La langue française

Séculaire

Définitions du mot « séculaire »

Trésor de la Langue Française informatisé

SÉCULAIRE, adj.

A. −
1. Qui existe, qui a lieu une fois par siècle, à chaque siècle; de cent ans en cent ans. En matière de civilisations, les récoltes ne sont pas annuelles, mais séculaires ou millénaires (Fourastié, Gd espoir du XXes., 1969, p. 360).
2. Spécialement
a) HIST. ROMAINE. Jeux séculaires. Jeux publics que l'on célébrait à des intervalles assez longs assimilés à des intervalles d'un siècle. Les manières de compter (...) par règnes, jeux pythiques, néméens, séculaires (Chateaubr., Génie, t. 1, 1803, p. 124).Poème séculaire. Poème composé pour cette occasion. Ainsi Horace avait réuni dans son Poëme séculaire tout ce qu'il y a de plus vigoureux et de plus doux dans l'harmonie conjugale (Bern. de St-P., Harm. nat., 1814, p. 339).
b) MÉTROL. Année séculaire. Année qui termine un siècle:
... Grégoire XIII établit qu'on retrancherait à l'avenir trois jours bissextils par période de 400 ans et que cette suppression porterait sur les années séculaires dont les deux premiers chiffres ne seraient pas divisibles par 4. D'après cette règle, les années 1700, 1800 et 1900 ont été des années communes, tandis que 1600 a été bissextile et l'an 2000 le sera. Chauve-Bertrand, Question calendrier, 1920, p. 83.
B. −
1. Qui a un siècle ou environ un siècle; qui s'étend, se mesure sur un siècle. Une ablation séculaire de 3 mètres fait perdre à la superficie continentale 780 kilomètres carrés par siècle (Lapparent, Abr. géol., 1886, p. 40).
[Modifié par un adv.] Massif de verdure formé par de hauts tilleuls presque séculaires (Ponson du Terr., Rocambole, t. 1, 1859, p. 148).Vis-à-vis, la maison du notaire, tapissée de glycine, où il ferait bon entrer dans l'odeur quatre fois séculaire des coings, de la cire à parquet et des registres moisis (J.-R. Bloch, Dest. du S., 1931, p. 47).
En compos. Demi-séculaire, mi-séculaire. Qui a un demi-siècle ou environ un demi-siècle. Carriole demi-séculaire (Ponson du Terr., Rocambole, t. 1, 1859, p. 407).Était-ce une concession mi-séculaire ou perpétuelle? (Flaub., Éduc. sent., t. 2, 1869, p. 227).
2. Qui a plusieurs siècles, beaucoup de siècles; qui existe depuis plusieurs siècles, depuis longtemps; qui s'étend sur plusieurs siècles, à travers les siècles. Belle nappe de cailloux roulés, arrondis et polis par la séculaire caresse des vagues (Maupass., Contes et nouvelles, t. 2, Saut, 1882, p. 9).L'idéal séculaire français de liberté, d'égalité, de fraternité (De Gaulle, Mém. guerre, 1954, p. 679).
SYNT. Arbre, châtaignier, chêne, hêtre, olivier, orme séculaire; forêt, voûte séculaire; effort, expérience, travail séculaire; coutume, pratique, tradition séculaire; haine séculaire.
En partic., rare. Antique, passé de mode, sans âge. Grand gilet à poches de forme séculaire (Hugo, Misér., t. 1, 1862, p. 472).
3. Empl. subst. masc. sing. à valeur de neutre. L'œuvre n'apparaît plus que comme le signe. Se manifeste, dès lors, une présence; en elle collaborent le collectif et l'individuel, le séculaire et le momentané, parfois même, chez les génies, l'éternel (Huyghe, Dialog. avec visible, 1955, p. 234).
4. Rare. Qui marque un siècle. Aucun homme en particulier ne peut être considéré comme l'auteur de la révolution de France; mais, si l'on voulait s'en prendre à un individu d'un événement séculaire, ce serait les fautes de M. de Calonne qu'il faudrait en accuser (Staël, Consid. Révol. fr., t. 1, 1817, p. 91).
C. − P. anal.
1. ASTRONOMIE
a) [En parlant d'un mouvement, d'un phénomène phys.] Qui s'effectue, qui est observé, mesuré sur une durée longue par rapport à la période. Le refroidissement séculaire de la Terre la contracte et diminue son moment d'inertie (H. Poincaré, Hyp. cosmogon., 1911, p. 180).On constate aussi de l'irrégularité dans la distribution de la variation séculaire du champ magnétique (Rothé, Géophys., 1943, p. 381).
b) [Dans les équations du mouvement] Terme séculaire. Terme correspondant à un mouvement observé sur une durée longue par rapport à la période. Comme θ+θ' n'est jamais une constante, les termes séculaires correspondent à θ-θ'= const. (H. Poincaré, Hyp. cosmogon., 1911, p. 157).
2. ÉCON. [En parlant d'un mouvement, d'une situation] Qui porte sur une période de longue durée et semble se répéter de manière cyclique. Les théoriciens de la maturité économique qui redoutaient une stagnation séculaire par manque d'occasion d'investissements massifs nouveaux (Univers écon. et soc., 1960, p. 32-16).
Prononc. et Orth.: [sekylε:ʀ]. Ac. 1694, 1718: seculaire; dep. 1740: sé-. Étymol. et Hist. 1. 1erquart xiiies. « qui appartient au siècle, à la vie laïque » (Reclus de Molliens, Charité, 129, 9 ds T.-L.); 2. 1549 terme d'antiq. jeuz seculares « jeux qui se célébraient de cent ans en cent ans » (Rabelais, La Sciomachie, éd. Ch. Marty-Laveaux, t. 3, p. 410); 3. 1690 fête séculaire « qui se fait de siècle en siècle » (Fur.); 4. 1718 année séculaire « qui termine un siècle » (Ac.); 5. a) 1781 « qui date de plusieurs siècles » neiges séculaires (Raymond, Lettres de Coxe, t. 2, p. 45); b) 1796 astron. inégalités séculaires (Laplace, Expos. syst. du monde, IV, 3). Empr. au lat.saecularis « séculaire », en lat. chrét. « du siècle, séculier, profane », dér. de saeculum « siècle ». Fréq. abs. littér.: 492. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 343, b) 500; xxes.: a) 1 286, b) 757.
DÉR.
Séculairement, adv.a) Depuis des siècles; de tout temps. [Fez] éclata en manifestations tout à fait exceptionnelles pour cette cité séculairement farouche (De Gaulle, Mém. guerre, 1956, p. 128).b) (Tant de fois) séculairement. Depuis (tel nombre) de siècles. Le nom de Racine, jusque là près de deux fois séculairement vénéré (Verlaine, Œuvres posth., t. 2, Crit. et conf., 1896, p. 372).c) Rare. Pour toujours. [Patouillet et Nonotte] doivent être honnis séculairement pour cette impertinence (Veuillot, Odeurs de Paris, 1866, p. 54). [sekylε ʀmɑ ̃]. 1reattest. 1842 (Ac. Compl.); de séculaire, suff. -ment2*.
BBG.Geckeler (H.). Zur Wortfelddiskussion... München, 1971, pp. 390-393.

