La langue française

Scintiller

Sommaire

  • Définitions du mot scintiller
  • Étymologie de « scintiller »
  • Phonétique de « scintiller »
  • Citations contenant le mot « scintiller »
  • Images d'illustration du mot « scintiller »
  • Traductions du mot « scintiller »
  • Synonymes de « scintiller »

Définitions du mot scintiller

Trésor de la Langue Française informatisé

SCINTILLER, verbe intrans.

A. −
1. [Le suj. désigne un objet lumineux par lui-même ou un objet réfléchissant la lumière] Briller en jetant des éclats lumineux irréguliers, par intervalles rapides, donnant une impression de tremblement. Synon. briller, étinceler.Sur la rive, dans l'herbe épaisse et noire, des lucioles, des vers luisants, scintillant d'une lueur bleue comme celle des étoiles (Karr, Sous tilleuls, 1832, p. 44).Toutes les prairies scintillaient, une goutte de rosée à la pointe de leurs herbes (Pesquidoux, Livre raison, 1928, p. 214).
SYNT. Scintiller brusquement; scintiller à la lumière, au soleil, sous la lune; scintiller dans la nuit, au-dessus de quelque chose, à travers quelque chose; des gouttes d'eau, des joyaux, des lumières, des vitres scintillent; diamants, pierreries, paillettes qui scintillent; commencer à scintiller; faire scintiller quelque chose; voir quelque chose scintiller.
[Le suj. désigne les yeux, le regard] Les yeux de braise de la directrice scintillent de colère et d'émotion (Colette, Cl. école, 1900, p. 142).[P. méton. du suj.] La clarté magique de ses yeux, où scintillaient de jeunes pensées d'amour (Balzac, E. Grandet, 1834, p. 102).
2. [Le suj. désigne un corps céleste] ASTRON. Présenter le phénomène de scintillation. La jeune fille revint au balcon; elle y resta quelque temps encore à regarder les étoiles qui scintillaient au ciel (Sandeau, Mllede La Seiglière, 1848, p. 177).Les planètes ne se distinguent pas à première vue des étoiles, sauf en ce qu'elles scintillent beaucoup moins (Danjon, Cosmogr., 1948, p. 16).[P. méton. du suj.] Le ciel scintille. Belle nuit d'été, sans lune, mais scintillant des feux du ciel (Flaub., Champs et grèves, 1848, p. 371).
B. − Au fig. Se distinguer par différentes qualités (beauté, finesse, vivacité, compétence, etc.). Un esprit qui scintille. Là scintillaient des princesses de théâtre qui (...) s'amusaient à singer les femmes comme il faut (Balzac, Début vie, 1842, p. 460).Jane Heller, toujours jolie, mais, ce soir, elle scintille particulièrement (Renard, Journal, 1910, p. 801).
Prononc. et Orth.: [sε ̃tije], (il) scintille [-tij], [-ij-] p. anal. avec les mots du type fille, famille, etc.; Littré, DG: [-il(l)-], [-ij-]. L'ordre s'inverse ds Passy 1914, Barbeau-Rodhe 1930: [-ij-], [-il(l)-]; Pt Rob., Warn. 1968, Lar. Lang. fr., Martinet-Walter 1973, uniquement [-ij-]; même évolution pour les mots de la famille sauf scintillateur [-il(l)-] qui est sav. DG, Mart. Comment prononce 1913: scintillation [-il(l)-] contrairement au reste des dict. [-ij-]. Comparez scintiller avec osciller [-il(l)-] (régression de [-ij-] à [-il(l)-]) et vaciller gén. [-ij-] mais parfois encore [-il(l)-]. Voir G. Straka ds Trav. Ling. Litt. Strasbourg t. 19 n o1 1981, pp. 224, 225. Étymol. et Hist. 1. 1377 sintiller « briller d'un éclat caractérisé par le phénomène de la scintillation » en parlant des étoiles (Nicole Oresme, Le Livre du ciel et du monde, 116d, éd. A. D. Menut et A. J. Denomy, p. 448); 2. xves. « briller en jetant des éclats par intervalles » (Jardin de Santé, II, 106 ds Gdf. Compl.: scintiller comme une estoille); 1768 en parlant des choses de l'esprit (Caraccioli, Dictionnaire, III, p. 160 ds Proschwitz Beaumarchais, p. 160). Empr. au lat.scintillare « avoir une lueur scintillante; étinceler, briller », dér. de scintilla « étincelle, point brillant ». Fréq. abs. littér.: 304. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 387, b) 602; xxes.: a) 402, b) 395.
DÉR.
Scintillateur, -trice, adj. et subst. masc.a) Adj., rare. Qui scintille. Un fou rire (...) les agitait toutes à la fois, effaçant, confondant ces visages indécis et grimaçants dans la gelée d'une seule grappe scintillatrice et tremblante (Proust, J. filles en fleurs, 1918, p. 823).b) Subst. masc., phys. α) Substance (généralement cristal) qui est le siège d'une brève émission de lumière lors de l'impact d'une particule chargée électriquement. Le matériau utilisé − scintillateur − doit être transparent à la radiation de fluorescence qu'il émet (Encyclop. Sc. Techn.t. 91973, p. 670).Empl. adj. Cristaux scintillateurs pour le comptage des particules (Hist. gén. sc., t. 3, vol. 2, 1964, p. 196). β) Dispositif destiné à détecter des particules et comportant une telle substance; appareil comportant ce dispositif associé à un photomultiplicateur transformant les scintillations en impulsions électriques, plus facilement nombrables. En adjoignant un photomultiplicateur, on obtient un scintillateur (Électron.1960). [sε ̃til(l)atœ:ʀ], [-ij-], fém. [-tʀis] sauf ds Rob. 1985: [sε ̃tijatœ:ʀ] et ,,didact.`` [sε ̃tillatœ:ʀ]. V. supra prononc. 1resattest. a) adj. 1918 (Proust, loc. cit.), b) subst. 1959 (Duval); de scintiller, suff. -ateur, v. -eur2.
BBG.Gohin 1903, p. 347.

