La langue française

Reproduction

Sommaire

  • Définitions du mot reproduction
  • Étymologie de « reproduction »
  • Phonétique de « reproduction »
  • Citations contenant le mot « reproduction »
  • Images d'illustration du mot « reproduction »
  • Traductions du mot « reproduction »
  • Synonymes de « reproduction »
  • Antonymes de « reproduction »

Définitions du mot reproduction

Trésor de la Langue Française informatisé

REPRODUCTION, subst. fém.

A. −
1. BIOLOGIE
a) Action par laquelle les êtres vivants produisent des êtres semblables à eux-mêmes. Synon. génération, multiplication, procréation, propagation.Adam était immortel par la reproduction; il restera immortel par la reproduction. Seulement ayant goûté à la science, il connaîtra la mort, et c'est ainsi qu'il mourra (P. Leroux, Humanité, 1840, p. 528):
1. Nous inventerions bien quelque fusée interplanétaire dont nous céderions le brevet aux Américains, moyennant la livraison de deux ou trois millions de béliers. Trois millions, fichtre! En petit-fils de paysan, je trouvai que Bichat n'avait que des idées de puceau sur la capacité de reproduction de la race ovine. Abellio, Pacifiques, 1946, p. 26.
SYNT. Reproduction des animaux, des plantes, des virus, du gibier, des poissons; reproduction sexuelle, sexuée, asexuée, agame, virginale, ovipare, vivipare, alternante, annuelle, unisexuée, naturelle; reproduction virale, animale, végétale; reproduction par graine, par bourgeonnement, par gamète, par spore, par parthénogénèse; facteur, mécanisme, système, organe, cycle, instinct, faculté, mode, loi de reproduction; physiologie de la reproduction; reproduction eugénique.
DÉMOGR. Taux brut, net de reproduction. ,,En démographie on appelle taux de reproduction le nombre de naissance de filles, pour 1 000 femmes qui sont en âge de procréer. Le taux brut de reproduction donne la descendance moyenne d'une génération de femmes en l'absence de mortalité (dont tient compte le taux net)`` (Birou 1966).
b) P. ext. Fait d'assurer la perpétuation, la continuité de soi-même, d'une race, d'une espèce. Le devoir religieux qui lui est imposé [au Sultan] cette nuit-là [la première nuit de Baïram] répond autant que possible de la reproduction de la race (Nerval, Voy. Orient, t. 3, 1851, p. 262).Les êtres vivants ne préparent l'avenir que par habitude et la reproduction de l'espèce n'est souvent qu'une forme de l'imprévoyance, même chez les hommes (Ruyer, Esq. philos. struct., 1930, p. 341).
P. iron. Les Grecs n'avaient pas de foyers; ils possédaient au logis une machine à reproduction, niaise et lourde, qui était là pour leur donner des enfants; ils avaient au dehors des amantes, toutes blanches et toutes lumineuses, belles et savantes (Zola, Mes haines, 1866, p. 92).
c) Spécialement
AGRIC., ÉLEV. Production de plantes, d'animaux à des fins économiques, grâce à l'intervention de l'homme. Reproduction par bouturage, par sélection de souches, par greffe, par insémination. On pourrait comparer ces organisations végétales aux plantes qu'on multiplie par bouture et dont on ne fait point servir les fruits et les graines à la reproduction de la plante-mère (Pasteurds Travaux, 1881, p. 282).Ce mode de reproduction [la fécondation artificielle des vaches] tardivement adopté en France y connaît récemment des progrès rapides (Wolkowitsch, Élev., 1966, p. 81).
MICROBIOL. Multiplication par division, scissiparité d'une cellule, d'un organisme unicellulaire. La reproduction des organismes unicellulaires consiste en cela même, l'être vivant se divise en deux moitiés dont chacun est un individu complet (Bergson, Évol. créatr., 1907, p. 14).
2. PHYSIOL., vieilli. Reconstitution d'un membre, d'une partie du corps mutilée chez certains animaux. Synon. mod. régénération.Étudier la reproduction des pattes d'écrevisse ou de salamandre − il y a un germe à la base du membre sans doute (Cl. Bernard, Notes, 1860, p. 57).
3. P. anal. Génération, production d'éléments inanimés semblables. Reproduction des neutrons. Après avoir, dès 1949, montré la possibilité d'une solution, J. Von Neumann en proposait en 1952, deux modèles détaillés. Alors que le premier se rapproche des modes de reproduction des cristaux et sans doute des gènes, le second fait penser à la reproduction animale (Hist. gén. sc., t. 3, vol. 2, 1964, p. 109).
B. − Action par laquelle on produit une copie, une représentation de quelque chose.
1. Le fait de produire une représentation plus ou moins fidèle du réel, d'une réalité. Reproduction du réel. [Renoir] a le sens inné d'une notion naturelle, niée par l'académisme, celle du but même de la peinture, qui n'est pas la reproduction, mais l'interprétation des détails (Mauclair, Maîtres impressionn., 1923, p. 109):
