Blouser : définition de blouser


Blouser : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

BLOUSER1, verbe trans.

A.− JEUX (billard). Blouser une bille, ,,La faire entrer dans une des blouses.`` (Ac. 1835-1932). Blouser son adversaire. ,,Mettre la bille de son adversaire dans une des blouses`` (Ac. 1835-1932).
B.− Au fig., fam. [Le compl. désigne une pers.] Induire en erreur; tromper. Maxime les a blousés tous les deux (Balzac, Les Comédiens sans le savoir,1846, p. 357):
1. Quelle façon de blouser l'ennemi, que lui laisser en otage quelque chose qui n'est pour vous d'aucun prix! Montherlant, Demain il fera jour,1949, p. 707.
Emploi pronom. Se blouser.Faire erreur, se tromper :
2. Mon infaillible père s'est donc blousé en plein! Ah! ah! ah! devait-il rager! [lettre à ses parents]. J. Desaymard, Chabrier d'après ses lettres,1934, p. 62.
Rem. Se belouser. Même sens (cf. M. Pomier, loc. vicieuses de la Haute-Loire, 1835, p. 165).
C.− MUS. Blouser des timbales. Jouer des timbales. Le jeu des timbales s'exprimait autrefois par les termes blouser et blousement, rouler et roulement (Rougnon1935, p. 265).
Emploi abs. Jouer des timbales (cf. Ch.-M. Widor, Techn. de l'orchestre mod., 1904, p. 128).
Prononc. ET ORTH. − Cf. blouser2. Homon. blouser2. Les dict. gén. donnent la graph. blouser. Littré signale : ,,Voltaire a écrit, ce qui est aujourd'hui une faute, belouser.``; cf. aussi Guérin 1892 : ,,Au xviieet au xviiies., on écrivait indifféremment blouser et belouser.;`` cf. encore DG (qui ajoute que Rich. t. 1 1680 admettait également la forme belouser) et Rob. Homon. blouser1. Pour la forme blouzer, cf. L. Stollé, Contes, Ali-Baba, 1947, p. 2 : ,,[La servante d'Ali-Baba :] le Navustapha t'a blouzé (...) Ses outres ne planquent pas d'huile, mais 40 mecs à la dure``, et Id., ibid., Barbe-bleue, 1947, p. 2 : ,,[Barbe-bleue, à sa femme :] Tu n'as pas été bigler dans ma planque? (...) tu m'as blouzé avec la planque``.
Étymol. ET HIST. − 1654 jeux se belouzer « mettre une bille dans une blouse » (La Martinière, Maison Académique, 118 dans Quem.); 1680 Belouser, blouser (Rich.); d'où 1680 pop. (Ibid. : Se belouser, se blouser, Se tromper, se méprendre), emploi trans. dep. Ac. 1798. Dér. de blouse2*; dés. -er.
BBG. − Guiraud (P.). Le Champ morpho-sém. du mot tromper. B. Soc. ling. 1968, t. 63, no1, p. 100. − Guiraud (P.). Mél. d'étymol. arg. Cah. lexicol. 1970, t. 16, pp. 67-68.

BLOUSER2, verbe intrans.

COUT. Bouffer à la façon d'une blouse. [Joséphine] tira son corsage qui blousait sur ses seins (Giono, Que ma joie demeure, 1935,p. 139).
1reattest. 1935 supra; dér. de blouse2*, dés. -er. [bluze], (je) blouse [blu:z].

Blouser : définition du Wiktionnaire

Verbe 1

blouser \blu.ze\ (Intransitif) 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Bouffer à la manière d’une blouse.
    • Son corsage blouse sur sa poitrine

Verbe 2

blouser \blu.ze\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison) (pronominal : se blouser)

  1. (Ancien jeu de Billard) Engager dans une blouse.
    • Blouser une bille. La faire entrer dans une des blouses.
    • Blouser son adversaire, Mettre la bille de son adversaire dans une des blouses ; et
    • Se blouser soi-même, se blouser, y mettre sa propre bille.
  2. (Figuré) (Familier) Tromper, faire tomber dans quelque méprise, décevoir.
    • Je me suis bien vite aperçu qu’il voulait me blouser.
    • Se laisser blouser.
    • Il s’est complètement blousé.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Blouser : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

BLOUSER. v. tr.
T. d'ancien jeu de Billard. Engager dans une blouse. Blouser une bille. La faire entrer dans une des blouses. Blouser son adversaire, Mettre la bille de son adversaire dans une des blouses; et Se blouser soi-même, se blouser, Y mettre sa propre bille. Il signifie, figurément et familièrement, Tromper, faire tomber dans quelque méprise, décevoir. Je me suis bien vite aperçu qu'il voulait me blouser. Se laisser blouser. Il s'est complètement blousé.

Blouser : définition du Littré (1872-1877)

BLOUSER (blou-zé) v. a.
  • 1 Terme de billard. Faire entrer dans la blouse.

    Fig. et familièrement. Blouser quelqu'un, l'induire en erreur.

  • 2 Terme de musique. Battre la timbale. Je me charge de blouser les timbales.

