La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « quartier »

Quartier

[kartje]
Ecouter

Définitions de « quartier »

Quartier - Nom commun

  • Fraction équivalant à un quart d'un ensemble ou d'une totalité.

    L'enquête […] eut lieu dans le plus grand secret […]. On ne connaît que le jugement qui ne se fit pas attendre. Tsykler et Sokovine furent condamnés à être mis en quartiers.
    — Prosper Mérimée, Histoire du règne de Pierre
  • (Sud-Ouest de la France) Localité secondaire, souvent isolée, au sein d'une commune, dépourvue de centre administratif ou religieux.

    Argelouse est réellement une extrémité de la terre ; un de ces lieux au-delà desquels il est impossible d'avancer, ce qu'on appelle ici un quartier : quelques métairies sans église, ni mairie, ni cimetière, disséminées autour d'un champ de seigle, à dix kilomètres du bourg de Saint-Clair, auquel les relie une seule route défoncée.
    — François Mauriac, Thérèse Desqueyroux
  • (Astronomie) L'une des quatre phases principales dans lesquelles se divise le cycle lunaire.

    Ah ! lorsque les filles s'intéressent aux marguerites, aux pleines lunes et aux quartiers, […], l'amour est proche, la chute n'est pas éloignée.
    — Jean Rogissart, Passantes d’Octobre
  • (Héraldique) Section d'un écu divisé en quatre ou symbole de lignée noble. (Vexillologie) Une portion égale à un quart d'un drapeau.

    L'accent indigné d'un vrai marquis dont on contesterait les quartiers.
    — Ponson du Terrail, Rocambole
  • (Désuet) Morceau d'un corps humain divisé par écartèlement, suite à une exécution capitale.

    Un nommé Jean de Pélepouïch, de Mimbaste, qui s'était rendu coupable d'un crime des plus graves, y était condamné à être tiré à quatre chevaux sur la place publique de Clermont. Pour, dit la sentence, un de ses quartiers être pendu à une potence, au pont d’Oro, limite de la Baronie; un second quartier du moulin d’Ibarthe, entre Mimbaste et Pouillon; un troisième à Poyartin; et un quatrième sur la lande entre Clermont et Pomarez. Je ne sais si la sentence reçut son exécution.
    — Eugène Dufourcet, « De Dax à Castel-Sarrazin »
  • (Exploitation forestière) Section transversale ou longitudinale du bois destinée au façonnage ou comme combustible.

    Les arbres, tiges et branches que l'on convertit en bois de feu sont découpés partie en bûches rondin ou quartier partie en rames destinées aux fagots.
  • (Urbanisme) Secteur distinct d'une agglomération caractérisé par une identité et une cohésion spécifiques.

    Le Quartier latin.
  • (Militaire) Emplacement ou construction destinée au logement des troupes.

    Aujourd'hui, quartier se dit d'un local occupé par des troupes à cheval ; le mot caserne est réservé pour le local occupé par des troupes à pied.
    — « quartier », dans Émile Littré
  • (Cordonnerie) Partie de la chaussure recouvrant le talon et support pour les attaches.

    Elle était chaussée de petits souliers de satin blanc, sans quartier, à talons très hauts.
    — Isabelle Eberhardt, Yasmina
  • (Suisse, Archaïsme) Quart d'une année; trimestre ou rémunération versée tous les trois mois.

    2 décembre. On paie à Messire Richard de Bernice, 5 fl. pour un terme de son salaire et pension [les termes étoient d'un quartier, ou de trois mois, ce qui fixe à 20 fl. les appointemens d'un jurisconsulte aux gages de la ville ; […].] <> Matériaux pour l'histoire de Genève recueillis par Jacques Augustin Galiffe
  • (Litt.) Clémence, indulgence accordée à un ennemi vaincu.

    La plupart des assiégés résistèrent jusqu’au dernier moment ; peu d’entre eux demandèrent quartier, nul ne l’obtint.
    — Walter Scott, Ivanhoé
  • Refus de toute concession envers l'ennemi, entraînant souvent sa destruction totale.

    Ne pas faire quartier, ne faire aucun prisonnier, massacrer tout le monde.

