Toiser : définition de toiser


Toiser : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

TOISER, verbe trans.

A. − Toiser qqn, qqc.
1. Vx. Toiser qqc.
a) Mesurer en prenant la toise comme unité de longueur. Toiser un terrain. On enseignera, dans ces écoles, à lire, à écrire, ce qui suppose nécessairement quelques notions grammaticales; on y joindra les règles de l'arithmétique, des méthodes simples de mesurer exactement un terrain, de toiser un édifice (Condorcet, Organ. instr. publ., 1792, p. 454).
b) Considérer quelque chose de façon à l'estimer; estimer une grandeur, une quantité, un prix. Synon. apprécier, évaluer.Après s'être assuré du bon état des membres et des aplombs, après avoir vérifié que la jointure qui les lie aux sabots est flexible, son regard remonte doucement, s'arrête aux pointes de l'épaule; Gardefort en toise l'écartement avec deux doigts, comme ferait un architecte (Morand, Extrav., 1936, p. 22).
2. Toiser qqn.Faire passer quelqu'un sous la toise pour mesurer sa taille. Toiser un soldat (Ac.). Un greffier les enregistra [les représentants], les mesura, les toisa et les écroua comme des forçats (Hugo, Hist. crime, 1877, p. 113).
B. − Au fig. Toiser qqn, qqc.; qqc. est toisé
1. Vx. Regarder quelqu'un avec attention, l'examiner pour le juger. Je serai contrôlé, estimé, coté, toisé, apprécié enfin (Barrès, Barbares, 1888, p. 264).
Empl. pronom. réfl. Il entra dans le salon après s'être toisé dans la glace et s'être reconnu pour un fort joli homme politique (Balzac, Employés, 1837, p. 220).
Empl. pronom. réciproque. Des dizaines de Clarque et de Marlène se rencontrent, se toisent et s'évaluent, heureux de vivre et de paraître, livrés pour une heure au vertige des existences parfaites (Camus, Été, 1954, p. 25).
2. Usuel, péj. Regarder de haut, considérer quelqu'un avec défi ou avec mépris, dédain. Toiser qqn de la tête aux pieds; toiser de haut. Mon père (...) se met au premier rang pour voir de près, toiser, accabler de son mépris ce brigand, ce gueux de Louis-Philippe (A. Daudet, Rois en exil, 1879, p. 223).Le boulanger (...) me toise avec une si glaciale froideur que j'ose à peine lui adresser un bonjour (Arnoux, Roi, 1956, p. 57).
P. métaph. Les honneurs que je dédaigne, que je toise de haut (Arnoux, Double chance, 1958, p. 31).
3. Au passif, fam., vx. Être achevé. Mon mémoire est toisé, réglé, vérifié, je vous prie de me tenir l'argent prêt demain (Balzac, C. Birotteau, 1837, p. 230).
Loc. verb. C'est toisé. C'est achevé, terminé. C'est toisé, Jérôme, dans trois semaines je suis sous-chef (Reybaud, J. Paturot, 1842, p. 123).
REM.
Toisé, -ée, part. passé en empl. adj.a) Vx. Qui est mesuré à la toise. Muraille toisée (Littré). b) Subst. masc. α) Cubage de blocs de pierres en carrière (d'apr. Noël 1968). β) Mesurage à la toise; mesure des surfaces et des volumes. Synon. métré.Sous le prétexte de toisés et de vérification, on oblige un homme à mener la vie du couvreur; on le fait errer sur les toits à vingt-deux mètres au-dessus du niveau de la rue, sur des ardoises glissantes (Reybaud, J. Paturot, 1842, p. 245).c) Hist. fiscale. Édit du toisé ou, p. ell., le toisé. Édit de Mazarin ordonnant de toiser certains bâtiments des faubourgs de Paris pour les taxer en fonction de la surface bâtie. On essaya de revenir au toisé, mais il fallut encore y renoncer et y suppléer par des créations d'offices et autres expédients ruineux (MarionInstit.1923).
Prononc. et Orth.: [twaze], (il) toise [twa:z], [-ɑ-]. V. toise. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. A. 1. Ca 1260 « mesurer en prenant la toise comme unité de longueur » (Etienne Boileau, Livre des Métiers, éd. G.-P. Depping, p. 437); 2. 1690 toiser à toise bout avant (Fur.); 3. 1798 toiser un soldat (Ac.). B. 1. a) 1721 « apprécier quelque chose à sa juste valeur » (Montesquieu, Lettres Persanes, 128, éd. E. Carcassonne, t. 2, p. 118: son esprit régulier toisoit tout ce qui se disoit dans la conversation); b) 1747 « examiner quelqu'un avec attention pour apprécier son mérite » (Gresset, Le Méchant, III, 10 ds Littré); 2. 1782 « examiner quelqu'un avec attention pour lui témoigner du dédain » (L.-S. Mercier, Tabl. Paris, t. 2, p. 219 ds Brunot t. 6, p. 1315); 3. 1830 verbe pronom. (Stendhal, Rouge et Noir, p. 150). Dér. de toise*; dés. -er. Fréq. abs. littér.: 214. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 208, b) 301; xxes.: a) 268, b) 407.
DÉR. 1.
Toisage, subst. masc.[Corresp. à supra A 1 b] Action de toiser, résultat de cette action. Le service du trafic assure le groupage des frets, effectue les opérations de toisage pour déterminer les taxations. Il établit les connaissements, certificats d'embarquement et extraits de manifestes (M. Benoist, Pettier, Transp. mar., 1961, p. 134). [twaza:ʒ]. V. toise. 1resattest. 1392-93 tesaige (Compt. de l'H.-D. d'Orl., exp. comm. dom., Hôp. gén. Orl. ds Gdf.), 1508 toisage (Comptes de dépenses de la construction du château de Gaillon, éd. A. Deville, p. 269); de toiser, suff. -age*.
2.
Toisement, subst. masc.a) [Corresp. à supra A 1 b] Synon. de toisage (supra dér. 1).Chaque bisse a son chef, élu par tous les participants à l'eau, son conseil, ses règlements écrits, relatifs à la répartition de l'eau, au toisement qui fixe les heures, les jours de chacun (Brunhes, Géogr. hum., 1942, p. 254).b) [Corresp. à supra B 1] Action de toiser du regard. Une autre de nos forces (...), c'est l'esprit d'observation, le toisement des gens, une science et une institution de physionomistes moraux, qui nous fait déshabiller des caractères à vue de nez, entrer au fond de tous ceux à qui nous nous frottons (Goncourt, Journal, 1859, p. 598). [twazmɑ ̃]. 1reattest. 1522, 10 janv. (Pièces relatives au procès de Gaucher De Sainte Marthe ds R. Ét. rab. t. 9, p. 135); de toiser, suff. -ment1*.
3.
Toiseur, subst. masc.,,Celui dont la profession est de toiser, de mesurer les travaux de construction`` (Jossier 1881). Toiseur en bâtiment. [twazœ:ʀ]. Att. ds Ac. 1762-1878. 1reattest. 1549 (Est.); de toiser, suff. -eur2*.
BBG. − Archit. 1972, p. 19 (s.v. toisé). − Gohin 1903, p. 238 (s.v. toisage); p. 371 (s.v. toisé). − Schepping 1982, pp. 251-252.

