La langue française

Aspiration

Définitions du mot « aspiration »

Trésor de la Langue Française informatisé

ASPIRATION, subst. fém.

A.− Action d'aspirer; résultat de cette action. Cf. aspirer A.
1. Action d'aspirer de l'air dans les poumons. Longue aspiration :
1. Le visage, lui, halète sous l'effort, simplement pour prononcer l'essentiel et, séparés chacun par une aspiration rauque, les mots qui sortent sont les suivants : ... Estaunié, L'Ascension de M. Baslèvre,1921, p. 236.
En partic., CHANT :
2. Les sanglots s'obtiennent par une aspiration courte et saccadée. M. Garcia, Traité complet de l'art du chant,1840, p. 80.
P. méton.
a) PHONÉT. ,,Terme employé improprement pour désigner le souffle expiratoire qui accompagne l'émission de certains phonèmes`` (Mar. Lex. 1951). Légère aspiration :
3. Non-seulement je regarde l'aspiration comme une articulation; mais je pense que cette espèce d'articulation a toujours lieu plus ou moins, quand il n'y en a pas d'autre dans l'émission du son. Je crois que quand nous nous figurons prononcer une voyelle toute seule, nous n'émettons pas plus une voix sans une articulation quelconque, que sans un ton quelconque; et que cette articulation est une aspiration faible qui ne diffère que du plus ou moins, d'une aspiration forte et représentée par un h. Destutt de Tracy, Éléments d'idéologie,Gramm.,1803, pp. 340-341.
CHANT. ,,Défaut du chanteur qui aspire les voyelles et même les consonnes initiales`` (Mar. Lex. 1951).
b) MUS. Agrément de musique vocale et, par analogie, de musique instrumentale (cf. Ac. Compl. 1842, etc.).,,Inflexion de voix par laquelle on traîne le son de la note inférieure à la note supérieure`` (Lar. 19e).
2. TECHNOL. [Avec un compl. prép. de indiquant soit l'instrument qui aspire soit ce qui est aspiré] Déplacement d'un corps par utilisation du vide. L'aspiration des pompes, l'aspiration d'un liquide. Anton. pression, refoulement :
4. La pression d'aspiration est transmise sous la cloche [du régulateur] par le tube A; quand l'extracteur tourne trop vite, un vide exagéré se produit dans la conduite d'aspiration, la cloche s'abaisse, et avec elle la soupape qui prend la position indiquée par la figure 50; il passe alors du gaz du côté refoulement au côté aspiration jusqu'à ce que la pression initiale soit rétablie. Y. Quéret, Manuel de l'industr. du gaz,1923, p. 128.
5. Le transport pneumatique [des grains] (...) peut se faire soit par aspiration soit par pression. E. Boullanger, Malterie, brasserie,1934, p. 87.
SYNT. Collecteur d'aspiration (A. Croneau, Construction pratique des navires de guerre, t. 2, 1892, pp. 336-337); tubulure d'aspiration (J. Cahen, E. Bruet, Carrières, plâtrières, ardoisières, 1926, pp. 220-221); trou d'aspiration (L'Humanité, 19 janv. 1952, p. 5, col. 1); lumière d'- (J.-N. Haton de La Goupillière, Cours d'exploitation des mines, 1905, p. 549); orifice d'aspiration (J.-N. Haton de La Goupillière, Cours d'exploitation des mines, 1905, p. 548); thermomètre à aspiration (L. Marchis, Leçons sur la navigation aérienne, 1904); ventilateur à aspiration (A. Croneau, Construction pratique des navires de guerre, t. 2, 1892); gazogène en aspiration (R. Champly, Nouvelle encyclop. pratique, 1927, pp. 18, 59); clapet d'aspiration (A. Herdner, Construction et conduite des locomotives à vapeur, p. 129); soupape d'aspiration; conduite d'aspiration.
Spéc. Dispositif servant à aspirer :
