Déchet : définition de déchet


Déchet : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

DÉCHET, subst. masc.

A.− Altération en volume, quantité ou qualité subie par une chose pendant sa fabrication, sa manipulation ou sa mise en vente. Cette marchandise [l'argent] (...) est inaltérable (...) on peut la garder sans craindre ni déchet ni avaries (Destutt de Tr., Comment. sur Esprit des lois,1807, p. 321).Le déchet que la cuisson fait éprouver au pain (Ac.1835-1932) :
1. − Les hommes du métier, dit Jaurès, ont bon espoir pour notre journal. Nous tirons à 140 000. Il y aura un déchet énorme, mais nous avons de la marge : avec 70 000 le journal fera ses frais. Renard, Journal,1904, p. 897.
P. ext. Dégât. Une grêle (...) ajoutant son déchet aux débours qu'il [le mildiou] occasionne (Pesquidoux, Livre raison,1925, p. 79).
B.− Souvent au plur. Ce qui tombe d'une matière que l'on travaille.
1. [On considère que le déchet peut être réutilisé] Synon. de chute, reste.Mille autres menus déchets [d'un porc dépecé] qui, fondus, prendront le nom de « gressillons » (Pesquidoux, Chez nous,1921, p. 82).
2. [On considère que le déchet est inutilisable] Synon. de détritus.Le coup de balai de la boutique d'un boucher, poussant dans un coin les déchets, la chair et les os (Zola, Débâcle,1892, p. 336):
2. Il n'y a rien de trop sale et trop vilain pour la vieille sœur chiffonnière. Tout est bon pour elle. Les déchets, les rognures, les balayures, ce qu'on jette, ce que personne ne veut, c'est ça qu'elle passe son temps à chercher et ramasser. Claudel, Le Soulier de satin,1944, 4ejournée, 2, p. 931.
P. ext. Immondices :
3. Les femmes de charge n'avaient sûrement pas encore fait la toilette de la salle : on apercevait, par terre, des programmes froissés, des tickets de métro, des enveloppes de bonbons, tous ces déchets, toutes ces miettes que les foules, même policées, laissent derrière elles : la litière de leur plaisir. Duhamel, Chronique des Pasquier,Suzanne et les jeunes hommes, 1941, p. 263.
PHYSIOL. Substances éliminées par l'organisme lors de la nutrition. Déchets de la nutrition; élimination des déchets; substances de déchets. Débarrasser le sang de certaines substances de déchet (Bariéty, Coury, Hist. méd.,1963, p. 694).
SYNT. Déchet(s) de bois, cuir, fonte, laine, pierre, poisson, scierie(s); déchets divers, organiques, radioactifs.
C.− Au fig.
1. Lang. cour.
a) [En parlant d'une pers.] Épave humaine. La surveillance de ces deux épaves [vieux bateaux] convenait à ce déchet d'homme (Hamp, Champagne,1909, p. 202):
4. C'est beau, une Américaine saoûle, dit Xavière d'un ton pénétré. Ce sont les seules personnes qui peuvent s'enivrer à mort sans devenir aussitôt des déchets. Beauvoir, L'Invitée,1943, p. 233.
Pop. Déchet, vieux déchet. Terme de mépris. Synon. (vieux) débris.Cf. Éd. 1967.
b) [En parlant d'une œuvre d'art] Pièce, passage, de qualité inférieure. Les déchets que l'on rencontre dans la prose de Rabelais (Gaultier, Bovarysme,1902, p. 105).Il y a des déchets dans les plus grands musiciens comme dans les plus grands poètes (Duhamel, Cécile, 1938, p. 130).
2. Lang. littér., vieilli
a) Amoindrissement, déchéance. Cette conception de l'à-peu-près qui vous fait admettre comme inévitable un certain déchet de votre idéal (Bourget, Disciple,1889, p. 214):
5. ... de cette existence souveraine, héroïque, glorieuse, il fallait descendre à quoi? Au tricot et aux chaussettes. Quel déchet! Reybaud, Jérôme Paturot,1842, p. 4.
b) Préjudice. Nous jugeons ne pouvoir la [une lettre] publier sans déchet pour notre bonne renommée (Bloy, Journal,1892, p. 31):
6. [MmeSchontz :] − (...) Une jeune personne a commis une faute (...). Le père est un honnête notaire (...) − (...) Il veut marier sa fille en quinze jours, il donne une dot de cent cinquante mille francs (...) mais! (...) − pas bête − il ajoute un supplément de cent mille francs de la main à la main pour couvrir le déchet. Balzac, La Muse du département,1844, p. 186.
Prononc. et Orth. : [deʃ ε]. Ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. 1270-80 aler en dechié (Ph. de Beaumanoir, éd. H. Suchier, IeFatrasie, 66); 2. 1328-42 dechiet « quantité qui est perdue dans l'emploi d'un produit » (Renart le contrefait, 26483 ds T.-L.); 3. 1808 « personne dégénérée » (Hautel). Subst. verbal de déchoir*, formé sur les formes fortes de l'ind. prés.; dechiet par substitution de suff.; cf. clairet, civet. Fréq. abs. littér. : 228. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 54, b) 127; xxes. : a) 480, b) 565.

