La langue française

Soirée

Sommaire

  • Définitions du mot soirée
  • Étymologie de « soirée »
  • Phonétique de « soirée »
  • Citations contenant le mot « soirée »
  • Images d'illustration du mot « soirée »
  • Traductions du mot « soirée »
  • Synonymes de « soirée »
  • Antonymes de « soirée »

Définitions du mot « soirée »

Trésor de la Langue Française informatisé

SOIRÉE, subst. fém.

A. − Partie de la journée, à durée variable, se situant entre la tombée du jour et le moment où l'on se couche. Nous avons dit souvent d'impérissables choses Les soirs illuminés par l'ardeur du charbon. Que les soleils sont beaux dans les chaudes soirées! (Baudel.,Fl. du Mal, 1857, p. 59).
1. [Syntagmes liés aux phénomènes phys., climatiques du soir (soirée est suivi ou précédé d'un adj. épith. ou attribut, ou suivi d'un compl. déterminatif)] Une soirée accablante, chaude, délicieuse, étoilée, fraîche, froide, lourde, orageuse, paisible, pluvieuse, sombre, tiède, tranquille; la soirée était chaude; une soirée de pluie, de neige. La soirée était belle. Le soleil baissant, les toits devenaient roses. Un rayonnement heureux caressait les maisons (Benjamin,Gaspard, 1915, p. 8).Pluie toute la journée; mais soirée calme et magnifique (Larbaud,Journal, 1934, p. 310).
2. [Syntagmes donnant une indication de temps]
a) [La soirée est celle du jour]
Dans la soirée, en une soirée, au cours de la soirée, pendant (toute) la soirée, durant la soirée, toute la soirée, la soirée entière. Nous nous bornerons à aller chez le père Michelet en soirée (Flaub.,Corresp., 1864, p. 133).Tout au long de la soirée elle ne cessa de lever les yeux de son ouvrage, à chaque minute, pour les porter sur moi (Vercors,Sil. mer, 1942, p. 62).
Au bout, au début, au commencement, au (vers le) milieu, à la fin, une partie, le reste de la soirée, en fin de soirée. Les fins de soirées ne sont pas gaies; on n'est même pas assez fatigué pour connaître le bonheur de s'abîmer dans le sommeil (Nizan,Conspir., 1938, p. 20).
La soirée s'avance, se passe, se prolonge. La soirée était déjà avancée et (...) il devait être difficile de lire dans l'obscurité naissante (Camus,Peste, 1947, p. 1262).
b) [La soirée est précisée par une indication d'heure, de date ou de saison] La soirée du 7 février, du 3 mars; une soirée de juin; une soirée d'été; les soirées du dimanche; une soirée estivale, hivernale; par une belle soirée; une soirée particulière. La vois-tu assise au coin d'un feu pétillant, dans les longues soirées d'hiver, l'œil fixe, humide; elle quitte quelquefois le travail pour attacher un long regard sur ton portrait (Sue,Atar-Gull, 1831, p. 7).Dans la soirée même de Noël, plusieurs hommes (...) étaient attablés et buvaient autour de quatre ou cinq chandelles (Hugo,Misér., t. 1, 1862, p. 454).
c) [avec une valeur de périodicité]
Par soirée. Personnages éminemment moraux, mais qui souvent n'avaient pas une idée par soirée (Stendhal,Rouge et Noir, 1830, p. 413).
Dans la soirée. Dans la soirée, la toux est plus grasse, plus rare, la déglutition facile (Bretonneau,Inflamm. tissu muqueux, 1826, p. 302).
B. − Moment du soir plus ou moins long vécu relativement aux événements qui s'y déroulent.
1. [Soirée est]
a) [suivi ou précédé d'un adj.] Une soirée affreuse, agréable, aimable, bruyante, charmante, gaie, inoubliable, intime, mémorable, oisive, tendre, tranquille; une bonne soirée. Douce et sainte soirée... Il ne put lui parler que de sujets indifférents, malgré leur intention de ne se cacher rien (Rolland,J.-Chr., Nouv. journée, 1912, p. 1440).Si tu t'ennuies tout seul, n'est pas difficile de trouver une petite amie qu'elle a ses soirées libres! (Bourdet,Sexe faible, 1931, iii, p. 434).
b) [suivi d'un compl. précisant]
[un lieu] Une soirée à Paris, au café, au coin du feu, chez des amis, dans sa chambre, sous les arbres, la lampe, sur une chaise. Il y a des gens qui ne passent une bonne soirée au théâtre que s'ils peuvent dire: « C'est idiot » (Renard,Journal, 1900, p. 561).Par ces chaleurs, je passe quelquefois mes soirées dans notre jardin de la palmeraie (Lenormand,Simoun, 1921, 4etabl., p. 34).
