Rosserie : définition de rosserie


Rosserie : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

ROSSERIE, subst. fém.

Pop., fam.
A. − Caractère d'une personne rosse. À nos âges on est fixé sur la rosserie des hommes, pas vrai? (Frapié, Maternelle, 1904, p. 170).Elle avait hérité l'esprit de sa mère, mais avec moins de gaieté et plus de rosserie (Martin du G., Devenir, 1909, p. 135).
B. −
1. Action méchante ou perfide. Synon. pop., fam. vacherie, crasse1.Accumuler les rosseries, faire des rosseries. Moi, la première rosserie que j'ai faite, c'est au sujet d'un parapluie (Maupass., Contes et nouv., t. 1, Ça ira, 1885, p. 1286).Elle aura tout ce qu'on peut désirer, le succès, la fortune. Elle est rosse. La rosserie mène à tout (A. France, Hist. comique, 1903, p. 32).
2. Propos cyniques, mordants. Synon. pop., fam. vacherie, crasse1.Dire, écrire des rosseries. Comme vous êtes loin, spirituelles « rosseries » (...) éreintement d'un absent par les camarades, déchiquetage d'une absente entre mondaines! (Coppée, Bonne souffr., 1898, p. 33).Le goût du public pour la polémique et les rosseries n'incite-t-il pas le critique à se montrer acerbe, sarcastique ou violent, c'est-à-dire plus soucieux de plaire que d'être juste? (Coston, A.B.C. journ., 1952, p. 120).
Prononc. et Orth.: [ʀ ɔsʀi]. Att. ds Ac. 1935. Étymol. et Hist. 1. 1885 « parole, action rosse » (Maupass., loc. cit.); 2. 1888 « caractère rosse » (A. Daudet, Immortel, p. 46). Dér. de rosse*; suff. -erie*. Fréq. abs. littér.: 44. Bbg. Quem. DDL t. 14.

Rosserie : définition du Wiktionnaire

Nom commun

rosserie \ʁɔ.sʁi\ féminin

  1. (Familier) (Vieilli) Acte, propos qui témoigne de la perfidie, de la méchanceté.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Rosserie : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ROSSERIE. n. f.
Acte, propos qui témoigne de la perfidie, de la méchanceté. Il est familier.

Étymologie de « rosserie »

Étymologie de rosserie - Wiktionnaire

(1888) De l'adjectif rosse.

Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « rosserie »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
rosserie rɔsri play_arrow

Citations contenant le mot « rosserie »

  • Le dernier livre que Martin Amis a publié en France était « La friction du temps » (Calmann-Lévy) en 2017. Un festival d’intelligence et de rosserie qui regroupait ses textes parus dans la presse, du New Yorker au Guardian. Il s’ouvrait par une préface écrite spécialement pour l’édition française, où il livrait le portrait du français type, qu’il avait appelé Jean-Jacques, et qu’il définissait comme un intellectuel vivant dans l’illusion.  France Culture, On se confine avec Martin Amis, "le Mick Jagger de la littérature" !
  • [OPINION] Caisse de prévoyance de l’Etat de Genève: rosserie ou ignorance? https://t.co/R4CA3jSKHb pic.twitter.com/U74rq2LveF Le Temps, Douze milliards pour les fonctionnaires genevois: cela suffit! - Le Temps

Images d'illustration du mot « rosserie »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « rosserie »

Langue Traduction
Corse carrozzeria
Basque karrozeria
Japonais ボディワーク
Russe кузовостроение
Portugais carroçaria
Arabe هيكل السيارة
Chinois 车身
Allemand karosserie
Italien carrozzeria
Espagnol carrocería
Anglais bodywork
Source : Google Translate API

Synonymes de « rosserie »

Source : synonymes de rosserie sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « rosserie »


Mots similaires