2. Chez Molière, plus que chez aucun auteur dramatique en France, le théâtre, si profondément vrai, n'est pas du tout, quant aux détails, une copie analysée, ni une imitation littéralement vraisemblable d'alentour; c'est une reproduction originale, une création, un monde. Sainte-Beuve, Port-Royal, t. 3, 1848, p. 226.
2.
a) [En parlant le plus souvent d'une œuvre d'art] Le fait d'exécuter une copie, une imitation de quelque chose, à l'aide d'une technique, dans un format, une matière différents de l'original. Synon. duplication.Reproduction en petit, en grand, en couleur, en cire, en bois; reproduction en lithographie, en photographie, en fac-similé, en pyrogravure, en tapisserie. En 1900, la lithographie de reproduction est morte; le bois de reproduction garde encore quelque vie grâce au livre illustré; la taille-douce de reproduction se prolonge grâce à l'enseignement de l'École des Beaux-Arts (Dacier1944, p. 129).
P. méton. L'objet ainsi produit. Synon. copie, fac-similé, réplique.Reproduction en noir et en couleurs. Ses livres d'art étaient près de la fenêtre, dans une bibliothèque tournante. Je le revois, au cours d'une conversation, rejetant la couverture dont il enveloppait ses jambes, pour aller jusque-là choisir un de ces beaux ouvrages à reproductions (Martin du G., In memor., 1921, p. 574).Elle habitait, dans un hôtel de la rue Saint-Sulpice, une petite chambre très bleue; elle avait accroché aux murs des reproductions de Cézanne, de Renoir, du Gréco, et les dessins d'un ami espagnol qui voulait peindre (Beauvoir, Mém. j. fille, 1958, p. 284).
b) Mod. Le fait de produire des copies d'un original à l'aide d'une technique, d'un procédé particulier. Synon. duplication.Reproduction par photocopie, par reprographie, par moulage; reproduction sur microfilm, sur bande vidéo; reproduction de clé, de document; système, technique de reproduction. D'ailleurs les procédés de reproduction se perfectionnant de jour en jour, les formes les plus courantes de l'épreuve photographique sont actuellement l'héliogravure, l'offset ou le simili (Prinet, Phot., 1945, p. 49).Le mot « microfilm » qui fait partie du vocabulaire international, est né de l'emploi des films de cinéma de 35 puis de 16 mm pour la reproduction à échelle réduite sur une pellicule négative de documents de toute espèce (L'Hist. et ses méth., 1961, p. 783).
En partic. Le fait de restituer un son direct ou enregistré par un procédé technique permettant soit une écoute directe soit une écoute différée. Reproduction par haut-parleur, par bande magnétique, sur disque. En effet, on demande seulement au téléphone une reproduction intelligible de la parole (Arts et litt., 1935, p. 40-4):
3. Une double révolution a permis de franchir le dernier pas: la « longue durée » offrant la possibilité d'une écoute suivie et les progrès de la « haute fidélité » − avec la stéréophonie − qui, dans des conditions idéales, permettent la reproduction exacte de l'écoute directe, ont, en dix ans, bouleversé les données de l'invention de Charles Cros. Samuel, Art mus. contemp., 1962, p. 631.
c) Le fait de recopier, de retranscrire, d'imprimer un écrit, un propos partiellement ou intégralement. Les rédacteurs sont chargés d'assurer la reproduction des séances publiques, conformément aux règles prescrites par l'Assemblée. Ils surveillent les copies, les envoient à l'imprimeur, corrigent les épreuves; ils prennent les mêmes soins pour les procès-verbaux des séances secrètes, quand l'Assemblée en ordonne l'impression (Règlement Ass. nat., 1849, p. 41).P. méton. Le texte ou l'écrit ainsi reproduit. Synon. double, duplicata.Je vous envoie, avec une bonne poignée de main, la reproduction du paragraphe de Théophile Gautier qui vous est consacré (Mallarmé, Corresp., 1868, p. 274).
d) DR. Copie et diffusion d'une œuvre littéraire, artistique que l'auteur ou le propriétaire de cette œuvre a le droit de permettre ou de refuser. Synon. édition.J'aurai même grand soin, dût-il m'en coûter cher, de mettre à la première page de mes livres que la reproduction en est permise, afin qu'on voie que je ne suis pas de la Société des gens de lettres, car j'en renie le titre d'avance (Flaub., Corresp., 1854, p. 17).[Les producteurs de disques] revendiquent deux sortes de droits: le droit d'autoriser et d'interdire la reproduction des disques (Disques Fr., 1963, p. 12).
Droits de reproduction. Somme d'argent perçue par le propriétaire ou l'auteur d'une œuvre pour chaque copie de celle-ci. Synon. copyright.Enfin, ayant une caisse de crédit littéraire, elle [la Société des gens de lettres] consentira à ses membres des avances sur les produits futurs de leurs travaux intellectuels: traités d'édition, droits de reproduction à recouvrer; elle se substituera à eux dans la perception de leurs droits (Arts et litt., 1936, p. 84-4).
