La langue française

Frissonner

Sommaire

  • Définitions du mot frissonner
  • Étymologie de « frissonner »
  • Phonétique de « frissonner »
  • Évolution historique de l’usage du mot « frissonner »
  • Citations contenant le mot « frissonner »
  • Images d'illustration du mot « frissonner »
  • Traductions du mot « frissonner »
  • Synonymes de « frissonner »

Définitions du mot frissonner

Trésor de la Langue Française informatisé

FRISSONNER, verbe intrans.

A.− Avoir le frisson, être agité de frissons, d'un tremblement involontaire causé par le froid ou la fièvre. Frissonner de froid; le malade frissonne. On versa du vin de Champagne à la glace. Emma frissonna de toute sa peau en sentant ce froid dans sa bouche (Flaub., MmeBovary,t. 1, 1857, p. 56):
1. ... les murs ruisselaient d'une humidité froide, et, une fois ou deux, je vis distinctement les épaules de Marino frissonner sous la capote lourde. Gracq, Syrtes,1951, p. 297.
B.− P. ext.
1. Être saisi d'un tremblement à la suite d'une sensation intense, d'une émotion vive. La pauvre égyptienne frissonna de se voir seule avec cet homme (Hugo, N.-D. Paris,1832, p. 531).Elle me passa la main dans les cheveux, et toute ma chair frissonna sous ses doigts (Flaub., 1reÉduc. sent.,1845, p. 114).On entend des cris et des coups de feu dans la rue. Hélène frissonne (Sartre, Engrenage,1948, p. 72):
2. Quelle nuit j'ai passée, Henry; l'amour n'en donne pas d'aussi fiévreuses. Je n'ai d'abord pas pu écrire, tant j'étais ému; j'avais la plume dans les mains, mais je frissonnais de joie, je tremblais; j'essayais de me calmer, je voulais penser, impossible! Flaub., 1reÉduc. sent.,1845p. 79.
SYNT. Frissonner d'angoisse, de peur, de plaisir; frissonner à un bruit, à un grincement, à des récits affreux; frissonner sous un regard; frissonner de tout son corps, des pieds à la tête.
2. P. anal. [Le suj. désigne une chose] Trembler légèrement. Le drapeau, le rideau, la rivière frissonne; les blés, les feuilles frissonnent. Des bouleaux fins frissonnaient de toute leur chevelure (Moselly, Terres lorr.,1907, p. 118):
3, La mer était gaie, vive, spirituelle au milieu du jour, lorsqu'elle frissonnait en répétant l'éclat de la lumière par ses mille facettes éblouissantes... Balzac, Enf. maudit,1831-36, p. 391.
Prononc. et Orth. : [fʀisɔne], (il) frissonne [fʀisɔn]. Fér. Crit. t. 2 1787 écrit frissoner. Ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1368 (Miracles de N.-D, éd. G. Paris et U. Robert, IV, p. 189, 284). Dér. de frisson*; dés. -er. Fréq. abs. littér. : 1 487. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 1 877, b) 3 730; xxes. : a) 2 480, b) 1 229.

Wiktionnaire

Verbe

frissonner \fʁi.sɔ.ne\ intransitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Avoir le frisson, un tremblement causé par le froid ou la fièvre.
    • Ce matin-là, dans le petit jour d’un hiver pluvieux, cinglé d’une bise aigre, à Chartres, Durtal, frissonnant, mal à l’aise, quitta la terrasse, se réfugia dans des allées mieux abritées. — (Joris-Karl Huysmans, La Cathédrale, Plon-Nourrit, 1915)
    • Plus loin, une mère frissonnant de fièvre sur sa couche, des bébés hurlant et des puanteurs cruelles, des échos excrémentitiels, imposant sur tout cela leur dictature. — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
  2. Frémir soudainement à la suite d’une émotion très vive.
    • Le peu de forme humaine qu’on entrevoyait sous cette enveloppe de deuil faisait frissonner. — (Victor Hugo, Notre-Dame de Paris, 1831)
    • C'était au lendemain du prix Goncourt. La gauche germanopratine frissonnait d'aise. Elle avait trouvé un nouveau héros. Une nouvelle héroïne, plutôt. — (Alexis Liebaert, Y a-t-il encore des écrivains engagés, dans Marianne,n°667 du 30 janvier 2010)
  3. Trembler, frémir, en parlant des objets.
    • La feuille frissonne.
    • Le théâtre, à découvert sous le ciel, a pour muraille la toile grise qui frissonne au vent et s’en irait sans les pieux qui la retiennent. — (Gustave Flaubert et Maxime Du Camp, Par les champs et les grèves (Voyage en Bretagne), 1886, Le Livre de poche, page 199, 2012)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

FRISSONNER. v. intr.
Avoir le frisson. La fièvre va le prendre, il commence à frissonner. Frissonner de froid. Il se dit, au figuré, en parlant du Frémissement soudain que cause une émotion très vive. Frissonner de peur. Frissonner d'horreur. Cette seule idée me fait frissonner. Il se dit, par analogie, d'une Chose qui tremble, qui frémit légèrement. La feuille frissonne.