6. L'aspiration est reliée aux divers appareils à l'aide de tuyaux; ... M. Larchevêque, Fabrication industrielle des porcelaines,t. 1,1928, p. 78.
Premier temps du cycle des moteurs à quatre temps :
7. Dès l'origine, le cycle de fonctionnement a été conçu en 4 temps qui sont les suivants : premier temps : aspiration. − Pendant une course complète du piston, la soupape d'aspiration étant ouverte, le moteur aspire de l'air frais. Deuxième temps. − La soupape d'aspiration étant fermée, le moteur pendant sa course de retour comprime l'air aspiré précédemment pendant la phase premier temps. E. Ambroise, Pour le monteur mécanicien,1949, p. 79.
MÉD. ,,Action de tirer des liquides ou des gaz par l'aspirateur`` (Littré-Robin 1865). Aspiration thérapeutique :
8. Gynécologie (...) Guéridon roulant, dessus marbre, avec moto-pompe électrique, pour aspirations et lavages alternatifs... Catal. d'instruments de chir. (Collin),1935, p. 285.
3. P. anal. Attraction ou élans que subissent les forces vitales. Synon. succion :
9. La tiédeur de sa demeure augmentait par degrés, et de plus en plus Nyctalette sentait courir autour d'elle les aspirations de la vie, le flux enivrant des sèves brutes dont les capiteuses émanations montaient en elle comme un jeune vin... Pergaud, De Goupil à Margot,1910, p. 79.
10. Elle s'était sentie arrachée au demi-sommeil lourd dans lequel elle était plongée par une sensation qu'elle connaissait bien. C'était une sorte d'aspiration de tout l'être vers un endroit, placé en haut de la poitrine, et légèrement à gauche où il semblait que refluât une masse visqueuse, tiède, comme un corps vivant dans son propre corps. Daniel-Rops, Mort, où est ta victoire?1934, p. 525.
B.− Action d'aspirer; résultat de cette action. Cf. aspirer B.
1. Tension vers un but réel, mais souvent inexprimable ou inexprimé. Aspirations révolutionnaires, aspirations particulières à un âge, aspiration légitime. Synon. désir, rêve :
11. La révolte métaphysique étend la conscience tout le long de l'expérience. Elle est cette présence constante de l'homme à lui-même. Elle n'est pas aspiration, elle est sans espoir. Camus, Le Mythe de Sisyphe,1942, p. 77.
En partic. Désir d'un dépassement de la condition actuelle :
12. ... − Oh! vous, vous êtes une satisfaite. Vous n'avez pas d'aspirations. Renard, Journal,1896, p. 374.
Rem. L'interférence sém. avec espoir, espérance, est visible un peu partout; le lang. philos. fait parfois d'aspiration un synon. de tendance :
13. ... l'objet d'une tendance ou aspiration est ce que nous appelons un bien. Taine, Philosophes classiques au XIXes.,1857, p. 270.
14. ... il faut montrer à quel point Gide est un Grec d'aspiration et non point de naissance. Du Bos, Journal,1927, p. 375.
ÉCON. POL., PSYCHOL. EXP. Niveau d'aspiration. ,,Niveau qu'un sujet désire explicitement atteindre lorsqu'on le place devant une tâche qu'il a déjà effectuée et qui est susceptible d'apprentissage`` (Franck ds Perroux, L'Écon. du XXes., 1964, pp. 414-415).
RELIG., vx. Élan de dévotion affective :
15. Alors ce fut chez elle une succession de mouvements ardents, les agitations et les élans de dévotion vive que la piété appelle des « aspirations ». S'exprimant à tout instant par des oraisons jaculatoires, par ces murmures expirants des lèvres à peine remuantes... E. et J. de Goncourt, MmeGervaisais,1869, p. 255.
SOCIOL. Aspirations professionnelles. ,,On appelle ainsi le système des attentes de satisfactions que le travailleur relie à son travail actuel et à son avenir professionnel`` (Mucch. Sc. soc. 1969).