Toiser : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

TOISER, verbe trans.

A. − Toiser qqn, qqc.
1. Vx. Toiser qqc.
a) Mesurer en prenant la toise comme unité de longueur. Toiser un terrain. On enseignera, dans ces écoles, à lire, à écrire, ce qui suppose nécessairement quelques notions grammaticales; on y joindra les règles de l'arithmétique, des méthodes simples de mesurer exactement un terrain, de toiser un édifice (Condorcet, Organ. instr. publ., 1792, p. 454).
b) Considérer quelque chose de façon à l'estimer; estimer une grandeur, une quantité, un prix. Synon. apprécier, évaluer.Après s'être assuré du bon état des membres et des aplombs, après avoir vérifié que la jointure qui les lie aux sabots est flexible, son regard remonte doucement, s'arrête aux pointes de l'épaule; Gardefort en toise l'écartement avec deux doigts, comme ferait un architecte (Morand, Extrav., 1936, p. 22).
2. Toiser qqn.Faire passer quelqu'un sous la toise pour mesurer sa taille. Toiser un soldat (Ac.). Un greffier les enregistra [les représentants], les mesura, les toisa et les écroua comme des forçats (Hugo, Hist. crime, 1877, p. 113).
B. − Au fig. Toiser qqn, qqc.; qqc. est toisé
1. Vx. Regarder quelqu'un avec attention, l'examiner pour le juger. Je serai contrôlé, estimé, coté, toisé, apprécié enfin (Barrès, Barbares, 1888, p. 264).
Empl. pronom. réfl. Il entra dans le salon après s'être toisé dans la glace et s'être reconnu pour un fort joli homme politique (Balzac, Employés, 1837, p. 220).
Empl. pronom. réciproque. Des dizaines de Clarque et de Marlène se rencontrent, se toisent et s'évaluent, heureux de vivre et de paraître, livrés pour une heure au vertige des existences parfaites (Camus, Été, 1954, p. 25).
2. Usuel, péj. Regarder de haut, considérer quelqu'un avec défi ou avec mépris, dédain. Toiser qqn de la tête aux pieds; toiser de haut. Mon père (...) se met au premier rang pour voir de près, toiser, accabler de son mépris ce brigand, ce gueux de Louis-Philippe (A. Daudet, Rois en exil, 1879, p. 223).Le boulanger (...) me toise avec une si glaciale froideur que j'ose à peine lui adresser un bonjour (Arnoux, Roi, 1956, p. 57).
P. métaph. Les honneurs que je dédaigne, que je toise de haut (Arnoux, Double chance, 1958, p. 31).
3. Au passif, fam., vx. Être achevé. Mon mémoire est toisé, réglé, vérifié, je vous prie de me tenir l'argent prêt demain (Balzac, C. Birotteau, 1837, p. 230).
Loc. verb. C'est toisé. C'est achevé, terminé. C'est toisé, Jérôme, dans trois semaines je suis sous-chef (Reybaud, J. Paturot, 1842, p. 123).
REM.
Toisé, -ée, part. passé en empl. adj.a) Vx. Qui est mesuré à la toise. Muraille toisée (Littré). b) Subst. masc. α) Cubage de blocs de pierres en carrière (d'apr. Noël 1968). β) Mesurage à la toise; mesure des surfaces et des volumes. Synon. métré.Sous le prétexte de toisés et de vérification, on oblige un homme à mener la vie du couvreur; on le fait errer sur les toits à vingt-deux mètres au-dessus du niveau de la rue, sur des ardoises glissantes (Reybaud, J. Paturot, 1842, p. 245).c) Hist. fiscale. Édit du toisé ou, p. ell., le toisé. Édit de Mazarin ordonnant de toiser certains bâtiments des faubourgs de Paris pour les taxer en fonction de la surface bâtie. On essaya de revenir au toisé, mais il fallut encore y renoncer et y suppléer par des créations d'offices et autres expédients ruineux (MarionInstit.1923).
Prononc. et Orth.: [twaze], (il) toise [twa:z], [-ɑ-]. V. toise. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. A. 1. Ca 1260 « mesurer en prenant la toise comme unité de longueur » (Etienne Boileau, Livre des Métiers, éd. G.-P. Depping, p. 437); 2. 1690 toiser à toise bout avant (Fur.); 3. 1798 toiser un soldat (Ac.). B. 1. a) 1721 « apprécier quelque chose à sa juste valeur » (Montesquieu, Lettres Persanes, 128, éd. E. Carcassonne, t. 2, p. 118: son esprit régulier toisoit tout ce qui se disoit dans la conversation); b) 1747 « examiner quelqu'un avec attention pour apprécier son mérite » (Gresset, Le Méchant, III, 10 ds Littré); 2. 1782 « examiner quelqu'un avec attention pour lui témoigner du dédain » (L.-S. Mercier, Tabl. Paris, t. 2, p. 219 ds Brunot t. 6, p. 1315); 3. 1830 verbe pronom. (Stendhal, Rouge et Noir, p. 150). Dér. de toise*; dés. -er. Fréq. abs. littér.: 214. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 208, b) 301; xxes.: a) 268, b) 407.