Littré (1872-1877)

FRISSONNER (fri-so-né) v. n.
  • 1Avoir le frisson. La fièvre va le prendre, il commence à frissonner.

    Avoir le frisson parce qu'on est exposé au froid. …Il n'en peut presque plus, Transi de froid, immobile, perclus, Claque des dents, se plaint, tremble et frissonne, La Fontaine, Orais.

  • 2Éprouver un léger tremblement, en parlant des choses. Les feuilles frissonnent.
  • 3Éprouver un frémissement d'émotion. Mon âme cependant de colère frissonne, Régnier, Sat. X. Mes esprits éperdus frissonnent de terreur, Régnier, Sonn. rel. I. Mais d'un si grand dessein tout mon cœur qui frissonne…, Corneille, Sertor. IV, 3. Cette pensée me fait frissonner, Sévigné, 395. D'où vient que je frissonne ? Racine, Andr. V, 5. D'une secrète horreur je me sens frissonner, Racine, Iphig. II, 3. J'aime… à ce nom fatal, je tremble, je frissonne, Racine, Phèd. I, 3.

    Éprouver un frémissement de terreur. Avançons hardiment ; tout le corps me frissonne, Corneille, l'Illus. com. II, 7. Hélas ! sans frissonner quel cœur audacieux Soutiendrait les éclairs qui partaient de vos yeux ? Racine, Esth. II, 7. Le récit, quand la nuit est noire, Fait frissonner les assistants, Béranger, Ch. et laitière.

    Éprouver un frémissement d'admiration. Ces tirades de Corneille qui font frissonner, Sévigné, 126.

    Il se conjugue avec l'auxiliaire avoir.

HISTORIQUE

XVe s. En mon pays suis en terre lointaine ; Lez un brasier friçonne tout ardent, Orléans, Ball. 107.

XVIe s. Toute frissonnante et d'une main mal assurée, elle appuya la pointe sur sa blanche poitrine, Yver, p. 542. Mon poil au chef se frissonne et se dresse, Ronsard, 156. Nul d'entre nous ne se peult vanter, quelque voyage qu'il face à son souhait, qu'encore, au despartir de sa famille et de ses amis, il ne se sente frissonner le courage, Montaigne, I, 269.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « frissonner »

Frisson ; wallon, fruzi ; namur. frujî.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(Date à préciser) Dénominal de frisson.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « frissonner »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
frissonner frisɔne

Évolution historique de l’usage du mot « frissonner »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « frissonner »

  • Je me suis réveillé avec le coeur à chanter cela veut dire que j'ai trouvé le son que je produisais très agréable pour ma gorge et mon ventre. Les mots que je disais me faisaient frissonner de la tête aux pieds. J'avais la larmes aux yeux et en même temps De Rufus
  • Le NIFFF, lui, en attendant de finalement fêter ses deux décennies l’an prochain, déploiera dès cet automne, et jusqu’au printemps, un projet itinérant pour (re)découvrir quelques pépites ayant marqué son histoire. Rendez-vous donc cette fois dans de vraies salles (une poignée en Romandie, le programme n’est encore pas connu) pour frissonner sur grand écran, à l’unisson. lematin.ch/, Cinéma: NIFFF 2020: cette année, on frissonne à la maison - Loisirs - lematin.ch
  • C’est dans cet esprit que l’office de tourisme Pont d’Arc Ardèche suggère cette saison de se laisser tenter par 15 micro-aventures « pour s’oxygéner et réveiller son grain de folie ». Des expériences aussi diverses que variées à découvrir en autonomie ou accompagné par un guide : frissonner sur le plus haut rappel d’Ardèche, voler cheveux au vent en biplan, pagayer au clair de lune sous le Pont d’Arc, installer un bivouac souterrain, crapahuter dans une réserve naturelle, se reconnecter avec la nature… , Culture - Loisirs | Pont d’Arc Ardèche : l’aventure commence à côté de chez soi !

Images d'illustration du mot « frissonner »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « frissonner »

Langue Traduction
Anglais shiver
Espagnol temblar
Italien brivido
Allemand schauer
Chinois 颤抖
Arabe بقشعريرة
Portugais arrepio
Russe дрожать
Japonais 震える
Basque hotzikara
Corse frissuraghju
Source : Google Translate API

Synonymes de « frissonner »

Source : synonymes de frissonner sur lebonsynonyme.fr
Partager