La langue française

Affabuler

Sommaire

  • Définitions du mot affabuler
  • Étymologie de « affabuler »
  • Phonétique de « affabuler »
  • Évolution historique de l’usage du mot « affabuler »
  • Citations contenant le mot « affabuler »
  • Traductions du mot « affabuler »
  • Synonymes de « affabuler »

Définitions du mot affabuler

Trésor de la Langue Française informatisé

AFFABULER, verbe.

A.− Emploi trans. Organiser en épisodes continus le thème d'une œuvre d'imagination. Affabuler une intrigue :
1. Les modèles que la société me fournit, si je connais bien leurs ressorts, je peux les faire agir à mon gré; ou du moins je peux proposer à leur indécision tels problèmes qu'ils résoudront à leur manière, de sorte que leur réaction m'instruira. C'est en romancier que me tourmente le besoin d'intervenir, d'opérer sur leur destinée. Si j'avais plus d'imagination, j'affabulerais des intrigues; je les provoque, observe les acteurs, puis travaille sous leur dictée. A. Gide, Les Faux-monnayeurs,1925, p. 1022.
2. Tant de mots sont-ils nécessaires? Et la contention de l'esprit, l'effort d'affabuler une intrigue, pour tendre devant le lecteur cette broderie bariolée qui, pour un temps, devant lui s'interpose et voile la réalité. A. Gide, Journal,1928, p. 901.
Affabuler une théorie. La présenter sous la forme d'une fable :
3. ... ses théories [de Descartes] étaient discutées dans les salons, le cher La Fontaine les affabulait... L. Daudet, Les Universaux,1935, p. 198.
B.− Emploi intrans., PSYCH. ,,Arranger la réalité à sa manière.`` (Lar. encyclop.) (cf. affabulation, rem. 1).
Prononc. − 1. Forme phon. : [afabyle], j'affabule [ʒafabyl]. 2. Dér. et composés : affabulation.
Étymol. ET HIST. − 1926, supra ex. 1. Néol., dér. du rad. du subst. affabulation*; dés. -er.
STAT. − Fréq. abs. litt. : 2.

Wiktionnaire

Verbe

affabuler \a.fa.by.le\ transitif ou intransitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Agencer la trame d’un récit imaginatif.
    • Mais pour construire le récit et pour l’animer j’ai dû, au sens propre du terme, affabuler. — (Yvon Toussaint, Un incident indépendant de notre volonté..., 1974)
  2. Adapter à sa façon la réalité.
    • « Le Canard » avait toute l’affaire dans sa musette bien avant la « déflagration » (« quatre mois » avant, affabule même « Le Point » !), il a calculé son coup… — (Isabelle Barré, Hervé Liffran et Christophe Nobili, Fillon s’en va et son affaire revient !, Le Canard enchaîné, 29 novembre 2017, page 3.)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « affabuler »

Néologisme formé à partir de affabulation. Le deuxième sens de affabuler a pu être influencé par fabuler, « adapter à sa façon la réalité ».
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « affabuler »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
affabuler afabyle

Évolution historique de l’usage du mot « affabuler »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « affabuler »

  • Me Thomas Giaccardi, avocat de l'entreprise, avait accusé au contraire l'ancien croupier d'affabuler et défendu son licenciement pour insubordination et manque de loyauté car M. Cicero, promu directeur du casino Café de Paris en 2015, ne cessait de contrecarrer les actions du nouveau directeur chargé de la relance du secteur déficitaire des jeux, Pascal Camia, issu de l'hôtellerie et non pas un ancien croupier comme lui. Le Figaro.fr, Monaco : la justice déboute un directeur de casino licencié par la SBM
  • Gérard Jugnot, Bérengère Krief ou encore Marilou Berry – qui signe cette comédie, son deuxième film en tant que réalisatrice – accompagnent les premiers pas au cinéma de Noé Wodecki qui donne vie avec énergie à la figure du garçon de la célèbre expression « A force de crier au loup », adaptée d’une fable pour enfants. Joseph, concierge d’un immeuble, partage sa loge avec son petit-fils Victor qui, du haut de ses 12 ans, raconte à qui veut bien l’entendre les folles aventures qu’il croit vivre au quotidien. Parce qu’il est connu pour affabuler, personne ne le croit lorsque deux braqueurs en cavale se réfugient dans son immeuble. YECLO.com, A la télé ce soir 29 mai sur les chaines Canal+ Côte d’Ivoire - YECLO.com
  • Même l’Afrique noire, partie du continent épargné pendant un certain temps, subit, depuis quelques jours, une extension rapide du mal. La République Démocratique du Congo, en moins d’une semaine; est passée d’un à trois cas. Alors que le ministre de la Santé, Eteni Longondo a confirmé, hier, l’identification d’un troisième malade à Kinshasa, une polémique est née sur les réseaux sociaux, accusant le ministre d’affabuler. Il se dit que le docteur Eteni Longondo invente des cas de malades dans le but de faire bénéficier son pays d’une partie des 15 millions de dollars américains débloqués par les Nations Unies pour aider à freiner la propagation de la maladie et contribuer au renforcement des systèmes de santé des pays les plus vulnérables. Afrik.com, RDC : le ministre de la Santé accusé d’inventer des cas de Coronavirus pour obtenir des aides financières
  • Le dernier ouvrage de Yann Moix raconte une enfance brisée, des parents violents, un entourage complice. Mais le père et le frère de l'écrivain l'accusent d'affabuler et d'omettre une bonne partie de la réalité : ses propres violences à l'égard de son frère cadet. Franceinfo, Comment la sortie du roman "Orléans" a conduit la famille de Yann Moix à se déchirer en public
  • Stupeur en lisant les mots que le Canard me prête sur V. Calmels. Comment peut-on affabuler à ce point! Qu’on me foute donc la paix! SudOuest.fr, Virginie Calmels : "Mes relations avec Alain Juppé sont bonnes"

Traductions du mot « affabuler »

Langue Traduction
Anglais fantasize
Espagnol fabular
Source : Google Translate API

Synonymes de « affabuler »

Source : synonymes de affabuler sur lebonsynonyme.fr
Partager