En partic. Production synthétique d'une matière, d'une substance naturelle. Citons parmi les synthèses les plus intéressantes: la reproduction du marbre en partant du calcaire (Hist. gén. sc., t. 3, vol. 1, 1961, p. 368).En un demi-siècle, l'endocrinologie est passée de l'empirisme le plus grossier à une précision quasi scientifique, qui va jusqu'à la connaissance chimique exacte et à la reproduction par synthèse des produits d'excrétion glandulaire (Bariéty, Coury, Hist. méd., 1963, p. 738).
C. − Répétition, recommencement d'un phénomène, d'un fait. Elle rend facile à comprendre la reproduction des accidents stratigraphiques du système du Rhin à une époque géologique moderne; mais elle ne dispense pas d'admettre l'existence, dans le sous-sol fondamental, de ces accidents de date ancienne (Élie de Beaumont, Stratigraphie, 1869, p. 323).Comme il s'agit d'une tâche qui n'a jamais figuré dans les expériences de dressage, il ne peut user du détour de la reproduction et dans ces conditions les expériences de dressage restent sans influence (Merleau-Ponty, Phénoménol. perception, 1945, p. 26).
En partic.
Répétition d'un élément, d'un motif dans une œuvre d'art. Le développement musical s'obtient surtout par l'imitation, c'est-à-dire par la reproduction d'une phrase ou d'un membre de phrase par une autre partie ou par d'autres parties que celle qui a énoncé cette phrase (Ratez, Harm., 1908, p. 120).
Le fait de reproduire expérimentalement un phénomène. D'autres types de reproductions expérimentales ont apporté d'importantes indications sur l'origine de certaines microstructures observées dans les minerais métalliques ou sur les conditions de formation de leurs minéraux constituants (Hist. gén. sc., t. 3, vol. 2, 1964, p. 493).
D. − SOCIOL., ÉCON. POL.
1. SOCIOL. Maintien des rapports sociaux, culturels, idéologiques par les appareils d'État, la pression sociale, les institutions. Il ne faudrait pas voir seulement un effet d'hysteresis lié à la durée structurale du cycle de reproduction pédagogique dans la tendance de tout corps professoral à retransmettre ce qu'il a acquis selon une pédagogie aussi semblable que possible à celle dont il est le produit (P. Bourdieu, J.-Cl. Passeron, La Reproduction, Paris, éd. de Minuit, 1970, p. 76).La reproduction culturelle est la reconstitution permanente des structures d'organisation de la société (classes ou couches sociales, famille, institution...) et des significations attachées à ces structures (Éduc.1979).
2. ÉCON. POL.
a) Vx. Remplacement, production nouvelle de ce qui a été consommé. La reproduction de chaque année offre une portion disponible, puisqu'elle n'est destinée à payer, ni le travail dont cette reproduction est le fruit, ni celui qui doit assurer une nouvelle reproduction égale ou plus abondante (Condorcet, Esq. tabl. hist., 1794, p. 153).
b) Mod. ,,Le concept marxiste de reproduction désigne la reconstitution permanente des conditions et des rapports de production, qui effectue tout procès social de production et qui fait du mode de production une structure sociale`` (Marxisme 1982); reconstitution du capital, toutes plus-values étant consommées ou avec le réinvestissement d'une partie des plus-values. La civilisation occidentale, par le jeu combiné de la découverte, des investissements et de la reproduction amplifiée du capital, est parvenue à un très haut degré de satisfaction des besoins matériels des hommes (Univers écon. et soc., 1960, p. 22-9).
REM.
Repro, subst. fém.,abrév. [Corresp. à supra B 2 b] ,,En langage publicitaire: un tirage photographique`` (Public. 1976).
Prononc. et Orth.: [ʀ əpʀ ɔdyksjɔ ̃]. Att. ds Ac. dep. 1762. Étymol. et Hist. 1. a) 1690 « action par laquelle les êtres vivants perpétuent leurs espèces » (Fur.); b) 1762 bot. « moyen naturel ou artificiel de multiplier les végétaux » (Ac.); c) 1769 zool. « action par laquelle de nouvelles parties succèdent à celles qui ont été arrachées » (Bonnet, Palingénésie, t. 1, p. 349); 2. a) 1754 « action de reconstruire, de recréer » reproduction des idées (Id., Psychologie, p. 46); b) 1758 « action de reproduire industriellement les valeurs consommées » (Quesnay, Tableau économique, p. 73 d'apr. Brunot t. 6, 1, p. 178); c) 1839 « action de publier de nouveau un ouvrage littéraire » (Balzac, Corresp., p. 692); d) 1839 « copie d'une œuvre d'art » (R. Töpffer, Réflexions et menus propos d'un peintre genevois, Livre LI, p. 165 ds Quem. DDL t. 28). Dér. de reproduire* d'apr. production*. Fréq. abs. littér.: 561. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 862, b) 500; xxes.: a) 735, b) 940. Bbg. Quem. DDL t. 14, 28.