Déchet : définition du Wiktionnaire

Nom commun

déchet \de.ʃɛ\ masculin

  1. Ce qui tombe, déchoit.
    1. Chute, ce qui tombe d’une matière que l’on travaille et qui peut être réutilisé.
      • Les menus déchets d’un porc dépecé, une fois fondus, prendront le nom de « gressillons ».’'
    2. Détritus, ce qui tombe d’une matière que l’on travaille et est inutilisable.
      • Le coup de balai de la boutique d’un boucher, poussant dans un coin les déchets, la chair et les os. — (Émile Zola, La Débâcle, 1892)
      • Il n'y a rien de trop sale et trop vilain pour la vieille sœur chiffonnière. Tout est bon pour elle. Les déchets, les rognures, les balayures, ce qu’on jette, ce que personne ne veut, c’est ça qu’elle passe son temps à chercher et ramasser. — (Paul Claudel, Le Soulier de satin, 1944)
  2. (Par extension) Diminution, perte qu’une chose éprouve dans sa substance, dans sa valeur ou dans l’une de ses qualités.
    • Le déchet des alliages de cuivre et d’étain est moindre que celui des alliages de cuivre et de zinc, parce que ce dernier se volatilise rapidement dès qu’il est chauffé au-dessus de son point de fusion. — (André Guettier, De la fonderie, telle qu’elle existe aujourd’hui en France, Paris : Carilian-Coeury et Dalmont , Angers : Cosnier et Lachèse & Metz : Mme Thiel, 1844, p.213)
    • D’abord, c'est une erreur de croire que le déchet de la pierre de St.-Leu soit moindre que celui des pierres dures. Le déchet de celle-ci est bien de 1/6 comme le dit M. Le Camus, mais celui des pierres tendres, au lieu d’être moindre, est de 1/5 à peu près. — (J. M. Morisot, Tableaux détaillés des prix de tous les ouvrages du bâtiment, Paris : impr. Nouzou, 1820, 2e éd., vol.1, p.58)
    • On sent bien que cette purification exacte du fer, pour le transformer en acier, ne peut avoir lieu sans une diminution et un déchet considérables, à cause de la séparation de toutes ces parties hétérogènes. — (François Jauze, Cours théorique et pratique de maréchallerie vétérinaire, Paris : Béchet, 1818, p.147)
    • Si les grains ont souffert de l’intempérie des saisons, il faudra recourir au criblage qui produit ordinairement un pour cent de déchet, lequel sera vendu au profit de la République. — (Ch. Lorain, Les subsistances en céréales dans le district de Chaumont: de 1788 à l’an V, Chaumont : R. Cavaniol, 1911, vol.1, p.503)
    1. (Marine) Allocation perçue par le commis des vivres pour payer le remplacement éventuel de la nourritures avariées.
      • Dans les quantités de vivres de journalier dont la dépense sera constatée et établie, on comprendra les 3 p.%, accordés comme déchet de distribution sur la viande fraîche et les boissons. — (Instruction règlementaire sur la tenue et l’apurement de la comptabilité des vivres à bord des bâtiments de l’État ; du 11 août 1838, dans le Bulletin officiel de la Martinique, n°13, janvier 1839, p.12)
  3. (Vieilli) Déchéance, préjudice.
    • Voilà, dis-je, un grand inconvénient, qui est accompagné de plus d’un grand déchet de réputation, en ce qu’il fait voir Monsieur agissant en second avec M. le Prince, et entraîné à une conduite dont non-seulement il n’aura pas l’honneur, mais qui lui a tournera même à honte. — (Mémoires du cardinal de Retz, de Guy Joli, et de la duchesse de Nemours, Paris : Ledoux et Tenré, 1817, nouvelle édition, vol.2, p.387)
    1. (Par extension) Personne en état de déchéance, épave humaine.