2. Aspiration + prép.
a) Usuel. Aspiration à.[Le compl. est un subst. ou un verbe] Aspiration à l'ordre et à l'autorité :
16. Parasites aussi, le goût du renoncement, le désir de se soumettre, l'aspiration à recevoir des ordres, la fierté d'obéir, etc. R. Martin du Gard, Les Thibault,Épilogue,1940, p. 973.
b) Aspiration vers.[Le compl. est toujours un subst.] Tendance à s'orienter vers. Aspiration vers un être créé, vers l'inconnu :
17. ... d'ordinaire, on ne voit guère dans cet état des sociétés que le moyen par lequel la division du travail se développe, et non la cause de ce développement. On fait dépendre ce dernier d'aspirations individuelles vers le bien-être et le bonheur, qui peuvent se satisfaire d'autant mieux que les sociétés sont plus étendues et plus condensées. Durkheim, De la Division du travail soc.,1893, p. 244.
c) Rare. Aspiration de.[Le compl. est un subst. ou un verbe] Vif désir de. L'universelle aspiration de justice et de vérité.
Avoir l'aspiration de + inf. :
18. Et cette puissante aspiration qu'a toujours eue Israël de régner sur l'univers, c'est à la fois ridicule et émouvant de la voir exprimée, avec tant de force inconsciente, par ces échantillons minables de la race dispersée. J. et J. Tharaud, L'An prochain à Jérusalem!1924, p. 63.
Vx. Aspiration pour + subst.Goût très vif pour quelque chose :
19. Le chicassais a des aspirations fréquentes pour le langage des passions violentes, telles que la haine, la colère, la jalousie; dans les sentiments tendres, dans les descriptions de la nature, ses expressions sont pleines de charme et de pompe. Chateaubriand, Voyage en Amérique, en France et en Italie,1827, p. 205.
PRONONC. : [aspiʀasjɔ ̃].
ÉTYMOL. ET HIST. − 1. 1ertiers xiiies. divine aspiration « inspiration divine » (Moralités sur Job, éd. W. Foerster, 331, 9 ds T.-L. : par la repunse parole puet l'om entendre l'aparlement de la divine aspiration [aspirationis]) − xvies. (Rabelais ds Hug.); 2. a) av. 1407 gramm. « manière de prononcer en aspirant » (E. Deschamps, Poésies mor. et hist., éd. G. A. Crapelet, 267 ds T.-L. : et n'est pas h proprement lettre, mais n'est que une aspiracion sonnant selon la maniere des noms, ainsi comme se on vouloit dire hannequin ou hannote, qui sanz la dicte h n'aroit pas son plain son, ainçois diroit on annequin et annote); b) xvies. « action d'attirer l'air extérieur » (Palissy, Les Abus des médecins ds Dict. hist. Ac. fr.); c) 1694 mécan. (Ac.); 3. 1508-17 « action de porter son désir vers » (Fossetier, Cron. Marg., ms. Brux., I, fo212 vods Gdf. Compl. : H est non estimee lettre, mais est note de aspiration). Empr. au lat. aspiratio, dep. Cicéron, au sens 2 b (Nat. deor., 1, 79, ds TLL s.v., 838, 30); et au sens 2 a (Id., Orat., 160, ibid., 838, 69); au sens 1 lat. chrét., 197 (Tertullien, Apol., 22, ibid., 839, 22); le sens 3 est dér. de aspirer* étymol. 3.
STAT. − Fréq. abs. littér. : 1 099. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 772, b) 1 746; xxes. : a) 1 724, b) 2 042.
BBG. − Bach.-Dez. 1882. − Chesn. 1857. − Chevallier 1970. − Colas-Cab. 1968. − Dub. Pol. 1962, passim. − Gramm. t. 1 1789. − Jossier 1881. − Lacr. 1963. − Lafon 1969. − Lar. méd. 1970. − Lar. mén. 1926. − Littré-Robin 1865. − Marcel 1938. − Mar. Lex. 1933. − Mar. Lex. 1961 [1951]. − Méd. Biol. t. 1 1970. − Mucch. Psychol. 1969. − Mucch. Sc. soc. 1969. − Noter-Léc. 1912. − Nysten 1824. − Piéron 1963. − Quillet Méd. 1965. − Siz. 1968. − Soé-Dup. 1906. − Springh. 1962. − Timm. 1892.

