La langue française

Romancer

Définitions du mot « romancer »

Trésor de la Langue Française informatisé

ROMANCER, verbe trans.

A. − [Corresp. à roman1A et B] Présenter sous forme de roman un pan d'histoire, le récit d'une existence, de certains faits, en utilisant les artifices romanesques, en ajoutant une intrigue sentimentale, des détails plaisants pour agrémenter la narration. D'un archevêque, (...) il nous raconte par le menu les escapades galantes; il y ajoute peut-être, ou il les romance et non sans brio (Bremond,Hist. sent. relig., t. 4, 1920, p. 315).Dans le Diable boiteux (...) Le Sage romance les caractères de La Bruyère et les maximes de La Rochefoucauld, c'est-à-dire qu'il les relie par le fil ténu d'une intrigue (Sartre,Sit. II, 1948, p. 199).
Empl. pronom. réfl. Vigny n'a guère cessé de se romancer lui-même, et l'auteur du Journal d'un Poète prendrait place dans la descendance (...) de René. Hugo s'est fort peu romancé lui-même: quelques pages à peine (...) des Misérables sur ses jeunes amours (Thibaudet,Hist. litt. fr., 1936, p. 254).
Empl. abs. Que diriez-vous d'un livre (...) qui me serait comme une détente (...) j'ai eu tout de même une enfance (...)! Naturellement il faudrait arranger ça, romancer. Suffit (...) d'utiliser les bons morceaux (Bernanos,Mauv. rêve, 1948, p. 918).
B. − Au fig.
1. [Corresp. à roman1C 1 a et b] Rare. Introduire effectivement dans la réalité des éléments dignes du roman: l'aventure, l'amour. De jeunes personnes domiciliées dans le faubourg du Temple quittent Paris pour aller s'amuser à Valenciennes, (...) c'est une des dernières villes de France où une jeunesse raisonnable aurait l'idée d'aller égayer et romancer son existence (L'Œuvre, 7 mars 1941).
2. [Corresp. à roman1C 2] Se représenter mentalement telle chose comme plus intéressante, plus belle qu'elle n'est réellement, en estompant certains aspects, en ajoutant des enjolivements. Synon. enjoliver.Ici naît cette malheureuse envie que tant d'hommes portent à la vie des autres, apercevant ces existences du dehors (...). Il [l'observateur] (...) ne voit que la ligne de faîte de ces vies, sans prendre conscience du détail qui les ronge. Nous faisons alors de l'art sur ces existences (...), nous les romançons (Camus,Homme rév., 1951, p. 322).Qui nous assure que notre mémoire ne fausse pas, ne romance pas les faits (Arnoux,Zulma, 1960, p. 10).
Empl. abs. Je lui croyais plus de sagacité relativement aux personnes (...) je romançais un peu (Amiel,Journal, 1866, p. 191).V. aimant1ex. 15.
Prononc. et Orth.: [ʀ ɔmɑ ̃se], (il) romance [-mɑ ̃:s]. Att. ds Ac. dep. 1935. Étymol. et Hist. 1. Ca 1210 « écrire, composer en langue vulgaire » (Raoul de Houdenc, Meraugis, 4334 ds T.-L.); 2. 1585 romanser « composer des romans dans le genre médiéval » (Du Verdier, Bibliothèque, p. 515 ds La Curne); 3. av. 1681 « transformer des faits réels à la manière d'un romancier » (Patru, Esclaircissemens sur l'histoire de l'Astrée, éd. 1783 ds Œuvres div., t. 2, p. 499: toutes les histoires de l'Astrée ont un fondement véritable: mais l'Auteur les a toutes romancées, si j'ose user de ce mot); 1840 souvenirs légèrement romancés (Sainte-Beuve ds R. des Deux Mondes, t. 22, 1ermai, p. 382). Dér. de l'a. fr. romanz (roman1*); dés. -er. Fréq. abs. littér.: 18.
DÉR. 1.
Romançage, subst. masc.,rare. Action de romancer, de mettre en forme de roman; résultat de cette action. Son livre [de H. Béraud] tombait en pleine mode des biographies romancées (...). On a pu croire que les biographies tueraient le roman. Le roman vit toujours et les romançages biographiques sont morts (Le Figaro littér., 29 avr. 1968, p. 21, col. 3).− [ʀ ɔmɑ ̃sa:ʒ]. 1reattest. 1930 (B. Crémieux, in NRF n o196, janv., p. 133 ds Quem. DDL t. 15); de romancer, suff. -age*.
2.
Romancement, subst. masc.,rare., synon. de romançage.Ce sera l'histoire du boulangisme. Et comme il parle d'une intrigue là dedans et que je lui dis qu'il devrait faire ça comme mémoires, d'après ce qu'il a vu (...), il me dit beaucoup de paroles vagues, qui ne m'expliquent pas du tout le romancement de la vraie histoire (Goncourt,Journal, 1896, p. 998).[ʀ ɔmɑ ̃smɑ ̃]. 1reattest. 1896 id.; de romancer, suff. -ment1*.