Wiktionnaire

Adjectif

séculaire \se.ky.lɛʁ\ masculin et féminin identiques

  1. Qui existe depuis plusieurs siècles.
    • Le Christianisme est le produit séculaire d’un germe que l’Évangile a déposé dans le monde. — (« Le christianisme », Imago Mundi)
    • Les Wahhabites, en Arabie, à la fin du XVIIIe siècle, […], lancèrent un mouvement virulent d’islam purifié — et puritain — fondé strictement sur les enseignements du Coran et sur la sunna du Prophète, débarrassé des additions séculaires. — (Panayiotis Jerasimof Vatikiotis, L’Islam et l’État, 1987, traduction d’Odette Guitard, 1992, p. 96)
  2. Qui se produit une fois par siècle. — Note : Il n’est guère usité qu’en parlant des jeux antiques et des poèmes que l’on faisait dans ces occasions.
    • Les jeux séculaires.
  3. Qui dure depuis un siècle.
    • Mais comme ce fut le cas avec l'augmentation séculaire du Q.I. global, il est plus difficile de pointer du doigt... — (N. J. Mackintosh, Q.I. & intelligence humaine, De Boeck, 2004, coll. « Supérieur », p. 237, 496 p.)
    • Autre secteur où la baisse séculaire des prix favorise la production et la productivité : celui des transports. — (Jean-Pierre Rioux, La révolution industrielle : 1780-1880, Éditions du Seuil, 1971, p.85)
  4. (En particulier) Qualifie l’année qui termine un siècle.
    • On ouvre la porte sainte à Rome à chaque année séculaire.
  5. (Figuré) Qui est très vieux, très ancien.
    • Un chêne séculaire.
    • Des coutumes séculaires.
  6. (Astronomie) Qualifie une variation suffisamment lente pour pouvoir être considérée comme linéaire et apériodique.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

