Récriminer : définition de récriminer


Récriminer : définition du Wiktionnaire

Verbe

récriminer \ʁe.kʁi.mi.ne\ intransitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Répondre à des accusations par d’autres accusations.
    • — D'où venez-vous encore, coureur de ruelles ! fit la jeune femme avec un léger accent de mécontentement.
      — Coureur de ruelles ! récrimina-t-il ; par les terres de Gascogne que je pourrais posséder, je ne suis pas un coureur de ruelles.
      — (Adolphe Huard, « Les premières armes d'une favorite », chap. 2, dans le Moniteur de la mode: journal du grand monde, n° 9 de mars 1872, Paris : chez Ad. Goubaud & fils, p. 104)
    • Il ne s’est défendu qu’en récriminant.
    • Récriminer contre son accusateur.
  2. Reprocher, trouver à redire, critiquer amèrement.
    • D'ailleurs, quand elle se fût désespérée, quand tous ses compagnons se seraient plaints, quand ils auraient récriminé, pouvaient-ils empêcher ce qui était ? — (Jules Verne, Le Pays des fourrures, J. Hetzel et Cie, Paris, 1873)
    • Angèle. — Eh bien ! ce portrait est là pour me dire : "Souviens-toi que tous les maris sont des parjures et des infidèles" ! Il n’y a pas à récriminer, c’est inhérent à la fonction. — (Georges Feydeau, Le Système Ribadier, 1892, acte I, scène 2)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Récriminer : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

RÉCRIMINER. v. intr.
Répondre à des accusations par d'autres accusations. Il n'a fait que récriminer. Il ne s'est défendu qu'en récriminant. Récriminer contre son accusateur. Il s'emploie encore au sens de Reprocher, trouver à redire, critiquer amèrement. Récriminer contre tout le monde, à propos de tout. Il ne cesse de récriminer.

Récriminer : définition du Littré (1872-1877)

RÉCRIMINER (ré-kri-mi-né) v. n.
  • Répondre à des accusations par d'autres accusations. Récriminer contre quelqu'un. Récriminer n'est pas se justifier ; mais celui qui, pour toute défense, ne sait que récriminer à faux, a bien l'air d'être seul coupable, Rousseau, Lett. à l'arch. de Par.

    Il se conjugue avec l'auxiliaire avoir.

HISTORIQUE

XVIe s. Il sembleroit que je vous voulsisse souspeconner… et recriminer de ne croire pas…, Montaigne, IV, 217.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Récriminer : définitions subjectives sur Dicopedia

Dicopedia est un dictionnaire participatif où n'importe qui peut partager sa propre définition des mots de la langue française. L'intérêt de cette initiative est de proposer des définitions subjectives et très diverses, selon l'expérience de chacun. Nous ajouterons dans cette section les définitions de « récriminer » les plus populaires.

✍️

Étymologie de « récriminer »

Étymologie de récriminer - Littré

Lat. re, et criminari, accuser, de crimen (voy. CRIME).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de récriminer - Wiktionnaire

(XVIe siècle) De ré- et de l’ancien français criminer (« accuser »), du latin criminari de même sens.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « récriminer »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
récriminer rekrɛ̃ɛ̃e play_arrow

Conjugaison du verbe « récriminer »

→ Voir les tables de conjugaisons du verbe récriminer

Citations contenant le mot « récriminer »

