La langue française

Rusé

Sommaire

  • Définitions du mot rusé
  • Étymologie de « rusé »
  • Phonétique de « rusé »
  • Citations contenant le mot « rusé »
  • Images d'illustration du mot « rusé »
  • Traductions du mot « rusé »
  • Synonymes de « rusé »
  • Antonymes de « rusé »

Définitions du mot rusé

Trésor de la Langue Française informatisé

RUSÉ, -ÉE, adj.

A. − Qui a recours à la ruse; qui agit avec ruse. Synon. astucieux, fin, finaud, futé, machiavélique, malin, matois, retors, roublard, roué.Paysan, vieillard rusé. Des hommes rusés et retors agissent constamment sur des hommes sans expérience ou sur des hommes plus rusés qu'eux-mêmes, ce qui fait l'agiotage (Boyard,Bourse et spécul., 1853, p. 397).C'est le serpent rusé, qui a inspiré la défection à nos premiers parents (Théol. cath.t. 4, 11920, p. 360).
Rusé(e) commère, compère (vieilli); rusé(e) coquin, matoise (vieilli). Personne adroite, subtile, artificieuse. Ces dispositions de la rusée matoise avaient adouci ma douleur (Restif de La Bret.,M. Nicolas, 1796, p. 175).C'est un rusé compère, dit le comte en rentrant au salon après l'avoir reconduit (Balzac,Bal Sceaux, 1830, p. 12).
Rusé comme une fouine, un renard, un singe. Qui est adroit à se glisser, à déjouer les pièges pour arriver à ses fins. Elle était rusée comme un renard et tout à coup naïve comme un enfant (Sand,Hist. vie, t. 2, 1855, p. 248).Un petit homme rusé comme un singe, dont il avait d'ailleurs le physique grimaçant et grotesque (Maupass.,Contes et nouv., t. 1, Quest. du lat., 1886, p. 566).
Empl. subst. Faire le rusé, c'est une rusée. Je reconnais que César a été un habile et un rusé. Il a singulièrement compris son temps, et il a employé tout son génie à profiter de la sottise des autres (Zola,Mes haines, 1866, p. 190).Voyez-vous la rusée!... (Sardou,Rabagas, 1872, III, 4, p. 116).
Empl. subst. masc. sing. à valeur de neutre. Ici, il [Marivaux] est dans les sentiers qu'il préfère, aimant mieux en toutes choses le rusé que le grand, le coquet que le tendre, le je ne sais quoi que la vraie beauté (Sainte-Beuve,Caus. lundi, t. 9, 1854, p. 360).
B. − Qui annonce la ruse, manifeste de la ruse. Figure, mine, œil, regard rusé(e); je me défie de son air rusé. La figure rusée de la petite Reine se montra (Theuriet,Mariage Gérard, 1875, p. 54).L'œil rusé de Bonnard ne se laisse pas duper (Arts et litt., 1936, p. 18-7).
C. − Qui est organisé, monté, exécuté avec ruse, avec finesse et habileté. Synon. habile, astucieux.Cette série de dessins [de Decamps] où l'on pourrait peut-être blâmer (...) le mélange minutieux et rusé de la peinture et du crayon (Baudel.,Salon, 1845, p. 21).Sa mauvaise articulation n'était-elle point un rusé stratagème, quand le complimenteur se trouvait à court de louanges appropriées à une femme du monde inconnue de lui? (Blanche,Modèles, 1928, p. 156).
Prononc. et Orth.: [ʀyze]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. A. Adj. 1. 1268 « habile à la ruse, malin » (Claris et Laris, 26779 ds T.-L.); 2. 1553 « propre à la ruse, qui manifeste de la ruse » (Ronsard, Harangue, 312, Œuvres complètes, éd. P. Laumonier, t. 5, p. 218). B. Subst. 1553 (La Bible ... de l'imprimerie Jean Gerard, Job, V, p. 177); 1555 (Ronsard, Continuation des Amours, Sonnets en vers héroïques, XVI, Œuvres complètes, t. 7, p. 134). Dér. de ruse*; suff. *. Fréq. abs. littér.: 512. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 692, b) 714; xxes.: a) 629, b) 825.

Wiktionnaire

Adjectif

rusé

  1. Qui a de la ruse, qui est plein de ruses.
    • C’est un homme très rusé. — Son esprit est rusé.
  2. (Figuré) & (Familier) Qualifie un personnage adroit, subtil et artificieux.
    • C’est un rusé compère. — Une rusée commère.
  3. Qui annonce de la finesse, de la ruse.
    • Je me défie de son air rusé.

Nom commun

rusé \ʁy.ze\ masculin (pour une femme on dit : rusée)

  1. Personne rusée.

Forme de verbe

rusé \ʁy.ze\

  1. Participe passé masculin singulier de ruser.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

RUSÉ, ÉE. adj.
Qui a de la ruse, qui est plein de ruses. C'est un homme très rusé. Son esprit est rusé. Fig. et fam., C'est un rusé compère se dit d'un Homme adroit, subtil et artificieux. On dit de même : Une rusée commère.

RUSÉ signifie encore Qui annonce de la finesse, de la ruse. Je me défie de son air rusé. Il s'emploie aussi substantivement. Une petite rusée.

