superbe vignoble bordelais. En juillet 2018, Wang Jian, le patron du conglomérat HNA, tombe accidentellement d’un muret dans le Luberon, laissant un groupe criblé de dettes et dans le collimateur des autorités. Le Monde.fr, « Pour Baccarat, l’argent chinois ne coule plus à flots »
  • La collusion Big Pharma, politiques et mandarins de la médecine n'est plus à démontrer, raison pour laquelle les traitements préventifs peu coûteux sont discrédités et déclarés vénéneux à point nommé... ladepeche.fr, Coronavirus : pourquoi les Etats passent-ils des commandes de vaccins si colossales ? - ladepeche.fr
  • C’est une astuce de grand-mère, un conseil d’ami, une brève lue dans un magazine. Un de ces petits trucs dont on s’est d’abord dit qu’il fallait absolument le retenir et qu’on a aussitôt oublié. Jusqu’au jour où il aurait fallu le dégainer. Être prêt. Dans la forêt, vous aviez besoin de faire un feu sans avoir d’allumette. Ou à la campagne : le champignon que vous avez touché n’était-il pas vénéneux ? C’est arrivé mille fois, à la maison aussi, comme le jour où un ourlet s’est décousu à quelques minutes d’un rendez-vous. Vous vous êtes juré que, la prochaine fois, vous sauriez comment vous... Le Point, « Savoir tout faire avec ses dix doigts », notre guide pratique - Le Point
  • Ceux qui sont déjà allés à Naples reconnaîtront, sous la plume de Maurizio De Giovanni, ce qui en fait le charme vénéneux. La Via Toledo qui la traverse de part en part, le café Gambrinus, la belle Ischia au loin, la chartreuse San Martino sur les hauteurs, l'ambiance du lungomare (le bord de mer) le dimanche après-midi quand la moitié de la ville y déambule. Ils en humeront les odeurs et les goûts, ceux des pizzas frites et des sfogliatella, ces pâtisseries qu'on ne trouve nulle part ailleurs. Ils en écouteront les mots qui ne disent que l'Italie du Sud, comme ce rèfola, "qui ne signifie pas le coup de vent en général, mais un coup de vent, en particulier", "un souffle magique qui disparaît avant qu'on ait eu le temps d'identifier sa présence" ; rien à voir, non, rien à voir, avec le refolo, qui n'est qu'"une brise fade".  LExpress.fr, Une ville, un polar : La Naples de Maurizio De Giovanni - L'Express
  • C’est par là, en empruntant les escaliers du pittoresque pour échapper à l’enchantement vénéneux de l’image, que j’ai pu ressortir du cadre, et me hisser à nouveau, après m’être baissé sous des barbelés, au niveau du réel – signalé par le second édicule d’un passage à niveau transformé en maisonnette. France Culture, Jour 26 : Une image

Images d'illustration du mot « vénéneux »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « vénéneux »

Langue Traduction
Anglais poisonous
Espagnol venenoso
Italien velenoso
Allemand giftig
Chinois 有毒
Arabe سام
Portugais venenoso
Russe ядовитый
Japonais 有毒
Basque pozoitsu
Corse velenoso
Source : Google Translate API

Synonymes de « vénéneux »

Source : synonymes de vénéneux sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « vénéneux »

Partager