La langue française

Pardonnable

Sommaire

  • Définitions du mot pardonnable
  • Étymologie de « pardonnable »
  • Phonétique de « pardonnable »
  • Citations contenant le mot « pardonnable »
  • Traductions du mot « pardonnable »
  • Synonymes de « pardonnable »
  • Antonymes de « pardonnable »

Définitions du mot pardonnable

Trésor de la Langue Française informatisé

PARDONNABLE, adj.

A. − [En parlant d'un trait de comportement] Qui peut être pardonné. Erreur, faute pardonnable. [Avec une valeur atténuée] Faiblesse, écart, orgueil, silence pardonnable. Cela est bien, fort pardonnable. Cela n'est pas pardonnable à un homme aussi sage que lui (Ac. 1835-1935). Doutes bien pardonnables, tout à fait involontaires (Chamfort,Max. et pens.,1794, p.19).Speedy (...) était tout bonnement enfermé à clef dans sa cabine, et poussait des hurlements qui dénotaient une colère, bien pardonnable, poussée jusqu'au paroxysme (Verne,Tour monde,1873, p.194):
. Je sentais que j'avais commis, parfois, au cours de cette nuit, dans ma façon de répondre à sa tendresse, des gaucheries bien légères, des oublis bien innocents et pardonnables à une débutante... Giraudoux,Judith,1931, III, 4, p.204.
Empl. impers. Il est pardonnable de + inf.Pas plus qu'Armand il n'avait de sympathie pour Adrien Arnaud, auquel il était difficilement pardonnable d'être le compagnon de jeux d'Edmond (Aragon,Beaux quart.,1936, p.70).
B. − [En parlant d'une pers.] Qui mérite d'être pardonné, à qui l'on doit pardonner. Il n'est pas pardonnable. Cet enfant n'a pas su ce qu'il faisait, il est bien pardonnable (Ac.1835-1935).Elle est parfois [la femme qui se donne pour de l'argent], non pas excusable, mais pardonnable et digne encore de la grâce divine (A. France,Île ping.,1908, p.364).
Rem. Pardonnable ,,s'applique aujourd'hui aussi bien aux personnes qu'aux choses`` (Thomas 1956). À noter que Ac. 1878, qui précise: ,,il ne se dit guère que des choses``, cite 2 ex. qui infirment ce propos.
Prononc. et Orth.: [paʀdɔnabl̥]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist.1. 1remoitié xiies. «miséricordieux» pardunables (Psautier d'Oxfort, 248, 66 ds T.-L.); 2. 1176-81 «qui mérite le pardon» pardonable (Chrétien de Troyes, Le Chevalier de la Charrete, éd. M. Roques, 4395). Dér. de pardonner*; suff. -able*. Fréq. abs. littér.: 60.

Wiktionnaire

Adjectif

pardonnable \paʁ.dɔ.nabl\ masculin et féminin identiques

  1. Qui mérite d’être pardonné, d’être excusé, à propos de choses.
    • Les matelots, […] trouvèrent plaisant d'allumer un grand bol de punch en pleine mer. C'était un divertissement assez pardonnable à des gens auxquels l'apparente monotonie de la mer faisait saisir toutes les occasions d'animer leur vie. — (Honoré de Balzac, La Femme de trente ans, Paris, 1832)
    • Rien n’irrite davantage les gens raisonnables, que des hommes qui ont renoncé au monde, et qui cherchent à le gouverner. Tel était, aux yeux des sages, le crime de la Société le moins pardonnable ; […]. — (Jean le Rond d’Alembert, La Suppression des jésuites (éd. populaire abrégée), Édouard Cornély, 1888)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

PARDONNABLE. adj. des deux genres
. Qui mérite d'être pardonné, d'être excusé. Il ne se dit guère que des Choses. Une offense, une faute pardonnable. Cela n'est pas pardonnable à un homme aussi sage que lui. Cela n'est pas pardonnable à votre âge. Erreur pardonnable. Cet enfant n'a pas su ce qu'il faisait, il est bien pardonnable.