Expressions liées

  • Acquérir, gagner ses quartiers de noblesse
  • Avoir huit, seize quartiers de noblesse
  • Avoir quartier libre (ne pas être de service, pouvoir quitter le quartier.)
  • Balayer la cour du quartier
  • Bois de quartier (Bois à brûler fendu en quatre)
  • Chien de quartier
  • Cinquième quartier
    Tout ce qui ne fait pas partie de la carcasse constitue le cinquième quartier
  • Commerçant, médecin de quartier
  • Commissions de quartier
  • De quartier (qui n'est fréquenté que par les habitants d'une partie d'une ville.)
    Un jour, le maître de quartier
    — Stendhal, Napoléon
  • Donner, faire quartier
  • Faire quartier neuf (Se dit d'un cheval dont un des quartiers tombe et se trouve remplacé par un autre quartier qui croît)
  • Grand quartier général (lieu où sont installés un généralissime et son état-major p. méton., état-major d'un généralissime.)
  • Habiter le quartier
  • Le quartier de dedans le quartier de dehors
  • Les bas, les beaux quartiers
  • Les différents quartiers d'une ville
  • Les gens, les habitants du quartier
  • Maître de quartier
    Un jour, le maître de quartier
    — Stendhal, Napoléon
  • Mettre en quartiers (écarteler.)
  • Mettre ses troupes en quartiers d'hiver
  • Ne pas faire quartier, ne faire aucun quartier (ne faire aucun prisonnier, massacrer tout le monde.)
  • Ordres du grand quartier général
  • Ordres du quartier général
  • Pantoufle, savate sans quartier
  • Pas de quartier
    « Pas de quartier! » C'était le mot d'ordre des deux côtés. Partout
    — Erckmüller-Chatelain, Histoire d'un paysan
  • Passer dans le quartier
  • Payer par quartiers
  • Premier, dernier quartier (première, dernière des quatre phases de la lune, pendant lesquelles on voit la moitié de sa face.)
  • Quartier commerçant
  • Quartier d'orange
  • Quartier de cavalerie, de dragons
  • Quartier de fromage
  • Quartier de haute surveillance
  • Quartier de roche, de rocher
  • Quartier de réduction (Carton de forme carrée dont la surface est divisée par un grand nombre de petites lignes et d'arcs décrits du sommet de l'angle qui représente le centre d'un cercle, servant à établir la route d'un navire.)
  • Quartier de terre, de vigne
  • Quartier général (lieu où sont installés un général et son état-major p. méton., état-major d'un général.)
    Le quartier général
    — Romains, Hommes bonne volonté
  • Quartier latin
  • Quartier réservé/de plaisir, des femmes (partie d'une ville réservé à la prostitution.)
  • Quartier tournant (Les marches qui sont dans l'angle d'un escalier et qui tournent autour du noyau)
  • Quartiers d'hiver (campement, cantonnement d'une troupe pour l'hiver.)
    Napoléon avait l'intention de fixer ses quartiers d'hiver sur les bords de la Vistule
    — Sand, Histoire de ma vie
  • Quartiers de noblesse (degré d'ascendance noble.)
    Des salons où comptaient avant tout la fortune et les quartiers de noblesse
    — Beauvoir, Mémoires d'une jeune fille rangée
  • Sans quartier (sans pitié.)
    Et l'ire des bourreaux n'est pas même assouvie Par ces monceaux de morts égorgés sans quartier
    — Pommier, République
  • Se mettre en quatre quartiers
  • Toucher ses quartiers
  • Établir, prendre ses quartiers
  • Établir, prendre ses quartiers d'hiver
  • Être au premier, au dernier quartier
  • Être en quartiers d'hiver
  • Être la fable du quartier

Étymologie de « quartier »

Du bourguignon catei, provençal quartier, cartier, dérivé du latin quartarius (une certaine mesure), lui-même dérivé de quartus. Apparaît au XIII siècle comme dérivé de quart avec le suffixe -ier, ou directement du latin quartarius.

Usage du mot « quartier »

Évolution historique de l’usage du mot « quartier » depuis 1800

Fréquence d'apparition du mot « quartier » dans le journal Le Monde depuis 1945

Source : Gallicagram. Créé par Benjamin Azoulay et Benoît de Courson, Gallicagram représente graphiquement l’évolution au cours du temps de la fréquence d’apparition d’un ou plusieurs syntagmes dans les corpus numérisés de Gallica et de beaucoup d’autres bibliothèques.

Synonymes de « quartier »

Citations contenant le mot « quartier »

  • Concevez toujours une chose en la considérant dans un contexte plus large - une chaise dans une pièce, une pièce dans une maison, une maison dans un quartier, un quartier dans une ville.
    Eliel Saarinen
  • L’Étudiant noir, journal corporatif et de combat, avait pour objectif la fin de la tribalisation, du système clanique en vigueur au quartier Latin ! On cessait d’être étudiant martiniquais, guadeloupéen, guyanais, africain et malgache, pour n’être qu’un seul et même étudiant noir.
    Leon Gontran Damas — L’Etudiant noir
  • Je suis abasourdi par le nombre de personnes qui veulent connaître l’univers alors qu’il est déjà suffisamment difficile de se repérer dans le quartier chinois de New York.
    Woody Allen
  • Un quartier fait vendre l’autre.
    Proverbe français
  • Je n'aimerais guère vivre dans la Lune. Ca m'embêterait de changer de quartier, tous les neuf jours.
    Francis Blanche
  • Le petit écran a étendu les frontières du village et du quartier à la dimension du globe.
    Hervé Bourges — Les Dossiers de l’Audiovisuel
  • Chaque passion donne au monde une chance supplémentaire de briser les murailles d'indifférence derrière lesquelles l'humanité a pris ses quartiers d'hiver - une chance supplémentaire d'entrer enfin dans la ferveur.
    Christiane Singer
  • Pourquoi partir si l’on a envie de rester encore un peu, et pourquoi rester quand le besoin se fait sentir de changer de quartier ?
    Bernard Moitessier

Traductions du mot « quartier »

Langue Traduction
Anglais district
Espagnol distrito
Italien quartiere
Allemand kreis
Chinois
Arabe منطقة
Portugais distrito
Russe район
Japonais 地区
Basque auzoan
Corse distrittu
Source : Google Translate API


Sources et ressources complémentaires

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.