      • Cette gamine est complètement fichue. Quand je pense à la tête de déterré, de vieux déchet alcoolique qu’elle avait en entrant dans le salon. — (François Szabowski, Les majorettes, elles, savent parler d’amour, Aux Forges de Vulcain, 2012)
      • Dans tous les bouges avoisinant, les drogués les plus pauvres venaient fumer la pasta, la pâte marron obtenue avec les feuilles de cocaïne. Une horreur qui transformait n’importe qui en déchet, mais ne coûtait que quelques soles. — (Gérard de Villiers, SAS : Chasse à l’homme au Pérou, Plon, 1985)
  4. (Biologie) Sous-produit du métabolisme, inutile voire dangereux pour l’organisme vivant.
    • Le lactate est donc un déchet du métabolisme fermentaire, alors qu’il renferme un pouvoir réducteur résiduel important. Ce déchet est éliminé des cellules de manière à poursuivre les oxydations cellulaires. — (Daniel Boujard, ‎Bruno Anselme & ‎Christophe Cullin, Biologie cellulaire et moléculaire, Dunod, 2012, p.241)
    • Le rein est le principal organe excréteur de l’organisme et il élimine les déchets d’origine métabolique. Le plus important déchet du métabolisme des protéines est l’urée. — (‎Suzanne C. Smeltzer & ‎Doris Smith Suddarth, Soins infirmiers en médecine et en chirurgie, partie 4 : Fonctions rénale et reproductrice, De Boeck Supérieur, 2006, chap.45)
  5. Immondice ; ensemble de débris devenus impropres à la consommation ou à l’usage.
    • On verse sur le tas ou dans le composteur tous les déchets végétaux du jardin en évitant le branchage d’un trop gros diamètre. — (Alain Baraton, Mes trucs et astuces de jardinier, Éditions Flammarion, 2014)
    • Le régime fiscal des déchets sera abordé ci-après : Il est opportun de signaler qu’un déchet ménager ou un déchet assimilé à un déchet ménager connaîtra un sort beaucoup plus favorable qu’un déchet industriel, qu’il soit dangereux ou banal. — (Laurence Barnich, Marc Bellefroid, Michel Delnoy & Viviane Haenen, Permis d’Environnement expliqué, Liège : Éditions de la CCI/Edipro, 2003, p.151)
    • Pourtant, en Europe du Nord, non seulement la gestion biologique des déchets est reconnue et a sa place dans les stratégies municipales, mais en outre, elle s’appuie fortement sur le gisement de déchets verts en milieu urbain. — (La plante dans la ville (Angers (France), 5-7 novembre 1996), éditeur scientifique : Louis-Marie Rivière, INRA/Éditions Quae, p.97)
    • Les tortues marines portent des balises de géolocalisation, mais ce déchet de 77 mètres de long et de 700 tonnes de poids lège, qui peut à tout moment entrer en collision avec un navire de commerce ou de pêche, et provoquer un naufrage et des pertes humaines, passe sous les radars. — (Jacky Bonnemains, L’« Alta », la véritable histoire du bateau fantôme, dans Charlie Hebdo n° 1440 du 26 février 2020, p. 11)
  6. (Vieilli) Dégât ; détérioration ; avarie.
    • Pendant cet intervalle , elles supportent des droits de commission , des frais de transports , d’emmagasinage et souvent même restent exposées à un déchet et à des avaries qui peuvent porter un grand préjudice aux détenteurs. — (Jacques-Joseph Frimot, Mémoire sur l’établissement d’une navigation à grand tirant d’eau: entre Paris et la mer par la voie fluviale, Paris : Ponthieu & Cie, 1827, p.6)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Déchet : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

