La langue française

Tempêter

Sommaire

  • Définitions du mot tempêter
  • Étymologie de « tempêter »
  • Phonétique de « tempêter »
  • Citations contenant le mot « tempêter »
  • Traductions du mot « tempêter »
  • Synonymes de « tempêter »
  • Antonymes de « tempêter »

Définitions du mot tempêter

Trésor de la Langue Française informatisé

TEMPÊTER, verbe

A. − Empl. intrans.
1. Rare. [Le suj. désigne le vent] Souffler en tempête. Le lendemain, un vent bourru tempêta partout à la fois (Guèvremont, Survenant, 1945, p. 143).
2. Vieilli ou littér. [Le suj. désigne une pers. ou une chose] Faire beaucoup de bruit à la manière de la tempête. Une ovation formidable tempête autour du patron (Willy, Notes sans portées, 1896, p. 67).Le petit Mohammed, éperdu de lyrisme et de joie, tempêtait sur son tambour de basque (Gide, Si le grain, 1924, p. 567).
B. − Empl. intrans. ou trans.
1. Empl. intrans. Exprimer bruyamment sa colère, son mécontentement, son désaccord. Synon. crier, fulminer, gueuler (pop.).Ah! tu croyais que le vieux allait tempêter, faire la grosse voix, crier non (Hugo, Misér., t. 2, 1862, p. 602).Talafan tempêtait contre la tactique suivie par Trial (L. Daudet, Ciel de feu, 1934, p. 193).
2. Empl. trans. [D'une certaine fréq. quand le verbe introd. un discours dir.] Dire avec emportement. Les superficiels, au contraire, crient, tempêtent qu'il faut à tout prix délivrer l'humanité de ces préjugés (Renan, Avenir sc., 1890, p. 464).Hérard tempêtait: Vous le paierez cher! (Van der Meersch, Invas. 14, 1935, p. 115).
REM.
Tempêtant, -ante, part. prés. en empl. adj.Qui tempête. Le père François (...) était une brute grondante et tempêtante (Cendrars, Homme foudr., 1945, p. 189).
Prononc. et Orth.: [tɑ ̃pete], [-pε-], (il) tempête [-pεt]. Ac. 1694, 1781: tempester; dep. 1740: tempêter. Étymol. et Hist. 1. Ca 1150 intrans. « (en parlant de la mer) être tempétueux, s'agiter furieusement » (Thèbes, éd. G. Raynaud de Lage, 626); ca 1165 trans. « (en parlant du vent, des intempéries) tourmenter, renverser, détruire » part. passé adj. (Benoît de Ste-Maure, Troie, éd. L. Constans, 5078); 2. 1176-81 intrans. fig. « (en parlant d'une personne) s'agiter furieusement pour manifester son inquiétude, sa colère » (Chrétien de Troyes, Chevalier au lion, éd. M. Roques, 1264: Molt ont par ceanz tanpesté Et reverchiez toz ces quachez [à la recherche d'Yvain]); 1erquart xiiies. (Renclus de Molliens, Carité, 3, 11 ds T.-L.: Chil tempeste com mers parfonde); 1306 réfl. « s'agiter, se démener » soi tempester [au] combat (Guillaume Guiart, Royaux lignages, éd. N. de Wailly, 20724), empl. encore relevé au xvies. (Hug.). Dér. de tempête*; dés. -er. Fréq. abs. littér.: 63.