Wiktionnaire

Verbe

scintiller \sɛ̃.ti.je\ intransitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Briller, jeter des éclats par intermittence.
    • Une obscurité profonde les enveloppait, au-dessus de leur tête ils apercevaient, à une hauteur énorme, scintiller comme de pâles étoiles, les torches portées par les chasseurs qui les poursuivaient, […]. — (Gustave Aimard, Les Trappeurs de l’Arkansas, Éditions Amyot, Paris, 1858)
    • Une sphère lumineuse, tournant au plafond, scintillait de ses mille petites facettes dont les lueurs éclairaient curieusement les visages. — (Francis Carco, Messieurs les vrais de vrai, Les Éditions de France, Paris, 1927)
    • Des feux tantôt roses, tantôt d'un bleu acide qui tournait au vert pomme, scintillaient à l'extérieur des Folies. — (Francis Carco, L’Homme de minuit, Éditions Albin Michel, Paris, 1938)
    • On nous a conduits à un petit box tranquille, qui baigne dans une lueur solaire ceinte d’ombres scintillantes. Comment l’ombre peut-elle scintiller ? Elle scintille, un point c’est tout. — (Muriel Barbery, L’élégance du hérisson, 2006, collection Folio, page 385)
  2. (Astronomie) Avoir un mouvement de scintillation.
    • Les étoiles scintillent.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

SCINTILLER. v. intr.
T. d'Astronomie. Avoir un mouvement de scintillation. Les étoiles scintillent. Dans le langage ordinaire, il signifie Briller en jetant des éclats par intervalles. Ce diamant scintille.

Littré (1872-1877)

SCINTILLER (sin-til-lé ; plusieurs mouillent les ll) v. n.
  • 1Jeter un éclat comparé à des étincelles. Mais j'ai vu scintiller le diamant… Il rayonne à vos doigts, il pare vos cheveux, Delille, Trois règnes, IV. Du genre humain saluons la famille : Mais qu'ai-je dit ? pourquoi ce chant d'amour ? Aux feux des camps le glaive encor scintille…, Béranger, Quatre âges.
  • 2 Particulièrement. Terme d'astronomie. Jeter, en parlant des étoiles, une lumière comparée à des étincelles.

    Il se conjugue avec l'auxiliaire avoir.

HISTORIQUE

XVIe s. Tout ainsi qu'un flambeau, quand l'humeur nourriciere Commence à luy faillir, jette haut sa lumiere, Et scintille plus fort sur le point qu'il defaut, Desportes, Amours d'Hippolyte, LXXXVIII, Stances.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « scintiller »

Du latin scintillare (« étinceler, briller »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Provenç. sintillar ; espagn. centellar ; ital. scintillare ; du lat. scintillare, de scintilla (voy. ÉTINCELLE). Les étymologistes rattachent scintilla à un radical scint (ou spint, grec σπινθὴρ, étincelle), qui est le même que cand, être brillant.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « scintiller »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
scintiller sɛ̃tije

Citations contenant le mot « scintiller »