Littré (1872-1877)

PARDONNABLE (par-do-na-bl') adj.
  • 1À quoi l'on peut, l'on doit pardonner, en parlant des choses. Ose-t-il croire encor son crime pardonnable ? Corneille, Cid, II, 6. On n'osa trop approfondir Du tigre ni de l'ours ni des autres puissances Les moins pardonnables offenses, La Fontaine, Fabl. VII, 1. Les autres admirent votre sagesse dans un âge où il est pardonnable d'en manquer, Fénelon, Tél. IV.

    Pardonnable à. Ah ! tout est pardonnable aux douleurs d'un amant, Corneille, Théod. V, 8. Vous est-il pardonnable d'avoir éteint tant de lumières, des lumières si vives, des lumières si pures, et de vous être volontairement plongés dans les ténèbres ? Bourdaloue, Sur la fausse consc. 1er avent, p. 185. Elle [la chimère des horoscopes] était bien pardonnable à la duchesse de Bouillon et à toutes les dames qui eurent la même faiblesse, Voltaire, Louis XIV, 26.

  • 2À qui l'on peut, l'on doit pardonner, en parlant des personnes. Ils sont pardonnables de s'en attribuer la nature, Massillon, Carême, Avenir. Quand on est si heureux, madame, on est bien pardonnable d'être indiscret, Marmontel, Contes moraux, Heureusement.

REMARQUE

Vaugelas condamnait pardonnable, en parlant des personnes. Mais l'usage, dès Montaigne, avait prononcé contre lui, excusant que, bien que l'on ne dise pas pardonner quelqu'un, on dise que quelqu'un est pardonnable.

HISTORIQUE

XVIe s. Quant à ceulx qu'il avoit de faict oultragez, s'ilz furent inhumains jusques à perdre par courroux le sentiment des cruautez qu'ilz luy faisoient, à l'adventure leur estoit il pardonnable, Amyot, Dion, 47. Ils estoient pardonnables d'en entrer en admiration, Montaigne, II, 247.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

PARDONNABLE. - HIST. Ajoutez : XIIe s. Il mostret que ses pechiez [de Job] n'est mie pardonnables, li Dialoge Gregoire lo pape, 1876, p. 343.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

PARDONNABLE, adj. (Gramm.) qu’on peut pardonner ; il se dit d’une action dont on trouve l’excuse dans les circonstances qui l’ont, ou précédées ou accompagnées, ou suivies.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « pardonnable »

Pardonner.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

 Dérivé de pardonner avec le suffixe -able.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « pardonnable »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
pardonnable pardɔnabl

Citations contenant le mot « pardonnable »

