La langue française

Reconduction

Sommaire

  • Définitions du mot reconduction
  • Étymologie de « reconduction »
  • Phonétique de « reconduction »
  • Citations contenant le mot « reconduction »
  • Images d'illustration du mot « reconduction »
  • Traductions du mot « reconduction »
  • Synonymes de « reconduction »

Définitions du mot reconduction

Trésor de la Langue Française informatisé

RECONDUCTION, subst. fém.

[Corresp. à reconduire B]
A. − DR. CIVIL, ADMIN.
1. Renouvellement d'un contrat à l'expiration de la durée prévue initialement, soit que l'une des parties ne l'ait pas dénoncé (tacite reconduction), soit que cela fasse l'objet d'un acte écrit ou verbal (reconduction expresse). Tacite reconduction des baux. Les contrats sont souscrits pour une durée de cinq années, ils sont renouvelables par tacite reconduction (Encyclop. éduc., 1960, p. 93).
2. Confirmation ou renouvellement d'une disposition ou d'un acte juridique, administratif, législatif. Un sursis d'incorporation, renouvelable par tacite reconduction jusqu'à l'âge de 25 ans, peut être accordé aux jeunes gens qui en font la demande (J.O., Loi rel. recrut. arm., 1928, p. 3813).La reconduction effective de toutes les autres impositions existantes sera sous-entendue dans le libellé de l'article final (Lidderdale,Parlement fr., 1954, p. 230).
En partic. Action de reconduire un budget, des dépenses, des crédits. Reconduction d'une bourse, d'une subvention. Les premiers délais de mise au point de tranches régionales ont conduit (...) à débuter le Veplan (...) sur la base d'une reconduction amodiée des dotations budgétaires de l'année 1965 pour la première année 1966 d'exécution du Veplan (Belorgey,Gouvern. et admin. Fr., 1967, p. 337).
B. − P. ext. Action de renouveler, de refaire, de continuer une situation, ce qui a déjà été fait ou proposé. Synon. prorogation.Il n'y a que les fous et les puristes qui puissent rompre ainsi la reconduction du comme-si, et sommer leur prochain d'être absolument sincère (Jankél.,Je-ne-sais-quoi, 1957, p. 176).
Prononc. et Orth.: [ʀ əkɔ ̃dyskjɔ ̃]. Ac. 1718: re-; 1740-1878: ré- (id. ds Littré); Ac. 1935: re- (id. ds Rob. 1985, Lar. Lang. fr.). V. réviser. Étymol. et Hist. 1. a) 1582 reconduction verbale, tacite reconduction (L. Le Caron, Responces du droict françois, l. III, p. 50 et l. IV, p. 101); 1765 reconduction expresse (Encyclop.); b) 1954 p. ext. (Lidderdale, loc. cit.); 1958 reconduction du budget (Romeuf); 2. 1937 « prolongation, continuation » (Lancelot 1937, pp. 220-221 ds Quem. DDL t. 21: « reconduction » [de l'Exposition universelle]). Dér. sav. de reconduire* d'apr. conduction*. Cf. le lat. médiév. jur. reconductio (Du Cange, s.v. reconducere).

Wiktionnaire

Nom commun

reconduction \ʁə.kɔ̃.dyk.sjɔ̃\ féminin

  1. (Droit) Renouvellement d’un contrat.
    • Le mécanisme de la reconduction permet ainsi au pouvoir adjudicateur d’interrompre le marché, pour relancer une nouvelle procédure intégrant les enseignements de la première année. — (DAJ, Le prix dans les marchés publics. Guide et recommandations. La formation et la variation des prix dans les marchés publics. Éléments juridiques et modalités pratiques. Version 1. Mars 2013. page 20.)
    • Reconduction expresse, renouvellement d’un contrat, d’un bail par paroles expresses, verbalement ou par écrit.
  2. Action de reconduire.
    • Sauf que la CGT apporte peu de crédit à la réunion prévue mercredi. « Je ne sais même pas si elle va se tenir » précise Thierry Roy, secrétaire fédéral, au vu des reconductions de grève dans certaines régions. Mais si c’est le cas, « il faut qu’il y ait un minimum de contenu. Nous ne voulons pas assister à l’élaboration d’un simple calendrier » prévient-il. — (Enora Ollivier, Les syndicats attendent toujours des négociations pour cesser la grève, 20minutes.fr, 19 avril 2010)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

RECONDUCTION. n. f.
T. de Jurisprudence. Il ne s'emploie que dans ces expressions : Tacite reconduction, Renouvellement automatique d'un contrat, d'un bail s'il n'a pas été dénoncé en temps utile. Reconduction expresse. Renouvellement d'un contrat, d'un bail par paroles expresses, verbalement ou par écrit.

Étymologie de « reconduction »

 Dérivé de conduction avec le préfixe re-.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « reconduction »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
reconduction rœkɔ̃dyksjɔ̃

Citations contenant le mot « reconduction »

  • Le gouvernement a décidé aussi de reconduire « l’interdiction de la circulation routière, y compris des véhicules particuliers, de et vers » ces 29 régions, ont précisé les services du Premier ministre, annonçant également la reconduction dans ces préfectures de la suspension des transports urbains publics et privés durant les week-ends. , Coronavirus : L’Algérie prolonge de quinze jours son confinement partiel
  • C'est la semaine des prolongations du côté du club des Dragons de Rouen (Seine-Maritime) qui annonce la reconduction du défenseur Pierre Crinon pour une année supplémentaire. tendanceouest.com, Rouen. Hockey : le défenseur Pierre Crinon reconduit chez les Dragons

Images d'illustration du mot « reconduction »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « reconduction »

Langue Traduction
Anglais renewal
Espagnol renovación
Italien rinnovo
Allemand erneuerung
Chinois 续约
Arabe التجديد
Portugais renovação
Russe обновление
Japonais リニューアル
Basque berritzeko
Corse rinnuvamentu
Source : Google Translate API

Synonymes de « reconduction »

Source : synonymes de reconduction sur lebonsynonyme.fr
Partager