La langue française

Ronron

Sommaire

  • Définitions du mot ronron
  • Étymologie de « ronron »
  • Phonétique de « ronron »
  • Citations contenant le mot « ronron »
  • Images d'illustration du mot « ronron »
  • Traductions du mot « ronron »
  • Synonymes de « ronron »

Définitions du mot ronron

Trésor de la Langue Française informatisé

RONRON, subst. masc.

A. − Ronflement sourd et continu par lequel le chat manifeste son contentement. Synon. ronronnement.Ronron du matou; ronron de plaisir, de satisfaction; faire (le) ronron. Le petit chat était fourré sous la couverture et témoignait par son ronron de la jouissance qu'il éprouvait à se sentir hors des atteintes du froid (Champfl.,Avent. MlleMariette, 1853, p. 132).J'écoutais, celui-ci grave, celui-là argentin, le double ronron, mystérieux privilège du félin, rumeur d'usine lointaine, bourdonnement de coléoptère prisonnier, moulin délicat dont le sommeil profond arrête la meule (Colette,Mais. Cl., 1922, p. 82).
B. −
1. P. anal. Bruit sourd et continu.
a) [À propos d'un objet matériel] Synon. ronflement, ronronnement, vrombissement.Ronron du feu, du moteur, du moulin, du poêle, du rouet, d'une usine, du vent, de la ville, de la voiture. Le pot au feu chantait doucement, mettant un bruit de ronron berceur dans la cuisine (Estaunié,Bonne dame, 1891, p. 86).Et, cette nuit, j'entendais le ronron des avions alliés qui repassaient très haut dans le ciel, retour de leur mission de destruction (Cendrars,Bourlinguer, 1948, p. 298).
b) [À propos de la parole] Ronron des conversations, des phrases. Ce qui manque aux enfants privés de leur mère (...), ce sont sans doute la présence, les caresses et le ronron des paroles (Jeux et sports, 1967, p. 124).
En partic. Le ronron tragique. ,,Façon pompeuse et monotone de déclamer`` (Ac. 1935).
2. Au fig. Monotonie, routine. Ronron de la vie quotidienne. Rogues de Fursac et Minkowski disent l'importance de l'imprévu et du hasard (...) pour nous rattacher à l'ambiance, nous tirer du ronron de la rumination intérieure, réveiller par leurs secousses nos puissances d'accueil et notre ouverture au réel (Mounier,Traité caract., 1946, p. 112).
Prononc. et Orth.: [ʀ ɔ ̃ ʀ ɔ ̃]. Att. ds Ac. 1935. Plur. des ronrons. Étymol. et Hist. 1. 1761 « bruit sourd et continu » (J.-J. Rousseau, Nouvelle Héloïse, éd. H. Coulet, 2epartie, lettre 23, p. 286); 2. 1842 « grognement continu et régulier du chat manifestant son contentement » (Balzac, Œuvres div., t. 3, p. 441). Onomat. formée par le redoublement du rad. ron- exprimant un bruit sourd et continu. Fréq. abs. littér.: 100.

Wiktionnaire

Nom commun

ronron \ʁɔ̃.ʁɔ̃\ masculin

  1. (Familier) Onomatopée qui sert à désigner le ronflement continu et sourd par lequel les chats expriment leur contentement.
    • L’animal, intérieurement flatté sans doute de cette attention, se tenait toujours tout près de la main de la bonne femme, sans se laisser atteindre cependant, et faisait tranquillement le tour des arbres, contre lesquels il se frottait, la queue dressée, avec un petit ronron de plaisir. — (Guy de Maupassant , Une partie de campagne, dans La maison Tellier, 1891, collection Le Livre de Poche, page 190-191.)
    • Un grand chat noir, frileusement roulé en boule, rêvait dans la lueur rouge du feu, avec un tout petit ronron de béatitude. — (Isabelle Eberhardt, Le Major, 1903)
  2. (Par analogie) Bruit semblable à ce ronflement.
    • Il faisait tomber la hache qui descendait lourdement et sans entraves avec un ronron sourd et précipité. — (Ivan Tourgueniev, L’Exécution de Troppmann, avril 1870, traduction française de Isaac Pavlovsky, publiée dans ses Souvenirs sur Tourguéneff, Savine, 1887)
    • Un ronron de radio filtrait à travers les lanières de plastique bigarrées de la portière. — (Philippe Delerm, La bulle de Tiepolo, Gallimard, 2005, collection Folio, page 100.)
  3. (Par analogie) (Théâtre) Façon pompeuse et monotone de déclamer.
    • Le ronron tragique.
  4. (Familier) Routine.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

RONRON. n. m.
Onomatopée qui sert à désigner la Sorte de ronflement continu et sourd par lequel les chats expriment leur contentement. Faire ronron. Le ronron tragique se dit, par analogie, d'une Façon pompeuse et monotone de déclamer.