DÉR. 1.
Toisage, subst. masc.[Corresp. à supra A 1 b] Action de toiser, résultat de cette action. Le service du trafic assure le groupage des frets, effectue les opérations de toisage pour déterminer les taxations. Il établit les connaissements, certificats d'embarquement et extraits de manifestes (M. Benoist, Pettier, Transp. mar., 1961, p. 134). [twaza:ʒ]. V. toise. 1resattest. 1392-93 tesaige (Compt. de l'H.-D. d'Orl., exp. comm. dom., Hôp. gén. Orl. ds Gdf.), 1508 toisage (Comptes de dépenses de la construction du château de Gaillon, éd. A. Deville, p. 269); de toiser, suff. -age*.
2.
Toisement, subst. masc.a) [Corresp. à supra A 1 b] Synon. de toisage (supra dér. 1).Chaque bisse a son chef, élu par tous les participants à l'eau, son conseil, ses règlements écrits, relatifs à la répartition de l'eau, au toisement qui fixe les heures, les jours de chacun (Brunhes, Géogr. hum., 1942, p. 254).b) [Corresp. à supra B 1] Action de toiser du regard. Une autre de nos forces (...), c'est l'esprit d'observation, le toisement des gens, une science et une institution de physionomistes moraux, qui nous fait déshabiller des caractères à vue de nez, entrer au fond de tous ceux à qui nous nous frottons (Goncourt, Journal, 1859, p. 598). [twazmɑ ̃]. 1reattest. 1522, 10 janv. (Pièces relatives au procès de Gaucher De Sainte Marthe ds R. Ét. rab. t. 9, p. 135); de toiser, suff. -ment1*.
3.
Toiseur, subst. masc.,,Celui dont la profession est de toiser, de mesurer les travaux de construction`` (Jossier 1881). Toiseur en bâtiment. [twazœ:ʀ]. Att. ds Ac. 1762-1878. 1reattest. 1549 (Est.); de toiser, suff. -eur2*.
BBG. − Archit. 1972, p. 19 (s.v. toisé). − Gohin 1903, p. 238 (s.v. toisage); p. 371 (s.v. toisé). − Schepping 1982, pp. 251-252.

Toiser : définition du Wiktionnaire

Verbe

toiser \twa.ze\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison) (pronominal : se toiser)

  1. (Vieilli) Mesurer à la toise.
    • Toiser un bâtiment, une muraille.
  2. En particulier, mesurer la taille d’une personne.
  3. (Figuré) (Familier) Examiner quelqu’un avec une attention nuancée de dédain et parfois d’hostilité.
    • Elle le toisa d’un œil de reproche étonné et attristé, et, pour la millième fois, se reprocha intérieurement d’être une mère trop faible, qui ne savait pas se faire craindre. — (Paul Margueritte, À la mer dans Fors l'honneur, 1894, chap. 1)
    • Eh ! oui, il était grossier ce césarien. Il n’en toisait pas moins, non sans bonheur, les mollesses, les fluctuations du grand seigneur... — (Joseph Caillaux, Mes Mémoires, I, Ma jeunesse orgueilleuse, 1942, p. 62)
    • Nous nous considérons en silence pendant quelques secondes ; il me toise en faisant le myope, il me classe. — (Jean-Paul Sartre, La Nausée, Collection Folio, Éditions Gallimard, 1938, p. 101)
    • L'homme au vieux visage buriné et fier comme un bar-tabac me toisa avec un sourire condescendant. — (Patrick Montarnal, L'appel de la route, Société des Écrivains, 2011, page 45)
  4. (Pronominal) (Figuré) S’examiner avec une attention nuancée de dédain et parfois d’hostilité.
    • Alors ils reculèrent d’un pas chacun et se toisèrent une minute, silencieux, froids, menaçants. — (Pierre Alexis de Ponson du Terrail, La Baronne trépassée, Baudry, t. 2, 1853, p. 113)
    • Dans la grande pureté du jour, les deux femmes se toisaient d’un regard farouche, riant férocement, montrant leurs dents blanches sous la rouge charnure des lèvres. — (Marc de Montifaud, Celles qui tuent : la baronne de Livry, 1890, p. 79)

Verbe

toiser \Prononciation ?\

  1. Variante de teser.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Toiser : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

TOISER. v. tr.
Mesurer à la toise. Toiser un bâtiment, une muraille. Il est vieux; on dit aujourd'hui Métrer. Toiser un soldat, Mesurer sa taille. Fig. et fam., Toiser quelqu'un, L'examiner avec une attention nuancée de dédain et parfois d'hostilité. Il l'a toisé de la tête aux pieds. Ils se sont toisés sans se dire un seul mot.

