La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « renouveau »

Renouveau

Définitions de « renouveau »

Trésor de la Langue Française informatisé

RENOUVEAU, subst. masc.

A. −
1. Renaissance de la végétation, retour de la vie, en particulier au printemps. La poussée des feuilles tendres, la transparence des soirées chaudes, tout le renouveau odorant de la terre, simplement, l'amusait (Zola,Rêve, 1888, p. 57).Comme chez tous les oiseaux des bois, comme en presque toutes les bêtes le renouveau chantait dans les veines de Margot et fouettait son jeune sang (Pergaud,De Goupil, 1910, p. 241).
P. méton. Le printemps. On entrait en avril; mais, comme il arrive fréquemment dans ce bon pays du Barrois, le renouveau débutait mal. Un vent du nord-ouest chassait dans le ciel de gros nuages noirs (Theuriet,Mais. deux barbeaux, 1879, p. 21).Sous un beau soleil de renouveau, resplendit paisiblement la fraîcheur des herbes, et un parfum d'aubépine emplit l'air tiède (Loti,Reflets, 1899, p. 82).
2. [À propos d'une pers., d'une collectivité] Retour de vigueur, fait de retrouver son énergie physique ou morale. Synon. renaissance, renouvellement.Si vous [A. Dumas fils] vous sentez bas et affaibli, dites-vous que c'est peut-être un bien; car, dans les bonnes organisations, ce sont des crises qui présagent un renouveau superbe (Sand,Corresp., t. 4, 1860, p. 221):
1. ... comme elle s'était épanouie, depuis le début de l'été! En descendant les Champs-Élysées, elle s'étonna de ce renouveau qu'elle sentait en elle. Deux ans plus tôt, quand elle avait rompu avec André, elle avait cru que désormais, elle ne ferait plus que se survivre... Beauvoir,Mém. j. fille, 1958, p. 330.
3. Fait pour une chose d'exister, de se produire de nouveau ou de reprendre sa force initiale. Synon. regain, renouvellement, retour.Renouveau d'activité, d'appétit, d'énergie, de force, de jeunesse, de vigueur, de puissance, de faveur, de prestige. Grâce à l'alcool acheté au cabaret d'en bas, on trouvera l'oubli de cette séparation cruelle avec un renouveau de ses vingt ans (Loti,Mon frère Yves, 1883, p. 21).Les fougères jeunes ont des tons de vieilles tapisseries, et les prés mouillés d'automne un renouveau de verdure (Chardonne,Dest. sent., I, 1934, p. 147).
[Souvent à propos d'un affect] Renouveau d'amour, de contentement, de désir, d'espérance, de ferveur, de goût pour qqc., d'intérêt pour qqc., d'irritation, de passion, de plaisir. Leur liaison tournait à l'habitude, ils se reprenaient pour huit jours, ne pouvaient s'empêcher de se pincer et de s'embrasser derrière les portes (...). Cela allait de soi, naturellement, avec des renouveaux de désir très vifs (Zola,E. Rougon, 1876, p. 312).Quel renouveau de mon remords que cette admiration qu'il me témoignait pour mes façons de sentir! Je la méritais si peu (Bourget,Actes suivent, 1926, p. 34).
En partic.
Remise en usage, en honneur de ce qui a disparu, est tombé dans l'oubli. Ainsi « avec Napoléon Joseph II a triomphé en Belgique » (...) sa politique religieuse, après la rupture avec le pape, n'a été en somme pour les Belges qu'un « renouveau de joséphisme » (L. Febvre,H. Pirenne, [1920] ds Combats, 1953, p. 364).De même qu'on avait assisté à la fin du XIXesiècle, et notamment en Allemagne, à un « retour à Kant » (...) de même nous assistons aujourd'hui à un renouveau de l'influence de Hegel (Marrou,Connaiss. hist., 1954, p. 17).
Répétition, réplique d'un fait connu. La révolution du 4 septembre m'était apparue comme un renouveau du mouvement de 1792 (Bourget,Actes suivent, 1926, p. 10).
B. − Apport d'un caractère nouveau, original à quelque chose. Synon. renouvellement.L'état social (...) semble vouloir faire peau neuve, mais malheureusement, ce renouveau, pour parler la langue de Ronsard, n'agit pas encore sur les individus (Balzac, Œuvres div., t. 2, 1830, p. 43).V. deviner ex. 7:
2. Lu presque d'affilée Le Dîner en ville de Claude Mauriac et Le Planétarium de Nathalie Sarraute, si différents et qui illustrent tous deux (...) dirons-nous le renouveau du roman? On le dit trop. J'y découvre quant à moi, une continuité. (...) Je ne m'y trouve pas en pays inconnu. Mauriac,Nouv. Bloc-Notes, 1961, p. 207.
C. − Rare. Action de remplacer une chose par une autre de même nature. Synon. renouvellement.Elle songeait (...) à tout un renouveau de toilettes (A. Daudet,Rois en exil, 1879, p. 21).
Prononc. et Orth.: [ʀ ənuvo]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. Ca 1200 renouvel « réapparition, nouvelle manifestation (de) » (Gace Brulé, Chans., éd. H. P. Dyggve, XXVIII, 1, p. 283); 2. 1280 « regain, nouvelle vitalité » (Clef d'amour, 610 ds T.-L.); 3. ca 1480 absol. renouveau « printemps » (Mistere Viel Testament, 13326, éd. J. de Rothschild, t. 2, p. 187). Déverbal de renouveler*. Fréq. abs. littér.: 193.

