La langue française

Touchant

Définitions du mot « touchant »

Trésor de la Langue Française informatisé

TOUCHANT1, -ANTE, part. prés. et adj.

I. − Part. prés. de toucher1*.
II. − Adjectif
A. − Vieilli. Qui est très près, à faible distance, presque à toucher. (Dict. xixeet xxes.).
Loc. vieillie. À bout touchant. V. bout I A 2 a.Celui qui, pour exécuter sa consigne, a tué à bout touchant ou son frère ou le premier passant inoffensif est un homme sur qui l'on peut compter (Balzac, Œuvres div., t. 1, 1830, p. 240).
B. − Au fig.
1. Vx. Qui impressionne, produit une émotion qui peut être pénible, désagréable. (Dict. xixeet xxes.). Synon. frappant, pénible.
2. [Corresp. à toucher1I A 6 b] Qui provoque la sympathie, un sentiment de compassion émue. Synon. attendrissant, émouvant.Souvenir, visage touchant; beauté, éloquence, grâce, histoire, lettre, personnalité, scène, sollicitude, tendresse, voix touchante; soins touchants. Cosette, avec cette touchante confiance des enfants qui peut être trompée toujours sans se décourager jamais, avait mis, elle aussi son sabot dans la cheminée. C'est une chose sublime et douce que l'espérance dans un enfant qui n'a jamais connu que le désespoir (Hugo, Misér., t. 1, 1862, p. 498).[M. Teste] parlait (...) Et les paroles le plus adroitement touchantes,celles même qui font leur auteur plus près de nous qu'aucun autre homme (..)pouvaient venir à lui (Valéry, Soirée avec M. Teste, 1895, p. 21).
P. iron. Maladresse touchante; efforts touchants. Il donnait toute son attention, sa touchante et solennelle attention un peu bête, à l'enfant qui trébuchait (Colette, Entrave, 1913, p. 2).
Empl. subst. Le touchant de son visage, la douleur de ses grands beaux yeux, sont rendus merveilleusement par le peintre et le graveur (E. de Goncourt, Mais. artiste, t. 2, 1881, p. 170).
[En appellatif] Ô ma touchante ô ma méchante Au biseau des baisers Les ans passent trop vite (Aragon, Crève-cœur, 1941, p. 68).
Prononc.: [tuʃ ɑ ̃], fém. [-ɑ ̃:t]. Étymol. et Hist. 1. 1639 part. prés. adj. « qui touche la sensibilité, qui suscite la sympathie, la compassion, l'intérêt » (G. de Scudéry, Apologie du théâtre, p. 82: par des expressions touchantes); 1679 subst. (B. de Bacilly, L'Art de bien chanter, p. 44: la pluspart ont du brillant dans la voix sans avoir du touchant); 1730 subst. (La Motte, Discours sur la tragédie, éd. 1754, p. 256: le contraste du sérieux et du touchant); 2. 1789 part. prés. adj. p. iron. (Marat, Pamphlets, Offrande à la Partie, p. 11: le titre touchant de pères du Peuple). Part. prés. adj. de toucher1*.

Wiktionnaire

Adjectif

touchant \tu.ʃɑ̃\

  1. Qui touche le cœur, qui émeut ; surtout en parlant d’émotions douces et attendrissantes.
    • Toutes les fois qu’un Indien peau-rouge n’a pas été froissé par l’injustice, l’accueil qu’il fait à son frère blanc est un exemple touchant de cette hospitalité qu’on ne rencontre que chez les peuples sauvages. — (Les Peaux-Rouges (Extrait du Quarterly Review, no 130), dans Bibliothèque universelle de Genève, Vol. 28, p. 43, 1840)
    • À chaque fenêtre on aperçoit, sous les rideaux de mousseline, des fuchsias ou des géraniums cultivés dans des pots avec une touchante sollicitude. — (Jules Leclercq, La Terre de glace, Féroë, Islande, les geysers, le mont Hékla, Paris : E. Plon & Cie, 1883, page 46)
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)

Forme de verbe

touchant \tu.ʃɑ̃\

  1. Participe présent de toucher.
    • Je me joue de la matière, je peux démoléculariser n’importe qui en le touchant, en l’aspirant, et me nourrir de tout l’hydrogène que sa mort libère. — (Thomas Day, ‎Ugo Bellagamba, L’École des assassins', 2013)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

TOUCHANT (tou-chan, chan-t') adj.
  • 1Qui est assez près pour toucher. Les habitants de Lassano ne nous reconnurent que quand nous fîmes feu sur eux à bout touchant, Courier, Lett. I, 154.
  • 2 Terme de géométrie. Point touchant, le point auquel une droite touche une courbe, ou auquel une courbe en touche une autre, locution vieillie ; on dit aujourd'hui : point de tangence, point de contact.

