La langue française

Tendance

Sommaire

  • Définitions du mot tendance
  • Étymologie de « tendance »
  • Phonétique de « tendance »
  • Citations contenant le mot « tendance »
  • Images d'illustration du mot « tendance »
  • Traductions du mot « tendance »
  • Synonymes de « tendance »

Définitions du mot tendance

Trésor de la Langue Française informatisé

TENDANCE, subst. fém.

A. − Vx. Impulsion, force qui anime un corps et le dirige vers un sens déterminé. La tendance des corps vers le centre de la terre (Ac.1935).Les parties intégrantes des liquides (...) se rassemblent dans le fond des vases et n'ont pas de tendance à se répandre dans l'espace qui les entoure (Metzger, Genèse sc. cristaux, 1918, p. 135).
B. −
1.
a) Disposition particulière ou impulsion qui porte quelqu'un à agir, à se comporter ou à se développer d'une certaine façon. Synon. propension.Une tendance se manifeste; combattre une tendance; tendance à l'amaigrissement. Avec ses tendances à l'embonpoint, elle deviendra énorme (Pailleron, Étincelle, 1879, vii, p. 31).
b) Synon. de inclination (v. ce mot B), de penchant (v. ce mot II).Tendance à vouloir tout connaître. C'est moi qui dus combattre ma tendance à parler par métaphores (Giraudoux, Simon, 1926, p. 60).Nos habitudes intellectuelles, nos tendances de pensée (Benguin, Âme romant., 1939, p. 395).
Loc. verb.
Avoir tendance à. Être porté, enclin à. J'avais spontanément tendance à raconter tout ce qui m'arrivait: je parlais beaucoup, j'écrivais volontiers (Beauvoir, Mém. j. fille, 1958, p. 70).
Avoir une tendance à. Tout homme a une tendance à se croire irrésistible (Maupass., Contes et nouv., t. 1, Vains conseils, 1884, p. 933).Les enfants ont toujours une tendance soit à déprécier, soit à exalter leurs parents (Proust, J. filles en fleurs, 1918, p. 771).[Avec un adj.] Matifat, passionné pour les acteurs, avait une légère tendance à l'obscénité (Balzac, C. Birotteau, 1837, p. 210).Nous avons, à notre âge, une fâcheuse tendance à juger les gens trop sévèrement et à condamner sans appel (Gide, Faux-monn., 1925, p. 1102).Rare. Avoir des tendances à. Monsieur l'Abbé, je crois que j'ai des tendances à devenir libre penseur (Martin du G., J. Barois, 1913, p. 220).
Avoir tendance de (rare). Au bout du quai, un double courant d'air, ascendant et descendant (...), ventelet qui avait tendance de faire voltiger les jupes maintenues par un élastique au-dessus des genoux aigus de l'adolescente (Cendrars, Bourlinguer, 1948, p. 388).
Loc. subst. Procès* de tendance.
2. Orientation commune à un groupe de personnes, à une collectivité. Tendance actuelle; tendances antagonistes, contradictoires, hostiles, diamétralement opposées; tendances caractéristiques, marquantes; tendances matérialistes; conflit de tendances; une tendance se dessine.
a) Domaine pol.Tendance politique; tendance syndicale; les représentants des grandes tendances politiques; personnes de toutes tendances et de toutes opinions; appartenir à telle tendance. Bien que libéral d'origine et de tendances, il plut à l'Empereur (A. France, Lys rouge, 1894, p. 41).En réalité, deux tendances divisent la délégation. Il y a celle des violents (...). Il y a celle des manœuvriers (De Gaulle, Mém. guerre, 1956, p. 150).[En parlant d'un journal, d'une œuvre d'art] Christine fit sauter la bande d'un journal français de tendance bourgeoise et universitaire (Malègue, Augustin, t. 2, 1933, p. 494).L'autre jour au cinéma, j'ai assisté à un film à tendances pacifistes qui montrait les horreurs de la guerre: tout le monde applaudissait (Beauvoir, Mém. j. fille, 1958, p. 302).
En partic. Orientation à l'intérieur d'un groupe ou d'un parti, dont se réclame une fraction de ce groupe ou de ce parti; p. méton., cette fraction elle-même. Conflit de tendances. Côté enseignants (deux tiers syndiqués au SNES, tendance pro-communiste, ou au SGEN, tendance CFDT, et un tiers de conservateurs), tout n'a pas toujours baigné dans l'huile (Le Point, 13 juin 1977, p. 108, col. 2).Le benjamin RPR de l'Assemblée (...), gaulliste tendance Raymond Barre (Le Point, 8 sept. 1980, p. 42, col. 2).