Littré (1872-1877)

RUSÉ (ru-zé, zée) adj.
  • 1Qui a de la ruse. Attendez, leur dit-il, couple lâche et rusé, Boileau, Lutr. V. Auguste, rusé tyran, les conduit doucement à la servitude, Montesquieu, Rom. 13. Il faut avouer que ce berger est un rusé coquin, Brueys, Avoc. Pat. III, 6.

    Familièrement. C'est un rusé compère, c'est un homme adroit et artificieux.

    On dit de même : c'est une rusée commère.

    Substantivement. Un rusé. Une rusée. Du palais d'un jeune lapin Dame belette un beau matin S'empara ; c'est une rusée, La Fontaine, Fabl. VII, 16. Voyez-vous la petite rusée ? oh ! çà, çà, je vous pardonne pour cette fois-ci, pourvu que vous me disiez tout, Molière, Mal. imag. II, 11.

  • 2Qui annonce de la ruse. Avoir l'air rusé.
  • 3Ancien terme de marine. Se disait d'une ancre dont les pattes n'enfoncent pas bien dans le fond.

HISTORIQUE

XIIe s. Mout fut dolanz quand voit Franzois rusez [reculés], Les rens peciez, en trois lius estroez, Ronc. p. 143.

XIIIe s. Li amant en sunt excusé, Et li deduit d'amors rusé [reculé], la Rose, 7540.

XIVe s. Aucunes vieilles qui sont rusées et font les sages, Ménagier, I, 7.

XVe s. La greigneur partie [des routiers] et les plus rusés [les plus habiles] de pillerie, et les plus renommés estoient de Bearn, Froissart, II, III, 90. Je croy que homme n'est si rusé, Qui n'y laissast linge et drapelle, Villon, Grand test. Double ballade.

XVIe s. [Le duc de Guise] Sur les bornes de Gaule affrontant sa jeunesse Aux desseins plus ruzés de la grise vieillesse D'un si caut empereur [Charles-Quint], Ronsard, Poëmes, liv. I. L'homme rusé par long usage N'est folement avantureux, Du Bellay, J. III, 90, verso. …Et, peu ruzé au mestier de la chasse, Ores ceux-cy, et ores ceux-là passe, Du Bellay, J. IV, 10, verso. Il est rusé en cela [il y est habile], H. Estienne, Précellence, p. 79. Homme rusé tard abusé, Cotgrave Les plus rusez sont les premiers prins, Cotgrave

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « rusé »

→ voir ruser.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Ruse ; bourguig. érusé. Les sens historiques sont reculé, repoussé, habile, rusé (voy. RUSER).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « rusé »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
rusé ryse

Citations contenant le mot « rusé »

  • Est-ce que ceux qui ne savent pas dissimuler leur ruse peuvent encore passer pour rusés ? De Jiang Zilong / La vie aux mille couleurs
  • Un individu rusé a réussi à s'introduire plusieurs fois jeudi et vendredi derniers chez des seniors. Il s'agirait à chaque fois de la même personne. , RTL 5minutes - Appel à témoins de la police: Plusieurs vols par ruse chez des personnes âgées
  • C'est effectivement Noël avant l'heure pour Lil Nas X puisque l'interprète de 'Needed Me' lui a lancé durant un appel visio: "J'ai entendu un passage de ta nouvelle chanson la dernière fois et j'ai adoré. Je le jure devant Dieu que je ne dis pas ça pour rien. Je suis si contente parce que tu as frappé fort dès le début, ça peut être rusé dans le sens où on peut se demander où tu vas aller ensuite, mais mec, tu as tué le truc! Je suis si heureuse pour toi." , Lil Nas X : son nouveau morceau approuvé par une de ses idoles! | LFM la radio
  • Tarbes a un des taux de chômage le plus élevé de France, ainsi d'ailleurs qu'un taux de pauvreté qui est le pire de tout le Sud Ouest. Vous avez le droit d'être pro Trémège mais il faut avoir l'honnêteté de reconnaître qu'il a un très mauvais bilan. Après c'est sûr qu'il est très rusé pour se faire élire... mais pour quoi faire ? ladepeche.fr, Une hausse de la violence à Tarbes ? - ladepeche.fr
  • Parmi toutes ces définitions, où situe-t-on le jeu malin ? La première définition correspondrait assez bien au Jungle Speed... Quant à la seconde il s'agirait bien évidemment du Monopoly ou autres Petits Chevaux et Jeux de l'Oie. Mais trêve de mauvaise foi, bien entendu un jeu malin est le plus couramment un jeu fin, rusé, astucieux, finaud, futé. Ah ! C'est tout de suite plus clair n'est-ce pas ? Tric Trac, Les Mots de Jeux #3 : Malin comme un Saint jeu - Actualités - Tric Trac

Images d'illustration du mot « rusé »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « rusé »

Langue Traduction
Anglais cunning
Espagnol astucia
Italien abile
Allemand gerissen
Chinois 狡猾
Arabe ماكرة
Portugais destreza
Russe хитрость
Japonais ずるい
Basque maltzurrak
Corse astutu
Source : Google Translate API

Synonymes de « rusé »

Source : synonymes de rusé sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « rusé »

Partager