Toiser : définition du Littré (1872-1877)

TOISER (toi-zé) v. a.
  • 1Mesurer à la toise (on dit maintenant métrer, parce qu'on mesure par mètres). Toiser des bâtiments. Toiser des travaux. S'il estime la hauteur d'un clocher, qu'il le toise avec les maisons, Rousseau, Ém. II.

    Toiser à mur, réduire de légers ouvrages de maçonnerie en toises de gros mur, en les mesurant.

    Toiser à toise bout avant, mesurer les ouvrages sans retour ni demi-face, et les murs tant plein que vide, sans avoir égard aux saillies.

    Toiser aux us et coutumes, mesurer tant plein que vide, en y comprenant les saillies.

    Toiser la taille de pierre, réduire la taille de toutes les façons d'une pierre à la toise courante d'un pied sur six.

    Toiser le bois, le réduire par 3 pieds cubes ou 12 pieds de longueur sur 6 pouces d'équarrissage.

    Fig. Son esprit régulier [d'un géomètre] toisait tout ce qui se disait dans la conversation, Montesquieu, Lett. pers. 128. Nous n'y choisirons point pour guide Cette raison froide et timide Qui toise impitoyablement Et la pensée et le langage, Gresset, Épît. P. Bougeant. Tout versificateur doit savoir à propos Toiser une pensée et combiner des mots, Favart, Acajou, I, 4.

  • 2Toiser un soldat, mesurer sa taille.

    Fig. Toiser quelqu'un, le regarder attentivement, pour apprécier son mérite, ou pour lui témoigner du dédain. Il l'a toisé de la tête aux pieds. Aussi connais-je bien mon monde ; et je défie, Quant j'ai toisé mes gens, qu'on m'en impose en rien, Gresset, le Méch. III, 10.

  • 3 Fig. Se toiser, v. réfl. Se regarder l'un l'autre avec dédain. Ils se sont toisés sans se dire un seul mot.

HISTORIQUE

XIIIe s. C'est assavoir que tous marchans et maistres ouvriers des marchandises et mestiers cy après nommés toisent et portent pour vendre leurs dites denrées et marchandises es halles de Paris, Liv. des mét. 437.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Toiser : définition du Encyclopédie, 1re édition (1751)

TOISER, v. act. (Archit.) c’est mesurer un ouvrage avec la toise pour en prendre les dimensions, ou pour en faire l’estimation. Et retoiser, c’est toiser de nouveau, quand les experts ne sont pas convenus du toisé.

Toiser à toise bout avant, c’est toiser les ouvrages sans retour ni demi-face, & les murs tant plein que vuide, le tout quarrément, sans avoir égard aux saillies, qui doivent néanmoins être proportionnées au lieu qu’elles décorent.

Toiser aux us & coutumes, c’est mesurer tant plein que vuide, en y comprenant les saillies ; ensorte que la moindre moulure porte demi-pié, & toute moulure couronnée un pié, lorsque la pierre est piquée, & qu’il y a un enduit, &c.

Toiser la couverture, c’est mesurer la superficie d’une couverture, sans avoir égard aux ouvertures ni aux croupes, & en évaluant les lucarnes, yeux de bœuf, arestieres, égoûts, faîtes, &c. en toises ou piés, suivant l’usage.

Toiser la taille de pierre, c’est réduire la taille de toutes les façons d’une pierre aux paremens seulement, mesurés à un pié de hauteur sur six piés courans par toise. Lorsque ce sont des moulures, chaque membre couronné de son filet est compté pour un pié de toise, dont les six font la toise, c’est-à-dire que six membres couronnés sur une toise de long, qui ne sont comptés que pour une toise à l’entrepreneur, sont comptés pour six toises au tailleur de pierre qui travaille à sa tâche.

Toiser le bois, c’est réduire & évaluer les pieces de bois de plusieurs grosseurs, à la quantité de trois piés cubes, ou de douze piés de long sur six pouces de gros, réglée pour une piece.