Trésor de la Langue Française informatisé

REPRODUCTION, subst. fém.

A. −
1. BIOLOGIE
a) Action par laquelle les êtres vivants produisent des êtres semblables à eux-mêmes. Synon. génération, multiplication, procréation, propagation.Adam était immortel par la reproduction; il restera immortel par la reproduction. Seulement ayant goûté à la science, il connaîtra la mort, et c'est ainsi qu'il mourra (P. Leroux, Humanité, 1840, p. 528):
1. Nous inventerions bien quelque fusée interplanétaire dont nous céderions le brevet aux Américains, moyennant la livraison de deux ou trois millions de béliers. Trois millions, fichtre! En petit-fils de paysan, je trouvai que Bichat n'avait que des idées de puceau sur la capacité de reproduction de la race ovine. Abellio, Pacifiques, 1946, p. 26.
SYNT. Reproduction des animaux, des plantes, des virus, du gibier, des poissons; reproduction sexuelle, sexuée, asexuée, agame, virginale, ovipare, vivipare, alternante, annuelle, unisexuée, naturelle; reproduction virale, animale, végétale; reproduction par graine, par bourgeonnement, par gamète, par spore, par parthénogénèse; facteur, mécanisme, système, organe, cycle, instinct, faculté, mode, loi de reproduction; physiologie de la reproduction; reproduction eugénique.
DÉMOGR. Taux brut, net de reproduction. ,,En démographie on appelle taux de reproduction le nombre de naissance de filles, pour 1 000 femmes qui sont en âge de procréer. Le taux brut de reproduction donne la descendance moyenne d'une génération de femmes en l'absence de mortalité (dont tient compte le taux net)`` (Birou 1966).
b) P. ext. Fait d'assurer la perpétuation, la continuité de soi-même, d'une race, d'une espèce. Le devoir religieux qui lui est imposé [au Sultan] cette nuit-là [la première nuit de Baïram] répond autant que possible de la reproduction de la race (Nerval, Voy. Orient, t. 3, 1851, p. 262).Les êtres vivants ne préparent l'avenir que par habitude et la reproduction de l'espèce n'est souvent qu'une forme de l'imprévoyance, même chez les hommes (Ruyer, Esq. philos. struct., 1930, p. 341).
P. iron. Les Grecs n'avaient pas de foyers; ils possédaient au logis une machine à reproduction, niaise et lourde, qui était là pour leur donner des enfants; ils avaient au dehors des amantes, toutes blanches et toutes lumineuses, belles et savantes (Zola, Mes haines, 1866, p. 92).
c) Spécialement
AGRIC., ÉLEV. Production de plantes, d'animaux à des fins économiques, grâce à l'intervention de l'homme. Reproduction par bouturage, par sélection de souches, par greffe, par insémination. On pourrait comparer ces organisations végétales aux plantes qu'on multiplie par bouture et dont on ne fait point servir les fruits et les graines à la reproduction de la plante-mère (Pasteurds Travaux, 1881, p. 282).Ce mode de reproduction [la fécondation artificielle des vaches] tardivement adopté en France y connaît récemment des progrès rapides (Wolkowitsch, Élev., 1966, p. 81).
MICROBIOL. Multiplication par division, scissiparité d'une cellule, d'un organisme unicellulaire. La reproduction des organismes unicellulaires consiste en cela même, l'être vivant se divise en deux moitiés dont chacun est un individu complet (Bergson, Évol. créatr., 1907, p. 14).
2. PHYSIOL., vieilli. Reconstitution d'un membre, d'une partie du corps mutilée chez certains animaux. Synon. mod. régénération.Étudier la reproduction des pattes d'écrevisse ou de salamandre − il y a un germe à la base du membre sans doute (Cl. Bernard, Notes, 1860, p. 57).
3. P. anal. Génération, production d'éléments inanimés semblables. Reproduction des neutrons. Après avoir, dès 1949, montré la possibilité d'une solution, J. Von Neumann en proposait en 1952, deux modèles détaillés. Alors que le premier se rapproche des modes de reproduction des cristaux et sans doute des gènes, le second fait penser à la reproduction animale (Hist. gén. sc., t. 3, vol. 2, 1964, p. 109).
B. − Action par laquelle on produit une copie, une représentation de quelque chose.
1. Le fait de produire une représentation plus ou moins fidèle du réel, d'une réalité. Reproduction du réel. [Renoir] a le sens inné d'une notion naturelle, niée par l'académisme, celle du but même de la peinture, qui n'est pas la reproduction, mais l'interprétation des détails (Mauclair, Maîtres impressionn., 1923, p. 109):
2. Chez Molière, plus que chez aucun auteur dramatique en France, le théâtre, si profondément vrai, n'est pas du tout, quant aux détails, une copie analysée, ni une imitation littéralement vraisemblable d'alentour; c'est une reproduction originale, une création, un monde. Sainte-Beuve, Port-Royal, t. 3, 1848, p. 226.
2.
a) [En parlant le plus souvent d'une œuvre d'art] Le fait d'exécuter une copie, une imitation de quelque chose, à l'aide d'une technique, dans un format, une matière différents de l'original. Synon. duplication.Reproduction en petit, en grand, en couleur, en cire, en bois; reproduction en lithographie, en photographie, en fac-similé, en pyrogravure, en tapisserie. En 1900, la lithographie de reproduction est morte; le bois de reproduction garde encore quelque vie grâce au livre illustré; la taille-douce de reproduction se prolonge grâce à l'enseignement de l'École des Beaux-Arts (Dacier1944, p. 129).
P. méton. L'objet ainsi produit. Synon. copie, fac-similé, réplique.Reproduction en noir et en couleurs. Ses livres d'art étaient près de la fenêtre, dans une bibliothèque tournante. Je le revois, au cours d'une conversation, rejetant la couverture dont il enveloppait ses jambes, pour aller jusque-là choisir un de ces beaux ouvrages à reproductions (Martin du G., In memor., 1921, p. 574).Elle habitait, dans un hôtel de la rue Saint-Sulpice, une petite chambre très bleue; elle avait accroché aux murs des reproductions de Cézanne, de Renoir, du Gréco, et les dessins d'un ami espagnol qui voulait peindre (Beauvoir, Mém. j. fille, 1958, p. 284).
b) Mod. Le fait de produire des copies d'un original à l'aide d'une technique, d'un procédé particulier. Synon. duplication.Reproduction par photocopie, par reprographie, par moulage; reproduction sur microfilm, sur bande vidéo; reproduction de clé, de document; système, technique de reproduction. D'ailleurs les procédés de reproduction se perfectionnant de jour en jour, les formes les plus courantes de l'épreuve photographique sont actuellement l'héliogravure, l'offset ou le simili (Prinet, Phot., 1945, p. 49).Le mot « microfilm » qui fait partie du vocabulaire international, est né de l'emploi des films de cinéma de 35 puis de 16 mm pour la reproduction à échelle réduite sur une pellicule négative de documents de toute espèce (L'Hist. et ses méth., 1961, p. 783).
En partic. Le fait de restituer un son direct ou enregistré par un procédé technique permettant soit une écoute directe soit une écoute différée. Reproduction par haut-parleur, par bande magnétique, sur disque. En effet, on demande seulement au téléphone une reproduction intelligible de la parole (Arts et litt., 1935, p. 40-4):