b) Domaine artist., de mouvements d'idées ou de cult.Tendances de l'art, de la mode, de la psychanalyse; une école artistique de tendances avancées. Il était mille fois plus séduit par le talent de musiciens qui lui étaient personnellement antipathiques et qui représentaient en art des tendances ennemies (Rolland, J.-Chr., Nouv. journée, 1912, p. 1563).Y a-t-il des tendances très définies dans la mode actuelle? Disons qu'il y en a deux: la tendance super-classique et les fantaisies souvent exotiques du nouveau prêt-à-porter (Elle, 14 juin 1976, p. 11, col. 3).
En partic. ,,Dans une œuvre d'un style donné, présences d'indices décelant l'influence probable d'un style différent`` (Vogüé-Neufville 1971).
Absol. La tendance est à. On a beaucoup discuté de l'influence du film sur la délinquance juvénile. La tendance est aujourd'hui à ne pas l'exagérer (Le Figaro, 19-20 janv. 1952, p. 9, col. 4).Un besoin de clarté et de simplification fait disparaître les formes compliquées et les meubles inutiles. La tendance est aux formes géométriques, aux lignes droites, aux courbes pures (Viaux, Meuble Fr., 1962, p. 124).
3. PSYCHOL., PHILOS. Principe dynamique, puissance d'action, inné(e) ou acquis(e), qui dirige (l'homme) vers une fin, un acte ou un comportement, dont l'obtention procure généralement du plaisir (d'apr. Foulq. 1971). Tendance acquise, ancestrale, héréditaire, innée, instinctive; tendances affectives, intellectuelles; tendances altruistes, égoïstes; tendance dépressive, ludique, morbide, névrotique, vitale; tendances homosexuelles; tendances masochistes, perverses, subversives; tendances naturelles; tendance dominante, invincible; présenter une tendance jusqu'à l'obsession. Les lois de l'hérédité (...) expriment seulement la manière dont les caractères immanents de l'individu s'établissent. Mais ces caractères ne sont que des tendances, des potentialités (Carrel, L'Homme, 1935, p. 303).Pour la pensée indienne, la vie intérieure est fondamentalement constituée par des tendances, ou plutôt des latences (...) prêtes à s'éveiller pour entrer en action (Huyghe, Dialog. avec visible, 1955, p. 242).V. disposition ex. 5.
[Avec compl. prép.] Tendance à.Tendance à l'autodestruction, à la dépression, à l'émancipation, à la neurasthénie, au suicide; tendance au moindre effort. Je me suis découvert des tendances à la délation (Frapié, Maternelle, 1904, p. 58).Prédominance de l'imagination et de la tendance au rêve (Mounier, Traité caract., 1946, p. 122).
[P. oppos. à tendance à « dynamisme mental indifférencié » (d'apr. Morf. Philos. 1980)] Tendance vers. Activité spécifiée orientée vers (un objet déterminé) ((d'apr. Morf. Philos. 1980)). La vie et la ferveur et la tendance vers, créent l'ordre. Mais l'ordre ne crée ni vie, ni ferveur, ni tendance vers (Saint-Exup., Citad., 1944, p. 806).Il n'y a de milieu que de comme il n'y a de tendance que vers (Mounier, Traité caract., 1946, p. 73).Tendance vers Aspiration. Sa tendance continuelle vers Dieu, son avidité d'être toute à lui et de lui tout immoler (Goncourt, MmeGervaisais, 1869, p. 246).
PSYCHANAL. Synon. de pulsion.Nous voulons parler du conflit de deux tendances et du refoulement de l'une d'elles, lequel refoulement réagit précisément par l'effet de l'acte manqué (Freud, Introd. psychanal., trad. par S. Jankélévitch, 1959 [1922], p. 83).Des « mécanismes » qui altèrent et déguisent les désirs et les tendances refoulées (Ricœur, Philos. volonté, 1949, p. 371).
MÉTAPHYS. ,,Caractère fondamental d'un être qui sous-tend toutes les autres tendances; ex. le conatus de Spinoza ou effort de l'être pour persévérer dans son être, le vouloir-vivre de Schopenhauer, la volonté de puissance de Nietzsche, etc.`` (Morf. Philos. 1980).
C. −
1. Force ou ensemble des forces qui tendent à faire évoluer quelque chose vers une fin, un but; cette évolution elle-même. Synon. rare propension (v. ce mot B).La couleur est le noir de fer inclinant au gris d'acier, avec tendance au bleuâtre (Lapparent, Minér., 1899, p. 555).