Romancer, verbe trans.,rare. Chanter une romance. Je ne vous dirai donc point (...): « Je m'appelle Ruy Blas et je suis garçon de café. » Encore moins vous romancerai-je la sentimentale romance de jeune fille: « Je m'appelle Mignon » (Bernanos,Lettres inéd., 1904, p. 1723).Part. passé en empl. adj. [La comtesse] se mit à perler de petits rires fins, romancés (D'Esparbès,Dern. lys, 1898, p. 74).

Wiktionnaire

Verbe

romancer \ʁɔ.mɑ̃.se\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Déformer l’histoire par les procédés du roman.
    • Une biographie romancée.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ROMANCER. v. tr.
Déformer l'histoire par les procédés du roman. Une biographie romancée.

Littré (1872-1877)

ROMANCER (ro-man-sé ; le c prend une cédille devant a et o) v. a.
  • Mettre en récit de roman, en forme de roman. D'Urfé, comme presque tous les romanciers, avait mis dans son roman les personnages de sa connaissance, et s'y était mis lui-même et les aventures de sa jeunesse ; mais tout cela était combiné, déguisé et romancé de telle sorte que lui seul pouvait servir de guide dans ce labyrinthe, Sainte-Beuve, dans le Dict. de DOCHEZ.

HISTORIQUE

XIVe s. Roumancer, Du Cange, romanizare.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

ROMANCER. Ajoutez : - REM. On pourrait croire d'après la citation rapportée dans le Dictionnaire que ce verbe est dû à Sainte-Beuve. Le fait est qu'il remonte à Patru Toutes les histoires de l'Astrée ont un fondement véritable, mais l'auteur les a toutes romancées, si j'ose user de ce mot, PATRU, Œuvres diverses, t. II, dans ses Éclaircissements sur l'ouvrage de d'Urfé (note communiquée par M. Berthoud, de Gingins).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « romancer »

Romance 1 ; provenç. romansar ; espag. romancear ; ital. romanzeggiare.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(Date à préciser) Dénominal de romance.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « romancer »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
romancer rɔmɑ̃se

Citations contenant le mot « romancer »

  • On passe sa vie à romancer les motifs et à simplifier les faits. Boris Vian, En verve, P. Horay
  • L’actrice de 34 ans serait en train de romancer avec son compatriote Tom, qu’elle a rencontré sur le tournage de la série Netflix «  White Lines  », où ils ont joué les frères et sœurs Zoe et Axel Collins. Marseille News .net, Laura Haddock a un nouvel homme - Marseille News .net
  • La star de «  Cendrillon  » serait en train de romancer l’acteur de 39 ans, après que le couple ait été aperçu en train de partager un taxi chez lui dans un club privé du quartier Mayfair de Londres ce week-end. Marseille News .net, Lily James sort avec Chris Evans? - Marseille News .net
  • Tronchet en a fait une BD, dans laquelle il choisit de romancer l’histoire vraie. Jean-Claude Rémy est devenu Rémy Bé ; lui-même s’y voit en bibliothécaire dépressif, fuyant Paris pour Morlaix, puis Madagascar et la petite île aux nattes où le Chanteur perdu vit désormais. Franceinfo, BD, bande dessinée. Tronchet et le chanteur retrouvé
  • La deuxième heure résume cette dynamique, en se concentrant sur Manson, son éducation et ce qui aurait pu le motiver psychologiquement à devenir un chef de secte. Ce genre de plongée en profondeur, cependant, fait au moins autant pour romancer ce «mythe américain» que démystifier ou approfondir notre compréhension de celui-ci. News 24, Critique de `` Helter Skelter: An American Myth '': la série documentaire Epix va longtemps mais pas profondément dans le `` mythe '' de la famille Manson - News 24

Traductions du mot « romancer »

Langue Traduction
Anglais romanticize
Espagnol romantizar
Italien rendere romantico
Allemand romantisieren
Chinois 浪漫化
Arabe عاطفي
Portugais romantizar
Russe романтизировать
Japonais ロマンチックな
Basque romanticize
Corse romantizeghja
Source : Google Translate API

Synonymes de « romancer »

Source : synonymes de romancer sur lebonsynonyme.fr

Romancer

Retour au sommaire ➦

Partager