    S. f. Touchante s'est dit autrefois pour tangente.

  • 3 Fig. Qui va au point de la chose. … Cet arrêt suprême Qui décide du sort de mon amour extrême, Doit m'être assez touchant…, Molière, Éc. des maris, II, 14. Les saints par leur exemple nous prêchent aujourd'hui une vérité, mais une vérité touchante, une vérité édifiante, Bourdaloue, 2e avent, Sur la sainteté. Je prie Votre Majesté qu'il me soit fait sur ces deux points une réponse touchante et essentielle que je puisse communiquer à l'empereur et qui soit propre à le satisfaire (1743), Corresp. de Louis XV et de Noailles, t. I, p. 150.
  • 4Qui frappe. J'ai laissé ordre pour vous envoyer… deux oraisons funèbres, qui, parce qu'elles font voir le néant du monde, peuvent avoir place parmi les livres d'un solitaire, et qu'en tout cas il peut regarder comme deux têtes de mort assez touchantes, Bossuet, Lett. à Rancé, 30 octobre 1682.
  • 5 Fig. Qui attendrit, qui émeut. Une jeune fille toute fondante en larmes, la plus belle et la plus touchante qu'on puisse jamais voir, Molière, Fourber. I, 2. On continuera à représenter Esther ; Mme de Caylus, qui en était la Champmeslé, ne joue plus ; elle faisait trop bien, elle était trop touchante, Sévigné, 517. Tantôt par des paroles touchantes, tantôt même par son silence, Madame relevait les présents, Bossuet, Duch. d'Orl. Le Cid n'est beau que parce qu'il est très touchant, Voltaire, Comm. Corn. rem. 2e disc. Elle [Hypatie] joignait la vertu la plus pure à la beauté la plus touchante, Diderot, Opin. des anc. philos. (Éclectisme).

    S. m. Ce qui est propre à toucher, à émouvoir. Cet auteur dramatique a abusé du touchant et du pathétique.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

TOUCHANT, adj. Voyez l’article Pathétique.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Phonétique du mot « touchant »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
touchant tuʃɑ̃

Citations contenant le mot « touchant »

  • On est beaucoup plus heureux, et on sent quelque chose de bien plus touchant, quand on aime violemment, que lorsqu’on est aimé. De Comte de Guilleragues / Lettres de la religieuse portugaise
  • Il n'y a rien de plus touchant que le regard extasié d'un enfant devant une fleur sauf, peut-être, de voir un adulte qui parvient encore à en faire autant. De Yvon Deveault
  • En touchant le vermillon, on se salit de rouge. De Proverbe japonais
  • La photo, c'est un instant saisi, le plus fort, le plus touchant, le plus douloureux. De Chahdortt Djavann / Autoportrait de l'autre
  • C'est en touchant le fond que l'on refait surface : toute la vie est dans cette parabole. De Claude Lelouch / Itinéraire d'un enfant très gâté
  • Suite au décès de Jacqueline Sauvage, Muriel Robin a réagit en faisant part de sa peine sur Europe 1. Elle a également adressé un touchant message à ses filles. Closermag.fr, Mort de Jacqueline Sauvage : Muriel Robin réagit et adresse un touchant message à ses filles - Closer
  • Cependant, l’ancien joueur du barça et de l’Inter, Samuel Eto’o lui a rendu un hommage touchant via son compte Instagram. Afrique Sports, Mort de Stephen Tataw : L'hommage touchant de Samuel Eto’o

Images d'illustration du mot « touchant »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « touchant »

Langue Traduction
Anglais touching
Espagnol conmovedor
Italien toccante
Allemand berühren
Chinois 接触
Arabe مؤثر
Portugais tocante
Russe трогательный
Japonais 触る
Basque gaztetxean
Corse toccu
Source : Google Translate API

Synonymes de « touchant »

Source : synonymes de touchant sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « touchant »

Touchant

Retour au sommaire ➦

Partager