La langue française

Buvable

Sommaire

  • Définitions du mot buvable
  • Étymologie de « buvable »
  • Phonétique de « buvable »
  • Évolution historique de l’usage du mot « buvable »
  • Citations contenant le mot « buvable »
  • Traductions du mot « buvable »
  • Synonymes de « buvable »
  • Antonymes de « buvable »

Définitions du mot buvable

Trésor de la Langue Française informatisé

BUVABLE, adj.

A.− [En parlant d'une boisson] Qui peut être bu sans offenser le goût. Synon. partic. potable.Il a fait une marmite de bouillon. Il n'était pas buvable. Il était infect (Renard, Journal,1903, p. 855).
PHARM. Ampoule buvable (p. oppos. injectable). Dont le contenu doit être absorbé par la bouche.
P. anal. :
En français, une fortune liquide, une situation liquide, c'est quelque chose d'adapté à un usage immédiat. Ce désir en toutes choses de ce qu'elles ont de buvable. c'est-à-dire d'approprié à notre usage immédiat et interne, comment il s'applique à la traction de Dieu sur l'âme, pour le comprendre, il nous faut considérer les différents modes de son appel sur le monde physique : ... Claudel, Un Poète regarde la Croix,1938, p. 127.
B.− Au fig., à la forme négative, fam.
1. [En parlant d'une pers.] Il n'est pas buvable. Désagréable, insociable (d'apr. Ch.-L. Carabelli, [Lang. pop.]).
2. [En parlant d'une chose] ,,Acceptable, supportable.`` (Cohen 63 dans Gilb. 1971). ,,Votre article n'est pas buvable`` (Cohen 63 dans Gilb. 1971).Synon. fam. potable.
Prononc. : [byvabl̥]. Étymol. et Hist. A. Subst. 1275 beuvable « buveur » (J. de Meung, Ep. d'Abeil. et d'Hel., Richel. 920, fo122 vodans Gdf.), attest. isolée. B. Adj. début xives. bevable « qui peut être bu » (Ovide Moralisé, éd. C. de Boer, IX, 2588); 1611 buvable (Cotgr.). Dér. du rad. beuv-, bev-, buv- de boire1*; suff. -able*. Fréq. abs. littér. : 8.

Wiktionnaire

Adjectif

buvable \by.vabl\ masculin et féminin identiques

  1. Qui peut être bu.
    • Ce vin n’est pas bon, mais il est buvable.
    • La forme gel buvable est utilisée pour le traitement symptomatique des gastralgies.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

BUVABLE. adj. des deux genres
. Qui peut être bu. Ce vin n'est pas bon, mais il est buvable.

Littré (1872-1877)

BUVABLE (bu-va-bl') adj.
  • Qui peut être bu. Ce vin est buvable.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « buvable »

Buvant ; génev. bevable.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

 Dérivé de beuverie avec le suffixe -able.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « buvable »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
buvable byvabl

Évolution historique de l’usage du mot « buvable »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « buvable »

  • Au-delà de l'histoire singulière de ces vins, passés par les mains de Paul Bocuse, et au plaisir de garnir sa cave de vins rares et prestigieux, les acheteurs sont aussi en droit de se poser une question : ces vins, dont certains approchent des 100 ans, sont-ils encore buvables ? La Revue du vin de France, À près de 100 ans, les vins sont-ils encore buvables ? - La Revue du vin de France
  • Le premier médicament se présente sous la forme d’un comprimé dosé à 50 µg boite de 50 et de 100 comprimés, dont le prix public de vente vient d’être homologué, pour être commercialisé prochainement en pharmacie, précise la même source, ajoutant que le second médicament se présente sous forme d’une solution buvable, son prix est en cours d’homologation. Le Matin, Le Matin - Deux nouveaux médicaments de la thyroïde autorisés sur marché national
  • Comprimés, suspension buvable the walkingdeadfrance, Rufinamide Marché Coronavirus (COVID-19): Actualités et analyse d'impact (2020-2029) - the walkingdeadfrance
  • Fervex enfants s/s est un médicament sous forme de granulé pour solution buvable (8) à base de Paracétamol + phéniramine + acide ascorbique (280 mg/100 mg/10 mg).Autorisation de mise sur le marché le 16/06/1992 par UPSA SAS. Ce médicament n’est pas remboursé par la sécurité sociale. , Fervex enfants s/s granulé pour solution buvable sachets boîte de
  • Il s’agit d’une poudre à diluer dans de l’eau potable pour obtenir une solution buvable. Le jus Muscadin comprend trois (3) saveurs différentes : Constant Haïti, Pasteur André Muscadin se lance dans le commerce
  • Les erreurs d’administration sont nombreuses et variées concernant les médicaments buvables. Ainsi, quand il s’agit de médicaments livrés avec une seringue ou une pipette, une confusion est possible entre les indications de quantité et les indications de poids présentes sur la seringue (seringues graduées en ml, en mg et en kilos de poids corporel). lindependant.fr, Médicaments sous forme buvable : comment éviter l’erreur de dosage ? - lindependant.fr
  • Doliprane est un médicament sous forme de poudre pour solution buvable (12) à base de Paracétamol (500 mg).Autorisation de mise sur le marché le 04/02/1980 par SANOFI AVENTIS FRANCE au prix de 1,16€. , Doliprane 500 mg, poudre pour solution buvable en sachet-dose,
  • Smecta orange-vanille est un médicament sous forme de poudre pour suspension buvable (60) à base de Diosmectite (3 g).Autorisation de mise sur le marché le 25/11/1988 par IPSEN PHARMA au prix de 5,98€. , Smecta orange-vanille 3 g poudre pour suspension buvable sachets

Traductions du mot « buvable »

Langue Traduction
Anglais drinkable
Espagnol potable
Italien bevibile
Allemand zum einnehmen
Portugais potável
Source : Google Translate API

Synonymes de « buvable »

Source : synonymes de buvable sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « buvable »

Partager