3. Une double révolution a permis de franchir le dernier pas: la « longue durée » offrant la possibilité d'une écoute suivie et les progrès de la « haute fidélité » − avec la stéréophonie − qui, dans des conditions idéales, permettent la reproduction exacte de l'écoute directe, ont, en dix ans, bouleversé les données de l'invention de Charles Cros. Samuel, Art mus. contemp., 1962, p. 631.
c) Le fait de recopier, de retranscrire, d'imprimer un écrit, un propos partiellement ou intégralement. Les rédacteurs sont chargés d'assurer la reproduction des séances publiques, conformément aux règles prescrites par l'Assemblée. Ils surveillent les copies, les envoient à l'imprimeur, corrigent les épreuves; ils prennent les mêmes soins pour les procès-verbaux des séances secrètes, quand l'Assemblée en ordonne l'impression (Règlement Ass. nat., 1849, p. 41).P. méton. Le texte ou l'écrit ainsi reproduit. Synon. double, duplicata.Je vous envoie, avec une bonne poignée de main, la reproduction du paragraphe de Théophile Gautier qui vous est consacré (Mallarmé, Corresp., 1868, p. 274).
d) DR. Copie et diffusion d'une œuvre littéraire, artistique que l'auteur ou le propriétaire de cette œuvre a le droit de permettre ou de refuser. Synon. édition.J'aurai même grand soin, dût-il m'en coûter cher, de mettre à la première page de mes livres que la reproduction en est permise, afin qu'on voie que je ne suis pas de la Société des gens de lettres, car j'en renie le titre d'avance (Flaub., Corresp., 1854, p. 17).[Les producteurs de disques] revendiquent deux sortes de droits: le droit d'autoriser et d'interdire la reproduction des disques (Disques Fr., 1963, p. 12).
Droits de reproduction. Somme d'argent perçue par le propriétaire ou l'auteur d'une œuvre pour chaque copie de celle-ci. Synon. copyright.Enfin, ayant une caisse de crédit littéraire, elle [la Société des gens de lettres] consentira à ses membres des avances sur les produits futurs de leurs travaux intellectuels: traités d'édition, droits de reproduction à recouvrer; elle se substituera à eux dans la perception de leurs droits (Arts et litt., 1936, p. 84-4).
En partic. Production synthétique d'une matière, d'une substance naturelle. Citons parmi les synthèses les plus intéressantes: la reproduction du marbre en partant du calcaire (Hist. gén. sc., t. 3, vol. 1, 1961, p. 368).En un demi-siècle, l'endocrinologie est passée de l'empirisme le plus grossier à une précision quasi scientifique, qui va jusqu'à la connaissance chimique exacte et à la reproduction par synthèse des produits d'excrétion glandulaire (Bariéty, Coury, Hist. méd., 1963, p. 738).
C. − Répétition, recommencement d'un phénomène, d'un fait. Elle rend facile à comprendre la reproduction des accidents stratigraphiques du système du Rhin à une époque géologique moderne; mais elle ne dispense pas d'admettre l'existence, dans le sous-sol fondamental, de ces accidents de date ancienne (Élie de Beaumont, Stratigraphie, 1869, p. 323).Comme il s'agit d'une tâche qui n'a jamais figuré dans les expériences de dressage, il ne peut user du détour de la reproduction et dans ces conditions les expériences de dressage restent sans influence (Merleau-Ponty, Phénoménol. perception, 1945, p. 26).
En partic.
Répétition d'un élément, d'un motif dans une œuvre d'art. Le développement musical s'obtient surtout par l'imitation, c'est-à-dire par la reproduction d'une phrase ou d'un membre de phrase par une autre partie ou par d'autres parties que celle qui a énoncé cette phrase (Ratez, Harm., 1908, p. 120).
Le fait de reproduire expérimentalement un phénomène. D'autres types de reproductions expérimentales ont apporté d'importantes indications sur l'origine de certaines microstructures observées dans les minerais métalliques ou sur les conditions de formation de leurs minéraux constituants (Hist. gén. sc., t. 3, vol. 2, 1964, p. 493).
D. − SOCIOL., ÉCON. POL.
1. SOCIOL. Maintien des rapports sociaux, culturels, idéologiques par les appareils d'État, la pression sociale, les institutions. Il ne faudrait pas voir seulement un effet d'hysteresis lié à la durée structurale du cycle de reproduction pédagogique dans la tendance de tout corps professoral à retransmettre ce qu'il a acquis selon une pédagogie aussi semblable que possible à celle dont il est le produit (P. Bourdieu, J.-Cl. Passeron, La Reproduction, Paris, éd. de Minuit, 1970, p. 76).La reproduction culturelle est la reconstitution permanente des structures d'organisation de la société (classes ou couches sociales, famille, institution...) et des significations attachées à ces structures (Éduc.1979).
2. ÉCON. POL.
a) Vx. Remplacement, production nouvelle de ce qui a été consommé. La reproduction de chaque année offre une portion disponible, puisqu'elle n'est destinée à payer, ni le travail dont cette reproduction est le fruit, ni celui qui doit assurer une nouvelle reproduction égale ou plus abondante (Condorcet, Esq. tabl. hist., 1794, p. 153).
b) Mod. ,,Le concept marxiste de reproduction désigne la reconstitution permanente des conditions et des rapports de production, qui effectue tout procès social de production et qui fait du mode de production une structure sociale`` (Marxisme 1982); reconstitution du capital, toutes plus-values étant consommées ou avec le réinvestissement d'une partie des plus-values. La civilisation occidentale, par le jeu combiné de la découverte, des investissements et de la reproduction amplifiée du capital, est parvenue à un très haut degré de satisfaction des besoins matériels des hommes (Univers écon. et soc., 1960, p. 22-9).
REM.
Repro, subst. fém.,abrév. [Corresp. à supra B 2 b] ,,En langage publicitaire: un tirage photographique`` (Public. 1976).
Prononc. et Orth.: [ʀ əpʀ ɔdyksjɔ ̃]. Att. ds Ac. dep. 1762. Étymol. et Hist. 1. a) 1690 « action par laquelle les êtres vivants perpétuent leurs espèces » (Fur.); b) 1762 bot. « moyen naturel ou artificiel de multiplier les végétaux » (Ac.); c) 1769 zool. « action par laquelle de nouvelles parties succèdent à celles qui ont été arrachées » (Bonnet, Palingénésie, t. 1, p. 349); 2. a) 1754 « action de reconstruire, de recréer » reproduction des idées (Id., Psychologie, p. 46); b) 1758 « action de reproduire industriellement les valeurs consommées » (Quesnay, Tableau économique, p. 73 d'apr. Brunot t. 6, 1, p. 178); c) 1839 « action de publier de nouveau un ouvrage littéraire » (Balzac, Corresp., p. 692); d) 1839 « copie d'une œuvre d'art » (R. Töpffer, Réflexions et menus propos d'un peintre genevois, Livre LI, p. 165 ds Quem. DDL t. 28). Dér. de reproduire* d'apr. production*. Fréq. abs. littér.: 561. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 862, b) 500; xxes.: a) 735, b) 940. Bbg. Quem. DDL t. 14, 28.