Avoir tendance à. Être porté à. Le métal a tendance à s'oxyder. Tout a plutôt tendance à s'arranger dans la vie. La peine morale s'y cicatrise autrement vite que l'ulcère, et le deuil que l'orgelet (Giraudoux, Électre, 1937, i, 2, p. 27).Elle caressait l'une de ses chaussettes qui avait tendance à tirebouchonner (Queneau, Loin Rueil, 1944, p. 120).[Avec un adv. ou un adj. indéf.] Cette plaie n'a aucune tendance à la cicatrisation en raison des mouvements incessants de l'oreille qui congestionnent et entretiennent l'inflammation alentour (Garcin, Guide vétér., 1944, p. 44).
2. Spécialement
a) ÉCON. Mouvement d'ensemble, orientation qui se dégage de l'examen, de la comparaison d'un certain nombre de faits et de leur évolution, sur une période donnée. Tendances contradictoires; tendance démographique, inflationniste; courbe de tendance; tendance à baisser les prix; tendances d'évolution. Les milieux autorisés estiment, en effet, qu'il est très peu vraisemblable (...) que la tendance actuelle du marché puisse se maintenir jusqu'à la date que vous avez indiquée (Camus, Cas intéress., 1955, 1ertemps, 1ertabl., p. 603):
Le renversement des tendances est particulièrement apparent en ce qui concerne les transports: le chemin de fer était générateur de déterminisme collectif, l'automobile et le vélomoteur ouvrent la voie à un individualisme effréné... Fourastié, Gd espoir du XXes., 1969, p. 353.
Tendance (générale). Mouvement de longue durée, représentation de l'influence à long terme de facteurs économiques permanents, traduisant leur évolution profonde et dégagée des facteurs saisonniers ou aléatoires (d'apr. cida 1973). Je ne dis pas que les économies modernes accusent une tendance générale et univoque aux progrès de l'oligopole (Perroux, Écon. XXes., 1964, p. 283).
b) BOURSE. ,,Orientation générale que prend la Bourse, soit en hausse, soit en baisse, pour des motifs divers tels que: expansion économique, crise ou récession, événements extérieurs favorables ou non`` (Banque 1963). Tendance boursière; tendance à la hausse ou à la baisse. Tendance [titre]. Bourse résistante. Reprise de l'or (Combat, 19-20 janv. 1952, p. 5, col. 6-7).Les spéculations « jouent la tendance » (Banque1963).
c) MÉTÉOR. Tendance barométrique. Variation de la pression atmosphérique en l'espace de trois heures (d'apr. Mathieu-Kastler Phys. 1983). Des indications sur le temps qu'il a fait (...), sur l'aspect de la tendance barométrique (Maurain, Météor., 1950, p. 150).Tendance climatique. ,,Changement climatique caractérisé par une diminution ou un accroissement régulier, monotone, des valeurs moyennes durant la période du relevé`` (Villen. 1974).
d) LING. Tendance (linguistique). Dans la variation linguistique, orientation commune de certains changements, comme par exemple la disparition progressive du passé simple constatée dans plusieurs langues (d'apr. Ling. 1972). Tendance à supprimer le pronom réfléchi dans certaines phrases. Les tendances profondes qui régissent l'ordre des mots nous échappent (Bally, Lang. et vie, 1952, p. 117).La tendance de la langue à l'économie consiste à tirer du minimum d'effort le maximum d'information (Perrot, Ling., 1953, p. 36).
Prononc. et Orth.: [tɑ ̃dɑ ̃:s]. Att. ds Ac. dep. 1762. Étymol. et Hist. 1. Fin du xiiies. « aspiration, désir » (Chastelain de Coucy, éd. J. E. Matzke et M. Delbouille, 7613), attest. isolée; 2. a) 1727 « force par laquelle un corps tend à se mouvoir d'un côté » (Fontenelle, Newton ds Littré); b) 1762 « direction du mouvement » (Ac.); 3. 1748 « inclinaison ou penchants innés » (Montesquieu, Esprit des lois, XXX, 1 ds Littré); 4. a) 1810 « évolution (de quelque chose) dirigée vers un but, une fin » (Staël, Allemagne, t. 4, p. 49); b) 1872 procès de tendance (Littré). Dér. de tendre*; suff. -ance*. Fréq. abs. littér.: 2 615. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 1 749, b) 2 325; xxes.: a) 3 901, b) 6 036. Bbg. Dub. Pol. 1962, p. 428. − Gohin 1903, p. 356.