[la nature de l'occupation ou le climat de la soirée]
Une soirée de fête, de rêve, de rêverie. Après cet heureux dénouement, on aurait dû croire à une soirée de bonheur et de tendresse (Goncourt,Journal, 1888, p. 798).Lorsque le cours était fini, à quatre heures, une longue soirée de solitude commençait pour moi (Alain-Fournier,Meaulnes, 1913, p. 13).
Une soirée interminable, sans fin. Soirée sans intérêt; une de ces soirées où, par désœuvrement, l'on fume plus que l'on ne cause (Gide,Journal, 1902, p. 126).
Passer une soirée à bâiller, à étudier, à se promener. Nous passâmes la soirée à causer avec le vénérable hôte que nous allions quitter (Lamart.,Voy. Orient, t. 2, 1835, p. 195).La soirée se passa à chanter, à imaginer mille folies (Musset,Confess. enf. s., 1836, p. 277).
[la société] Une soirée de/en famille, entre amis/avec des amis, en tête-à-tête. Le bonheur d'avoir sa liberté entière, de passer les soirées avec sa petite chatte, les pieds devant le feu (Zola,Nana, 1880, p. 1291).
P. métaph., littér. La soirée de la vie. Synon. le soir de la vie (v. soir B 3 b).Mon Dieu! je ne sais pas si la Providence m'a réservé des jours calmes et sereins dans la soirée de la vie (Balzac,Lettres Étr., t. 2, 1843, p. 100).
c) [précédé ou suivi d'un verbe]
Employer, finir la soirée, sa (ses) soirée(s) (à, avec). Après avoir passé une soirée aussi agréable qu'instructive, nous nous séparâmes (Crèvecœur,Voyage, t. 2, 1801, p. 198).Il occupa ses soirées avant le souper à mesurer, à scier, à bouveter, raboter, ajuster ses planches dans la grange (Pesquidoux,Livre raison, 1928, p. 107).
La soirée commence, finit, se termine (bien, mal). S'il la pinçait encore, en feignant de ramasser sa serviette, elle lui jetterait son verre par la figure. Cependant, la soirée se passa bien (Zola,Nana, 1880, p. 1291).
2. [Dans des phrases exclam.] Quelle (bonne, charmante, triste) soirée!
En partic.
Absol. [Pour signaler une soirée particulièrement mouvementée ou détestable] Ah! Quelle soirée! Elle a empoisonné toutes les joies de ma vie (Sardou,Rabagas, 1872, i, 10, p. 24).
P. antiphr. (Quelle) charmante soirée!:
jupiter: Tu vivras éternellement, chère Alcmène, changée en astre; tu scintilleras dans la nuit jusqu'à la fin du monde. alcmène: Qui aura lieu? jupiter: Jamais. alcmène: Charmante soirée! Et toi, que feras-tu? jupiter: Ombre sans voix, fondue dans les brumes de l'enfer, je me réjouirai de penser que mon épouse flamboie là-haut, dans l'air sec. Giraudoux,Amphitr. 38, 1929, II, 2, p. 88.
C. − Assemblée, réunion de société ayant lieu généralement après le dîner.
1. Réception donnée chez un particulier ou dans un lieu public et qui se passe à converser, jouer de la musique, danser, etc. J'ai été prendre MmeChéron pour la mener au ministère de l'intérieur et à une grande soirée chez Mmede Labriche (Maine de Biran,Journal, 1816, p. 250).Ainsi grâce à Robert pouvait-elle, au seuil de la cinquantaine (...), éblouir chaque table où elle allait dîner, chaque soirée qu'elle paraissait, d'un luxe inouï sans avoir besoin d'avoir comme autrefois un « ami » qui maintenant n'eût plus casqué, voire marché (Proust,Fugit., 1922, p. 684).
a) Soirée + adj.
Soirée diplomatique, littéraire, philosophique. Comme le prince Louis-Ferdinand était à Vienne une vieille comtesse donna une petite soirée musicale (Prod'homme,Symph. Beethoven, 1921, p. 111).Il y eut presque chaque jour soirée dansante. Paulina s'amusait bien, mais ce drôle d'ennui était toujours derrière elle (Jouve,Paulina, 1925, p. 51).
Soirée intime, mondaine. Le capitaine se rendait à ces petites soirées provinciales (...), restait souriant et silencieux, et s'en allait (...) baîller d'ennui à la fenêtre (Courteline,Train 8 h 47, 1888, p. 57).
Soirée blanche. Soirée sans apparat; réunion entre intimes. Chaque hiver, elle donnait plusieurs grandes fêtes (...) entre temps, elle conviait ses intimes à des soirées blanches (DelvauSuppl.1883, p. 551).
