Rapiécer : définition de rapiécer


Rapiécer : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

RAPIÉCER, verbe trans.

A. − Réparer, raccommoder une étoffe, du linge, un vêtement ou toute autre surface élimée ou trouée en cousant ou en collant une ou plusieurs pièces. Elle rapiéçait son corset, vieux et usé, avec des morceaux de calicot (Hugo, Misér., t. 1, 1862, p. 231).Au sortir de l'église, ils passèrent devant l'échoppe du savetier (...). Le bonhomme rapiéçait des chaussures rustiques (A. France, Lys rouge, 1894, p. 179):
Les ciseaux sont propres aux hautes civilisations; l'Europe ne les connut qu'après le début de notre ère. Quant à l'idée, simple pourtant, de rapiécer un tissu, les Péruviens eux-mêmes ne la connurent pas, mais se contentèrent de repriser les trous. Lowie, Anthropol. cult., trad. par E. Métraux, 1936, p. 128.
Empl. abs. L'hiver, après le souper, vos femmes et vos filles cousent ou rapiècent au coin du feu (Pesquidoux, Livre raison, 1928, p. 242).
B. − P. anal. Boucher des trous, le plus souvent sommairement, par des moyens de fortune. Des cloisons en planches rapiéçant çà et là les murailles de granit (Hugo, Rhin, 1842, p. 248).Il regarda ces maisons de moyen âge s'écartant en haut pour voir un peu de ciel, les bâtisses rapiécées par trois ou quatre siècles et laissant, sous leur plâtre d'hier, repercer les saletés de leur vieillesse (Goncourt, Man. Salomon, 1867, p. 363).Il en faut [des cantonniers], n'est-ce pas vrai, pour rapiécer les routes de nos départements (Blanche, Modèles, 1928, p. 41).
C. − Au fig. Restaurer, rénover par des ajouts. La Pologne, qui jadis se trouva mangée tout entière, lorsque M. de Metternich rapiéça la Sainte-Alliance avec les lambeaux du système continental, et du manteau de César fit un habit d'Arlequin (Mussetds Le Temps, 1831, p. 16).J'écrirai (...) très simplement mes souvenirs, et s'ils sont en lambeaux par endroits, je n'aurai recours à aucune invention pour les rapiécer ou les joindre (Gide, Porte étr., 1909, p. 495).
REM. 1.
Rapiécé, -ée, part. passé en empl. adj.[Fréq. suivi d'un compl. prép. de indiquant la nature ou l'origine de la pièce] a) [Princ. en parlant d'une étoffe, d'une pièce d'habillement; corresp. à supra A] Auquel ou à laquelle on a mis une pièce ou des pièces. Coude, fond (de culotte) rapiécé; jean, manteau, pèlerine, robe, tablier rapiécé(e); bottes, semelles, souliers rapiécé(e)s; couverture, rideau rapiécé(e). Un store (...) aussi rapiécé que la voile d'un bateau de pêche (A. Daudet, Sapho, 1884, p. 326).Je pouvais pas aller relancer les patrons en costard limé, rapiécé, frangé, les manches raccourcies à mi-bras (Céline, Mort à crédit, 1936, p. 340).Les vieux retraités du chemin de fer promenant un chien, dans leur costume de travail en toile déteinte rapiécée de carrés bleus (Chardonne, Ciel, 1959, p. 48).b) P. anal. [Corresp. à supra B] Bateau, bâtiment, porte, toit (de chaume) rapiécé(e). Un grand lit napoléonien qui avait pu être beau en 1810, mais dont (...) les roulettes percluses, les pieds eux-mêmes lamentablement rapiécés et les éraflures sans nombre attestaient la décrépitude (Bloy, Femme pauvre, 1897, p. 17).Sur le pont s'avançait une carriole (...) assez semblable à celle qui nous avait emmenés à la foire (...) mais plus vétuste, plus disloquée, plus rapiécée (Arnoux, Zulma, 1960, p. 89).c) Au fig. [Corresp. à supra C] [Ch. Perrault] comprenait que les Modernes ont aussi leur poésie, leur source d'inspiration propre, qu'ils l'ont dans le christianisme plutôt que dans ces vieilles images rapiécées de Mars, de Bellone au front d'airain (Sainte-Beuve, Nouv. lundis, t. 1, 1861, p. 306).En partic. Formé de pièces disparates ou qui semble rapportées. Tout autour, une plaine immense, rapiécée de mille sortes de cultures, semée de beaux villages (Hugo, N.-D. Paris, 1832, p. 157).Je vois une campagne toute rapiécée, des forêts toutes noires, des rivières qui vont l'une vers l'autre (Claudel, Nuit Noël, 1915, II, p. 577).
2.
Rapiéceur, subst. masc.,rare. a) Celui qui répare les vêtements en posant des pièces. Les tas de loques, grouillants et multicolores, du rapiéceur (A. Humbert, Mon bagne, 1880, f o10).b) P. anal. Jamais il ne revenait sur une rupture, ni une cassure d'amitié, ni de volupté, « étant, affirmait-il, piètre rapiéceur de poteries rares » (L. Daudet, Sylla, 1922, p. 40).
3.
Rapiéçure, subst. fém.,rare. Pièce posée pour boucher un trou. Synon. rapiéçage.Une pauvre petite mallette garnie de clous, avec des rapiéçures et pesant plus que son contenu (A. Daudet, Trente ans Paris, 1888, p. 3).
Prononc. et Orth.: [ʀapjese], (il) rapièce [-pjεs]. Ac. 1694, 1718: -pie-; dep. 1740: -pié-. Conjug. V. abréger + cédille devant a et o: rapiéçant, rapiéçons. Étymol. et Hist. 1. a) 1389 « refaire en rassemblant les pièces éparses » (J. Froissart, Dit dou florin, 3, Dits et Débats, éd. A. Fourrier, p. 175); b) 1580 « composer, former (une œuvre) de diverses pièces » (Montaigne, Essais, II, XXXV, éd. P. Villey et V.-L. Saulnier, p. 749); 2. a) 1549 « raccommoder, réparer » (Est.); b) ca 1590 fig. « restaurer, rénover par des ajouts » (Montaigne, op. cit., I, XXVI, ibid., p. 148). Dér. de pièce*; préf. a-1* et re-*; dés. -er. Fréq. abs. littér.: 114.

