Invectiver : définition de invectiver


Invectiver : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

INVECTIVER, verbe trans.

Lancer, proférer des invectives.
A. − [Correspond à invective A] La première réunion des Tribuns fut pour lui une superbe occasion d'invectiver (Las Cases, Mémor. Ste-Hélène, t. 1, 1823, p. 1035).
Invectiver contre qqn, qqc.J.-J. Rousseau (...) invective contre notre mollesse et notre égoïsme (Bonald, Législ. primit., t. 2, 1802, p. 201).Invectiver quelqu'un n'est pas françois. Ne dites donc pas il m' a invectivé; (...) dites, invectiver contre quelqu'un (J.-F. Rolland, Dict. mauv. lang.,1813, p. 77).Alors Michaul se mit à invectiver contre sa femme et contre son fils, la folie dans les yeux (Aymé, Rue sans nom,1930, p. 30).
Invectiver qqn, qqc.Sa fonction, maintenant, consistait à bafouer les monarques de tous les pays. Brasseur anglais, il invectivait Charles 1er; étudiant de Salamanque, maudissait Philippe II; ou, père sensible, s'indignait contre la Pompadour (Flaub., Éduc. sent., t. 1, 1869, p. 222).Les mornes bataillons du centre invectivaient rageusement la maladresse des droitiers (Vogüé, Morts,1899, p. 198).
B. − [Correspond à invective B] Invectiver qqn.Comme elle ne s'entendit plus injurier, elle n'eut plus tentation d'invectiver, ni de chagriner personne (Sand, Pte Fad.,1849, p. 207).Elle se mit à m'invectiver, à s'arracher les cheveux, à se lacérer les joues (Arnoux, Juif Errant,1931, p. 39).
Emploi pronom. réciproque. C'étaient deux jeunes paysans qui se chamaillaient à propos d'un héritage, et s'invectivaient en termes grossiers (Moselly, Terres lorr.,1907, p. 293).
Emploi abs. Les bruits en Angleterre sont toujours les simples bruits mécaniques inévitables auxquels ne se superposent jamais les bruits humains. Ceci si frappant dans la circulation à Londres (...) je n'ai pas entendu un conducteur de taxi invectiver (Du Bos, Journal,1923, p. 268).
REM.
Invectiveur, subst. masc.Celui qui invective. Je n'ai aucune sympathie pour les ratés, les invectiveurs, les déclamateurs, les rancis, les marinés dans le fétichisme de soi-même (Arnoux, Crimes innoc.,1952, p. 57).
Prononc. et Orth. : [ε ̃vεktive], (il) invective [ε ̃vεkti:v]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1542 invectiver contre « lancer des invectives contre quelqu'un » (P. de Changy, Inst. de la femme chrestienne, 48 vods Delb. Notes mss); 1636 invectiver qqn (Monet). Dér. de invective*; dés. -er. Fréq. abs. littér. : 76. Bbg. Gohin 1903, p. 303.

Invectiver : définition du Wiktionnaire

Verbe

invectiver \ɛ̃.vɛk.ti.ve\ intransitif transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Apostropher par des invectives ; injurier.
    • Ma femme ne voulait rien entendre à cette philosophie résignée, se prétendait la plus misérable des femmes, m’invectivait, réclamant toujours quelque argent, que je ne pouvais lui donner. — (Octave Mirbeau, Lettres de ma chaumière : La Tête coupée, A. Laurent, 1886)
    • […] et, surprenant un homme qui volait la ration d’un camarade, il l’invectiva et le frappa à la face. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 272 de l’éd. de 1921)
    • Et lui, l’homme courtois, bien élevé, ennemi de tous les jurons ; lui qui parfois se fâche mais jamais n’invective, […] — (San-Antonio, Béru-Béru, chap. 7, Éditions Fleuve noir, 1970, 1970)
    • A Éphèse, les premières grosses chaleurs estivales échauffent les esprits. Dans les églises, dans les rues, sur les places publiques, évêques, prêtres et moines, nestoriens et cyrilliens se prennent à partie et s’invectivent en termes crus. La situation devient intenable. — (Frédéric Lenoir, Comment Jésus est devenu Dieu, Éditions Fayard, 2010, chap. 6)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Invectiver : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

INVECTIVER. v. intr.
Apostropher par des invectives. Invectiver contre quelqu'un, contre le vice. On dit quelquefois, transitivement, Invectiver quelqu'un.