    Absolument. Cet artiste blouse très bien. Est-ce que vous n'avez pas de timbales ? Me voilà, moi. - Vous savez blouser ? - Je blouse comme un ange, Théaulon Et Bayard, le Père de la débutante, II, 4.

  • 3Se blouser, v. réfl. Mettre sa bille dans la blouse.

    Fig. Se tromper, s'abuser. Qui rétrograde se blouse, Béranger, Gr. nation.

REMARQUE

Voltaire a écrit, ce qui est aujourd'hui une faute, belouser : L'ami des hommes, ce M. de Mirabeau, qui fait tant d'écarts, qui se belouse si souvent, Lett. à Cideville, 25 nov. 1758.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Blouser : définition du Encyclopédie, 1re édition (1751)

BLOUSER, v. n. au billard ; c’est mettre la bille de son adversaire dans une blouse quelconque : on gagne deux points pour ce coup, comme on en perd deux également pour avoir blousé la sienne seule, ou avec celle de son adversaire.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « blouser »

Étymologie de blouser - Littré

Blouse 1.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de blouser - Wiktionnaire

(Verbe 1) → voir blouse, Nom commun 1.
(Verbe 2) → voir blouse, Nom commun 2 (billiard).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « blouser »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
blouser bluze play_arrow

Conjugaison du verbe « blouser »

→ Voir les tables de conjugaisons du verbe blouser

Évolution historique de l’usage du mot « blouser »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « blouser »

  • Le développement de l’automobile, de la moto, de l’avion rend alors plus criant l’intérêt d’un vêtement s’arrêtant à la taille, dégageant le fessier et n’encombrant pas le dossier. Tailleurs et confectionneurs partent de vestes coupées au niveau de la ceinture du pantalon. Pour serrer la taille et empêcher que l’air ne s’engouffre, elle est très resserrée et un bord côte élastiqué est intégré. Cet étranglement a pour résultat de faire blouser le vêtement, d’où le nom. Le blouson fait alors le bonheur du chauffeur livreur, de l’as des airs, du reporter en deux-roues… De solides modèles en laine avec des poches plaquées à soufflets sont également employés par l’armée. Aux États-Unis, le général Eisenhower devient l’image de cette nouvelle allure. Mais du cuir très solide comme celui du cheval est plus couramment utilisé. Le Figaro.fr, Le blouson Harrington s’inspire d’un feuilleton télévisé des années 1960
  • Mais il n'en dira pas plus, tout simplement parce qu'il n'est pas venu à son procès, devant le tribunal correctionnel d'Aix-en-Provence. L'une de ses proies, elle, est venue témoigner, bravant la honte qu'éprouvent souvent les victimes de ces escroqueries. Au point qu'elles renoncent parfois à déposer plainte après s'être fait blouser. Même la présidente Boresi, qui en a vu d'autres, s'étonne de "tant de légèreté". Au point que la qualification même d'escroquerie pourrait avoir du mal à tenir, sur le plan juridique. LaProvence.com, Société | Salon : l'escroc amateur de montres donne du fil à retordre aux juges | La Provence
  • Elle sera la pièce forte de notre tenue du jour. Envie d'un look casual pour aller travailler ? Enfilez-la avec un jean noir, des baskets blanches et le tour est joué ! Vous pouvez aussi la jouer "plus glamour" en la faisant blouser sur une jupe taille haute par exemple. The Body Optimist, 7 pièces tendance chez Kiabi pour toutes les morphologies
  • La Fédération générale du commerce a le sentiment de s’être fait blouser. C’est ce qui ressort d’un communiqué diffusé ce vendredi soir, deux jours après la énième modification des règles de vente d’alcool en Polynésie. Radio1 Tahiti, Vente d'alcool : la FGC demande le retour à la normale « au plus vite » | Radio1 Tahiti
  • Cette fois ça y est: le "George Sand", soit le dernier robot-géant de la classe des Atlas encore plus ou moins entier et en état, est prêt à s'extraire des boues indiennes où il gisait depuis des décennies. Ismaël Tayeb, anti-héros central de ce récit aux trames multiples et interconnectées, semble avoir réussi à blouser la mafia qui l'emploie et à regrouper l'équipage nécessaire pour mener à bien une mission qui le dépasse et s'impose à lui: rejoindre le parc de Tassili en Algérie où un UMO est littéralement sorti de terre, et combattre celui-ci avec son robot géant. UMO comme "Unidentified Moving Objet", un objet mobile non-identifié dont on ne connait encore rien de la puissance ou des origines, mais dont l'étrange logo est apparu sur le front du bébé de Françoise Halfort, une ancienne reporter de guerre qui s'est retrouvée enceinte à 53 ans après être passée par Tassili. Celle-ci doit maintenant fuir pour mettre l'étrange bambin à l'abri... Ajoutez au tableau une vingtaine, au moins, de personnages récurrents, dont de brillantes ing... Site-LeVifFocus-FR, Le Dernier Atlas, meilleure BD pop de ces dernières années - Livres-BD - FocusVif

Traductions du mot « blouser »

Langue Traduction
Portugais enganar
Anglais bilk
Source : Google Translate API

Synonymes de « blouser »

Source : synonymes de blouser sur lebonsynonyme.fr

Mots similaires