Rapiécer : définition du Wiktionnaire

Verbe

rapiécer \Prononciation ?\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Mettre des pièces à du linge, à des habits, à des meubles.
    • Cette tenture était si usée qu’on a eu beaucoup de peine à la rapiécer.
    • Un vêtement rapiécé, tout rapiécé.
    • Il lui offrait des pistaches, des gâteaux au miel, des chemises de coton élimé et des pantalons dont Om Fouad devait rapiécer le fond et raccourcir les ourlets. — (Paula Jacques, Rachel-Rose et l'officier arabe, 2006)
  2. (Figuré) Créer ou réparer à partir de morceaux hétéroclites.
    • J’écrirai donc très simplement mes souvenirs, et s’ils sont en lambeaux par endroits, je n’aurai recours à aucune invention pour les rapiécer ou les joindre ; l’effort que j’apporterais à leur apprêt gênerait le dernier plaisir que j’espère trouver à les dire. — (André Gide, La porte étroite, 1909, Le Livre de Poche, page 5)
    • Prenons Notre-Dame de Paris ; elle a été rafistolée et retapée de fond en comble ; ses sculptures sont rapiécées quand elles ne sont pas toutes modernes. — (Joris-Karl Huysmans, La Cathédrale, Plon-Nourrit, 1915)
    • Gloire qu'on ne cesse de retaper, de restaurer, de rapiécer, pour oublier la situation lamentable et peu édifiante dans laquelle nous nous enfonçons aujourd' hui. — (Mohammed Talbi, Rêves brûlés, 2009)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Rapiécer : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

RAPIÉCER. v. tr.
Mettre des pièces à du linge, à des habits, à des meubles. Cette tenture était si usée qu'on a eu beaucoup de peine à la rapiécer. Un vêtement rapiécé, tout rapiécé.

Rapiécer : définition du Littré (1872-1877)

RAPIÉCER (ra-piè-sé. Le c prend une cédille devant a et o : rapiéçant, rapiécons ; la syllabe pié prend un accent grave quand la syllabe qui suit est muette : je rapièce ; excepté au futur et au conditionnel : je rapiécerai, je rapiécerais) v. a.
  • Mettre des pièces à. Rapiécer du linge.

    Fig. Car de ces pièces-là, si j'ai bonne fortune, Je compte au saint empire en recoudre plus d'une, Et, si quelques lambeaux m'en étaient arrachés, Rapiécer mes états d'îles et de duchés, Hugo, Hernani, I, 3.

SYNONYME

RAPIÉCER, RAPIÉCETER, RAPETASSER. Rapiécer c'est mettre des pièces, ou mettre une pièce, sans modification. Rapiéceter c'est mettre sans cesse de nouvelles pièces, ou mettre beaucoup de petites pièces, et marque dans ce verbe la réduplication ou un diminutif. Rapetasser c'est mettre grossièrement des pièces (ROUBAUD).

HISTORIQUE

XVe s. Pour bien savoir argent desfaire, Si bien qu'on ne le scet refaire, Rapiecier ne remettre ensamble, Froissart, Le dit dou florin.