DÉCHET. n. m.
Diminution, perte qu'une chose éprouve dans sa substance, dans sa valeur ou dans quelqu'une de ses qualités. Il y a du déchet dans la fonte des monnaies. Le déchet des matériaux que l'on taille pour les employer à une construction est ordinairement d'un sixième. Le déchet que la cuisson fait éprouver au pain. Il faut avoir soin de remplir les tonneaux de vin de temps en temps, à cause du déchet. Il y a toujours du déchet sur le vin et sur le blé qu'on garde trop longtemps. Fig., Il y a déjà bien du déchet dans sa réputation, dans son talent, dans sa beauté. Le pluriel DÉCHETS se dit de Ce qui tombe d'une matière qu'on travaille, qu'on apprête. Des déchets de laine, de coton. Déchets de fonte. Déchets de viande.

Déchet : définition du Littré (1872-1877)

DÉCHET (déchè ; le t ne se lie pas dans le parler ordinaire ; au pluriel, l's se lie : des dé-chè-z inattendus ; déchets rime avec traits, accès, paix, etc.) s. m.
  • 1Perte qu'une chose éprouve dans sa quantité, sa qualité, sa valeur. L'hôte parlait de leur faire payer le déchet de son avoine, Scarron, Rom. com. ch. 17. Ceux qui font les voitures, chemin faisant, font le faux saunage tout de leur mieux aux dépens de la voiture même, où le déchet est souvent remplacé par du sable et par d'autres ordures, Vauban, Dîme, p. 104.

    Terme d'orfévre et de monnayeur. Perte qui se trouve sur l'or et sur l'argent qui ont été fondus.

    Terme d'hydraulique. Ce qui manque à une source, à un jet, par rapport à ce qu'ils devraient fournir.

  • 2 Fig. Diminution, discrédit. Je viens faire cette visite pour réparer tout ce qu'il y aurait de déchet en la perfection religieuse, Bossuet, Visite, 1. Heureux le fidèle qui met toute son étude et toute son application à se pourvoir pour le salut ; qui ne peut souffrir sur cela le moindre déchet, Bourdaloue, Pensées, t. I, p. 125. On veut avoir un compte exact des moindres dépenses que font les domestiques, et on ne prend nullement garde au déchet de leur piété et à la ruine entière de leur religion, Bourdaloue, Serm. Dim. t. II, p. 33.

    PROVERBE

    Il y a bien du déchet sur la filasse, se dit pour exprimer qu'un profit, une succession ont beaucoup moins produit qu'on ne comptait, et aussi qu'une personne a fait de grosses pertes d'argent.

HISTORIQUE

XVe s. …Fut la dicte vaisselle mise en feu et fondue, puis fut refaicte et rendue, et pour façon et dechiet en eut Lacroisille la somme de …, Comptes de l'hôtel de ville de Tours. Bibl. des Chart. 4e série, t. I, p. 168.

XVIe s. [La divination] vient en mespris et deschet de reputation, Amyot, Sylla, 16. Il est malaysé de ramener les choses divines à nostre balance, qu'elles n'y souffrent du deschet, Montaigne, I, 249. Cette infinie beauté, puissance et bonté [de Dieu], comment peut-elle souffrir quelque correspondance et similitude à chose si abjecte que nous sommes, sans un extreme interest et deschet de la divine grandeur ? Montaigne, II, 260.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

DÉCHET.
1Ajoutez :

Fig. Sans elle [la retraite], vous ne trouverez jamais que du déchet en votre âme, du désordre dans votre conscience, et du trouble dans votre cœur, Bossuet, Sermons, 3e exhort. pour une visite.