Wiktionnaire

Nom commun

reproduction \ʁə.pʁɔ.dyk.sjɔ̃\ féminin

  1. Action par laquelle les êtres vivants perpétuent leurs espèces.
    • La reproduction des êtres.
    • Dans les pays septentrionaux, on ne peut pas compter sur la reproduction de cette espèce d’animal.
    • Il considérait la reproduction comme un vice de l’amour, la grossesse comme une maladie d’araignée. Il a écrit quelque part : les anges sont hermaphrodites et stériles. — (Charles Baudelaire, La Fanfarlo, 1847 ; Gallimard, 2012, collection Folio, pages 65-66.)
    • La principale fonction des phénomènes regroupés sous le terme de reproduction est d'assurer le renouvellement du troupeau par la production de veaux et de génisses. Ceux-ci, lorsqu'ils sont issus de parents améliorateurs selon certains critères choisis pour leur intérêt économique et/ou leur forte héritabilité, deviennent alors l'outil du progrès génétique. — (Meyer, C., Denis, J.-P. ed. sci., "Elevage de la vache laitière en zone tropicale", 314 p., page 129, 1999, Montpellier, Cirad, Collection Techniques)
  2. (Botanique) Ensemble des moyens naturels et artificiels qui servent à perpétuer les espèces des plantes, à multiplier les végétaux.
    • Reproduction naturelle.
    • Les organes de la reproduction.
    • Reproduction artificielle, forcée.
    • Les semences, les caïeux, les drageons, les boutures, la greffe sont autant de moyens de reproduction.
  3. (Biologie) Action par laquelle les cellules se multiplient.
    • Reproduction par bourgeonnement, par scissiparité, etc.
  4. (Zoologie) Génération de nouvelles parties qui, dans certains animaux, succèdent à celles qui ont été arrachées, mutilées.
    • La reproduction des pattes d’une écrevisse, de la queue d’un lézard.
  5. Action de publier de nouveau, en parlant d’ouvrages littéraires.
    • L’auteur a interdit la reproduction de son roman.
    • Payer un droit de reproduction.
    • Autoriser la reproduction d’un article, d’une nouvelle, d’une conférence.
  6. Copie, imitation, vulgarisation, en parlant des ouvrages artistiques.
    • La reproduction d’un tableau, d’une sculpture.
    • Dans cette publication, il y a de très belles reproductions d’œuvres d’art.
  7. (Spécialement) Copie d'un original par des techniques particulières.
    • Les premiers de ces écrans seront utilisés exclusivement pour des travaux industriels de reproduction, photomicrographie, travail au téléobjectif et photographie des nuages ; […]. — (Agenda Lumière 1930, Paris : Société Lumière & librairie Gauthier-Villars, p.354)
  8. (Cartographie) Réalisation en un ou plusieurs exemplaires, par un procédé quelconque, d’une image semblable à un modèle[1].
  9. (Cartographie) Résultat de l'opération précédente[1].

Nom commun

reproduction (singulier)

  1. Reproduction.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

REPRODUCTION. n. f.
Action par laquelle les êtres vivants perpétuent leurs espèces. La reproduction des êtres. Dans les pays septentrionaux, on ne peut pas compter sur la reproduction de cette espèce d'animal. En termes de Botanique, il se dit de Tous les moyens naturels et artificiels qui servent à perpétuer les espèces des plantes, à multiplier les végétaux. Reproduction naturelle. Les organes de la reproduction. Reproduction artificielle, forcée. Les semences, les aïeux, les drageons, les boutures, la greffe sont autant de moyens de reproduction. En termes de Biologie, il se dit de l'Action par laquelle les cellules se multiplient. Reproduction par bourgeonnement, par scissiparité, etc. En termes de Zoologie, il se dit des Nouvelles parties qui, dans certains animaux, succèdent à celles qui ont été arrachées, mutilées. La reproduction des pattes d'une écrevisse, de la queue d'un lézard.

REPRODUCTION, en parlant d'Ouvrages littéraires, signifie Action de les publier de nouveau. L'auteur a interdit la reproduction de son roman. Payer un droit de reproduction. Autoriser la reproduction d'un article, d'une nouvelle, d'une conférence. En parlant des Ouvrages artistiques, il signifie Copie, imitation, vulgarisation. La reproduction d'un tableau, d'une sculpture. Reproduction photographique. Dans cette publication, il y a de très belles reproductions d'œuvres d'art.

