Soûler : définition de soûler


Soûler : définition du Wiktionnaire

Verbe

soûler \su.le\ transitif ou pronominal 1er groupe (voir la conjugaison) (orthographe traditionnelle) (pronominal : se soûler)

  1. (Vieilli) (Populaire) Variante orthographique de saouler : rassasier jusqu’à l’excès, gorger de vin, de viande.
    • Il aime le gibier, le poisson, on l’en a soûlé.
    • J’aime ce mets, je m’en suis soûlé.
    • (Figuré) Soûler ses yeux de sang, de carnage : Prendre plaisir à voir répandre le sang.
    • (Figuré) Se soûler de plaisirs, de toutes sortes de plaisirs : Prendre toutes sortes de plaisirs avec excès.
  2. S’emploie absolument et signifie enivrer.
    • On l’a tant fait boire qu’on l’a soûlé.
    • Il s’est soûlé.
  3. (Familier) Exaspérer quelqu'un.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
  4. (Musique) Action de chanter de la musique soul Référence nécessaire.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Soûler : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

SOÛLER. v. tr.
Rassasier jusqu'à l'excès, gorger de vin, de viande. Il aime le gibier, le poisson, on l'en a soûlé. J'aime ce mets, je m'en suis soûlé. Il est populaire. Fig., Soûler ses yeux de sang, de carnage, Prendre plaisir à voir répandre le sang. Fig., Se soûler de plaisirs, de toutes sortes de plaisirs, Prendre toutes sortes de plaisirs avec excès.

SOÛLER s'emploie absolument et signifie Enivrer. On l'a tant fait boire qu'on l'a soûlé. Il s'est soûlé.

Soûler : définition du Littré (1872-1877)

SOÛLER (sou-lé) v. a.
  • 1Rendre soûl, gorger. Il aime le gibier, on l'en a soûlé.

    Fig. Ils [Minos et Tantale] mangeaient à sa table [de Jupiter], avalaient l'ambroisie, Et des plaisirs du ciel soûlaient leur fantaisie, Régnier, Sat. XI. Il le fallait de la sorte, afin que le Fils de Dieu fût soûlé d'opprobres, comme l'avait prédit le prophète, Bossuet, 2e sermon de la Passion, 1.

  • 2Particulièrement et populairement. Enivrer. On l'a tant fait boire qu'on l'a soûlé.
  • 3 Fig. Satisfaire jusqu'à satiété un sentiment, une passion. Et soûlant du butin son avare appétit, Mairet, Sophon. II, 4. Et, sous un faux semblant de libéralité, Soûler et ma vengeance et ton avidité, Corneille, Méd. IV, 1. Ô justice divine, tu as voulu des supplices, en voilà ; soûle ta vengeance ; voilà assez de sang, assez de carnage, Bossuet, 2e sermon, Démons, 2. Jeux sanglants et dignes de bêtes farouches, où ils [les Romains] soûlaient leurs faux dieux de spectacles barbares et de sang humain, Bossuet, 1er sermon, Vertu de la croix, 1.

    Soûler ses yeux de sang, de carnage, prendre plaisir à voir répandre le sang.

    Absolument. Même beauté, tant soit exquise, Rassasie et soûle à la fin, La Fontaine, Pâté.

  • 4Se soûler, v. réfl. Se gorger. J'aime ce mets, je m'en suis soûlé. Vous vous soûlerez, sur ma table, de la chair des chevaux et de la chair des cavaliers les plus braves et de tous les hommes de guerre, dit le Seigneur Dieu, Sacy, Bible, Ézéchiel, XXXIX, 20. J'enivrerai mes flèches de leur sang, et mon épée se soûlera de leur chair, Sacy, ib. Deutéron. XXXII, 42.
  • 5S'enivrer. Enfin, à force d'avaler, ils se soulèrent, Scarron, Rom. com. I, 11. Pour l'oublier, il se soûla, Et la scène finit par là, Vadé, Pipe cassée, IV.
  • 6 Fig. Il se dit de ce qui soûle, gorge au moral, comme font au physique les aliments, le vin. … Les soldats, ennemis de la paix, Qui de l'avoir d'autrui ne se soûlent jamais, Régnier, Sat. VI. …Son œil semble encore à longs traits se soûler Du sang des malheureux qu'elle vient d'immoler, Corneille, Théod. v, 8. La reine ne se peut soûler, Et de les voir et d'en parler, Scarron, Virg. I. En cet endroit où il [Homère] fait pleurer Achille et Priam… il dit qu'ils se soûlent de ce plaisir, La Fontaine, Psyché, I, p. 96. Se soûler de carnage, Delille, les Trois règnes, VIII. Que… Ce roi bigot [Louis XI], pour se soûler de crimes, Mette sa vierge entre le diable et lui, Béranger, Censeur.

    Se soûler de plaisirs, de toutes sortes de plaisirs, prendre toutes sortes de plaisirs avec excès. Ceux qui croient que le bien de l'homme est en la chair, et le mal en ce qui le détourne des plaisirs des sens, qu'ils s'en soûlent et qu'ils y meurent, Pascal, Pens. XVI, 15, éd. HAVET.