  • Autant le mensonge est pardonnable, autant est intolérable l'individu qui ment à soi-même. De Gavril Derjavine / Aphorismes
  • Je crois que l'homme est souvent pardonnable de sa muflerie ! Elles font tout pour... De Michel Galabru / Questions de femmes
  • Tout est pardonnable, excepté le mensonge, l'infidélité et la trahison. De Christine de Suède / Maximes et pensées
  • Ce qui est pardonnable est d'avance pardonné. D'où l'aporie : on n'a jamais à pardonner que l'impardonnable. De Jacques Derrida / Antoine Spire - Le Monde de l'éducation - septembre 2000
  • D’ailleurs, de son côté, il dénonce la distribution en ville, dans la nuit du jeudi au vendredi précédant l’élection, d’un tract. Un pamphlet calomnieux à l’égard de Franck Roviero. Une plainte a été déposée. « Nous étions l’équipe à abattre au vu des résultats du premier tour. Ma famille a été affectée. Ce n’est pas pardonnable », insiste le nouvel édile. , elections municipales | Recours, plainte : les municipales ne sont pas finies
  • Une faute pardonnable si l’ensemble donnait effectivement l’envie d’y retourner. Mais The Old Guard porte bien son nom et ne dépasse jamais le cadre d’une bonne série B qu’on a déjà vu cent fois par le passé. Le récit est convenu, remplissant son cahier des charges pour plaire à sa cible avec de nombreux passages obligés et certaines séquences manquent clairement de budget. Les flashbacks d’Andy en guerrière amazone ressemblent davantage à des extraits de la série Xena. On pourrait en rire si le film ne se prenait pas beaucoup trop au sérieux pour ce qu’il raconte. Journal du Geek, [Critique] The Old Guard : Charlize Théron déterre la hache de guerre
  • eval(ez_write_tag([[580,400],'wesportfr_com-medrectangle-3','ezslot_1',149,'0','0']));La tâche s’annonce rude pour des locaux s’obligeant à obtenir un résultat ce soir pour continuer d’ambitionner l’Europe. L’Athletic affronte un Séville virevoltant qui reste sur une exceptionnelle série de 13 matchs sans perdre. Mieux, les visiteurs pourraient conclure un 3e succès consécutif si victoire ce soir. Pour le club basque, il faudra se relever d’une récente défaite 1-0 mais pardonnable quand on connait l’adversaire : le Real Madrid. , Liga (J35) : La preview d'Athletic - FC Seville
  • Dans ce premier long métrage de fiction réalisé par Fred Baillif et Kantarama Gahigiri, fiction et réalité s’entremêlent étroitement avec les jeunes protagonistes qui jouent leur propre rôle et une finalité cannoise qui joue aussi bien sur l’objectif du collectif que de la mise en scène d’un scénario préalablement écrit dans les grandes lignes. Ces jeunes d’une banlieue de Lausanne en Suisse, mus par le désir de réaliser avec une équipe technique professionnelle incluant les réalisateurs Fred Baillif et Kantarama Gahigiri, l’acteur Frédéric Landenberg interprétant l’éducateur social, cherchent à se réapproprier de la fiction dans un lieu, Cannes, où une certaine élite symbolique est sensément être représentée, du moins en surreprésentation d’un excès affiché de signes extérieurs d’appartenance à un monde inaccessible. L’enjeu de se rendre à Cannes est en définitive un simple prétexte pour lancer un road movie où un groupe de jeunes que l’on imagine essentiellement sédentaires vont éprouver leur sens du collectif dans des situations auxquelles ils ne sont pas accoutumés. La mise en scène privilégie la fraîcheur spontanée des interprétations pour saisir des instants d’émotions dans chacun des personnages s’affirmant et se révélant en groupe. Ainsi, les failles chez eux se révèlent pour montrer l’humanité de personnalités distinctes derrière l’obligation pour chacun de surjouer le jeune homme viril indépendant. Le scénario se développe ainsi comme une thérapie de groupe permettant peu à peu à chacun de se révéler dans sa vérité. L’ensemble de la réalisation se tient dignement, aussi bien dans l’interprétation juste que dans le filmage et malgré quelques défauts aisément pardonnables, le film cultivant suffisamment l’humour d’une certaine autodérision en toute humilité. Club de Mediapart, Cannes ou le fantasme de l’affranchissement social | Le Club de Mediapart
  • Jacques Beun est ainsi. Il brouille les pistes. Il embrouille les surfaces : dessus est dessous, dedans est dehors. Venez-y voir. Bien sûr sans que ça se sache. Sans que ne s’ébruite cette étrange expo horizontale et à fleur d’eau ! Seul, Bretagne-Actuelle dévoile ! On avait bien dit qu’on était lié, admettez qu’on l’avait dit et que le conflit d’intérêt avoué est mieux pardonnable ! Bretagne Actuelle | Magazine culturel Breton en ligne,  Les poissons doubles du Thabor
  • Bon nombre d’hommes politiques ont parlé d’une « faute impardonnable » après les aveux de l’ancien ministre du budget, Jérôme Cahuzac. Comment avez-vous réagi à ces propos ? La Croix, « C’est quand une faute est inexcusable qu’elle est pardonnable ! »

Traductions du mot « pardonnable »

Langue Traduction
Anglais pardonable
Espagnol perdonable
Italien perdonabile
Allemand verzeihlich
Chinois 情有可原
Arabe مغفرة
Portugais perdoável
Russe простительный
Japonais 許して
Basque barkagarria
Corse perdonavule
Source : Google Translate API

Synonymes de « pardonnable »

Source : synonymes de pardonnable sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « pardonnable »

Partager