Littré (1872-1877)

REPRODUCTION (re-pro-du-ksion ; en vers, de cinq syllabes) s. f.
  • 1Action de reproduire. Il est dans l'ordre que la mort serve à la vie, que la reproduction naisse de la destruction, Buffon, Quadrup. t. II, p. 134. Empédocle avait le premier supposé la destruction et la reproduction alternatives du monde, Barthélemy, Anach. ch. 64. La nature se perpétue par des reproductions, elle se détruit par des jouissances, Mirabeau, Collection, t. V, p. 410.
  • 2Action par laquelle les corps organisés, animaux et végétaux, produisent des êtres semblables à eux, de quelque manière que cette action s'exerce. La reproduction des êtres. Les organes de la reproduction.

    Il se dit aussi, dans les végétaux, des moyens artificiels par lesquels on les multiplie. Les greffes, les boutures sont des moyens de reproduction.

  • 3Parties qui succèdent à celles qui ont été mutilées ou arrachées. Avant la découverte des insectes qui peuvent être multipliés de bouture, les physiciens connaissaient la reproduction des pattes des écrevisses, Bonnet, Observ. vers. La reproduction de la tête coupée aux limaçons, découverte par Spallanzani, fut niée en France par divers naturalistes qui ne surent pas l'observer, Sennebier, Ess. art d'observ. t. I, p. 318, dans POUGENS.
  • 4Action par laquelle on conserve, dans l'industrie, dans l'agriculture, la somme des valeurs, on reproduit ce qui a été consommé. Les cultivateurs… virent passer dans les mains de fermiers avides une portion de leurs récoltes, qui, reversée dans des champs fertiles, aurait augmenté graduellement la reproduction, Raynal, Hist. phil. XIII, 4.
  • 5Action de reproduire, de publier une seconde fois, par contrefaçon, ou autrement, un livre, une œuvre d'art. L'éditeur de cet ouvrage en a interdit la reproduction.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

REPRODUCTION, s. f. REPRODUIRE, v. act. (Gramm. & Hist. nat.) est l’action par laquelle une chose est produite de nouveau, ou pousse une seconde fois. Voyez Régénération.

Quand on coupe tout près du tronc les branches d’un chêne, d’un arbre à fruit, ou autres semblables, le tronc reproduit une infinité de jeunes pousses. Voyez Tige ou Pousse.

Par reproduction on entend ordinairement la restauration d’une chose qui existoit précédemment, & qui a été détruite depuis. Voyez Restauration.

La reproduction des membres des écrevisses de mer & d’eau douce est un des phénomenes des plus curieux dans l’histoire naturelle. Cette formation d’une nouvelle partie toute semblable à celle qui a été coupée, ne quadre point du tout avec le système moderne sur la génération, par lequel on suppose que l’animal est entierement formé dans l’œuf. Voyez Géneration & Œuf.

C’est cependant une vérité de sait attestée par les pêcheurs, & même par plusieurs savans qui s’en sont assurés par leurs propres yeux ; entre autres par MM. de Réaumur & Perrault, dont on connoît assez la capacité & l’exactitude dans ces matieres, pour s’en rapporter à eux.

Les jambes des écrevisses de mer ou d’eau douce ont chacune cinq articulations. Or, s’il arrive que quelqu’une de leurs jambes se rompent par quelque accident, comme en marchant, ou autrement, ce qui est fréquent, la fracture se trouve toujours à la suture prochaine de la quatrieme articulation ; & la partie qu’elles ont perdue se trouve reproduite quelque tems après ; c’est à-dire qu’il repousse un bout de jambe composé de quatre articulations, dont la premiere est fendue en deux par le bout, comme étoit la jambe qui est perdue ; en sorte que la perte se trouve entierement réparée.

Si on rompt à dessein la jambe d’une écrevisse à la cinquieme ou à la quatrieme articulation, la portion qui a été retranchée se trouve toujours au bout d’un tems remplacée par une autre. Mais il n’en arrive pas de même, si la fracture a été faite à la premiere, la seconde ou la troisieme articulation ; car alors il n’arrive guere que la reproduction se fasse, si les choses restent dans l’état où elles sont. Mais ce qui est fort étonnant, c’est qu’elles ne restent pas dans le même état ; car au bout de deux ou trois jours, si on visite les écrevisses à qui cette mutilation est arrivée, on leur trouvera de plus les autres articulations retranchées jusqu’à la quatrieme : & il y a apparence qu’elles se sont fait elles-mêmes cette opération, pour rendre la reproduction de leur jambe plus certaine.

La partie reproduite, non-seulement est configurée comme celle qui a été retranchée, mais elle est même au bout de quelque tems tout aussi grosse. C’est ce qui fait qu’on voit souvent des écrevisses qui ont deux jambes de différente grosseur, mais proportionnées dans toutes leurs parties. On peut juger à coup sûr que la plus petite est une jambe reproduite.

Si la partie reproduite est encore rompue, il se fait une seconde reproduction.

L’été qui est la seule saison de l’année où les écrevisses mangent, est le tems le plus favorable pour la reproduction de leurs membres. Elle se fait alors en quatre ou cinq semaines ; au-lieu que dans d’autres saisons, elle ne se fait qu’en huit ou neuf mois. Leurs petites jambes se reproduisent aussi, mais plus rarement & plus lentement que les grosses. Les cornes se reproduisent de même. V. mem. de l’acad royal. des Sc. an 1712, p. 295. & hist. de la même année, p. 45. & année 1718, p. 31. Voyez aussi Yeux d’ecrevisses.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « reproduction »

De reproduire et du suffixe -ation.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Re…, et production.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « reproduction »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
reproduction rœprɔdyksjɔ̃

Citations contenant le mot « reproduction »