REMARQUE

On voit par les exemples que se soûler, condamné par Voltaire dans le Cid comme n'étant plus du style élevé, peut encore trouver sa place. Bossuet, Pascal, Delille et Béranger en offrent des exemples.

HISTORIQUE

XIIIe s. De li [sa fille] baisier ne puet [la mère] estre bien saoulée, Berte, CXXVI. Hé ! dist li masenghe [mésange], se tu me mangoies, tu ne seroies gaires saoulés de mi ; car je suis une petite cose, Chron. de Rains, 236. Vous ne fustes onkes soelés d'or ne d'argent ; mais je vous en soelerai encore anqui, ib. 112. Tu vodras moult ententis estre à tes yex saouler et pestre, la Rose, 2352. Nus ne se pooit soeler De l'esgarder se il fust liés, Fl. et Bl. 2855. Je euz faim, vous me saoulastes ; Et si eus soif, vous m'abruvastes, J. de Meung, Tr. 1417.

XVIe s. Les choses presentes ne nous saoulent point ; non qu'elles n'ayent assez de quoy nous saouler ; mais…, Montaigne, I, 385. Et pour se souler encore d'avantage de faire le pis qu'il pouvoit aux Lacedemoniens, Amyot, Philop. 28.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Soûler : définitions subjectives sur Dicopedia

Dicopedia est un dictionnaire participatif où n'importe qui peut partager sa propre définition des mots de la langue française. L'intérêt de cette initiative est de proposer des définitions subjectives et très diverses, selon l'expérience de chacun. Nous ajouterons dans cette section les définitions de « soûler » les plus populaires.

✍️

Étymologie de « soûler »

Étymologie de soûler - Wiktionnaire

→ voir saouler.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de soûler - Littré

Wallon, sôlé ; bourguig. sôlai ; provenç. sadollar ; ital. satollare ; du lat. satullare, qui vient de satullus (voy. SOÛL).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « soûler »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
soûler sule play_arrow

Conjugaison du verbe « soûler »

→ Voir les tables de conjugaisons du verbe soûler

Citations contenant le mot « soûler »

  • Le rédac’chef dont auquel il est fait référence en intro professait une autre règle de base : si tu veux pas soûler, mon coco(men.ta.teur), pas plus d’un feuillet et demi et surtout tu aères! Voilà qui est fait. Club de Mediapart, Du bon usage du personnel (option DRH, dernière leçon) | Le Club de Mediapart
  • À voir aussi comment les joueurs supporteront la bulle dans plusieurs semaines. Parce que Jared Dudley a pointé du doigt un problème, qui pourrait vite soûler certains joueurs. Basket Infos, Jared Dudley : "Je comprends le point de vue de Dwight Howard"
  • Il décida de se faufiler dans une pièce où les prêtres rangeaient leur vin, et réussi à en subtiliser discrètement en le jetant par la fenêtre à son ami, sans être repéré. « Les prêtres n'ont même pas réalisé jusqu'à ce que d'autres garçons se rendent compte de notre plan et sont allés dans les bois pour se soûler. Ils ont été surpris chancelant le long du chemin du séminaire et obligés à se confesser », déplore Shane dans les colonnes du Daily News. Vanity Fair, Quand Tom Cruise se préparait à devenir prêtre
  • Les sujets traités sont volontairement sans lien avec l'actualité. Les chroniques des animateurs sont courtes, trois minutes en moyenne, afin de ne pas "soûler" l'auditeur mais attiser sa curiosité et rendre abordable des thématiques variées. Rémy évoque l'astronomie, Laëtitia le cerveau, Martial les sciences et la cuisine en expliquant par exemple comment monte la chantilly, Émilie l'archéologie locale. Il arrive parfois que des intervenants extérieurs viennent donner leur éclairage sur un sujet, comme le Sictomsed intervenu pour informer sur le recyclage des déchets. La librairie ambulante le Mokiroule apporte aussi son grain de sel régulièrement, en présentant un livre autour des sciences et de la nature. hebdo-ardeche.fr, Le Cheylard - Découvrez Srijhana sur RDB et en podcast
  • Quand Malcolm Lowry débarque à Acapulco, en novembre 1936, accueilli par une nuée de papillons jaunes, il pense avoir mis le pied sur la Terre promise, celle sur laquelle il écrira enfin le grand œuvre justifiant son exil et ses échecs passés ; celle, aussi, où il pourra se soûler à moindre coût. L’alcool y est beaucoup moins cher qu’aux Etats-Unis. Salud, camarade ! L'Obs, « Au-dessous du volcan » : le cauchemar éthylique de Malcolm Lowry
  • la casa de papel ça m’a tellement soûler j’me suis arrêter en plein épisode de la saison 4 c’est bon toujours les mm choses Breakingnews.fr - Actualités en temps réel !, La Casa De Papel, partie 4 : les fans de la série très déçus par cette nouvelle saison !

Images d'illustration du mot « soûler »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « soûler »

Langue Traduction
Corse ebbi
Basque mozkortu
Japonais 酔う
Russe напиваться
Portugais embebedar-se
Arabe يسكر
Chinois 喝醉了
Allemand betrunken werden
Italien ubriacarsi
Espagnol emborracharse
Anglais get drunk
Source : Google Translate API

Synonymes de « soûler »

Source : synonymes de soûler sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « soûler »


Mots similaires