Sérénade : définition de sérénade


Sérénade : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

SÉRÉNADE, subst. fém.

A. − MUSIQUE
1. Composition vocale, accompagnée ou non par un ou plusieurs instruments, que l'on interprétait la nuit sous les fenêtres d'une personne pour l'honorer ou la séduire. Donner, jouer la/une sérénade. Il faut la réveiller par une sérénade et qu'elle entende à son réveil son air favori (Sénac de Meilhan, Émigré, 1797, p. 1778).Pinçant une imaginaire mandoline, Sulphart se mit à chanter une sérénade sous les fenêtres éclairées: Si je chante sous ta fenêtre, ainsi qu'un galant troubadour (Dorgelès, Croix de bois, 1919, p. 248).
P. anal.
Mélodie que l'on chante dehors (souvent en s'accompagnant d'un instrument) pour amuser ou séduire un auditoire. Ils ne venaient pas boire mais donner une sérénade aux consommateurs (T'Serstevens, Itinér. esp., 1963, p. 268).
Compliment que l'on adresse à une femme pour la conquérir. Les impertinents! Puis-je souffrir que l'on donne ainsi des sérénades à ma sœur? (Pesquidoux, Livre raison, 1925, p. 123).
2. Composition vocale ou instrumentale, de style libre et léger, destinée en principe à être jouée la nuit en plein air par un petit ensemble à vent (bois, cor) auquel peuvent s'adjoindre des cordes. [Haydn] écrivit, pour se divertir, une sérénade à trois instruments, qu'il allait, dans les belles nuits d'été, exécuter aux divers endroits de Vienne (Stendhal, Haydn, Mozart et Métastase, 1817, p. 39).Celui qui se rend à Salzbourg en été ne songe qu'à s'enivrer de musique (...) le meilleur orchestre de Vienne (...) un Conservatoire savant, des sérénades en plein air (Ghéon, Prom. Mozart, 1932, p. 48).
B. − P. antiphr., fam.
1. Tapage, vacarme. Synon. bazar (fam.), boucan2(pop.), raffut (fam.).Jamais les bourgeois n'avaient tant à souffrir [des étudiants] (...). Les sérénades, les charivaris, toute espèce de tapage nocturne, tel était leur train de vie ordinaire (Mérimée, Âmes Purg., 1837, p. 306).
2. Réprimande. Synon. pop. engueulade, savon.Mais v'là qu'un soir elle est rentrée à deux heures du matin. Vous pensez si sa mère était dans tous ses états et si elle lui a joué une sérénade! (J. Lévy, Gosses Paris, 1898, p. 78).
REM.
Sérénader, verbe,mus. a) Empl. intrans. ,,Donner des sérénades`` (Littré). b) Empl. trans. Chanter (une sérénade). Méphisto-Bailly, après avoir excellemment accompagné sur l'alto la chanson du roi de Thulé « ingénieusement découpée comme le profil d'une église ogivale », murmure Alfred Ernst, a sérénadé le « Devant de la maison... » (...) [à propos de la Damnation de Faust, jouée chez Lamoureux] (Willy, Notes sans portées, 1896, p. 136).
Prononc. et Orth.: [seʀenad]. Ac. 1694, 1718: sere-; dep. 1740: séré-. Étymol. et Hist. A. 1. Ca 1550 « concert donné le soir sous les fenêtres d'une personne » (L. Labé, Debat de folie et d'amour ds Œuvres, éd. P. C. Boutens, p. 44); 2. 1705 désigne le genre musical correspondant (Brossard, s.v. serenata). B. Au fig. 1. 1646 « tapage nocturne » (Fr. de Boisrobert, Epistres en vers, t. 1, p. 43); 2. 1898 jouer une sérénade « faire de vifs reproches » (J. Lévy, loc. cit.). Empr. à l'ital.serenata, att. au sens A 1 dep. la 2emoit. du xves. (Luigi Pulci ds Tomm.-Bell.), ext. de sens de serenata « nuit sereine, temps serein », dér. de sereno (serein1*). Voir FEW t. 11, p. 510. Fréq. abs. littér.: 131. Bbg. Hope 1971, p. 222. − Schmidt 1914, § 160. − Wind 1928, p. 104, 176.

sérénade, -

Sérénade : définition du Wiktionnaire

Nom commun

sérénade \se.ʁe.nad\ féminin

  1. Concert de voix ou d’instruments, que l’on donne le soir, la nuit, dans la rue sous les fenêtres de quelqu’un.
    • À quoi pouvait-il s’attendre, si ce n’est à trouver sa maîtresse agréablement engagée avec un rival à son retour, et à voir sa sérénade, comme on l’appelle, aussi mal reçue que le miaulement d’un chat dans la gouttière ? — (Walter Scott, Ivanhoé, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
  2. (Musique) Composition musicale, le plus souvent instrumentale, de forme libre.
    • Les sérénades de Mozart, de Beethoven.