Wiktionnaire

Verbe

tempêter \tɑ̃.pe.te\ ou \tɑ̃.pɛ.te\ intransitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Informel) Faire un grand bruit par mécontentement.
    • L’épouse devient rouge et le poète devient pâle. Ils crient très fort. Le visage rouge devient pâle, la face pâle passe au rouge. Avec les mots, on en voit de toutes les couleurs. Mais le poète a beau tempêter, pour l’épouse, c’est décidé. C’est Thoricourt, Thoricourt, rien que Thoricourt. — (Amand Vereecke, La tête qui tourne, éditions André de Rache, 1969)
    • Dans le tumulte quelques chevaux effrayés sortent des rangs, d’autres se cabrent, un soldat est renversé et roule sous leurs sabots, tandis que les gradés crient et tempêtent. — (Stefan Zweig, trad. Alzir Hella (2002), La Pitié dangereuse, Grasset, Paris, 1939, page 258)
    • Déjà, le conflit opposait deux visions des priorités par temps de pandémie. La CGT estime que le rôle des inspecteurs du travail doit être d’accompagner les salariés qui s’estiment insuffisamment protégés en appuyant un recours au droit de retrait. « Une analyse gravement erronée du cadre actuellement en vigueur » et des décrets d’exception pris par le gouvernement, tempête Yves Struillou, qui redoute un « usage abusif des droits de retrait ». — (Erwan Manac’h, « Intimidations contre les inspecteurs du travail qui veulent protéger les salariés exposés au virus », article publié sur le site www.bastamag.net le 7 avril 2020 ; consulté le 10 avril 2020)

tempêter intransitif impersonnel

  1. Faire tempête.
    • Par la baie vitrée donnant sur le val de Christieville, je vois tourbillonner les flocons sous l'effet de la bourrasque. Il peut bien tempêter, j'ai en fin mené à terme ce projet d'écriture qui m'habitait depuis longtemps. — (Gérald Baril, Si près, si loin, les oies blanches, Montréal, XYZ, 2020, p. 319)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

TEMPÊTER. v. intr.
Faire un grand bruit par mécontentement. Il ne fait que crier et tempêter. Tempêter contre quelqu'un. Il est familier.

Littré (1872-1877)

TEMPÊTER (tan-pê-té) v. n.
  • 1Faire grand bruit. Je cours à mon logis, je heurte, je tempête, Régnier, Sat. XI. Voyez le beau sabbat qu'ils font à notre porte ; Messieurs, allez plus loin tempêter de la sorte, Racine, Plaid. I, 8.
  • 2 Particulièrement. Faire beaucoup de bruit par mécontentement. C'est en vain qu'il tempête et feint d'être en fureur, Corneille, Poly. v, 1. Vous avez beau tempêter, vous perdrez, Hamilton, Gramm. 3. Eh ! ne l'entendrions-nous pas, s'il était au logis ? cesse-t-il de crier, de gronder, de tempêter tant qu'il y est ? Brueys, Grondeur, I, 2.

    Il se conjugue avec l'auxiliaire avoir.

HISTORIQUE

XIIIe s. Et flors et fruiz d'arbres abatent, Tant les tempestent et debatent, la Rose, 18116.

XIVe s. Un peu après au mois de juin tempesta si forment, que les blés et les vignes furent destruits et les bois froissez du tout en tout, Chr. de St-Denis, t. II, f° 25, dans LACURNE.

XVe s. Quand les trois comtes d'Escoce qui capitaines et meneurs estoyent de tous les autres, eurent fait leur emprise, et moult tempesté le païs, Froissart, III, p. 331, dans LACURNE. Furent deux hommes tempestez [frappés du tonnerre], dont l'un fut tué tout mort, et ses souliers et ses chausses, son gippon furent tous dessirez, et si n'avoit point le corps entamé, et l'autre homme fut tout affolé, Journ. de Paris sous Charles VI et VII, p. 2, dans LACURNE. Je ne vai point en colere Tempester à la maison, Basselin, XV. Et par ainsi n'avez-vous croix, et sont les serviteurs de vos officiers pauvres et obligés et tempestés, Monstrelet, I, 106.

XVIe s. Vint un boulet qui si fort tempestoit Qu'il abbatit Ung arbre gros, dont un esclat sortit, Marot, J. v, 105. À un fol, si vous lui ostez sa marote qu'il aime tant, il se tempestera encores davantage, Lanoue, 94.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

TEMPÊTER. Ajoutez : - REM. Malherbe l'a employé activement. De quoi lui servit jamais [à Caton] tout ce qu'il sut crier et tempêter, que d'irriter une populace… ? Lexique, éd. L. Lalanne.