Toiser le pavé, c’est mesurer à la toise quarrée superficielle, sans aucun retour. Le prix est différent selon l’ouvrage. Les ouvrages de fortification se toisent à la toise cube dont 216 piés font la toise. (D. J.)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « toiser »

Étymologie de toiser - Littré

Toise.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de toiser - Wiktionnaire

Dénominal de toise.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « toiser »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
toiser twaze play_arrow

Conjugaison du verbe « toiser »

→ Voir les tables de conjugaisons du verbe toiser

Citations contenant le mot « toiser »

  • « J'y suis, j'y reste. » Le titre s'étale en lettres majuscules sous une photo de Silvio Berlusconi bras croisés et sourire narquois aux lèvres. Le regard semble toiser ses adversaires. La revue trône seule sur une table basse dans l'antichambre du bureau à l'Assemblée nationale de Renato Brunetta. Les Echos, L'incroyable come-back de Silvio Berlusconi | Les Echos
  • Pour Becker, consultant Eurosport, au-delà de la comptabilité, « Rodgeur », 37 ans, continue de toiser ses poursuivants : « Cela concerne aussi leur personnalité. Je pense que Roger est l'athlète le plus populaire du monde. Si vous demandez aux fans de sport partout dans le monde, on vous parlera de Roger. Il a eu du succès mais sa personnalité… Il parle allemand, français, anglais. Qui fait ça ? Demandez à Messi de parler allemand ou anglais. C'est unique. Il est intelligent, il est beau à voir. Le package entier est unique. » leparisien.fr, Federer, Nadal, Djokovic… A la fin, il n’en restera qu’un - Le Parisien
  • Dans la salle du jeu du Mail, sur les coups de 20h30, André Trigano peut toiser ses adversaires. Mais il garde une distance sur le résultat du scrutin. « La participation est lamentable », regrette le maire, qui n’a pas fait le trou comme lors des scrutins précédents. Il le concède, trois listes sont dans un mouchoir de poche. Il le sait, les négociations auront lieu, mais pour lui pas question de lâcher du lest. ladepeche.fr, Résultats municipales à Pamiers : André Trigano en tête au premier tour avec 28,17 % des voix - ladepeche.fr
  • À la tête de l’Autorité de la concurrence depuis 2016, Isabelle de Silva bénéficie, elle aussi, d’une revalorisation salariale de 17.000 euros. Avec un salaire de 212.500 euros brut par an depuis janvier 2020, soit 18.000 euros par mois, l’énarque devient la présidente d’AAI percevant la plus haute rémunération derrière Robert Ophèle, le patron de l’Autorité des marchés financiers. Malgré des émoluments en recul de 14.000 euros par an, l’ancien sous-gouverneur de la Banque de France demeure le champion incontesté. Avec son traitement de 227.500 euros brut annuel, soit 19.000 euros par mois, il peut toiser l’ensemble de ses pairs... et même le président de la République, Emmanuel Macron, qui émarge à 15.000 euros par mois ! Capital.fr, Le gouvernement augmente le salaire du futur successeur de Jacques Toubon et diminue celui de Chantal Jouanno - Capital.fr
  • Le Suisse Beat Feuz a levé un bras en coupant la ligne avec près d’une seconde d’avance, impressionnant sur une Streif ‘’bleu glace’’  mais échaudé  par son expérience de 2018 où il avait vu l’Allemand Thomas Dressen lui souffler la victoire à la surprise générale, il n’a pas crié victoire s’asseyant avec anxiété dans le fauteuil de leader où il a pu toiser la ‘’Wunderteam’’ autrichienne reléguée jusque-là très loin des sommets, à l’image de Hannes Reichelt, parti avec le dossard 1, Matthias Mayer, Vincent Kreichmayr plusieurs fois à la faute ou encore Max Franz, arrêté par une blessure au genou droit. Un début cruel de Hannenkamm pour les Autrichiens devant leur public dans lequel on a aperçu Franz Klammer, Stephan Eberharter ou encore des stars comme Bernie Ecclestone, ancien boss de l Formule 1. , SkiChrono | Le TGV Paris s'impose dans la descente à Kitzbühel, Clarey 11e
  • Sur un calicot, une grande photo en noir et blanc. Six enfants en culottes courtes et à la mine espiègle semblent toiser la salle du centre de documentation du collège Jules-Verne remplie d’enfants du même âge. Quatre-vingts ans séparent ces deux générations de marmailles. Quatre-vingts ans, et une étoile jaune cousue sur une veste. La Voix du Nord, Neuville-en-Ferrain: les élèves de CM2 confrontés à l’histoire des enfants juifs pendant la Shoah
  • Si les performances dynamiques en basse vitesse permettent de toiser les versions thermiques, la vitesse limitée électroniquement de 130 km/h indique que dépasser le 80 à 90 km/h, la montée en vitesse devrait se ralentir. Wowowooww a pas compris là Leblogauto.com, Opel Vivaro-e - Commercialisation, prix, fiche technique ...
  • La remise à niveau du Chevrolet Traverse se fonde sans complexe sur le principe du «toujours plus». La nouvelle mouture s'allonge et pousse en hauteur et en largeur pour mieux toiser la concurrence. La Presse, Banc d'essai - Chevrolet Traverse 2018 : gros, robuste et rassurant