Wiktionnaire

Nom commun

aspiration \as.pi.ʁa.sjɔ̃\ féminin

  1. Action d’attirer l’air extérieur dans ses poumons.
    • Il procédait à de profondes aspirations puis rejetait l'air en produisant une espèce de sifflement particulier […]. Ce sifflement est, je crois, particulier aux plongeurs tuamotus […]. — (Alain Gerbault, À la poursuite du soleil; tome 1 : De New-York à Tahiti, 1929)
  2. (Arts) Action par laquelle une pompe élève l’eau en faisant le vide.
    • Cette pompe agit par aspiration. Tuyau d’aspiration.
  3. (Linguistique) Manière de prononcer en aspirant.
    • Dans plusieurs mots, l’H se prononce avec aspiration. Les allemands font un usage fréquent de l’aspiration.
  4. (Figuré) Action de porter ses désirs vers un objectif élevé.
    • Beaucoup s’en vont. Ceux qui restent se désaffectionnent de leur champ ; ils traînent leurs ennuis sur la glèbe, tourmentés par des aspirations vagues, des idées confuses d’ambitions nouvelles et de jouissances qu’ils ne connaîtront jamais. — (Octave Mirbeau, Le Tripot aux champs, Le Journal, 27 septembre 1896)
    • Au moment des luttes politiques, les électeurs du Léon, encadrés par leurs prêtres, font, grâce à leur discipline, échec aux aspirations sociales des populations citadines. — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)

Nom commun

aspiration

  1. Aspiration (4), souhait.
  2. Aspiration (1,2,3).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ASPIRATION. n. f.
Action d'attirer l'air extérieur dans ses poumons. L'aspiration est opposée à l'expiration. Une forte aspiration. En termes de Médecine, on dit plus ordinairement INSPIRATION. Il signifie, en termes d'Arts, Action par laquelle une pompe élève l'eau en faisant le vide. Cette pompe agit par aspiration. Tuyau d'aspiration. Il signifie, en termes de Grammaire, Manière de prononcer en aspirant. Dans plusieurs mots, l'H se prononce avec aspiration. Les Allemands font un usage fréquent de l'aspiration. Le signe de l'aspiration. Figurément, il désigne l'Action de porter ses désirs vers un objet élevé. Il n'a jamais eu que de généreuses aspirations.

Littré (1872-1877)

ASPIRATION (a-spi-ra-sion ; en poésie, de cinq syllabes) s. f.
  • 1Action d'aspirer. L'aspiration de l'air dans le poumon. L'aspiration de l'eau par la pompe.
  • 2 Fig. Mouvement de l'âme vers Dieu ; élans du cœur vers les choses élevées. Tant d'aspirations vers son Dieu répétées, Tant de foi dans la mort, tant de vertus jetées En gage à l'immortalité, Lamartine, Harm. III, 7.
  • 3 Terme de grammaire. Prononciation aspirée d'une voyelle.
  • 4En musique, défaut du chanteur qui consiste à mettre un h devant les voyelles et quelquefois même devant les consonnes. Se prend aussi en bonne part, lorsque le chanteur emploie une espèce de soupir léger pour orner son chant, ou lorsqu'il sait prendre adroitement sa respiration de manière à prolonger la tenue et la progression de la voix.

    Sorte d'agrément sur le clavecin.