Littré (1872-1877)

RONRON (ron-ron) s. m.
  • 1Sorte de petit grognement continu produit par le chat, et qui marque le contentement. Minette fait son ronron.
  • 2 Par extension, bruit monotone comparé au ronron du chat. Figurez-vous [à l'opéra] un charivari sans fin d'instruments sans mélodie, un ronron traînant et perpétuel de basses ; chose la plus lugubre, la plus assommante que j'aie entendue, Rousseau, Hél. II, 23.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « ronron »

(1761) D’une onomatopée du bruit.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « ronron »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
ronron rɔ̃rɔ̃

Citations contenant le mot « ronron »

  • Le chat ronronne le présent. Le chat est toujours dans aujourd'hui... Le chat mijote et ne bout jamais. Le chat est un animal concentré, un poêle à combustion lente. De Paul Morand
  • Aussi infailliblement que le chat se met à ronronner quand on lui caresse le dos, aussi sûrement on voit une douce extase se peindre sur la figure de l'homme qu'on loue. De Arthur Schopenhauer / Aphorismes sur la sagesse dans la vie
  • Tu le sais sans doute mais le chat a cette faculté étonnante de ronronner. S'il ronronne lorsqu'il est heureux, il peut aussi le faire lorsqu'il est stressé ou encore malade. Dans ces moments-là, il s'agit d'une technique d'auto-défense qui lui permet de se rassurer lui-même. Et d'après un vétérinaire basé à Toulouse, il existerait une ronron thérapie : "Après des lésions ou des fractures, les chats ont cinq fois moins de séquelles que les chiens, et retrouvent la forme trois fois plus vite. D’où l’hypothèse d’une authentique action réparatrice du ronronnement : en émettant ce son, les chats résistent mieux aux situations dangereuses." , Psycho : Voici pourquoi avoir un chat permet d'apaiser le stress - L'Etudiant Trendy
  • Ce sont d’abord quelques grincements légers qui se mêlent au ronron du frigidaire, dans le silence de la nuit. Personne ne se réveille dans la vaste villa moderne au toit plat, perdue au milieu des épicéas, dans les montagnes Rocheuses du Colorado. Mais soudain un grand bruit de vaisselle brisée, un cliquetis de couverts jetés […] lenouveaudetective.com, Baffé par un ours : Le Nouveau Détective
  • Nombreux aussi sont les bancs qui suivent les boulevards. Pour la dose de romantisme on passera son tour ; à moins que le ronron des voitures donnent à certains des envies de ronron tout court. À quelques pas de là en revanche, on ne peut être plus discrets, que lorsqu’on franchit les grilles du cimetière Saint-Amâtre. Drôle d’idée ? Peut-être un peu. Pourtant, les bancs qu’on y trouve renferment eux aussi tant d’histoires, qu’on ne peut, par respect, que murmurer.  www.lyonne.fr, À Auxerre, départ pour une balade au gré de ces bancs, où il fait bon se bécoter... - Auxerre (89000)
  • Les locaux laissés vides après la fermeture du restaurant Bambou et basilic sont en train de recruter une nouvelle brigade. Six félins et deux humaines sont déjà prêts pour le coup de feu et la ronron thérapie. À la rentrée, le restaurant Les chats gourmands devrait ouvrir en centre-ville. www.leveil.fr, Un bar à chats prévu pour septembre au Puy-en-Velay - Le Puy-en-Velay (43000)
  • Issue d’un sauvetage de 9 chatonnes sauvages, Roxanne a déjà eu la chance de croiser sur sa jeune route des bonnes fées qui lui auront permis de s’en sortir… Roxanne est aujourd’hui une petite chatonne tigrée de 3 mois tendre, joueuse et très sociable. Son nez fait un petit bruit de ronron en continu. Elle sera une compagne très proche de ses maîtres. L'Impartial de la Drôme, Animaux à adopter : Cette semaine ils s’appellent Jo, Mavis et Roxanne
  • Soutenus par des centaines de supporters venus en voisins et massés dans le parcage visiteurs, les Nantais se sont montrés les plus entreprenants en début de match, mais la partie est longtemps restée fermée, avec quelques beaux gestes, beaucoup de déchet et très peu de frissons. « On a la maîtrise du jeu mais on reste dans un ronron qui ne nous permet pas de déséquilibrer l’adversaire. Il n’y a aucune créativité », a regretté l’entraîneur nantais Christian Gourcuff. , Angers-Nantes : Après la défaite, Christian Gourcuff regrette le « ronron » du FCN

Images d'illustration du mot « ronron »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « ronron »

Langue Traduction
Anglais purring
Espagnol ronroneo
Italien fusa
Allemand schnurren
Chinois 打呼噜
Arabe خرخرة
Portugais ronronar
Russe мурлыканье
Japonais ごろごろ
Basque purring
Corse purring
Source : Google Translate API

Synonymes de « ronron »

Source : synonymes de ronron sur lebonsynonyme.fr
Partager