  • Florian Georget, sociétaire du BBCM s'y présentera sur la pointe des pieds. Pourtant, du haut de sa passion chevillée à un incontestable talent, il pourrait toiser ses futurs adversaires. C'est, néanmoins, la modestie et l'humilité qui l'animent. Tout juste consent-il à se reconnaître perfectionniste. « J'en veux toujours plus. Au bowling, il y a tant de choses à apprendre, quand l'équilibre conditionne le résultat. Ça peut aller de la gouttière au strike », prévient-il. Il en va ainsi dans sa vie de tous les jours. www.lejdc.fr, Florian Georget, champion de Bourgogne de bowling à plusieurs reprises, intègre l'équipe senior - Marzy (58180)
  • Pourquoi donc cette impression prégnante ? La question du pouvoir est centrale, encore une fois, ou plutôt, de son mode d’exercice ; l’idée chez bon nombre de nos concitoyens que la seule chose que cherchent à préserver nos élus, c’est ce pouvoir dont il userait et abuserait. Il faut en convenir, ils sont nombreux à vous regarder de haut, à vous toiser, ne supportant plus la contradiction et se donnant des airs d’importance. Et ils s’accrochent, telles des arapèdes déterminés, à tout poste qui concède un tant soit peu de privilèges. La Croix, L’exercice du pouvoir
  • Vous pouvez toiser le centre historique d’une hauteur de 43 mètres depuis la colonnade de la cathédrale Saint-Isaac, l’un des sites les plus célèbres de la ville sur la Neva. , À couper le souffle: les cinq meilleures terrasses d’observation de Saint-Pétersbourg. - Russia Beyond FR
  • Du haut de son presque mètre quatre-vingt, elle semblait toiser le reste du monde de ses yeux gigantesques planqués sous une frange blonde, c’est pour dire que la chanteuse Nico avait une beauté incomparable. amomama.fr, 31 ans après la mort de Nico : le destin tragique de l’amour d’Alain Delon
  • Louis de Funès peut toiser Captain America (Chris Evans). , Incroyable, De Funès est plus fort que Captain America! - Le Matin
  • Ce qui est sûr, c’est que des athlètes capables de faire ça, « tentaculaires, grands, costauds et capables de tout faire », on en a rarement (jamais ?) vu dans le basket français. Bastien « zonait » devant la télé vers 1h30 du mat' quand Doumbouya s’est envolé. « J’étais très choqué parce que l’athlète, je voyais très bien ce dont il était capable, on le voit souvent à l’échauffement faire ce genre de choses, mais là où je ne l’attendais pas c’est qu’il n’a pas ce côté agressif. Et le voir "grimper" sur quelqu’un à 19 ans, le toiser du regard ensuite quand il est au sol… » , NBA : « J'étais choqué », Sekou Doumbouya a-t-il claqué le plus gros dunk d'un Français ?
  • Compte tenu du succès du premier Range Evoque, il était stratégique de faire évoluer la seconde génération en changeant le moins possible ce qui lui a permis de toiser le créneau des petits SUV premium depuis 2010 : son style ! La silhouette reste la même, adopte les effets de style du Velar, et calque l'habitacle sur ce dernier. Montée en gamme, raffinement et technologie embarquée sont les principaux axes d'évolution... Et sur la route ? Quelques infos : turbo.fr, Range Rover Evoque 2019 : toutes les photos de notre essai ! | Diaporama Photo
  • Winston Churchill a retrouvé la liberté. Jeudi, on a retiré la caisse métallique qui entravait sa statue, dont le regard peut de nouveau toiser le Parlement de Westminster. Le 6 juin, comme d'autres monuments londoniens, elle avait été prise à partie par des manifestants en marge de la marche de soutien à « Black Lives Matter » (BLM) et l'infamante inscription « was a racist » (était un raciste) avait été peinte sous son nom barré à la peinture noire. L'Équipe, Angleterre : alerte hooligans sur Londres - Foot - ANG - L'Équipe
  • Un grand sourire et des doigts qui pianotent avec énergie sur la table de la cuisine… Mathilde abandonne sans regret ses jouets et sa chambre, pour toiser avec curiosité la visiteuse qui débarque à l’improviste. , Vendée. Une deuxième chance en Espagne pour Mathilde - La Roche sur Yon.maville.com
  • Réputé pour sa vue imprenable sur la baie de Tanger, le café El Hafa qui a ouvert en 1921 a vu de nombreuses célébrités s’asseoir sur sa fameuse terrasse : William S. Burroughs, Jimi Hendrix, les Rolling Stones et les Beatles. Aujourd’hui encore, vous pouvez savourer son traditionnel thé à la menthe et toiser depuis votre table le détroit de Gibraltar. Plurielle, 5 adresses pour un week-end en amoureux à Tanger - Lifestyle
  • La mort rôde. Alors il faut l’écrire, jusqu’à la toiser avec cette salutaire fierté des vivants. La mort rôde et partout son aile froide semble planer dans l’œuvre de Marie-Claire Dewarrat. Déjà au creux de L’Eté sauvage, recueil de nouvelles avec lequel elle faisait en 1985 une entrée remarquée en littérature. Puis surtout dans ce Carême d’un homme drapé de chagrin, endossant le deuil de son fils comme raison d’exister: Le Courrier, Marie-Claire Dewarrat, vieillir à l’avenir - Le Courrier
  • Avant de se toiser dans l’obscurité de l’O2, l’Autrichien menait 4-2 dans ses confrontations avec le Maître, dont deux victoires cette seule année. Tout son corps semblait pénétré de cette certitude que le passé pèserait: de frappes lourdes en petits pas légers, Thiem est entré dans le terrain à chaque ouverture, sans vergogne, profitant d’un court relativement lent où, un peu à sa surprise, tout du moins à la nôtre, Federer n’a pas réussi souvent à le déborder. , Roger Federer est reparti pour cinq jours de stress - Le Matin