b) Verbe + soirée
Avoir, offrir une soirée; aller à une soirée. Gustave Colline avait hérité et fait un mariage avantageux, il donnait des soirées à musique et à gâteaux (Murger,Scènes vie boh., 1851, p. 302).La princesse Aldobrandi te prie à une soirée qu'elle donne chez elle demain (Gracq,Syrtes, 1951, p. 53).
Avoir soirée (vieilli). Elle avait soirée chez elle, et voulut s'évader (Balzac,Pierrette, 1840, p. 37).
Il y a soirée. La marquise: (...) demain il y a soirée au château (Dumas père, Mllede Belle-Isle, 1839, i, 6, p. 20).
En soirée. Angèle: Comme vous êtes belle, vous, ma mère! Vous allez en soirée? (...) La comtesse: Que faire, mon Dieu? (...) Maudit bal! (Dumas pèreAngèle, 1834, iii, 3, p. 164).Berthe: Où est maman? St-Germain: Madame est en soirée (Labiche,Fille bien gardée, 1850, 3, p. 280).
c) Subst. + de soirée.Tenue de soirée; toilette, costume, robe de soirée. Tenue, vêtement d'apparat que l'on porte dans les réunions mondaines, officielles. Elle s'étendait sur son lit, sans quitter sa robe de soirée, dans laquelle elle se sentait plus belle, et qu'elle froissait avec indifférence (Larbaud,F. Marquez, 1911, p. 191).« Invite-t-on des gens pour les mettre à la porte! ». Non, évidemment pas; mais la « tenue de soirée » peut être de rigueur (Arts et litt., 1936, p. 76-2).Ils prenaient tous leurs repas à l'hôtel et se montraient chaque soir, lui en habit, elle en toilette de soirée, dans une attitude noblement voûtée, chargée, ténébreuse (Fargue,Piéton Paris, 1939, p. 214).
Coiffure de soirée. Synon. moins usité de coiffure du soir (v. soir A 2 b).Pas de coiffures de soirée sans couronnes, sans diadèmes, sans guirlandes de fleurs (Stéphane,Art coiff. fém., 1932, p. 183).
2. SPECT. [P. oppos. à matinée] Séance donnée le soir. Assister à une soirée; le clou de la soirée. Le système d'alternance pratiqué au TNP exige une adaptation constante du dispositif d'éclairage. Entre une matinée et une soirée qui ne comportent pas le même spectacle, le dispositif doit être refait (Serrière,T.N.P., 1959, p. 100).
Soirée de bienfaisance, de danse, de gala. L'opéra s'est mis à organiser des soirées de ballets, entièrement vouées à la danse, au lieu d'en faire le complément léger d'une représentation lyrique (Arts et litt., 1935, p. 44-10).
Soirée récréative, théâtrale. Tous les samedis a lieu une soirée récréative à laquelle trois cent cinquante personnes assistent (Cacérès,Hist. éduc. pop., 1964, p. 57).
En soirée. Anton. en matinée.Les répétitions seront finies et vous jouerez en matinée et en soirée (Duhamel,Suzanne, 1941, p. 18).
REM. 1.
Soirée-débat, subst. fém.Soirée de discussion organisée sur un thème précis (p. ex. après la projection d'un film, après un concert, une conférence ou lors d'une soirée télévisée). La dernière des quatre soirées-débats organisées par le Centre d'études et d'éducation socialistes a rassemblé (diverses personnalités) (Le Monde, 31 mars 1966ds Gilb. 1971, s.v. -débat).
2.
Soirée-spectacle, subst. fém.Soirée où l'on peut assister à un spectacle tout en dînant ou en consommant des boissons. (Ds Tourisme Loisirs 1982).
Prononc. et Orth.: [swaʀe]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. Ca 1250 seree « espace de temps qui s'écoule depuis le déclin du jour jusqu'au moment où l'on se couche » (Pean Gatineau, St Martin, 9955 ds T.-L.); 1564 soiree (Thierry); 2. 1380 scerie « réunion du soir » (Lettre de remission ds Du Cange, s.v. sera); 3. 1843 « représentation au théâtre, en opposition à matinée » (Flaub., Corresp., p. 129); 4. 1867 habit de soirée (Taine, Notes Paris, p. 234). Dér. de soir*; suff. -ée*. Fréq. abs. littér.: 5 782. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 9 503, b) 9 399; xxes.: a) 8 326, b) 6 436. Bbg. Dubois (J.). Représentation de syst. paradigm. formalisés ds un dict. struct. Cah. Lexicol. 1964, n o5, pp. 3-15. − Quem. DDL t. 28 (s.v. soirée musicale).