SÉCULAIRE. adj. des deux genres
. Qui se fait de siècle en siècle, de cent ans en cent ans. Il n'est guère usité qu'en parlant des Jeux séculaires des anciens et des Poèmes que l'on faisait dans ces occasions. Les jeux séculaires. Le poème séculaire d'Horace. Année séculaire, Année qui termine un siècle. On ouvre la porte sainte à Rome à chaque année séculaire. Célébrer l'année séculaire.

SÉCULAIRE signifie aussi Qui est âgé, qui date d'un ou de plusieurs siècles. Un chêne séculaire. Les croyances séculaires. En termes d'Astronomie, Termes séculaires, Termes correspondant à des grandeurs variant toujours dans le même sens, par opposition à Termes périodiques correspondant à des grandeurs ayant un caractère périodique.

Littré (1872-1877)

SÉCULAIRE (sé-ku-lê-r') adj.
  • 1 Terme d'antiquité romaine. Qui se fait de cent ans en cent ans. Jeux séculaires. Les jeux séculaires avaient été institués par Valerius Publicola, premier consul après l'expulsion des Tarquins ; Septime-Sévère fut le dernier qui les célébra. Ces fêtes ou ces jeux qu'on appelait séculaires, devaient être célébrés suivant une prétendue prédiction contenue dans les livres des sibylles, qui annonçaient que l'empire romain se maintiendrait dans toute sa gloire, tant que ces fêtes seraient exactement célébrées, Dumarsais, Œuv. t. I, p. 45.

    Par extension. Vous n'ignorez pas qu'on vient d'établir une espèce de jeux séculaires en l'honneur de Shakespeare, en Angleterre ; ils viennent d'être célébrés avec une extrême magnificence, Voltaire, Lett. Champfort, 27 sept. 1769.

    Poëme séculaire, pièce de poésie lyrique, qui était composée pour les jeux séculaires. Il faut avouer que le poëme séculaire d'Horace est un des plus beaux morceaux de l'antiquité, Voltaire, Dict. phil. Oraison.

  • 2Année séculaire, l'année qui termine un siècle. À chaque année séculaire on ouvre la porte sainte à Rome.
  • 3Dans le style soutenu. Qui a ou qui dure beaucoup d'années. Son vieux tronc, par sa durée séculaire, insultant à la fragilité des générations humaines, Delille, Trois règ. Disc. prél. Au pied du trône séculaire Où s'assied un autre Nestor [Louis XVIII], De la tempête populaire Le flot calmé murmure encor ! Lamartine, Médit. I, 15. Quand Dieu, las de forfaits, se lève en sa colère, Il suscite un fléau formidable aux cités, Qui laisse après sa suite un effroi séculaire, Hugo, Odes, V, 4.
  • 4En astronomie, il se dit de ce qui exige des siècles pour que l'effet s'en fasse sentir. Inégalités séculaires.