  • D’ailleurs, je ne cherche pas faire des parallèles historiques au prétexte qu’il y a un « devoir de mémoire », à toiser sciences et croyances, à comparer des chiffres sur des carottes avec des data de donuts, à « donner du sens » à des éléments épars que je traiterais dans mes bulles de filtres et selon mes intérêts du moment, changeant au gré de mes humeurs, de mes tensions, de mes peurs. Marketing Professionnel e-magazine, La viralité de l info rend-elle malade son porteur sain ? - Marketing Professionnel e-magazine
  • Et en toiser plus d’un, avec un brin d’arrogance, sur la grille de départ, à l’issue des derniers essais chronométrés, samedi matin. Car cette fois Mikels a la machine qui tue! DH Les Sports +, Jérémy Mikels: "Un podium à Mettet, sinon rien !" - DH Les Sports+
  • Si les deux parties semblent décidées à limiter les affrontements, sur le terrain, New Dehli et Pékin continuent toutefois visiblement de vouloir montrer leurs muscles et de se toiser. Ce lundi, les médias chinois et indiens s'accordent d'ailleurs pour dire que si les choses vont dans le sens de l'apaisement, la désescalade, notamment au Ladakh, prendra du temps. Les Echos, La Chine et l'Inde s'accordent pour résoudre « pacifiquement » leurs différends frontaliers | Les Echos
  • Dans le quartier du Bois-l'Abbé, à Champigny, même les habitants passés à côté de la création de Luc Besson connaissent Mahamadou Coulibaly, qui met un point d'honneur à ne pas balancer son âge. Avec un gabarit à toiser Teddy Riner sans sourciller, difficile d'ignorer cette figure de la cité, planté devant son nouveau commerce, bras croisés et kit mains libres greffé à l'oreille. Pas un passant qui ne s'arrête saluer d'un « check » chorégraphié (mêlant mains, joues et têtes) celui que les plus jeunes prénomment « la star ». leparisien.fr, Champigny : Mahamadou Coulibaly, grand frère star jamais sorti du Bois-l’Abbé - Le Parisien
  • Comme toujours, la ville est à la fois omniprésente et invisible dans le roman d'Elena Ferrante. Elle ne décrit jamais les lieux, si ce n'est pour en nommer les rues ou les quartiers : le Vomero ou Posilippo… Beaucoup plus qu'un décor, Naples devient une atmosphère, un état d'âme, une ville-monde où les classes sociales peuvent se croiser, et se toiser, au gré de la porosité des quartiers et des sentiments. Les Echos, « La Vie mensongère des adultes » : sexe, mensonges et désillusions | Les Echos
  • Là où le longiligne Jamaïcain (1,95 m) promenait son large sourire et aimait le contact avec les fans, le râblé Coleman (1,75 m) préfère adopter la posture du gros bras, mâchoire serrée et regard noir, n'hésitant pas à toiser ses adversaires. Une attitude encore accentuée depuis le déclenchement de l'"affaire". Les Echos, Mondiaux d'athlétisme: Coleman, prodige du sprint à l'image déjà brouillée | Les Echos
  • Depuis quelque temps, Kim Jong-un semble tenté de reprendre ses vieilles habitudes qui consistent à toiser occidentaux et voisins du sud en montrant ses muscles. Alors que les négociations avec Washington ronronnent, la Corée du Nord a procédé ce mercredi à un nouveau tir de missiles balistiques de courte portée, le deuxième en moins d'une semaine . Les Echos, La Corée du Nord effectue un deuxième tir de missiles en moins d'une semaine | Les Echos
  • Dimanche, un Ducobu géant va toiser le Quartier jeunesse du festival. Le dessin bouche-trou créé en 1992 pour le journal Tremplin est devenu un phénomène à 4 millions d’albums vendus. Ce week-end à Angoulême, il sera difficile d’échapper à la fièvre Ducobu. Entre la présentation du 25e album (en avant-première, il sort le 7 février) et la projection du troisième épisode cinématographique (lire ci-contre) des aventures du cancre au tee-shirt rayé jaune et noir, personne n’échappera au bonnet d’âne. CharenteLibre.fr, La folie Ducobu s’abat sur Angoulême - Charente Libre.fr
  • Le jeu vidéo a beau avoir des airs de jeunot du haut de ses quelques décennies, il n'en compte pas moins quelques dinosaures faisant figure d'ancêtres de pixels, qui peuvent toiser les petits nouveaux d'un air sûr. Que voulez-vous : dans le milieu, les carrières sont parfois si courtes qu'il faudra éternellement s'accrocher à son éternel single, à la Patrick Hernandez.  Gameblog, Pac-Man : Le jeu de création Live Studio arrivera gratuitement sur Twitch le mois prochain
  • Que serait ma vie sans ces collections qui tous les six mois chamboulent ma conception de l'existence? Comment supporterais-je le poids de l'ennui si jamais je devais être privé de ces mannequins qui d'un pas chaloupé, l'œil farouche et le regard pénétré, s'en vont et s'en viennent comme de grands guépards domestiqués qui auraient été privés de dessert depuis l'aube de la création? Qui saura dire l'émoi qui est le mien quand je vois ces fauves venir à moi, me toiser un instant de toute leur intrépide beauté avant de retourner d'où ils étaient venus, de ces loges où des couturiers inquiets les pressent de changer de toisons pour mieux satisfaire nos appetits voraces? Slate.fr, Mais qui donc se passionne pour la haute couture? | Slate.fr
  • La branche immobilière de la société d'investissement Buysse & Partners, pilotée par Frank Buysse, vient de racheter à l’Allemand UBS Euroinvest Immobilien le Glaverbel, un des immeubles bruxellois les plus emblématiques du siècle dernier, logé à Watermael-Boitsfort. Le montant de la transaction n'a pas été communiqué, mais il pourrait toiser les 100 millions d’euros. L'Echo, L'emblématique immeuble Glaverbel racheté par Buysse & Partners | L'Echo