soirée < soir

Trésor de la Langue Française informatisé

SOIRÉE, subst. fém.

A. − Partie de la journée, à durée variable, se situant entre la tombée du jour et le moment où l'on se couche. Nous avons dit souvent d'impérissables choses Les soirs illuminés par l'ardeur du charbon. Que les soleils sont beaux dans les chaudes soirées! (Baudel.,Fl. du Mal, 1857, p. 59).
1. [Syntagmes liés aux phénomènes phys., climatiques du soir (soirée est suivi ou précédé d'un adj. épith. ou attribut, ou suivi d'un compl. déterminatif)] Une soirée accablante, chaude, délicieuse, étoilée, fraîche, froide, lourde, orageuse, paisible, pluvieuse, sombre, tiède, tranquille; la soirée était chaude; une soirée de pluie, de neige. La soirée était belle. Le soleil baissant, les toits devenaient roses. Un rayonnement heureux caressait les maisons (Benjamin,Gaspard, 1915, p. 8).Pluie toute la journée; mais soirée calme et magnifique (Larbaud,Journal, 1934, p. 310).
2. [Syntagmes donnant une indication de temps]
a) [La soirée est celle du jour]
Dans la soirée, en une soirée, au cours de la soirée, pendant (toute) la soirée, durant la soirée, toute la soirée, la soirée entière. Nous nous bornerons à aller chez le père Michelet en soirée (Flaub.,Corresp., 1864, p. 133).Tout au long de la soirée elle ne cessa de lever les yeux de son ouvrage, à chaque minute, pour les porter sur moi (Vercors,Sil. mer, 1942, p. 62).
Au bout, au début, au commencement, au (vers le) milieu, à la fin, une partie, le reste de la soirée, en fin de soirée. Les fins de soirées ne sont pas gaies; on n'est même pas assez fatigué pour connaître le bonheur de s'abîmer dans le sommeil (Nizan,Conspir., 1938, p. 20).
La soirée s'avance, se passe, se prolonge. La soirée était déjà avancée et (...) il devait être difficile de lire dans l'obscurité naissante (Camus,Peste, 1947, p. 1262).
b) [La soirée est précisée par une indication d'heure, de date ou de saison] La soirée du 7 février, du 3 mars; une soirée de juin; une soirée d'été; les soirées du dimanche; une soirée estivale, hivernale; par une belle soirée; une soirée particulière. La vois-tu assise au coin d'un feu pétillant, dans les longues soirées d'hiver, l'œil fixe, humide; elle quitte quelquefois le travail pour attacher un long regard sur ton portrait (Sue,Atar-Gull, 1831, p. 7).Dans la soirée même de Noël, plusieurs hommes (...) étaient attablés et buvaient autour de quatre ou cinq chandelles (Hugo,Misér., t. 1, 1862, p. 454).
c) [avec une valeur de périodicité]
Par soirée. Personnages éminemment moraux, mais qui souvent n'avaient pas une idée par soirée (Stendhal,Rouge et Noir, 1830, p. 413).
Dans la soirée. Dans la soirée, la toux est plus grasse, plus rare, la déglutition facile (Bretonneau,Inflamm. tissu muqueux, 1826, p. 302).
B. − Moment du soir plus ou moins long vécu relativement aux événements qui s'y déroulent.
1. [Soirée est]
a) [suivi ou précédé d'un adj.] Une soirée affreuse, agréable, aimable, bruyante, charmante, gaie, inoubliable, intime, mémorable, oisive, tendre, tranquille; une bonne soirée. Douce et sainte soirée... Il ne put lui parler que de sujets indifférents, malgré leur intention de ne se cacher rien (Rolland,J.-Chr., Nouv. journée, 1912, p. 1440).Si tu t'ennuies tout seul, n'est pas difficile de trouver une petite amie qu'elle a ses soirées libres! (Bourdet,Sexe faible, 1931, iii, p. 434).
b) [suivi d'un compl. précisant]
[un lieu] Une soirée à Paris, au café, au coin du feu, chez des amis, dans sa chambre, sous les arbres, la lampe, sur une chaise. Il y a des gens qui ne passent une bonne soirée au théâtre que s'ils peuvent dire: « C'est idiot » (Renard,Journal, 1900, p. 561).Par ces chaleurs, je passe quelquefois mes soirées dans notre jardin de la palmeraie (Lenormand,Simoun, 1921, 4etabl., p. 34).
[la nature de l'occupation ou le climat de la soirée]