Forme de verbe

sérénade \se.ʁe.nad\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent de sérénader.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent de sérénader.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent de sérénader.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent de sérénader.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de sérénader.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Sérénade : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

SÉRÉNADE. n. f.
Concert de voix ou d'instruments, que l'on donne le soir, la nuit, dans la rue sous les fenêtres de quelqu'un. Il donna une sérénade à sa maîtresse. La sérénade fut troublée. Il se dit particulièrement, en termes de Musique, d'une Composition musicale, le plus souvent instrumentale, de forme libre. Les sérénades de Mozart, de Beethoven.

Sérénade : définition du Littré (1872-1877)

SÉRÉNADE (sé-ré-na-d') s. f.
  • Concert de voix ou d'instruments qui se donne le soir ou la nuit sous les fenêtres de quelqu'un. Je vous cherche en tous lieux aux bals aux promenades ; Vous n'avez que de moi reçu des sérénades, Corneille, le Ment. I, 3. Vous savez qui était celui qui donnait cette sérénade, Molière, le Sicilien, 7. Grenade efface en tout ses rivales ; Grenade Chante plus mollement la molle sérénade, Hugo, Orientales, Grenade.

    Par plaisanterie et antiphrase, charivari. Perceval n'ose, dit-on, revenir ici de peur de la sérénade ; quelle faiblesse ! je me moquerais de la sérénade et de mes commettants, Courier, Lett. particul.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « sérénade »

Étymologie de sérénade - Littré

Espagn. serenada, qui doit provenir de sereno, pris au sens de soir. Le provençal a dit serena au sens de sérénade.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de sérénade - Wiktionnaire

(Vers 1550) Apparait avec le sens de « concert donné sous les fenêtres d'une personne » ; (1705) genre musical correspondant à ce type de musique ; (1646) « tapage nocturne » ; (1898) jouer une sérénade « faire de vifs reproches ».
De l’italien serenata, extension de sens de serenato (« [nuit] sereine, [temps] serein »), dérivé de serenare (« ») et du latin serenare (« rasséréner, rendre serein, égayer »)  [1].
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « sérénade »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
sérénade serenad play_arrow

Citations contenant le mot « sérénade »

  • Bien passé la mi-chemin, Beyoncé est juste face à Kelly Rowland, la sérénade, radieux à elle. La sincérité est si intense que Rowland doit détourner les yeux. Elle est vaincue par les filles. Le lever du soleil est trop. Pas pour moi. La plupart de ce film résonne de ce genre d’amour – des personnes, des corps, des éléments, de soi, des choses. (Une personne impliquée a vraiment adoré la voiture de la mort du grand « Moteurs sacrés»; un hommage trompé monte ici aussi.) News 24, `` Black Is King '' de Beyoncé: discutons - News 24
  • Tous les dimanches de 18 h à 19 h et de 21 h 30 à 22 h 30, le quai d’honneur s’anime avec Monsieur Sax. Une sérénade musicale et déambulatoire sur le quai avec cet artiste atypique et son saxophone. midilibre.fr, M. Sax tous les dimanches sur le quai d’honneur - midilibre.fr
  • L’initiative était née en 2019 à la faveur de la deuxième édition de Chalabre en sérénade, et malgré les deux mois de pause prescrits par le virus, l’équipe en charge de confectionner les cercles décoratifs au crochet, n’a jamais cédé au découragement. Dans l’intimité de petits ateliers, chacune a une fois encore composé de belles créations. Avec une mention pour Huguette Tisseyre, dynamique octogénaire, qui a conçu quarante-quatre cercles très chics, pour la plupart exposés sur la rambarde de la terrasse de l’ami Christian Laffont. ladepeche.fr, Ombres et lumières vont colorer Chalabre en sérénade - ladepeche.fr
  • Les concerts durent de 20 à 30 minutes pour ne pas gêner le voisinage qui resterait hermétique à la sérénade. Ensuite, on range tout et on va jouer dans un quartier voisin. En tout, quatre sessions par soir, à 16 h, 17 h, 18 h et 19 h. Et un mot d’ordre : pas d’attroupement autour du véhicule, contexte sanitaire oblige. , Saint-Nazaire : les Sérénades, des mini-concerts nomades dans les quartiers | L'Écho de la Presqu'île

Images d'illustration du mot « sérénade »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « sérénade »

Langue Traduction
Corse serenata
Basque serenata
Japonais セレナーデ
Russe серенада
Portugais serenata
Arabe لحن
Chinois 小夜曲
Allemand serenade
Italien serenata
Espagnol serenata
Anglais serenade
Source : Google Translate API

Synonymes de « sérénade »

Source : synonymes de sérénade sur lebonsynonyme.fr


mots du mois

Mots similaires