  • En faisant scintiller notre lumière, nous offrons aux autres la possibilité d'en faire autant. De Nelson Mandela / Discours d’investiture - 10 Mai 1994
  • Le capitaine des Caps a repris ses bonnes vieilles habitudes en faisant scintiller la lumière rouge deux fois. Pour sa part, le #77 a contribué de manière un peu plus indirecte, c’est-à-dire en s’assurant que la malchance ne s’abatte pas sur les siens. Balle Courbe, T.J. Oshie le superstitieux lance des rondelles à des spectateurs imaginaires - Balle Courbe
  • Les feux d’artifice ont beau être officiellement annulés, pour les célébrations du 4 juillet, dans la plupart des grandes villes aux États-Unis, leurs lumières vont sans aucun doute scintiller au-dessus de nombreuses localités américaines. Les ventes, sur le marché noir, sont en plein “boom”, indique le New Yorker. Courrier international, Les feux d’artifice, un marché noir en pleine explosion
  • Tucker Poolman, Nikolaj Ehlers, Dmitry Kulikov et Blake Wheeler ont fait scintiller la lumière rouge pour les Jets, tandis qu'Antoine Roussel a réduit l'écart en troisième période. Le Journal de Montréal, Les Blackhawks montrent de quoi ils sont capables | JDM
  • Depuis la terrasse en bois dominant une nature sauvegardée, on voit scintiller les eaux bleu turquoise de la lagune. C’est un repaire unique, situé à 80 kilomètres du Cap, au cœur d’une réserve naturelle de la côte ouest sud-africaine où les permis de construire sont délivrés au compte-gouttes. Pour obtenir ce précieux sésame, il faut posséder l’une des maisons de pêcheurs installées sur le littoral depuis des décennies, et se plier à des règles très strictes. Jed Kritzinger et julia Abell du cabinet Kritzinger Architects le savent bien, ils ont eux-mêmes été propriétaires dans la région. Malgré les contraintes environnementales, ils ont décidé d’aménager 140 mètres carrés (superficie maximale autorisée dans ce paradis) en lieu et place d’un ancien cottage. « C’est un endroit très sauvage où les autruches, les flamants roses, les impalas et les koudous se promènent librement, raconte Julia. Le terrain portait l’empreinte d’un habitat traditionnel et nous souhaitions juste ajouter une maisonnette avec sa propre salle de bains. »Si les murs en brique, la pergola en iroko, la charpente en mélèze et la terrasse en garapa diffusent le charme des matériaux intemporels, une certaine modernité s’impose avec la tôle ondulée, les poutres en acier et les huisseries métalliques. L’aspect contemporain est renforcé par une décoration sobre et raffinée, confiée à l’architecte d’intérieur Kate Moffatt, qui a opté pour un mobilier et des objets de jeunes designers sud-africains. L’usage de teintes claires et de matières naturelles est le fil conducteur des aménagements : osier, jute, chanvre, corde, terre cuite, chêne, lin, terrazzo, tout s’accorde dans un dialogue commun. La partition jouée est celle d’une réinterprétation des codes architecturaux de la cabane de pêcheur. « Notre travail au sein de notre agence mélange les créations contemporaines et la réhabilitation de vieilles fermes, explique Julia. Nous aimons revisiter des lieux traditionnels sous un jour contemporain, établir des ponts, créer un habitat à la fois singulier et dans l’esprit de l’architecture vernaculaire. » écologique, autonome en eau et électricité, la maison sait aussi, par-delà son authenticité, offrir toutes les commodités. Sans jamais déroger à son mantra : l’ouverture sur la nature, le jour ; sur les plus belles constellations de l’hémisphère sud, la nuit. , Maison de pêcheur métamorphosée dans une réserve naturelle d’Afrique du Sud - Elle Décoration
  • Où se situe le Canadien de Montréal dans cette liste éloquente pour certains, et atroce pour d’autres? Au dernier rang avec un petit total assez gênant de 47 buts (en 334 matchs). Dans le cas des Penguins de Pittsburgh, ils trônent évidemment au premier échelon puisque les joueurs de cette formation ont fait scintiller la lumière rouge à 316 reprises (en 1187 duels). Voilà encore une preuve d’expérience de ce groupe de joueurs. Prenez note que sur les 316 buts, 63 ont été inscrits par Evgeni Malkin et 66, par Sidney Crosby, pour un total de 129. On peut également mettre Patrick Marleau dans le portrait puisqu’il a inscrit un total de 72 buts en 191 rencontres. Pas vilain. DansLesCoulisses.com, Buts en séries : le Canadien fait pitié (contrairement aux Penguins)

Images d'illustration du mot « scintiller »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « scintiller »

Langue Traduction
Anglais twinkle
Espagnol centelleo
Italien scintillio
Allemand funkeln
Chinois 闪烁
Arabe وميض
Portugais cintilação
Russe мерцать
Japonais きらきら
Basque twinkle
Corse twinkle
Source : Google Translate API

Synonymes de « scintiller »

Source : synonymes de scintiller sur lebonsynonyme.fr
Partager