Racoler : définition de racoler


Racoler : définition du Wiktionnaire

Verbe

racoler \ʁa.kɔ.le\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Péjoratif) Attirer, solliciter, des individus parmi le public, dans le but d’en soutirer un avantage quelconque tel que de l’argent ou un service.
    • Racoler des partisans, des auditeurs.
  2. (En particulier) Aborder des clients potentiels, en parlant d’une prostituée, ou d’un prostitué.
    • Or nous avions fini, tout en conversant, par arriver faubourg du Temple, où des filles, à l’entrée du passage, racolaient. — (Francis Carco, Messieurs les vrais de vrai, Les Éditions de France, Paris, 1927)
    • Il arrive aussi, mais cet usage tend à disparaitre au début de la IIIe République, que les filles racolent en arpentant à tour de rôle le trottoir situé devant la maison. — (Alain Corbin, Les Filles de noce, 1978)
  3. (Par analogie) (Péjoratif) Faire du marketing outrancier.
    • Ça hurle dans les magasins de vêtements pour ados comme dans leur sang, jusque dans la rue, pour les racoler : les corps de cet âge-là brûlent de se vêtir pour se dévêtir avec d'autres, et prennent de l'avance en ne se vêtant qu'à demi. La mode a compris cela : voyez le pantalon à demi baissé du gars, le chandail bedaine de la fille. — (François Hébert, Dans le noir du poème: les aléas de la transcendance, Fides, 2007, page 105)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Racoler : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

RACOLER. v. tr.
Engager, soit de gré, soit par ruse, des hommes pour le service militaire. Il s'emploie aussi figurément et familièrement, et signifie Recruter. Racoler des partisans, des auditeurs.

Racoler : définition du Littré (1872-1877)

RACOLER (ra-ko-lé) v. a.
  • Engager soit de gré soit par astuce dans le service militaire. Autrefois, avant la conscription, on racolait les hommes qu'on jugeait propres au service.

    Fig. et familièrement. Il a racolé quelques partisans.

HISTORIQUE

XIIIe s. À tant ses amis la racole [reprend par le col], Et ele lui, si fait que fole, Fl. et Bl. 2551.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Racoler : définitions subjectives sur Dicopedia

Dicopedia est un dictionnaire participatif où n'importe qui peut partager sa propre définition des mots de la langue française. L'intérêt de cette initiative est de proposer des définitions subjectives et très diverses, selon l'expérience de chacun. Nous ajouterons dans cette section les définitions de « racoler » les plus populaires.

✍️

Étymologie de « racoler »

Étymologie de racoler - Littré

Re…, et accoler. Il faudrait, vu accoler, écrire raccoler, et non racoler.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de racoler - Wiktionnaire

Renforcement avec le préfixe re- d’accoler au sens de « prendre par le col ou le collet ».
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « racoler »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
racoler rakɔle play_arrow

Conjugaison du verbe « racoler »

→ Voir les tables de conjugaisons du verbe racoler

Citations contenant le mot « racoler »

  • La Diabla (le surnom qu’elle s’est choisi) boite désormais: elle n’arrive plus à détendre les muscles de sa jambe, qui ne cessent de se contracter depuis que les policiers l’ont contrôlée. Travailleuse du sexe (TDS) transgenre – elle revendique cette étiquette –, elle n’a plus eu de rapport sexuel tarifé depuis que l’interdiction de la prostitution est entrée en vigueur le 16 mars. Malgré ses difficultés financières, elle suit scrupuleusement les directives de l’Office fédéral de la santé publique (OFSP) autant pour se protéger que pour ne pas enfreindre la loi. Lorsque les policiers l’ont appréhendée, questionnée puis l’ont accusée de racoler, elle s’est sentie humiliée et rabaissée. Comme beaucoup d’autres TDS, elle n’a d’autre revenu que ceux que lui procurent le téléphone rose, le sexe virtuel via webcam et les aides de l’association Aspasie, mais elle craint de ne pouvoir tenir longtemps comme ça. Et comme si cela ne suffisait pas à sa détresse, les clients la poursuivent avec insistance et les policiers la menacent. Le Temps, Des prostituées agressées par leurs clients et poursuivies par les policiers - Le Temps
  • Avec le temps, on penserait que les hommes (et femmes) politiques ont appris la leçon : éviter d'envoyer via Twitter des photos de ses organes génitaux ou de racoler dans les toilettes d'un aéroport. Surtout à l'ère des réseaux sociaux, où ce genre de comportement est encore plus risqué. Eh bien non ! Cela ne semble pas les rendre plus prudents. Pour certains, la rédemption existe. Pour d'autres, ils resteront à jamais marqués par le scandale. Mais une chose est sûre, ils ont tous droit à leur quart d'heure médiatique.La maîtresse esclave de Thomas JeffersonOn lui doit le premier scandale sexuel de la présidence. En 1802, Thomas Jefferson est accusé par un de ses ennemis politiques d'avoir une liaison avec son esclave, Sally Hemings, et d'avoir eu un enfant d'elle. Tout aurait commencé en 1787, quand Sally Hemings, 14 ans, le rejoint à Paris où il est ambassadeur. Jefferson a 44 ans et vient de perdre sa femme, Martha. Le président ne s'est jamais exprimé sur le sujet, mais sa famille nie l'accusation. En 1998, un test ADN a confirmé qu'il y avait une forte probabilité que Jefferson soit le père d'au moins un des gosses de Sally Hemings, et sans doute des cinq autres. Mais tout cela reste une affaire de famille puisque Hemings était la demi-s?ur de Martha, donc la demi-belle-s?ur de Jefferson ! Le père de Martha, propriétaire de plantations, avait eu lui aussi une maîtresse esclave, qui a donné le jour à Sally. La jeune femme voulait... Boursorama, Les 11 plus gros scandales sexuels aux États-Unis - Boursorama
  • «Ce qui dérange les Qataris, c’est la position immuable de l’Algérie et de la Tunisie qui rejettent catégoriquement toute intervention étrangère en Libye, gênant ainsi les plans de la Turquie dans ce pays», a fait remarquer Riad Sidaoui qui a mis en avant l’hypocrisie du Qatar qui feint de dénoncer la normalisation de l’Arabie Saoudite et des Emirats arabes unis avec l’entité sioniste alors qu’il en est l’initiateur. «Les deux Hamad (Ben Khalifa Al-Thani et Ben Jassem, ndlr) ont pris langue avec de hauts responsables israéliens en secret mais la chaîne israélienne Channel 10 les a dévoilés au grand jour», a rappelé le politologue, selon lequel le Qatar, en fait, «éprouve une sorte de sentiment de jalousie et refuse que ses deux frères-ennemis du Golfe lui ravissent la place de premier pays à racoler Israël». Algérie Patriotique, Riad Sidaoui : «La chaîne Al-Jazeera m’a demandé d’attaquer l’armée algérienne» - Algérie Patriotique

Images d'illustration du mot « racoler »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « racoler »

Langue Traduction
Corse richiede
Basque eskatu
Japonais 懇願する
Russe solicit
Portugais solicitar
Arabe استجداء
Chinois 征求
Allemand erbitten
Italien sollecitare
Espagnol solicitar
Anglais solicit
Source : Google Translate API

Synonymes de « racoler »

Source : synonymes de racoler sur lebonsynonyme.fr

Mots similaires