La langue française

Tolérable

Sommaire

  • Définitions du mot tolérable
  • Étymologie de « tolérable »
  • Phonétique de « tolérable »
  • Citations contenant le mot « tolérable »
  • Traductions du mot « tolérable »
  • Synonymes de « tolérable »
  • Antonymes de « tolérable »

Définitions du mot tolérable

Trésor de la Langue Française informatisé

TOLÉRABLE, adj.

A. − Qui peut être toléré, que l'on peut admettre en faisant preuve d'indulgence. Synon. acceptable, excusable.Erreur tolérable. Son socialisme et, qui pis est, sa personnalité parlementaire deviennent peu à peu tolérables, possibles, combinables, passez-moi le mot, avec d'autres éléments, en un lendemain de crise (Vogüé, Morts, 1899, p. 18).J'ai cité mes textes avec exactitude (...) n'y glissant du moins de moi-même que le minimum tolérable et inévitable (Arnoux, Visite Mathus., 1961, p. 61).
B. − Qui peut être supporté sans effort pénible, sans douleur forte, sans dommage. Synon. supportable.Et cependant n'avez-vous pas déjà remarqué que, sans la conception du bonheur, l'existence serait plus tolérable (Flaub., Corresp., 1878, p. 105).Les autorités sont amenées, ensemble, à respecter les tensions économiques et à les maintenir entre des limites tolérables. Autant dire qu'elles cherchent, dans les tâtonnements, des déséquilibres supportables (Perroux, Écon. XXes., 1964, p. 257).
Empl. subst. masc. sing. à valeur de neutre. En général pourtant je crois qu'on se plaint trop, c'est qu'on se plaint dès que l'on souffre et qu'on se tait quand on est bien. Or le bien ou le tolérable, c'est le tous les jours à un certain âge de jeunesse et de maturité (Sainte-Beuve, Corresp., t. 6, 1845, p. 272).
Prononc. et Orth.: [tɔleʀabl̥]. Ac. 1694, 1718: tolerable; dep. 1740: tolé-. Étymol. et Hist. 1. 1314 « que l'on peut supporter (en parlant de choses douloureuses ou désagréables) » (Henri de Mondeville, Chirurgie, éd. A. Bos, no2078, t. I, p. 181: mes se il n'a en la maladie tant de douleur ne de corrosion et que elle soit tolerable); 2. 1364-73 [ms.] « qu'on peut supporter (en parlant de ce qu'on n'approuve pas) » orgueil non tolerable (Bersuire, Tit.-Liv., ms. Ste-Gen., fo140b ds Gdf. Compl.); cf. ca 1370 (Oresme, Ethiques, éd. A.-D. Menut, p. 263, fol. 82c). Empr. au lat. class.tolerabilis « supportable », dér. de tolerare, v. tolérer. Fréq. abs. littér.: 167.
DÉR.
Tolérablement, adv.a) De façon tolérable, acceptable. Dans tous les pays, les architectes semblent avoir pris plaisir à rendre aux peintres les plus mauvais services (...). S'ils construisent un musée, pensez qu'ils n'oublieront qu'une chose, c'est d'éclairer tolérablement les tableaux (Mérimée, Mosaïque, 1833, p. 334).b) De façon supportable. Casé provisoirement avec Jenny, dans une espèce de grenier, et le lendemain provisoirement encore, mais tolérablement (Delacroix, Journal, 1850, p. 384). [tɔleʀabləmɑ ̃]. 1resattest. a) 1538 « convenablement » (Th. Sébillet, Art poétique, p. 19, édit Gaiffe [it. ds texte] ds Rom. Forsch. t. 32, p. 173), b) 1549 « de façon supportable » (Est.); de tolérable, suff. -ment2*. − Fréq. abs. littér.: 12.

Wiktionnaire

Adjectif

tolérable \tɔ.le.ʁabl\ masculin et féminin identiques

  1. Qu’on peut tolérer, qu’on peut supporter.
    • Pensez-vous que cela soit tolérable ?
    • Cette douleur n’est pas tolérable.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

TOLÉRABLE. adj. des deux genres
. Qu'on peut tolérer, qu'on peut supporter. Pensez-vous que cela soit tolérable? Cette douleur n'est pas tolérable.