Wiktionnaire

Nom commun - français

renouveau \ʁə.nu.vo\ masculin

  1. Retour du printemps ; début du printemps.
    • La nature se réveillait de son long sommeil […] L'effet de ce renouveau est peut-être plus sensible au milieu des contrées hyperboréennes qu’en tout autre point du globe. — (Jules Verne, Le Pays des fourrures, J. Hetzel et Cie, Paris, 1873)
    • En tout cinq générations, un arbre humain qui, à cinq printemps déjà, à cinq renouveaux de l’humanité, a poussé des tiges, sous le flot de sève de l’éternelle vie ! — (Émile Zola, Le Docteur Pascal, G. Charpentier, 1893, chapitre V)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

RENOUVEAU. n. m.
Retour du printemps; début du printemps. Le renouveau se fait sentir partout. Il faut attendre le renouveau pour voir si ces arbres auront repris.

Littré (1872-1877)

RENOUVEAU (re-nou-vô) s. m.
  • Terme encore usité, mais qui vieillit. La saison nouvelle, le printemps. L'on sent au renouveau Son esprit fécond en sornettes, Régnier, Épître III. Les oiseaux des bois et des plaines Chantent leurs amoureuses peines, Qui renaissent au renouveau, Racan, Berg. I, chœurs. Lorsque du renouveau l'haleine caressante Rafraîchit l'univers de jeunesse paré, Chénier M. J. la Promenade.

HISTORIQUE

XIIe s. Au renouviau de la douçor d'esté, Couci, XI.

XVe s. Quant vint au renouvel de la saison, le roy ordonna que le mareschal iroit au dict pays, Bouciq. I, 28.

XVIe s. La terre devient grosse, et le champ qui est plein, à ce doulx renouveau se descharge le sein, Du Bellay, J. IV, 77, recto.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « renouveau »

Re…, et nouveau ; Berry, le renouveau de la lune, la nouvelle lune.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(Vers 1200) → voir re- et nouveau
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « renouveau »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
renouveau rœnuvo
renouveaux rœnuvɔ

Citations contenant le mot « renouveau »

  • Le renouveau a toujours été d'abord un retour aux sources. De Romain Gary / La Danse de Gengis Cohn
  • Tuer le nomade c'est tuer la part de rêve où toute la société va puiser son besoin de renouveau. De Proverbe tzigane
  • La fiction nous permet de donner aux êtres meurtris une ultime chance de renouveau. Mais la vie, elle n'offre pas cette chance. De Josée Coulombe / Les Robes de sang
  • Il faut être jeune pour savoir vivre sans nostalgie. Plus tard, on se raccroche à toutes sortes de sentiments : des bons, des mauvais. A ce qui n'est pas très sain. Un renouveau. De Dominique Blondeau / Demain, c'est l'Orient
  • 18. Le renouveau de l’évangélisation requiert de nouvelles attentions et des propositions diversifiées, afin que la Parole de Dieu et la vie sacramentelle puissent rejoindre tout le monde, selon une manière qui soit cohérente avec l’état de vie de chacun. En effet, l’appartenance ecclésiale fait aujourd’hui de plus en plus abstraction des lieux de naissance et de croissance des membres, et s’oriente plutôt vers une communauté d’adoption (21), où les fidèles font, de fait, une expérience plus large du Peuple de Dieu, d’un corps qui s’articule selon de nombreux membres, où chacun opère pour le bien de tout l’organisme (cf. 1Co 12, 12-27). La Croix, IV. La mission, critère pour le renouveau
  • Affaibli par la dégradation du niveau de vie et sa gestion du Covid-19, celui-ci a beaucoup perdu en popularité. Face au président autoritaire, Svetlana Tikhanovskaïa, 37 ans, incarne donc un renouveau. Son objectif, si elle est élue, est avant tout de « libérer les prisonniers politiques » et d’organiser une nouvelle élection, libre et démocratique. La Croix, En Biélorussie, Svetlana Tikhanovskaïa incarne un désir de renouveau politique

Images d'illustration du mot « renouveau »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « renouveau »

Langue Traduction
Anglais renewal
Espagnol renovación
Italien rinnovo
Allemand erneuerung
Chinois 续约
Arabe التجديد
Portugais renovação
Russe обновление
Japonais リニューアル
Basque berritzeko
Corse rinnuvamentu
Source : Google Translate API

Synonymes de « renouveau »

Source : synonymes de renouveau sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « renouveau »

Renouveau

Retour au sommaire ➦

Partager