XVIe s. De meschantes robbes rappiecées de drap de couleur, Amyot, Agés. 49. Les inventions anciennes, rappiecées par cy par là, Montaigne, I, 157. Que sont ce icy [les Essais] que crotesques et corps monstrueux, rappiecez de divers membres, sans certaine figure ? Montaigne, I, 205.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « rapiécer »

Étymologie de rapiécer - Littré

Re…, à, et pièce ; wallon, rapessi.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de rapiécer - Wiktionnaire

(Siècle à préciser) Dérivé de apiécer avec le préfixe re-.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « rapiécer »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
rapiécer rapiese play_arrow

Citations contenant le mot « rapiécer »

  • On s’ennuie d’aller chez vous pour vous aider à pitonner sur votre tablette numérique, pour faire rapiécer nos jeans troués, pour entendre vos savoureuses anecdotes de jeunesse.  Le Journal de Montréal, Je suis bi... générationnelle | Le Journal de Montréal
  • Pour rapiécer votre jean, il vous faut : Marie France, magazine féminin, Jean troué : comment le rapiécer ? 
  • Pour Alain Minc, un changement majeur de ligne politique serait trop hasardeux pour le chef de l’Etat, moins de deux ans avant la prochaine présidentielle et dans l'hypothèse d'une candidature. À ses yeux, la priorité est donc de "rapiécer le pays", ébranlé par une crise sanitaire inédite et qui devrait encore traverser de très fortes turbulences économiques. Le tout en "envoyant un ou deux signes qui préfigurent l’avenir, en particulier sur la décentralisation", poursuit celui qui a longtemps murmuré à l’oreille des présidents.  Europe 1, "Il reste à Emmanuel Macron le remaniement, c’est tout", estime Alain Minc
  • J’ai acheté un dé à coudre, du fil et une aiguille et j’ai l’intention de rapiécer, de montrer que l’on est capable de travailler ensemble. www.lechorepublicain.fr, Damien Stépho (PS), futur maire de Vernouillet : "Ma priorité c’est la ville, je n’ai pas les moyens de me disperser" - Dreux (28100)
  • Tous les partis tentent de profiter de la crise pour rapiécer le système communautaire mis à mal par le soulèvement populaire de l’automne 2019, et raffermir leur contrôle sur leur base politico-confessionnelle. Cela passe entre autres par des activités caritatives, des distributions de nourriture, etc. Le Hezbollah n’est pas une exception. Le Monde.fr, « Le désastre libanais est le résultat de décennies de mauvaise gestion, de corruption, menées par une élite oligarchique »
  • Je pourrais simplement vous dire de vous ruer sur cette saga tant elle est superbe. Mais je vais quand même argumenter. Comme à son habitude, Brittainy C. Cherry brise notre coeur jusqu’au dernier millimètre avant de le rapiécer morceau par morceau. “Landon & Shay” tome 2 nous mène au plus bas, pour nous faire remonter vers la surface. , Coup de coeur : "Landon & Shay" tome 2, de Brittainy C. Cherry -
  • Finalement, après huit ans à cacher ma détresse dans le cinquième sous-sol du déni, j’ai hurlé pour qu’on me vienne en aide. J’avais maintes fois essayé de me rapiécer le cœur toute seule, mais il y avait trop de morceaux à rabouter. , À mon bébé arrivé et parti trop tôt | TPL Moms
  • Pour la direction d’acteurs, Bertrand Tavernier a fait en sorte d’expliquer que les personnages ne sortaient pas du Musée Grévin. « Même si leurs habits étaient historiques, les personnes les saccageaient, à charge pour le personnel de les rapiécer. Ils avaient des mentalités de rock stars avec l’arrogance qui peut aller avec », indique-t-il dans ce film qui évite la reconstitution historique. www.leberry.fr, De beaux décors pour <i>La Princesse de Montpensier</i> à Noirlac et au palais Jacques-Cœur - Bourges (18000)
  • « Nous avons des différences de conception, nous avons des différences parfois de philosophie, de représentation du monde, dit-il, y compris au sein de la famille politique des libéraux, dont le Premier ministre néerlandais Mark Rutte est l'autre grande figure. Et donc il faut savoir rapiécer les choses, c'est cela qu'on a eu, avec Angela Merkel, le sentiment de faire. […] On apprend toujours des autres dans ces conflits, dans ces discussions, dans ces controverses. Mais on arrive à une solution. » Le Point, Sommet européen – Macron sur les frugaux : « Je n'ai aucun esprit chagrin » - Le Point
  • A quoi sert de rapiécer les pieds si la tête est ravagée. De Hawad / Les Marges

Images d'illustration du mot « rapiécer »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « rapiécer »

Langue Traduction
Corse patch up
Basque adabaki
Japonais 繕う
Russe заделывать
Portugais remendar
Arabe يصلح
Chinois 修补
Allemand füge zusammen
Italien rattoppare
Espagnol remendar
Anglais patch up
Source : Google Translate API

Synonymes de « rapiécer »

Source : synonymes de rapiécer sur lebonsynonyme.fr

Mots similaires