Littré (1872-1877)

TOLÉRABLE (to-lé-ra-bl') adj.
  • Qu'on peut supporter, tolérer. Cela n'est pas tolérable. Avant que l'Égypte pût devenir une habitation tolérable, Voltaire, Déf. de mon oncle, 17.

HISTORIQUE

XIVe s. Vices grans et non tolerables, Oresme, Thèse de MEUNIER.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « tolérable »

Du latin tolerabilis (« tolérable - tolérant »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Prov. tollerable ; esp. tolerable ; it. tollerabile ; du lat. tolerabilis, de tolerare, tolérer.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « tolérable »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
tolérable tɔlerabl

Citations contenant le mot « tolérable »

  • Une foi n'est tolérable que si elle est tolérante. De Gisèle Halimi
  • Les experts en nutrition de l'EFSA s’efforcent d’établir un niveau d'apport maximal tolérable pour les sucres alimentaires totaux/ajoutés/libres si les données disponibles le leur permettent. Dans le cas contraire, d'autres valeurs pourraient être utilisées pour caractériser le risque. Nos conseils scientifiques aideront les autorités nationales à établir des recommandations sur la consommation de sucres alimentaires et à élaborer des repères de consommation alimentaire. European Food Safety Authority, Sucres alimentaires – évaluation de la sécurité reportée en 2021 |
  • Je ne saurais me résoudre à ce silence des uns et des autres. Y aurait-il des manifestations de haine qu'on pourrait laisser passer ? Y aurait-il des propos racistes qui seraient tolérables ? Peut-on, surtout, choisir ses indignations en fonction de l'air du temps ? Quand d'autres intellectuels, Alain Finkielkraut ou Eric Zemmour pour ne pas les nommer, avaient subi des insultes antisémites dans les rues de Paris, nombre de responsables politiques et d'éditorialistes avaient choisi d'exprimer leur colère. Cette décision était saine, car son message était clair : même si nous ne partageons pas les engagements de ces auteurs, nous ne tolérons pas qu'ils soient attaqués autrement que par le débat démocratique.   LExpress.fr, Royal sur l'agression de BHL : "Rien ne justifie qu'on traite un homme de 'chien juif'" - L'Express
  • Augmentation de 21 % des chômeurs inscrits à Pôle emploi sur un an en France, augmentation de 1,1 % des chômeurs inscrits à Pôle emploi sur un an à La Réunion : l’impact du confinement sur l’emploi à La Réunion rappelle donc que notre île est arrivée à un stade de pénurie d’emploi au-delà du tolérable. Car même lorsqu’une crise d’une ampleur aussi importante que le confinement touche La Réunion, le nombre relativement faible de l’augmentation du chômage confirme que le système est arrivé à son stade de profit maximum avec un nombre de travailleurs réduit au minimum. Témoignages.RE - https://www.temoignages.re, Impact du coronavirus : profit maximum avec un nombre minimum de travailleurs - Economie - Infos La Réunion
  • Parmi les autres erreurs de l’histoire de la frappe de monnaie helvétique, un certain nombre (inconnu) de pièces de 5 francs produites en 2012 sont plus épaisses qu’elles ne devraient l’être. Un problème? Non, cette originalité millimétrique demeure dans les limites du tolérable, avait répondu, non sans un certain embarras, la Banque nationale suisse et Swissmint en 2013. Ces pièces n’ont pas plus de valeur que les autres, avait-on aussi assuré. Le Temps, Toutes les pièces de 5 francs ne valent pas 5 francs - Le Temps
  • "Paul Bert est à l’origine de thèses racialistes qui, même si elles restent le reflet d’un contexte historique, ne sont plus tolérables au 21" siècle", justifie l'APA, qui a également accolé une banderole portant l'inscription "Plus jamais ça" sur le monument aux Déportés, Fusillés et Internés de l'Yonne. www.lyonne.fr, Début d'incendie dans une entreprise, action des gilets jaunes contre Paul Bert... Le point sur les derniers faits divers dans l'Yonne - Auxerre (89000)

Traductions du mot « tolérable »

Langue Traduction
Anglais tolerable
Espagnol tolerable
Italien tollerabile
Allemand erträglich
Chinois 可忍受的
Arabe مقبول
Portugais tolerável
Russe терпимый
Japonais 耐えられる
Basque jasangarriagoa
Corse tollerabile
Source : Google Translate API

Synonymes de « tolérable »

Source : synonymes de tolérable sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « tolérable »

Partager