Abasourdissement : définition de abasourdissement

chevron_left
chevron_right

Abasourdissement : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

ABASOURDISSEMENT, subst. masc.

I.− Sens phys., rare. État d'une personne étourdie à l'extrême par un grand bruit (Cf. dict.).
II.− Fig. État psychologique voisin de la stupeur :
1. Aussi ce ne fut ni l'invasion de Napoléon en Italie, ni les principes français qui perdirent Venise; mais la conduite de son gouvernement et l'abasourdissement de ceux qui le composaient. E.-D. de Las Cases, Le Mémorial de Sainte-Hélène,t. 1, 1823, p. 690.
2. Pour se bien faire une idée du trouble profond que le tableau de Dante et Virgile dut jeter dans les esprits d'alors, de l'étonnement, de l'abasourdissement, de la colère, du hourra, des injures, de l'enthousiasme et des éclats de rire insolents qui entourèrent ce beau tableau, vrai signal d'une révolution, il faut se rappeler que dans l'atelier de M. Guérin, homme d'un grand mérite, mais despote et exclusif comme son maître David, il n'y avait qu'un petit nombre de parias qui se préoccupaient des vieux maîtres à l'écart et osaient timidement conspirer à l'ombre de Raphaël et de Michel-Ange. Ch. Baudelaire, Salon de1846, 1846, p. 112.
Rem. Dans l'ex. 2 abasourdissement indique, par rapport à étonnement, un progrès dans l'intensité; en effet, l'abasourdissement, à la différence de l'étonnement, porte atteinte à la sensibilité.
Prononc. : [abazurdismɑ ̃]. Enq. : /abazurdismã/.
ÉTYMOL. ET HIST. − Dér. de abasourdir* à l'aide du suff. nom. -ment2*. Comme abasourdissant et à la différence de abasourdir (cf. ces mots, étymol. et hist.), mot entré tardivement dans la lang. (xixes.) et n'ayant aucune accept. arg. Attesté pour la 1refois en 1823 au sens fig. (cf. ex. 1) et en 1835 ou peut-être en 1831 (cf. Journet-Petit) au sens phys., le mot subsiste dans les 2 sens. Cependant seuls les dict. du xxes., contrairement à ceux du xixes., distinguent les 2 sens (Pt Lar., Lar. encyclop., Lar. 3).
STAT. − Fréq. abs. litt. : 2.

Abasourdissement : définition du Wiktionnaire

Nom commun

abasourdissement \a.ba.zuʁ.dis.mɑ̃\ masculin

  1. (Rare) État d’une personne étourdie par un grand bruit.
  2. (Figuré) Stupeur.
    • […] l’embarquement, le départ, tout cela confondu dans le tangage et l’abasourdissement des premiers jours de mer. — (Alphonse Daudet, Monologue à bord, dans Contes du lundi, 1873, Fasquelle, collection Le Livre de Poche, 1974, page 145.)
    • Alors, partagé entre l'abasourdissement et l'indignation, je commençai à dire quelques mots dans cette langue que je parle depuis l'enfance, et qui leur fut à peine plus familière que le latin. — (Michel Hochmann, Venise et Rome 1500-1600: deux écoles de peinture et leurs échanges, 2004)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « abasourdissement »

Étymologie de abasourdissement - Wiktionnaire

(1845) Mot formé du radical abasourdiss- de abasourdissant, participe présent de abasourdir, et du suffixe nominal -ment.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « abasourdissement »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
abasourdissement abazurdismɑ̃ play_arrow

Évolution historique de l’usage du mot « abasourdissement »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « abasourdissement »

  • Alors que plus des trois quarts des journaux avaient affiché leur soutien en faveur d’Hillary Clinton, l’heure est à l’abasourdissement et à l’introspection du côté des médias américains après l’élection surprise de Donald Trump à la tête de la première puissance mondiale. Que s’est-il passé ? Les Inrockuptibles, Sur 200 médias américains, 194 avaient soutenu Hillary Clinton
  • Ce film nous emmène directement dans l’horreur absolue de la Seconde guerre mondiale ; la première scène nous prend d’angoisse en nous plaçant au cœur du débarquement, au milieu des embarcations, aux côtés des visages angoissés des soldats. Cette partie du film est un véritable documentaire sur le débarquement, avec une violence ultra-réaliste. Lorsque le capitaine Miller est sonné par les bruits de bombes, on n’entend plus les cris et les tirs alentours mais seulement une sorte d’ultrason. On saisit très bien l’abasourdissement face à ce qu’il est en train de vivre. Jamais il n’a pu imaginer un carnage pareil et son cerveau n’arrive pas à interpréter la scène tellement elle paraît surréaliste. De plus, on remarque à de nombreuses reprises que les mains du capitaine ne cessent de trembler. Ses soldats s’en rendent d’ailleurs compte et comprennent que la figure d’autorité à laquelle ils se rattachent n’est en fait pas invincible ; il s’agit simplement d’un homme avec ses peurs, en tout point semblable à eux. Le tremblement de Miller ne représente pas seulement  la peur face au combat mais aussi le caractère mortel de la figure du chef. Cela renforce encore plus l’horreur, car le seul cadre auquel les soldats peuvent se rattacher n’est pas fiable à 100%. Artistikrezo, Retour sur "Il faut sauver le soldat Ryan" de Steven Spielberg - Artistikrezo
  • Mais au-delà de la simple « fake news », cette rumeur infondée qui cite expressément des magistrats intrigue. Pourquoi maintenant ? Pourquoi ces juges ? À qui profite la rumeur ? Qui tire les ficelles de cet abasourdissement dangereux et susceptible d’ébranler la justice, l’un des principaux piliers de la démocratie ? La rumeur étant « le plus vieux média du monde », comme le disait le journaliste Jean-François Revel, le danger reste malheureusement de l’ériger en vérité. afriqueactudaily, Tunisie: Fake News | Révocation de magistrats - A qui profite la rumeur ? - afriqueactudaily
  • Il est un autre endroit où la stupéfaction se fait abasourdissement, c’est celui des décisions récentes du parlement. Alors que nous ne savons pas – ou plutôt nous ne le savons que trop – où va s’abîmer l’économie, on décide tout aussi benoîtement, une augmentation du prix de l’essence, une taxe pour le CO2 et une augmentation des billets d’avions. L'1dex, LE PARLEMENT VEUT-IL RELEVER L'ECONOMIE ? - L'1dex

Traductions du mot « abasourdissement »

Langue Traduction
Anglais stupefaction
Source : Google Translate API

Synonymes de « abasourdissement »

Source : synonymes de abasourdissement sur lebonsynonyme.fr


mots du mois

Mots similaires