  • La reproduction est le commencement de la mort. De James Joyce / Dedalus
  • L'oeuvre de l'homme dans la reproduction est courte. Celle de la femme dure neuf mois. De Alexis Carrel / L’Homme, cet inconnu
  • L'exercice de la bicyclette est une activité où toutes les fonctions naturelles, hormis celles de la reproduction, sont appelées à jouer un rôle. De Antoine Blondin
  • La photographie acquiert un peu de la dignité qui lui manque, quand elle cesse d'être une reproduction du réel et nous montre des choses qui n'existent plus. De Marcel Proust / A l’Ombre des jeunes filles en fleurs
  • La dualité des sexes caractérise les êtres vivants en général, tout comme la naissance, la croissance, le vieillissement et la mort. C’est le rôle des individus dans la génération (ou reproduction) qui fonde la distinction entre les deux sexes. De Sylviane Agacinski / Extrait de l'interview du Figaro du 10 janvier 2017
  • Pour rappel, le taux de reproduction est un des quatre indicateurs épidémiologiques - avec les taux de positivité, d’incidence et d’occupation de lits de réanimation - scrutés par les autorités sanitaires afin de déterminer si une région ou un département doit passer en zone orange ou verte. Il indique le nombre de personnes que contamine un individu infecté par le Covid-19. "S'il est supérieur à 1, cela veut dire que chaque porteur du virus va le transmettre à plus d'une personne et donc l'épidémie augmente”, expliquait le ministre des Solidarités et de la Santé Olivier Véran lors de la présentation de la deuxième phase du déconfinement. Lorsque le R est inférieur à 1, on peut alors considérer que l'épidémie régresse. Quand le facteur de reproduction franchit ce seuil, cela signifie que des clusters (foyers épidémiques) se sont formés, et qu’ils sont en cours d’investigation. Depuis le 9 mai, 531 clusters sont apparus en France, dont 499 en métropole et 32 dans les régions et départements d’outre-mer. 28 % d’entre eux sont en cours d’investigation, dont un tiers en criticité élevé. Capital.fr, Le taux de reproduction de l’épidémie en hausse générale, les régions les plus touchées - Capital.fr
  • Nous constatons une hausse globale du taux hebdomadaire d’incidence (le nombre de cas observé au cours de 7 jours pour 100 000 habitants). Quant au taux de reproduction, il est supérieur à 1 dans 10 régions. Au niveau national, il est supérieur à 1,3 et en augmentation constante depuis le 1er juillet. , Covid-19 : taux de reproduction, clusters... La circulation du virus s'accélère en France | Actu
  • Pour surveiller l’évolution de la situation et les signaux d’une reprise de l’épidémie, les autorités de santé ont recours à plusieurs indicateurs, dont l’activité épidémique et les tests virologiques positifs. Elles surveillent aussi la reproduction du virus. Le Telegramme, Reproduction du virus : la Bretagne passe du rouge au orange - Bretagne - Le Télégramme
  • L’un d’entre eux, le taux de reproduction du virus R, est particulièrement étudié car il donne des informations précieuses sur un aspect important de l’épidémie : la transmissibilité du virus. Salle de presse | Inserm, La hausse du taux de reproduction du virus annonciatrice d’une deuxième vague, vraiment ? | Salle de presse | Inserm
  • Le taux de reproduction du nouveau coronavirus (R effectif, R0) augmente en France, et dépasse le seuil d'alerte de 1 dans 10 régions. Comment est-il calculé ? Définition, courbe d'évolution et carte. , R0 et coronavirus : 10 régions en alerte, carte, calcul, évolution
  • Dans un communiqué diffusé mercredi soir, la Direction générale de la santé livre un nouvel avertissement. «En dehors du taux d’occupation des lits de réanimation qui baisse lentement, les indicateurs de suivi de la pandémie COVID-19 montrent une augmentation de la circulation virale. Nous constatons une hausse globale du taux hebdomadaire d’incidence (le nombre de cas observé au cours de 7 jours pour 100 000 habitants). Quant au R ou taux de reproduction, il est supérieur à 1 dans 10 régions; au niveau national, il est supérieur à 1,3, en augmentation constante depuis le 1er juillet», indique la DGS dans ce texte. , Infections de jeunes adultes, hausse du taux de reproduction... le point sur le coronavirus
  • La Bretagne reste la région la plus touchée avec un taux de reproduction effectif de 1,87. Ce qui est tout de même une légère amélioration par rapport à la semaine dernière où le taux affiché était de 2,62. Le covid-19 progresse en Occitanie qui passe d’un taux de 1 à un taux de 1,29 en une semaine. Le Grand Est voit lui aussi une progression de l’épidémie. Cette région où le covid-19 semblait ralentir avec un taux de 0,97 la semaine dernière affiche un chiffre de 1,72. Capital.fr, Le taux de reproduction de l’épidémie grimpe encore, la carte des régions les plus à risque - Capital.fr
  • Alors que le Grand Est est à nouveau dans le rouge concernant le taux de reproduction du virus covid-19, la Bourgogne-Franche-Comté passe de l'orange au vert. Explications. France 3 Bourgogne-Franche-Comté, Taux de reproduction du covid-19 : la Bourgogne-Franche-Comté passe en vert
  • "Cancérogène, mutagène et toxique pour la reproduction": une substance dangereuse trop souvent présente dans les algues alimentaires Nice-Matin, "Cancérogène, mutagène et toxique pour la reproduction": une substance dangereuse trop souvent présente dans les algues alimentaires - Nice-Matin

Images d'illustration du mot « reproduction »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « reproduction »

Langue Traduction
Anglais reproduction
Espagnol reproducción
Italien riproduzione
Allemand reproduktion
Chinois 再生产
Arabe التكاثر
Portugais reprodução
Russe воспроизведение
Japonais 再生
Basque ugalketa
Corse ripruduzzione
Source : Google Translate API

Synonymes de « reproduction »

Source : synonymes de reproduction sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « reproduction »

Partager