Wiktionnaire

Nom commun

tendance \tɑ̃.dɑ̃s\ féminin

  1. Action ou force par laquelle un corps tend à se mouvoir d’un côté.
    • La tendance des corps vers le centre de la terre.
    • Remarquez, d’autre part, cette tendance du tonnerre à choir non sur le clocher vieux, mais sur le clocher neuf ; […]. — (Joris-Karl Huysmans, La Cathédrale, Plon-Nourrit, 1915)
  2. (Figuré) Inclination ; penchant.
    • U se diphtongue en ou dans un grand nombre de cas. […]. Aujourd'hui la tendance est si bien enracinée qu'en récitant le Confiteor, nos enfants disent mea keulpa, mea maxima keulpa. — (E. de Chambure, Glossaire du Morvan, Paris, H. Champion & Autun, Dejussieu père & fils, 1878, p.23)
    • Ne désespérons cependant pas de voir un jour le parlement, dans un élan collectif de patriotisme, oser braver certaines tendances funestes, chères à une partie de l’opinion publique, […]. — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    • L'interlude mahorais permit, par une nécessaire campagne de rectification, de triompher de quelques fâcheuses tendances petit-bourgeoises (indiscipline, alcoolisme, donjuanisme) […]. — (Alain Deschamps, Les Comores d'Ahmed Abdallah - Mercenaires, révolutionnaires et cœlacanthe, Karthala, 2005, p.121)
    • Nous, on s’esbigne en souplesse sans seulement qu'elle s'en aperçoive, la chère épicemarde, attentive qu'elle est à sa laitue peu chère qu'a tendance à faner, et dont elle arrache une feuille jaunie de temps en temps, avec une grande détresse de femme qui épluche son capital. — (Frédéric Dard, San Antonio : Sucette boulevard, éd. Fleuve Noir, 1976)

Adjectif

tendance \tɑ̃.dɑ̃s\ masculin et féminin identiques

  1. (Néologisme) À la mode.
    • Question accessoire de mode, on rêve toutes d’avoir des centaines de jolis bijoux tendances. — ("Accessoires de mode", Cosmopolitan)
    • Là, il est allé acheter un abat-jour super tendance dans une boutique art et décor, il pense franchement que ça va en jeter grave dans la pièce. — (Patrice Pluyette, La traversée du Mozambique par temps calme, Seuil, Paris, 2008)
    • Ce café-bar rétro au style décalé mitonne salades, sandwichs, quiches, houmous, assiettes de fromage et de charcuterie et nombreux plats végétariens pour une clientèle tendance. — (Brésil : Pernambuco, Paraíba et Rio Grande, Lonely Planet, 2014)

Adverbe

tendance \tɑ̃.dɑ̃s\ invariable

  1. (Populaire) Dans le genre de ; du type.
    • Elle était dingue des fringues de créateur et ne kiffait pas trop mon style vestimentaire, tendance récupération. Mais elle ne désespérait pas qu'un jour je prenne exemple sur elle : […]. — (Marie-Claire Boucault, Le mystère de la tombe Gaylard, Nathan, 2010)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

TENDANCE. n. f.
Action, force par laquelle un corps tend à se mouvoir d'un côté. La tendance des corps vers le centre de la terre. Il s'emploie aussi figurément et signifie Inclination, penchant. L'homme a une tendance naturelle à l'égoïsme. Procès de tendance, Procès fait à un journal, non pour un délit qualifié, mais pour l'esprit général qu'on y remarque. Faire un procès de tendance à quelqu'un se dit figurément et signifie Incriminer ses intentions. C'est un procès de tendance que vous me faites.