Une soirée de fête, de rêve, de rêverie. Après cet heureux dénouement, on aurait dû croire à une soirée de bonheur et de tendresse (Goncourt,Journal, 1888, p. 798).Lorsque le cours était fini, à quatre heures, une longue soirée de solitude commençait pour moi (Alain-Fournier,Meaulnes, 1913, p. 13).
Une soirée interminable, sans fin. Soirée sans intérêt; une de ces soirées où, par désœuvrement, l'on fume plus que l'on ne cause (Gide,Journal, 1902, p. 126).
Passer une soirée à bâiller, à étudier, à se promener. Nous passâmes la soirée à causer avec le vénérable hôte que nous allions quitter (Lamart.,Voy. Orient, t. 2, 1835, p. 195).La soirée se passa à chanter, à imaginer mille folies (Musset,Confess. enf. s., 1836, p. 277).
[la société] Une soirée de/en famille, entre amis/avec des amis, en tête-à-tête. Le bonheur d'avoir sa liberté entière, de passer les soirées avec sa petite chatte, les pieds devant le feu (Zola,Nana, 1880, p. 1291).
P. métaph., littér. La soirée de la vie. Synon. le soir de la vie (v. soir B 3 b).Mon Dieu! je ne sais pas si la Providence m'a réservé des jours calmes et sereins dans la soirée de la vie (Balzac,Lettres Étr., t. 2, 1843, p. 100).
c) [précédé ou suivi d'un verbe]
Employer, finir la soirée, sa (ses) soirée(s) (à, avec). Après avoir passé une soirée aussi agréable qu'instructive, nous nous séparâmes (Crèvecœur,Voyage, t. 2, 1801, p. 198).Il occupa ses soirées avant le souper à mesurer, à scier, à bouveter, raboter, ajuster ses planches dans la grange (Pesquidoux,Livre raison, 1928, p. 107).
La soirée commence, finit, se termine (bien, mal). S'il la pinçait encore, en feignant de ramasser sa serviette, elle lui jetterait son verre par la figure. Cependant, la soirée se passa bien (Zola,Nana, 1880, p. 1291).
2. [Dans des phrases exclam.] Quelle (bonne, charmante, triste) soirée!
En partic.
Absol. [Pour signaler une soirée particulièrement mouvementée ou détestable] Ah! Quelle soirée! Elle a empoisonné toutes les joies de ma vie (Sardou,Rabagas, 1872, i, 10, p. 24).
P. antiphr. (Quelle) charmante soirée!:
jupiter: Tu vivras éternellement, chère Alcmène, changée en astre; tu scintilleras dans la nuit jusqu'à la fin du monde. alcmène: Qui aura lieu? jupiter: Jamais. alcmène: Charmante soirée! Et toi, que feras-tu? jupiter: Ombre sans voix, fondue dans les brumes de l'enfer, je me réjouirai de penser que mon épouse flamboie là-haut, dans l'air sec. Giraudoux,Amphitr. 38, 1929, II, 2, p. 88.
C. − Assemblée, réunion de société ayant lieu généralement après le dîner.
1. Réception donnée chez un particulier ou dans un lieu public et qui se passe à converser, jouer de la musique, danser, etc. J'ai été prendre MmeChéron pour la mener au ministère de l'intérieur et à une grande soirée chez Mmede Labriche (Maine de Biran,Journal, 1816, p. 250).Ainsi grâce à Robert pouvait-elle, au seuil de la cinquantaine (...), éblouir chaque table où elle allait dîner, chaque soirée qu'elle paraissait, d'un luxe inouï sans avoir besoin d'avoir comme autrefois un « ami » qui maintenant n'eût plus casqué, voire marché (Proust,Fugit., 1922, p. 684).
a) Soirée + adj.
Soirée diplomatique, littéraire, philosophique. Comme le prince Louis-Ferdinand était à Vienne une vieille comtesse donna une petite soirée musicale (Prod'homme,Symph. Beethoven, 1921, p. 111).Il y eut presque chaque jour soirée dansante. Paulina s'amusait bien, mais ce drôle d'ennui était toujours derrière elle (Jouve,Paulina, 1925, p. 51).
Soirée intime, mondaine. Le capitaine se rendait à ces petites soirées provinciales (...), restait souriant et silencieux, et s'en allait (...) baîller d'ennui à la fenêtre (Courteline,Train 8 h 47, 1888, p. 57).
Soirée blanche. Soirée sans apparat; réunion entre intimes. Chaque hiver, elle donnait plusieurs grandes fêtes (...) entre temps, elle conviait ses intimes à des soirées blanches (DelvauSuppl.1883, p. 551).
b) Verbe + soirée