  • Un carnet à souches rêvait dans la poche-revolver d’un flic : pas réglo, la mer, et sous le nez même du Covid. Elle m’énerve, avec ses passe-droits littoraux, ses baigneurs à touche-touche, ses marmailles en sueur et toute sa clique des week-ends longue durée. Avec ses vieux aînés « dynamiques », maintenant, qui la ramènent et veulent outrepasser l’interdit à même la marée (Non mais le toupet des septuagénaires d’aujourd’hui !), avec ses amphibies ligués, ses riverains iodés qui font leur taratata nerveux sur l’air de Margaret « T » : rendez-nous la mer, nos pieds nus, nos voiliers, nos hameçons et nos palmes, rendez-nous l’horizon et fichez-nous la paix ! Ben voyons ! Elle a du bagou, la mer (comme le carnet du flic), mais, côté bagou, le pouvoir public envoie lourd, par mauvais temps… C’est quoi, ton problème, la mer ? On vous a confinés en bloc, l’horizon et toi ? Enfermés dehors ? Une main courante, peut-être ? On baisse d’un ton… Rappelez-vous Trafalgar, Les Cardinaux, Mers El-Kébir, les Hollandais, les Espagnols, les « frisés », toutes ces raclées, etc. Que des emmerdes, avec vous deux, l’horizon et toi. Le passé, ma grande, c’est le passif, le tarif, alors pas de cadeaux. Et en plus tu es sale, polluée, tu fonds, tu sens, et tu veux notre peau, toi aussi, pas vrai ? La mer, Paris n’a jamais pu la blairer, jamais su lui parler (Versailles oui, par deux fois). Paris n’a jamais compris que la mer faisait du pays un pays marin, un balcon sur le monde entier. Paris voit l’Ouest comme la zone à crêperies du quartier Montparnasse, pas comme la mer, pas comme le maître atout d’un peuple fier, réputé vieux jeu. Paris veut bien chérir la mer, oui, mais quand « on a gagné » (bis), quand « c’est nous que v’là » et qu’on peut babouiner à tout va dans les gradins. Ce n’est pas la mer qu’il chérit, c’est « cocorico » ! Terriens ou marins, vive nos vainqueurs ! Tabarly ? Cocorico ! Florence Arthaud ? Cocorico ! Louison Bobet ? Cocorico ! Moitessier ? Cocorico ! Yannick Noah ? Allez… cocorico ! Mis à part les coqs de mer - plus humbles que leurs fans -, on entend récriminer sur les ondes les chères mamans bénévoles du grand bleu - Isabelle Autissier, Carine Claireaux, Catherine Chabaud -, leur sempiternel crincrin : arrêtez les brosses à dents, les pailles coudées, les sacs, les sachets, les tétines, les hélices, les déchets, les atomes, etc. Comment voulez-vous que Paris aime la mer, après ça ? Mettez-vous à sa place une seconde ! Un geste suffirait d’ailleurs à la société pour tourner rond : se mettre à la place du prochain. La mer, on ne se met jamais à sa place… Aucun doute, c’est beau, c’est naïf, c’est grand, c’est n’importe quoi : mais l’avenir, c’est encore plus grand et c’est la place de la mer - la nôtre aussi. Et dire que tout ça ne fait qu’un. Le Telegramme, Miscellanées : Ne faire qu’un - Débats - Le Télégramme
  • « Zac est vraiment un garçon en or qui a confiance en lui et la tête sur les épaules. Il positive toujours, même dans la voie qu’il a choisie et qui est parfois compliquée. Il supporte sans récriminer le rythme : un entraînement par jour (deux le mardi), match le samedi et repos le dimanche. Tous ses amis le reconnaissent, il est et reste d’une gentillesse rare. » , Sport | Des Alpes du Sud à l’Olympique de Marseille : la belle trajectoire de Zacharie Iscaye
  • Ses excuses faites, Setién n’en oublie pas pour autant de récriminer les médias sur cette affaire. « C’est un peu gênant de voir que tout ceci devienne une information ayant pris une telle dimension. C’est honteux même. Il faudrait supprimer les caméras qui vous filment continuellement sur le banc de touche. Je n’ai pas à mettre ma main devant ma bouche pour parler. C’est lamentable de voir ce genre de choses se produire. Ce genre d’événement (les paroles tenues par Sarabia) arrive partout, à Séville, à Las Palmas, partout… Mais ça a pris une toute autre dimension dans un club comme le Barça. » Afrique Sports, FC Barcelone : dérapage de son adjoint Sarabia, Quique Setién réagit
  • Le cas des masques : beaucoup de gens se sont pris en charge eux-mêmes et ont confectionné leurs propres protections, masques ou visières, sans rechigner, sans récriminer. Bravo à eux je dis ! Et leurs masques étaient très originaux, très beaux. Et pas chers. AgoraVox, Nous ? Tous coupables. « Eux » ! Ben… Innocents - AgoraVox le média citoyen
  • Tout événement procède de causes, il n’y a donc lieu d’accuser aucune divinité ni de récriminer contre ce qui est et qui ne pourrait pas ne pas être. De Alexandra David-Néel

Images d'illustration du mot « récriminer »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « récriminer »

Langue Traduction
Corse lagnà
Basque kexatu
Japonais 文句を言う
Russe пожаловаться
Portugais reclamar
Arabe تذمر
Chinois 抱怨
Allemand beschweren
Italien lamentarsi
Espagnol quejar
Anglais complain
Source : Google Translate API

Synonymes de « récriminer »

Source : synonymes de récriminer sur lebonsynonyme.fr

Mots similaires