Littré (1872-1877)

TENDANCE (tan-dan-s') s. f.
  • 1 Terme didactique. L'action, la force par laquelle un corps est porté à se mouvoir. Si la lune perdait toute l'impulsion, toute la tendance qu'elle a pour aller d'occident en orient en ligne droite, Fontenelle, Newton. Si elles [les étoiles] n'étaient balancées de toutes parts et à l'infini par des tendances réciproques, elles se réuniraient toutes incessamment autour d'un centre commun, Mairan, Éloges, Halley. Il y a une attraction évidente entre le soleil et les planètes, une tendance mutuelle de tous les corps les uns vers les autres, Voltaire, Phil. Newt. II, 7. Ce qui achève de démontrer l'identité de la tendance de la lune vers la terre avec la pesanteur, c'est qu'il suffit, pour avoir cette tendance, de diminuer la pesanteur terrestre, suivant la loi générale de la variation de la force attractive des corps célestes, Laplace, Exp. IV, 1.

    Fig. Débarrassé de mille sottises qui me tiraillaient en tous sens, je reprends aussitôt ma tendance naturelle vers le lieu que vous habitez, Courier, Lett. I, 313.

  • 2Direction du mouvement.
  • 3 En chimie, tendance à l'union, expression qu'on emploie quelquefois pour désigner l'attraction de composition, Fourcroy, Conn. chim. t. I, p. 68.
  • 4 Fig. Direction vers, intention de produire un effet, d'établir une doctrine. Ce livre a des tendances panthéistiques.

    Procès de tendance, procès non pour ce qui est dit expressément dans un écrit, mais pour la direction qui y est sensible.

  • 5 Fig. Pente vers quelque chose. Cet homme a une fâcheuse tendance, de fâcheuses tendances. La règle avec une inclinaison à l'anarchie, et l'anarchie avec une tendance à l'ordre et à l'harmonie, Montesquieu, Esp. XXX, 1. Une tendance vers le bien, que nul obstacle ne dérange, Marmontel, Bélis. 13. Il y a en France une tendance invétérée à exproprier les citoyens au profit de la société, Lanfrey, Hist. de Nap. t. II, p. 12.

HISTORIQUE

XIVe s. Aucune foiz volonté signifie le fait et mouvement principal de la puissance dessus dite, et est desir et tendence à aucune fin, Oresme, Eth. 69. Sa dame où avoit sa tendance Et son confort et s'esperance, Chastel. de Couci, v. 7592.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

TENDANCE, s. f. (Physiq) c’est l’effort que fait un corps vers un point quelconque ; ainsi l’on dit, la tendance des corps vers le centre de la terre. La tendance d’un corps mu circulairement pour s’échapper par la tangente.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « tendance »

(Nom) Dérivé du verbe tendre avec le suffixe -ance.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Tendant.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « tendance »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
tendance tɑ̃dɑ̃s

Citations contenant le mot « tendance »