HISTORIQUE

XVIe s. Seculaire, Cotgrave

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « séculaire »

Du latin saecularis, de saeculum (« siècle »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Lat. saecularis, de saeculum (voy. SIÈCLE).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « séculaire »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
séculaire sekylɛr

Citations contenant le mot « séculaire »

  • Tout ce que nous sommes est l'aboutissement d'un travail séculaire. De Ernest Renan
  • L'abolition de la peine de mort, cette haute leçon donnée par une république née hier aux vieilles monarchies séculaires, est un fait sublime. De Victor Hugo / Correspondance (1848 - À Lamartine)
  • La portière s'ouvrit; l'obscurité retentit d'ordres hurlés, et de ces aboiements naturels aux Allemands quand ils commandent, et qui semblent libérer une hargne séculaire. De Primo Levi / Si c'est un homme
  • En attendant ce jour, 2M partage avec vous des prises de vue aériennes de cette cité séculaire qui abrite actuellement une série d'activités culturelles et artistiques.  2M, Aux temps du Coronavirus, Assilah la séculaire conserve tout son éclat (vidéo) - 2M
  • 2- (1,8 km) Le chêne séculaire, appelé également le vieux chêne : monument vivant naturel âgé d’environ deux siècles ; tour du tronc : 4,70 m, envergure : 33 m x 20 m, emprise : 660 m². , Culture - Loisirs | À Lachaussée, des randonnées entre terre et eaux, de mares en étangs
  • Elles sont à la croisée des codes horlogers classiques et de la flexibilité du digital. En fusionnant ces deux pôles nous faisons coïncider les exigences de notre ère numérique avec un héritage séculaire. , Faire coïncider l’ère numérique avec l’héritage séculaire | Agefi.com
  • Cet ouvrage devrait se faire une belle place dans le paysage littéraire et patrimonial cadurcien. Consacré à l’histoire d’un vieux bâtiment séculaire, et intitulé "Cahors, du Palais épiscopal à l’Hôtel de la République", c’est un vrai travail de mémoire effectué par les "anciens de la préfecture". Regroupés au sein de l’association Mémoire Chapou, ils viennent d’être édités par les éditions Edicausse. Rencontre avec Jean-Michel Rivière, l’un des auteurs et Gilles Chevriau, l’éditeur. ladepeche.fr, Cahors. Ouvrage de passion et de référence sur la préfecture - ladepeche.fr
  • Deux vaches Aubrac, aux yeux et aux cornes emblématiques, semblent disputer le ballon rond au coq, orgueilleux emblème incontournable du sport séculaire. Des couleurs vives, un trait figuratif précis, plus de 120 bombes de peinture, près de 30 heures de travail : 8 juillet, les contours se dessinent sur la base d’un quadrillage à mains levées, un large éventail de couleurs est prêt ; 11 juillet, une Aubrac intègre le vestiaire, bientôt viendra une compagne ; 16 juillet, un cop flamboyant prend vie ; 17 juillet, un match débute ; 20 juillet, la fin du chantier est acté et l’artiste lève le pouce, ravi de sa création et de tous les encouragements, coups de klaxon, visites, reçus. Un street-art de qualité qui évitera, probablement des graffitis intempestifs et anarchiques. "Je me suis régalé à créer cette œuvre, en relation avec les gens et qui répond aux attentes des uns et des autres ; les retours ont été très positifs et je reste ouvert à toutes autres propositions" explique ce jeune trentenaire, depuis quinze ans dans le graff et qui peaufine son style. centrepresseaveyron.fr, Vaches et coq pour un ballon rond - centrepresseaveyron.fr
  • Emmanuel Besnier, 50 ans en septembre, en est le chef d’orchestre invisible. C’est un grand échalas qui ne lève pas la voix, ne s’énerve pas et, surtout, ne se vante pas. Son père lui a inculqué très tôt la sagesse séculaire des catholiques Le Figaro.fr, Emmanuel Besnier, l’industriel le plus secret de France

Images d'illustration du mot « séculaire »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.
  • Esplanade_whitesky Photo de timJ via Unsplash
  • I was sending someone off at the airport when I looked up and noticed the symmetry in the design of the ceiling. After looking at the picture for a while, I realized that it resembled the human body’s diaphragm, in a way… Photo de timJ via Unsplash

Traductions du mot « séculaire »

Langue Traduction
Anglais secular
Espagnol secular
Italien secolare
Allemand weltlich
Chinois 世俗
Arabe علماني
Portugais secular
Russe светский
Japonais 世俗の
Basque laikoa
Corse secular
Source : Google Translate API

Synonymes de « séculaire »

Source : synonymes de séculaire sur lebonsynonyme.fr

Séculaire

Retour au sommaire ➦

Partager