Cela ne se peut imiter.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « tempêter »

Tempête ; wallon, teinpester ; provenç. et espagn. tempestar ; ital. tempestare.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(Siècle à préciser) Dérivé de tempête avec le suffixe -er.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « tempêter »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
tempêter tɑ̃pɛte

Citations contenant le mot « tempêter »

  • On l'a vu en robe noire tempêter dans les prétoires, chroniquer le monde politico-judiciaire sur les radios, fouler les planches du théâtre de la Madeleine… Mais s'il y a bien un rôle que personne n'imaginait le voir endosser, c'est celui de ministre de la Justice. « Pfffff », nous écrivait encore Eric Dupond-Moretti par SMS à propos des rumeurs de son entrée au gouvernement lundi après-midi. leparisien.fr, Remaniement : Eric Dupond-Moretti, d’«Acquittator» à «Ministrator» - Le Parisien
  • On est mercredi. Il neige dehors. Il va tempêter plus tard, paraît-il. Nous en sommes au deuxième soir de la résidence de Pierre Lapointe à l’Usine C. Première médiatique. Résidence… Ça sonne comme maison. Ça se chante sur l’air de La plus belle des maisons, titre de la plus belle chanson de l’album Pour déjouer l’ennui. Tout ça se tient : s’il en tombe trop épais sur Lalonde et Panet, on restera ici. On élira domicile dans la résidence de Pierre. On ne s’ennuiera pas. Le Devoir, Pierre Lapointe à l’Usine C: le désennui avant la tempête | Le Devoir
  • Cette ambiance permet toutes les critiques : à l’environnement, Barbara Pompili est obligée de s’expliquer sur cette faiblesse indicible qui l’a conduite à entrer au gouvernement, comme si l’occasion d’appliquer ses idées n’était qu’un piège. Mais non, les défenseurs de la lutte contre le réchauffement climatique lui reprochent de donner bonne conscience à l’exécutif sans avoir pour autant la capacité de lancer une offensive contre la pollution. Comme s’il était préférable de ne rien faire, tout en braillant cent fois par jour que ce gouvernement nous conduit au désastre. Ainsi va la vie : les féministes lavent plus blanc, même si elles violent la justice ; les amis de la nature discréditent ceux qui ne les rejoignent pas dans leur hallucination collective. Les partis politiques les laissent agir de la sorte parce qu’ils trouvent un avantage dans le discrédit précoce d’un gouvernement qui vient à peine de naître. Nous sommes un peuple qui estime sans doute qu’avec la pandémie et l’effondrement économique, la seule chose à faire c’est de crier, de tempêter et de manifester, comme si le désordre représentait le bon instrument de l’action utile et positive. Et nous avons un gouvernement décidé à mettre fin par la  réforme au déficit énorme de l’assurance-vieillesse. C’est indispensable, mais propice à la prolongation de nos crises. , Premières escarmouches | Le blog de Richard Liscia
  • Un choix qui risque de faire tempêter Jean-Michel Aulas, dont le club ne sera pas européen à moins de remporter la finale de la Coupe de la Ligue face au PSG, si cette dernière peut se jouer au mois d’août. La pilule sera dure à avaler pour l’OL, encore qualifié en C1, et habitué des sprints de folie pour gratter le podium au finish. Mais Gérard Lopez, qui plaidait dans l’Equipe pour un autre mode de calcul permettant à Lille de retourner en C1, ne sera guère plus satisfait. , Coronavirus : La LFP décide la fin de la L1 et veut figer le classement (presque) tel quel
  • Le bureau de l'Assemblée Nationale a voté une augmentation de 33% de l'indemnité logement des députés. La mesure fait tempêter, mais qu'en est-il vraiment ?  France 3 Centre-Val de Loire, L'Assemblée Nationale augmente l'indemnité logement des députés : le vrai du faux

Traductions du mot « tempêter »

Langue Traduction
Anglais rant
Espagnol despotricar
Italien declamazione
Allemand schimpfen
Chinois rant
Arabe تبجح
Portugais discurso retórico
Russe декламация
Japonais 暴言
Basque rant
Corse mandà
Source : Google Translate API

Synonymes de « tempêter »

Source : synonymes de tempêter sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « tempêter »

Partager