  • RAMSAY GENERALE : La tendance baissière peut reprendre Boursorama, RAMSAY GENERALE : La tendance baissière peut reprendre - Boursorama
  • La jalousie est une tendance naturelle. De John Grisham / L'associé
  • Dans la vie, on a toujours tendance à idéaliser l'ailleurs. De Serge Uzzan
  • Certains auraient tendance à prendre la raie de leurs fesses comme méridien d'origine. De René Lefèvre
  • Deux éléments, le temps et la tendance au progrès, expliquent l'univers. De Ernest Renan
  • La tendance naturelle de l'esprit humain est de croire avant de savoir. De Gaston Bouthoul / La guerre
  • Les dames ont une fâcheuse tendance à préférer les palaces aux auberges de jeunesse. De Philippe Aubert
  • J'ai tendance à donner raison à ceux avec qui je suis d'accord. De Guy Bedos
  • Plus grande la richesse, plus épaisse la boue. Voilà une tendance indiscutable de notre époque. De John Kenneth Galbraith
  • On a tendance à exploiter les gens compétents et bons. De P.D. James / L’île des morts
  • La tendance la plus profonde de toute activité humaine est la marche vers l'équilibre. De Jean Piaget / Six études de psychologie
  • J’ai tendance à semer le malentendu afin de m’accorder avec le plus grand nombre. De Serge Bouchard / Quinze lieux communs
  • Préfet. Un uniforme qui a trop tendance à se changer en livrée. De Pierre Véron / Le Carnaval du dictionnaire
  • La tendance suicide représente l'instinct de mort ou le masochisme primordial. De Jacques Lacan / Ecrits
  • Les objets solides ont une tendance à subsister qui confine à la monotonie. De Roger Zelazny / L’île des morts
  • Les flics ont une fâcheuse tendance à repérer les bagnoles pleines de sang. De Quentin Tarantino / Pulp Fiction
  • Pourquoi ai-je tendance à surestimer mes chances de réussite ? Marianne, Le biais du survivant : pourquoi avons-nous tendance à surévaluer nos chances de succès ?
  • Les exercices ont un effet anti-vieillissement avéré, notamment pour maintenir une posture stabilisée et équilibrée, avec une meilleure force abdominale, alors que le dos a tendance à se voûter avec l’âge et la puissance musculaire à décliner. Mobilité et tonicité s’en trouvent améliorées. , Tendance : le Pilates, une gym douce à la maison | Actu
  • HERMES INTERNATIONAL : La tendance baissière peut reprendre Boursorama, HERMES INTERNATIONAL : La tendance baissière peut reprendre - Boursorama
  • Cette tendance s’est poursuivie après le déconfinement. Au-delà, c’est sur les rosés et les blancs que les choix se sont portés. Constatation : les rouges, que l’on disait en perte de vitesse, ont en effet été plutôt délaissés au profit des deux autres couleurs, lorsque l’été est arrivé. Aujourd’hui, les gens boivent volontiers des vins peu alcoolisés dès les premières chaleurs, sont de plus en plus nombreux à opter pour un verre de rosé en apéritif et restent au rosé tout au long du repas. Dans notre région traditionnellement marquée par les rouges, cette régression dénote un glissement vers un nouvel équilibre entre rosé et blanc. "Cette tendance est très marquée, confirme Jean-Charles Lalaurie, vigneron à Ouveillan, (vice-président de l’interprofession Inter Oc), qui produit sur le domaine familial 30 % de blanc, 30 % de rosé et 40 % de rouge. Les vins rouges diminuent pour laisser place au rosé. Cette consommation s’explique par le changement climatique. Les gens recherchent des produits plus légers, plus frais, plus gourmands". Au domaine Lalaurie, on a augmenté de 20 % la production de rosé cette année : "Le rosé est rémunérateur et de plus, c’est un produit d’appel, il tire notre gamme et les cavistes en nous prenant du rosé, complètent avec du blanc et du rouge", explique le vigneron dont le vin est commercialisé à 90 % à l’exportation. ladepeche.fr, Narbonne. Tendance : cet été, le rosé roi de l’apéro sur les tables audoises - ladepeche.fr
  • Après plusieurs saisons à dominer les tendances capillaires, le carré court s’est fait officiellement détrôner par les longueurs XXL pour la saison automne-hiver 2020-2021. Preuve en est avec ces clichés capturés sur les quatre places de la Fashion Week  Vogue Paris, Tendances cheveux rentrée 2020 : voici la longueur de cheveux à adopter | Vogue Paris
  • Une tendance qui touche même les youtubeuses. Elles aussi ont aussi décidé de tenter l'expérience. À travers plusieurs vidéos, elles expriment leur ressenti sur les mois passés sans porter de soutien-gorge.  ladepeche.fr, Tendance du "no-bra" : les Françaises séduites par l'abandon du soutien-gorge même après le confinement - ladepeche.fr

Images d'illustration du mot « tendance »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « tendance »

Langue Traduction
Anglais trend
Espagnol tendencia
Italien tendenza
Allemand trend
Chinois 趋势
Arabe الاتجاه
Portugais tendência
Russe тенденция
Japonais 傾向
Basque joera
Corse tendenza
Source : Google Translate API

Synonymes de « tendance »

Source : synonymes de tendance sur lebonsynonyme.fr
Partager