Avoir, offrir une soirée; aller à une soirée. Gustave Colline avait hérité et fait un mariage avantageux, il donnait des soirées à musique et à gâteaux (Murger,Scènes vie boh., 1851, p. 302).La princesse Aldobrandi te prie à une soirée qu'elle donne chez elle demain (Gracq,Syrtes, 1951, p. 53).
Avoir soirée (vieilli). Elle avait soirée chez elle, et voulut s'évader (Balzac,Pierrette, 1840, p. 37).
Il y a soirée. La marquise: (...) demain il y a soirée au château (Dumas père, Mllede Belle-Isle, 1839, i, 6, p. 20).
En soirée. Angèle: Comme vous êtes belle, vous, ma mère! Vous allez en soirée? (...) La comtesse: Que faire, mon Dieu? (...) Maudit bal! (Dumas pèreAngèle, 1834, iii, 3, p. 164).Berthe: Où est maman? St-Germain: Madame est en soirée (Labiche,Fille bien gardée, 1850, 3, p. 280).
c) Subst. + de soirée.Tenue de soirée; toilette, costume, robe de soirée. Tenue, vêtement d'apparat que l'on porte dans les réunions mondaines, officielles. Elle s'étendait sur son lit, sans quitter sa robe de soirée, dans laquelle elle se sentait plus belle, et qu'elle froissait avec indifférence (Larbaud,F. Marquez, 1911, p. 191).« Invite-t-on des gens pour les mettre à la porte! ». Non, évidemment pas; mais la « tenue de soirée » peut être de rigueur (Arts et litt., 1936, p. 76-2).Ils prenaient tous leurs repas à l'hôtel et se montraient chaque soir, lui en habit, elle en toilette de soirée, dans une attitude noblement voûtée, chargée, ténébreuse (Fargue,Piéton Paris, 1939, p. 214).
Coiffure de soirée. Synon. moins usité de coiffure du soir (v. soir A 2 b).Pas de coiffures de soirée sans couronnes, sans diadèmes, sans guirlandes de fleurs (Stéphane,Art coiff. fém., 1932, p. 183).
2. SPECT. [P. oppos. à matinée] Séance donnée le soir. Assister à une soirée; le clou de la soirée. Le système d'alternance pratiqué au TNP exige une adaptation constante du dispositif d'éclairage. Entre une matinée et une soirée qui ne comportent pas le même spectacle, le dispositif doit être refait (Serrière,T.N.P., 1959, p. 100).
Soirée de bienfaisance, de danse, de gala. L'opéra s'est mis à organiser des soirées de ballets, entièrement vouées à la danse, au lieu d'en faire le complément léger d'une représentation lyrique (Arts et litt., 1935, p. 44-10).
Soirée récréative, théâtrale. Tous les samedis a lieu une soirée récréative à laquelle trois cent cinquante personnes assistent (Cacérès,Hist. éduc. pop., 1964, p. 57).
En soirée. Anton. en matinée.Les répétitions seront finies et vous jouerez en matinée et en soirée (Duhamel,Suzanne, 1941, p. 18).
REM. 1.
Soirée-débat, subst. fém.Soirée de discussion organisée sur un thème précis (p. ex. après la projection d'un film, après un concert, une conférence ou lors d'une soirée télévisée). La dernière des quatre soirées-débats organisées par le Centre d'études et d'éducation socialistes a rassemblé (diverses personnalités) (Le Monde, 31 mars 1966ds Gilb. 1971, s.v. -débat).
2.
Soirée-spectacle, subst. fém.Soirée où l'on peut assister à un spectacle tout en dînant ou en consommant des boissons. (Ds Tourisme Loisirs 1982).
Prononc. et Orth.: [swaʀe]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. Ca 1250 seree « espace de temps qui s'écoule depuis le déclin du jour jusqu'au moment où l'on se couche » (Pean Gatineau, St Martin, 9955 ds T.-L.); 1564 soiree (Thierry); 2. 1380 scerie « réunion du soir » (Lettre de remission ds Du Cange, s.v. sera); 3. 1843 « représentation au théâtre, en opposition à matinée » (Flaub., Corresp., p. 129); 4. 1867 habit de soirée (Taine, Notes Paris, p. 234). Dér. de soir*; suff. -ée*. Fréq. abs. littér.: 5 782. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 9 503, b) 9 399; xxes.: a) 8 326, b) 6 436. Bbg. Dubois (J.). Représentation de syst. paradigm. formalisés ds un dict. struct. Cah. Lexicol. 1964, n o5, pp. 3-15. − Quem. DDL t. 28 (s.v. soirée musicale).