HISTORIQUE

XIIe s. Par la repunse [cachée] parole puet l'om entendre l'aparlement de la divine aspiration, Job, 477.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

ASPIRATION. - HIST. Ajoutez :

XVIe s. Nous disons sans apostrophe le haren, la haulteur… et si ces mots se proferent sans grande aspiration, la faulte est enorme, Ét. Dolet, dans LIVET, la Gramm. franç. p. 112.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

ASPIRATION, s. f. (Gramm.) Ce mot signifie proprement l’action de celui qui tire l’air extérieur en-dedans ; & l’expiration, est l’action par laquelle on repousse ce même air en-dehors. En Grammaire, par aspiration, on entend une certaine prononciation forte que l’on donne à une lettre, & qui se fait par aspiration & respiration. Les Grecs la marquoient par leur esprit rude, les Latins par h, en quoi nous les avons suivis. Mais notre h est très-souvent muette, & ne marque pas toûjours l’aspiration : elle est muette dans homme, honnête, héroïne, &c. elle est aspirée en haut, hauteur, héros, &c. Voyez H. (F)

Aspiration, s. f. est la même chose, en Hydraulique, qu’ascension. L’eau dans les pompes ne peut guere être aspirée qu’à 25 ou 26 piés de haut, quoique l’on puisse la pousser, suivant les regles, jusqu’à 32 piés, pourvû que l’air extérieur comprime la surface de l’eau du puits ou de la riviere dans laquelle trempe le tuyau de l’aspiration ; alors la colonne d’eau fait équilibre avec la colonne d’air. Si on n’aspire l’eau qu’à 20 ou 26 piés de haut, c’est afin que le piston ait plus de vivacité & plus de force pour tirer l’eau. Voyez Air, Pompe. (K)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « aspiration »

Provenç. aspiratio ; espag. aspiracion ; ital. aspirazione ; de aspirationem, de aspirare (voy. ASPIRER).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Du latin aspiratio.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « aspiration »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
aspiration aspirasjɔ̃

Évolution historique de l’usage du mot « aspiration »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « aspiration »