Invectiver : définition du Littré (1872-1877)

INVECTIVER (in-vè-kti-vé) v. n.
  • Dire des invectives. Il invective et se déclare en quelques endroits contre les médecins de Montpellier, Patin, Lett. t. II, p. 333. [Il] Blâmait les visites secrètes, Frondait l'attirail des coquettes, Et contre un monde de recettes Et de moyens de plaire aux yeux Invectivait tout de son mieux, La Fontaine, Anneau. Des hommes qui invectivaient contre le libertinage de la cour, Bourdaloue, Car. II, Zèle, 148. Ils parlent, ils déclament, ils invectivent, ils calomnient, Bourdaloue, 2e dim. après la Pentec. Dominic. t. III, p. 237.

REMARQUE

Dites : invectiver contre quelqu'un et non invectiver quelqu'un. Invectiver est un verbe neutre. Cette faute se trouve dans Diderot : Lorsqu'il invectivera un homme connu et révéré de toute l'Europe, Claude et Nér. II, 109.

HISTORIQUE

XVIe s. C'est avec charge expresse de ceux qui les stipendient, que ces escrivailleurs invectivent ainsi contre ce brave prince, Sully, dans le Dict. de DOCHEZ.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « invectiver »

Étymologie de invectiver - Littré

Invective.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de invectiver - Wiktionnaire

(1542) De invective.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « invectiver »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
invectiver ɛ̃vɛktive play_arrow

Conjugaison du verbe « invectiver »

→ Voir les tables de conjugaisons du verbe invectiver

Citations contenant le mot « invectiver »

  • Alors qu'ils n'ont cessé de s'invectiver quand ils étaient à la tête de Manchester United et de Liverpool, Sir Alex Ferguson n'a pas manqué de féliciter Kenny Dalglish à la suite du titre de champion d'Angleterre remporté par les Reds. Orange Sports, Liverpool : Sir Alex Ferguson a salué le titre de Liverpool
  • Ils ont manqué aux Bernissois, habitués à les voir avec leurs grands gestes, à les entendre s’invectiver, se chambrer avec des exclamations bien de chez nous. midilibre.fr, Les boulistes sont de retour - midilibre.fr
  • L'arbitre avait à peine sifflé la fin du premier acte que le capitaine de l'équipe de France et des Spurs, Hugo Lloris, a traversé en courant la moitié du terrain pour invectiver son coéquipier Son. Lloris, visiblement, n'avait pas apprécié le peu de détermination mise par l'attaquant sud-coréen pour défendre, quelques secondes plus tôt, sur une action qui s'était terminée par une frappe trop croisée de Richarlison. L'action la plus dangereuse des Toffees lors des 45 premières minutes. midilibre.fr, Football : le coup de sang de Lloris à la mi-temps de Tottenham-Everton - midilibre.fr
  • « Il est venu à l'accueil pour un dépôt de plainte et a commencé à invectiver le personnel », poursuit cette même source. Ce colosse de 1,98 m pour 120 kg s'est emporté après avoir reproché aux policiers les lenteurs de l'enquête sur les tirs qui ont visé son domicile de Corbeil-Essonnes en janvier 2020. Il a finalement été relâché vers 19 heures. « A ma connaissance il n'y a pas de poursuites, réagit l'avocat du boxeur Me Karim Laouafi. Je m'étonne qu'une garde à vue pour menaces de mort ne dure que trois heures », raille-t-il. leparisien.fr, Patrice Quarteron se filme au commissariat, profère des menaces et se retrouve en garde à vue - Le Parisien

Traductions du mot « invectiver »

Langue Traduction
Corse insultà
Basque iraina
Japonais 侮辱
Russe оскорбление
Portugais insulto
Arabe إهانة
Chinois 侮辱
Allemand beleidigung
Italien insulto
Espagnol insulto
Anglais insult
Source : Google Translate API

Synonymes de « invectiver »

Source : synonymes de invectiver sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « invectiver »



mots du mois

Mots similaires