soirée < soir

Wiktionnaire

Nom commun

soirée \swa.ʁe\ féminin

  1. Espace de temps depuis le déclin du jour jusqu’au moment où l’on se couche (par exemple entre 18 et 24 heures).
    • Les belles soirées du printemps, de l’été. — En hiver, les soirées sont longues.
    • Je passerai dans la soirée.
    • Par cette soirée glacée de décembre, Sylvine et Prosper se trouvaient seuls, avec Charlot, dans la grande cuisine de la ferme, elle cousant, lui en train de se fabriquer un beau fouet. — (Émile Zola, La Débâcle, Partie 3, Chapitre V, 1892, Wikisource)
  2. Fête, spectacle ou réunion que l’on organise à ce moment de la journée.
    • D’ailleurs il a pas mal lu, Nastase ; autrefois, avec Totome, ils passaient des soirées et des veillées à chercher des mots chics dans le petit Larousse ; […]. — (Louis Pergaud, Un point d’histoire, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
    • Pour je ne sais quelle raison, l’ensemble musical qu’il avait engagé ne peut pas assurer la soirée. — (Sarah Frydman, Les moissons mortes, 1995)
    • Petit "prospectus" élevé au rang d’œuvre d'art, le flyer est un des moyens de diffusion de l’information parmi les plus efficaces et les plus branchés. Le flyer est aussi utilisé pour les warm-up, les soirées, les concerts, les DJ set, les after. — (Petit Futé Paris Nuit, 2007, page 53)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

SOIRÉE. n. f.
Espace de temps qui s'écoule depuis le déclin du jour jusqu'au moment où l'on se couche. Les belles soirées du printemps, de l'été. En hiver, les soirées sont longues. Passer la soirée au jeu, au théâtre. Il passe toutes ses soirées dehors. Il se dit, par extension, des Réunions qui ont lieu le soir, pour causer, jouer, faire de la musique, danser, etc. Il nous a donné une charmante soirée. Je l'ai invité à mes soirées. Donner une soirée. Aller en soirée. Soirée dansante, Soirée où l'on danse, bal sans cérémonie.

Littré (1872-1877)

SOIRÉE (soi-rée) s. f.
  • 1Espace de temps qui est depuis le déclin du jour jusqu'à ce qu'on se couche. Une belle soirée. Les soirées d'automne. Les longues soirées peuvent être comparées aux longues marches pour être fastidieuses, Sévigné, 211. Mon Iris avec moi vient passer la soirée ; Elle y vient sous un simple et modeste ornement, Chaulieu, Madrigal à Mme D.... t. II, p. 136. Or maintenant que le beau dieu du jour Des Africains va brûlant la contrée, Qu'un cercle étroit chez nous borne son tour, Et que l'hiver allonge la soirée, Voltaire, Ce qui plaît aux dames.
  • 2Assemblées, réunions qui ont lieu dans les soirées d'hiver pour causer, jouer, etc. Il donne des soirées charmantes. Aller en soirée. Une soirée dansante. Ces petits événements qui sont le vrai tableau d'une soirée à la mode, Poinsinet, Cercle, sc. 13. C'est pour elle [cette société] qu'il [Chamfort] imagina de peindre les soirées de Ninon en vers qu'on ne saurait trop regretter, Chamfortiana, notice.