HISTORIQUE

Ajoutez : XIIIe s. Il [les orfévres] dient ; tant pesant reçui ; Veez en ci autant ; quites sui ; Paiez la peine et le dechiet, le Dit des mestiers, dans TARBÉ, Poëtes de Champagne, p. 56.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « déchet »

Étymologie de déchet - Littré

Dechoit ou, suivant la prononciation normande, dechet, ancien participe du verbe dechoir : ce qui est tombé, perdu.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de déchet - Wiktionnaire

(XIVe siècle) Déverbal de déchoir → voir échet et échoir.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « déchet »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
déchet deʃɛ play_arrow

Évolution historique de l’usage du mot « déchet »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « déchet »

  • Julia Vernin, cofondatrice de la plateforme de livraison de repas FoodChéri, réagit sur franceinfo aux annonces de la secrétaire d'Etat à la Transition écologique, qui a donné trois mois aux acteurs de la livraison de repas à domicile pour lui transmettre leur stratégie pour mettre en place le zéro déchet. Franceinfo, Livraison de repas et zéro déchet : "Il va falloir créer un écosystème", "c'est possible si on s'y met tous"
  • Le syndicat Bil Ta Garbi relance son opération "coup de pouce" de 50 euros pour les particuliers qui réduisent les déchets verts domestiques. SudOuest.fr, Pays basque : une prime de 50 euros pour réduire les déchets verts
  • L’informatique et l’électronique ont mis la main sur nos modes de vie. En conséquence, elles génèrent aussi des quantités exponentielles de déchets, dont trop peu sont recyclés. Journal L'Union, Déchets électroniques : la mise en garde de l’ONU
  • Une réunion était organisée mercredi au ministère de la Transition écologique, avec la secrétaire d’Etat Brune Poirson, des entreprises qui livrent des repas (telles que Deliveroo, Ubereats, Frichti...) et l'ONG Zero Waste. L'objectif : demander à ces entreprises une "stratégie zéro déchet" d'ici octobre pour sortir du tout jetable. Laura Châtel, responsable du plaidoyer chez Zero Waste France, était l'invitée d'Europe 1 jeudi. Elle donne quelques pistes pour sortir du "tout jetable". Europe 1, Zéro déchet : quelles solutions pour sortir la livraison à domicile du "tout jetable" ?
  • Chaque année, 500 kilos de déchets ménagers sont produits en moyenne par famille en France. C’est pourquoi nous avons décidé d’interroger un homme qui se soucie du développement durable, du tri et de la pollution. Il en a d’ailleurs fait son domaine de travail à la municipalité de Roubaix. Sidonie Hadoux, journaliste indépendante, l’a rencontré pour nous. LA VDN, Roubaix, une ville engagée dans l’objectif zéro déchet
  • Certains déchets nucléaires produits dans les années 60 resteront dangereux pendant un demi million d'années. Pour ceux qui sont produits maintenant, il faudra compter 30 ans de plus. De Philippe Geluck / L'avenir du chat
  • Le monde politique, à l’instar de la forêt tropicale, se nourrit de ses propres déchets. De Paul Carvel / Mots de tête
  • Comme le souvenir que laisse un mort est supérieur à sa vie ! Il n’y a pas des déchets. De Jules Renard / Journal
  • Le déchet le plus facile à éliminer est celui que l’on n’a pas produit. De Anonyme
  • Intellectuels : ils sont plutôt le déchet de la société, le déchet au sens strict, c'est-à-dire ce qui ne sert à rien, à moins qu'on ne les récupère. De Roland Barthes / Le grain de la voix - Entretiens 1962-1980
  • Déchet ou comment suivre la société de consommation à la trace. Comme le cadre usagé, le déchet se recycle ; le premier en séminaire, le second dans des centres de retraitement. De Jacques Mailhot / La Politique d'en rire

Images d'illustration du mot « déchet »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « déchet »

Langue Traduction
Corse riduci
Basque hondakinak
Japonais 無駄
Russe отходы
Portugais desperdício
Arabe المخلفات
Chinois 浪费
Allemand abfall
Italien rifiuto
Espagnol residuo
Anglais waste
Source : Google Translate API

Synonymes de « déchet »

Source : synonymes de déchet sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « déchet »



mots du mois

Mots similaires