  • L’inamovible trio offensif (Salah-Mané-Firmino) qui a permis aux Reds de remporter la Ligue des champions et de toiser avec une aisance déroutante la Premier League cette saison pourrait voler en éclats. La faute notamment au possible départ de Sadio Mané. Une possibilité qui semble prendre du corps à chaque semaine qui passe. Aux premières loges, on retrouve le Real Madrid d’un Zinedine Zidane qui aime beaucoup le profil du Sénégalais. Sports.fr, Mané, l'option d'un départ prend du poids
  • Tout oppose les deux hommes. Là où le longiligne Bolt (1,95 m) promenait son large sourire et aimait le contact avec les fans, le râblé Coleman (1,75 m) a lui toujours préféré adopter la posture du gros bras, mâchoire serrée et regard noir, n'hésitant pas à toiser ses adversaires. Sud Radio, Athlétisme: Christian Coleman, le récidiviste - Sud Radio
  • Le type se mit à insulter copieusement le conducteur, qui coupa le moteur de sa voiture et en descendit en criant je ne sais quoi. Je les vis se toiser un instant devant la voiture à l’arrêt et s’injurier presque immédiatement. Tout aussi soudainement, le conducteur en costume cravate se mit en position de boxer. Le piéton posa son sac à dos le long du mur avec le calme et la concentration d’un sportif lors d’une compétition. Et arma sa garde. Je crus rêver. Capital.fr, La chronique de David Abiker : les cadres à l'état sauvage - Capital.fr
  • Vous allez me dire qu'en devenant plus « routier », le Defender a sûrement vendu son âme au diable ? Rassurez-vous, il n'en est rien. Déjà, sa cabine vous perche à une altitude que n'atteignent pas les mécréants en SUV, que vous pourrez toiser sans vergogne ! Et surtout, qu'ils n'essaient pas de suivre le « Def » en hors-piste, car il reste intouchable. Il a eu beau prendre du poids et augmenter son tour de taille, il s'est aussi enrichi en technologie. Il dispose ainsi du système Terrain Response qui permet de choisir divers programmes « off-road », mais aussi de différentiels pilotés électroniquement (de série pour le central, option à 1 234 € pour l'arrière). La suspension pneumatique dégage une garde au sol de folie, tandis que l'empattement long réduit les porte-à-faux à leur plus simple expression, ce qui permet d'attaquer les pentes les plus raides sans risquer de frotter. À part un Jeep Wrangler, personne ne peut lutter ! , Essai LAND ROVER Defender 110 D240 BVA First Edition - Motorlegend
  • Michel Duchêne, écologiste inclassable, adjoint de Chaban-Delmas et d'Alain Juppé, a lui eu le droit à un SMS de l'ancien Premier ministre de Jacques Chirac.  Pourquoi? Parce qu'il a, entre les deux tours, appelé à voter Pierre Hurmic plutôt que pour le candidat de droite Nicolas Florian. "Je ne vois pas qui d'autre pouvait faire de Bordeaux une ville de la transition écolo, alors oui, ça m'a valu un petit SMS de Juppé, confie Duchêne aujourd'hui retraité de la politique. Quand j'ai vu le bouclier anti-écolo pour le second tour des municipales, ça m'a fichu en colère, alors que c'était le moment ou jamais pour l'écologie même si les écologistes ne m'ont jamais soutenu quand je défendais des projets qui allaient dans leur sens et que j'avais la droite contre moi." Message de Juppé interloqué : "Comment peux-tu soutenir un homme qui n'a cessé d'attaquer notre action?". Comme si Hurmic voulait tout débouler. Alors qu'aux dernières nouvelles, il n'avait pas prévu de s'en prendre à la statue Chaban qui fait face à la mairie et semble la toiser depuis ses trois mètres de haut. Juste, autour, il veut planter des arbres.  lejdd.fr, Le nouveau maire écologiste Pierre Hurmic, un avocat mûr pour Bordeaux
  • Gabia s’adapte. À l’heure où la chevelure blonde de l’adolescente commence à toiser le mètre soixante du garrot de la jument, à 12 ans, Gabia comprend qu’elle peut aller plus loin avec sa Mamina. , Morbihan : Gabia, 14 ans, a dompté la fougue de Mamina, sa fougueuse jument de trait bretonne ! | Pontivy Journal
  • Il y a toujours cette façon qu’ont les hommes et les femmes de pouvoir (technique, politique,…) de toiser le reste de leurs concitoyens en leur intimant d’obéir. L'Economiste, Le plus choquant | L'Economiste
  • La vieille cheminée industrielle a beau nous toiser de toute sa hauteur, elle ne parvient pas à masquer le soleil et à offrir ne serait-ce qu’un peu d’ombre. L’astre fait pleuvoir ses rayons, et donne un coup de chaud tant aux pavés de la cour de la brasserie qu’à ceux qui les arpentent. Il n’est que 11 h, mais on boirait déjà bien une petite mousse. Terres et Territoires, Brasserie du Cateau : passé et présent se réunissent autour d’une bière - Terres et Territoires

Images d'illustration du mot « toiser »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « toiser »

Langue Traduction
Corse calibre
Basque neurtzeko
Japonais 測定する
Russe рассчитать
Portugais avaliar
Arabe لقياس
Chinois 衡量
Allemand zu messen
Italien per valutare
Espagnol calibrar
Anglais to gauge
Source : Google Translate API

Synonymes de « toiser »

Source : synonymes de toiser sur lebonsynonyme.fr

Mots similaires