HISTORIQUE

XVIe s. Je te rendray bon compte de ma vie, Depuis qu'à toy parlay l'autre serée : Ce soir fut court…, Marot, III, 134.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « soirée »

Soir ; Berry, soiretée ; norm. série ; poit. serée, serayée.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

 Dérivé de soir avec le suffixe -ée.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « soirée »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
soirée sware

Citations contenant le mot « soirée »

  • Les cocktails, dans les soirées, c’est ce qu’on a inventé de pire depuis l’huile de foie de morue ! De Elsa Maxwell
  • Je ne vais pas dans les soirées. A quoi ça sert d’aller dans une soirée quand on ne cherche pas un nouveau petit ami ? De Wendy Cope / Being boring
  • J'ai passé une excellente soirée... mais ça n'était pas celle-ci. De Groucho Marx
  • Les applaudissements sont des simulacres et des gifles. La dernière punition de la soirée. De Yves Reynaud
  • Qui va au théâtre pour passer une bonne soirée est un piètre spectateur. De Georges Perros
  • La soirée n’est jamais plus belle pour moi que quand je suis content de ma matinée. De Denis Diderot / Le neveu de Rameau
  • Rien ne vous rend plus tolérant au bruit d'une soirée chez vos voisins que d'y être invité. De Franklin P. Jones
  • Si lors d'une soirée, une seule personne doit repartir célibataire, alors ce sera vous. De Loi de Murphy
  • Il y a des gens qui ne passent une bonne soirée au théâtre que s’ils peuvent dire : C’est idiot. De Jules Renard
  • La vie serait plus douce si on se levait plus tard parce que les soirées seraient plus longues. De Fanny Ardant
  • Les souvenirs, il suffit de les choisir pour se faire la plus belle des soirées... De Lise Blouin / D'Elise à la folie
  • Invite la philosophie pour la soirée mais ne la laisse pas coucher chez toi. De Tad Williams / L'Arcane des épées
  • Que les soleils sont beaux dans les chaudes soirées ! De Charles Baudelaire / Les Fleurs du mal
  • Quelle que soit la somme d'argent dont vous disposez à l'entrée, il vous en manquera en milieu de soirée pour offrir un verre à une belle âme. De Loi de Murphy
  • Il n'est pas d'invités plus désagréables que ces sans-gêne qui, par leur départ précipité, gâtent toute une soirée de plaisir. De Laetitia Filion / Amours Modernes
  • Une sale soirée pour les Lakers qui avaient envie de gagner cette rencontre. Malheureusement pour eux, leur quatrième quart-temps (35-22 pour Toronto) a été raté. Pour finir un match, on a vu beaucoup mieux. Parlons Basket, NBA - La sale soirée de LeBron James et Anthony Davis contre les Raptors
  • Jeudi 30 juillet, Place Lucter l’Astrolabe de Figeac en partenariat avec la mairie installait un écran géant pour un ciné toiles. La projection du film "Rémi sans famille" a attiré plus de 100 personnes qui selon les indications apportées sur les affiches ont amené leur siège ou couverture pour s’asseoir au sol. Chacun respecta les règles sanitaires en vigueur afin de passer une agréable soirée en plein air. Tous les deux ans, le Grand Figeac propose la projection d’un film en plein air dans les communes. Cette animation était la bienvenue au village après l’annulation de plusieurs manifestations comme la journée brocante de fin juillet. ladepeche.fr, Capdenac. Soirée cinéma Place Lucter - ladepeche.fr
  • Face à la fermeture des salles de concerts et des boîtes de nuit, les fêtards se tournent désormais vers des soirées "open air", des soirées en extérieur soumises au respect des gestes barrières. Franceinfo, Soirées de plein air et coronavirus : "Le besoin de faire la fête sera toujours présent"
  • Dans les deux autres affiches de la soirée, seuls les Mavericks ne sont pas mathématiquement qualifiés en playoffs, mais c’est vraiment une question de mathématiques. L’enjeu aurait dû être, comme pour les Rockets qu’ils rencontrent, ou les Celtics et les Bucks, de valider l’avantage du terrain, mais il n’y en a pas dans une bulle… Basket USA, Playoffs, classements et « play in » : les enjeux de la soirée | Basket USA
  • Allez, grosse soirée en perspective ! TrashTalk, Preview de la soirée NBA : samedi soir de milieu d'été, barbecue, NBA... Que demander de plus ?

Images d'illustration du mot « soirée »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « soirée »

Langue Traduction
Anglais evening
Espagnol noche
Italien sera
Allemand abend
Chinois 晚间
Arabe مساء
Portugais tarde
Russe вечер
Japonais イブニング
Basque arratsaldean
Corse sera
Source : Google Translate API

Synonymes de « soirée »

Source : synonymes de soirée sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « soirée »

Partager