La langue française

Rabaissement

Sommaire

  • Définitions du mot rabaissement
  • Étymologie de « rabaissement »
  • Phonétique de « rabaissement »
  • Citations contenant le mot « rabaissement »
  • Traductions du mot « rabaissement »
  • Synonymes de « rabaissement »
  • Antonymes de « rabaissement »

Définitions du mot rabaissement

Trésor de la Langue Française informatisé

RABAISSEMENT, subst. masc.

A. − [Corresp. à rabaisser I] Action de rabaisser. Synon. abaissement.Le rabaissement d'un plafond. Bien distinguer (...) toutes ces mesures et en faire apercevoir aux oreilles la distinction par un élèvement de voix au commencement et un rabaissement à la fin (Thieme, Hist. vers fr., 1916, p. 223).
AGRIC. ,,Action de rabaisser les arbres en coupant les branches supérieures`` (Forest. 1946).
B. − Au fig. [Corresp. à rabaisser II]
1. Action de réduire à une valeur moindre. Que d'orgueil, d'assimilation de soi-même aux plus grands, ou de rabaissement jusqu'à soi des plus grands (Gide, Journal, 1937, p. 1275).
2. Action de déprécier, de dénigrer. Synon. dénigrement, dépréciation, dévalorisation.Il est si doux de faire le pédagogue, de reprendre les autres, d'apprendre aux gens leur métier! La manie du rabaissement, qui est la lèpre morale de notre époque, a singulièrement favorisé ce penchant dans la gent écrivante (Flaub., Corresp., 1852, p. 413).[Notre siècle] a un goût décidé (...) pour renverser de grands noms (...). Parce qu'on a réussi dans quelques exemples notables à ce jeu d'élévation et de rabaissement, voilà qu'il prend à chacun les idées et les fantaisies les plus singulières (Sainte-Beuve, Nouv. lundis, t. 8, 1864, p. 389).Par son esprit critique, enclin à contredire, par ses rabaissements successifs, le jeune juif lui a démontré l'imperfection de tout ce qu'il aimait (Massis, Jugements, 1924, p. 133).
Prononc. et Orth.: [ʀabεsmɑ ̃]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. 1374 « action de rabaisser » (Jean Goulain, Trad. du Ration. de G. Durant, B. N. 437, f o171 r ods Gdf. Compl.); spéc. 1690 « diminution du prix » (Fur.); 2. xves. fig. « action de déprécier » (De Vita Christi, B. N. 181, f o48a ds Gdf. Compl.). Dér. de rabaisser*; suff. -ment1*. Fréq. abs. littér.: 10. Bbg. Vaganay (H.). Pour l'hist. du vocab. mod. Rom. Forsch. 1913, t. 32, p. 141.

Wiktionnaire

Nom commun

rabaissement \ʁa.bɛs.mɑ̃\ masculin

  1. (Rare) Action de rabaisser, de diminuer.
    • Le rabaissement d’une corniche trop haute.
    • Le rabaissement des monnaies.
    • Le rabaissement de la contribution foncière.


Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

RABAISSEMENT. n. m.
Action de rabaisser, de diminuer. Le rabaissement d'une corniche trop haute. Le rabaissement des monnaies. Le rabaissement de la contribution foncière. Il est peu usité.

Littré (1872-1877)

RABAISSEMENT (ra-bê-se-man) s. m.
  • 1Action de rabaisser. Le rabaissement d'une corniche trop haute.
  • 2Action de diminuer la valeur des monnaies, le montant des impôts. Le rabaissement des monnaies, des impôts.
  • 3 Fig. Action de rabaisser, de diminuer, de ravaler. Je vous conjure, mon cousin… de changer votre écriteau [légende au bas d'un portrait de Mme de Sévigné] ; et, si vous n'y voulez point mettre de bien, n'y mettez point de rabaissement, Sévigné, à Bussy, 4 déc. 1668. N'est-il pas plaisant que des têtes pensantes puissent imaginer que la paresse est un titre de grandeur, et l'action un rabaissement de notre nature ? Voltaire, Rem. Pens. Pascal, 24.

HISTORIQUE

XVIe s. On veit soudainement une grande mutation en luy, tant au rabaissement de la gravité et de la pompe et magnificence qu'il tenoit au paravant, qu'au retranchement de la superfluité de la despense, Amyot, Pomp. 26.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « rabaissement »

Mot composé de rabaisser et -ment.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Rabaisser.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « rabaissement »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
rabaissement rabɛsmɑ̃

Citations contenant le mot « rabaissement »

  • Il ressort de tous ces commentaires que ceux qui sont pro masque, écrivent de façon hargneuse, manient l'injonction et l'invective, le rabaissement de ceux qui ne sont pas de leur avis. ladepeche.fr, Coronavirus : à Toulouse, le port du masque ne plaît pas à tout le monde - ladepeche.fr
  • Tel un démon, il a évité ceux qui le recherchaient. Il a fui la justice des hommes. Comme un serpent maléfique, il a glissé entre les mains de la justice et du droit…mais Dieu, celui qui destine les oppresseurs et les orgueilleux au rabaissement et châtiment, en a décidé autrement. , Le démon est mort - Bamada.net

Traductions du mot « rabaissement »

Langue Traduction
Anglais lowering
Espagnol encapotado
Italien abbassamento
Allemand senkung
Chinois 降低
Arabe خفض
Portugais abaixando
Russe снижение
Japonais 低下
Basque jaistea
Corse abbassà
Source : Google Translate API

Synonymes de « rabaissement »

Source : synonymes de rabaissement sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « rabaissement »

Partager