  • Mesure tes forces d'après tes aspirations et non tes aspirations d'après tes forces. Adam Mickiewicz, Chant des Philarètes, 43-44
  • La vie est une aspiration vers l'avenir. De Pierre Leroux (1797-1871)
  • Prier n'est pas demander ; c'est une aspiration de l'âme. De Gandhi / Le jeune Inde
  • La vie prend un sens lorsqu'on en fait une aspiration à ne renoncer à rien. De José Ortega y Gasset / El Espectador
  • Du livre pourrait naître l'aspiration à détruire la mort à travers l’affranchissement de la peur. De Umberto Eco / Le Nom de la Rose
  • L'art est la forme de l'image conçue à travers les nerfs de l'homme – son cœur – son cerveau – son œil. L'art est l'aspiration de l'homme à la cristallisation De Edvard Munch
  • Les aspirations des pauvres ne sont pas très éloignées des réalités des riches. De Pierre Desproges
  • La valeur d’un homme dépend de la noblesse de ses aspirations. De Hazrat Ali
  • Son système de nettoyage à trois étages AeroForce dispose d'une forte puissance d'aspiration, ce qui lui permet de ne passer à côté d'aucun débris. Il est idéal pour une utilisation quotidienne, et il vient également à bout des poils d'animaux de compagnie. Tout ce que vous avez à faire, c'est de vider régulièrement son bac à poussière, et nettoyer ses capteurs lorsque l'application mobile vous le demande. Facile à prendre en main, le iRobot Roomba E5154 est entièrement autonome et s'adapte à tous les types de sols, y compris les tapis. De quoi gagner du temps au quotidien sans vous ruiner. Cdiscount offre la livraison à domicile de cet article. leparisien.fr, Aspirateur robot : 200€ de réduction sur le iRobot Roomba E5154 chez Cdiscount - Le Parisien
  • Replié sur l'Est, en Cyréanique, il a trouvé un soutien dans les tribus frustrées par l'inégalité de la répartition des richesses. Il exploite une aspiration à l'ordre, brandit l'étendard de la lutte anti-islamique et permet la réouverture du Croissant pétrolier. Il ne cache pas ses intentions d'accéder au pouvoir. Cependant, il se heurte aux prétentions de Fayez al-Sarraj, implanté à l'ouest, en Tripolitaine, proche des Frères Musulmans, soutenu par la Turquie et le Qatar. Un accord est cependant signé en 2015, à Skhirat, prévoyant la constitution d'un gouvernement d'union nationale, reconnu par la communauté internationale et dirigé par F. al-Sarraj. Il n'entrera jamais en fonction. Site Internet du P.C.F., Libye: Mettre un terme aux ingérences et entendre l'aspiration du peuple libyen à la souveraineté, à la justice et à la paix - Site Internet du P.C.F.
  • Selon la fiche technique, la capacité d'aspiration de la hotte de l'iQ700 EX877LX67E atteint 500 m³/h au maximum et peut grimper jusqu'à 615 m³/h en enclenchant un mode turbo, limité dans le temps : une capacité suffisante pour une cuisine de 20m² si l'on se réfère aux conseils de Falmec, le spécialiste italien des hottes aspirantes. Précisons que le niveau sonore peut grimper jusqu'à 69 dB(A), ce qui est loin d'être discret quand on sait qu'une conversation tenue à un niveau normal atteint 60 dB(A). , Aspiration et cuisson sur la plaque Siemens EX877LX67E - Les Numériques
  • Outre cette expérience de navigation «la plus intelligente imaginée pour cet aspirateur-robot dans les laboratoires de la marque», explique Richard Chang, PDG de Roborock, le S6 MaxV a également boosté ses performances. Sa puissance améliorée lui apporte 25 % d'aspiration en plus que son prédécesseur le S6. Autre atout du S6 MaxV : l'autonomie de sa batterie extra-large, qui permet des phases de nettoyage allant jusqu'à 3 heures en mode silencieux. CNEWS, Nouveauté : le robot-aspirateur Roborock S6 MaxV en exclu chez Boulanger | CNEWS
  • Tout comme ses prédécesseurs, le P10 est particulièrement léger et n'affiche que 2,5 kg sur la balance. Ce poids plume demeure un atout et lui permet de ne pas peser sur le bras lors de la séance d'aspiration, contrairement au Rowenta Air Force 760, par exemple (4,02 kg). , Test Proscenic P10 : notre avis, nos mesures au labo - Les Numériques
  • Le rapport de recherche intitulé Unités d’aspiration est le dernier publié par Market.us. Le marché Unités d’aspiration a connu une dynamique de haute qualité ces dernières années. La demande se maintient à la hausse en raison de l’augmentation de la force d’achat qui devrait augurer correctement du marché mondial. Le rapport de recherche perspicace sur le marché Unités d’aspiration comprend l’évaluation des cinq forces de Porter et l’évaluation SWOT pour reconnaître les éléments ayant un impact sur le comportement du client et du fournisseur. Le rapport passe en revue le scénario de paysage concurrentiel visible parmi les principaux Unités d’aspiration joueurs, leur rapport professionnel d’entreprise, les ventes, les ventes, les tactiques d’entreprise et les prévisions des situations d’entreprise d’affichage transparent. INFO DU CONTINENT, Unités d'aspiration Marché Perspectives commerciales et développements à venir avec un impact positif et négatif de COVID-19 - INFO DU CONTINENT
  • Bien connu pour ses aspirateurs traîneaux reconnaissables (leur look n’a pas vraiment changé en 20 ans), Miele a donc décidé d’imiter Dyson, l’inventeur de l’aspirateur sans sac (aspiration cyclonique) et surtout de l’aspirateur balai sans fil (depuis 2015 déjà), qui est devenu un incontournable dans les foyers. Mais a-t-il bien fait ça ? , Tendances numériques – RTL info Blogs » En retard, Miele se loupe avec son aspirateur balai

Images d'illustration du mot « aspiration »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « aspiration »

Langue Traduction
Anglais aspiration
Espagnol aspiración
Italien aspirazione
Allemand aspiration
Chinois 抱负
Arabe طموح
Portugais aspiração
Russe стремление
Japonais 願望
Basque nahia
Corse aspirazione
Source : Google Translate API

Synonymes de « aspiration »

Source : synonymes de aspiration sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « aspiration »

Aspiration

Retour au sommaire ➦

Partager