Filtrer : définition de filtrer


Filtrer : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

FILTRER, verbe.

I.− Emploi trans.
A.− [Le compl. d'obj. désigne un fluide ou des substances ou corps solides qu'il contient] Faire passer à travers un corps poreux ou un dispositif pour retenir des substances ou des corps solides.
1. [Le suj. désigne une pers.] Filtrer du vin. La mère Justamonde ranima le feu, fit bouillir ses tisanes, les filtra, les sucra (R. Bazin, Blé,1907, p. 124):
1. ... Balthazar (...) sépare d'abord au couteau les cellules à miel de celles à couvain, il filtre ensuite les premières à la main, les exprime dans un linge, au-dessus d'un récipient : il a son miel... Pesquidoux, Chez nous,1923, p. 47.
Emploi abs. Quand on met du vin avec du suc gastrique et qu'on filtre ensuite, le vin passe incolore (C. Bernard, Notes,1860, p. 158).V. adorner ex. 1.
2. [Le suj. désigne un obj., une matière qui constitue un filtre] Les organes qui filtrent les humeurs (Ac.1835, 1878).La vésicule biliaire chargée de filtrer les déchets alourdis et inertes de l'organisme (Artaud, Théâtre et double,1938, p. 25):
2. Par la multitude d'espaces capillaires, orifices filiformes qu'elle présente, par sa nature spongieuse [la couverture d'humus] filtre et retient l'eau des pluies... Pesquidoux, Livre raison,1928, p. 12.
Emploi abs. Le rein est bouché, mon vieux. Il ne filtre plus (Martin du G., Thib.,Mort père, 1929, p. 1270).
B.− P. anal.
1. [Le suj. désigne une pers.]
a) [Le compl. d'obj. désigne des ondes lumineuses, électriques ou électro-acoustiques] Les faire passer à travers un dispositif arrêtant certaines ondes. Il est bon de filtrer les oscillations en intercalant, entre les appareils étudiés et la source un circuit oscillant en résonance sur la période fondamentale (J. phys. et Radium,1920, p. 55).Aussi, obligé d'éclairer le laboratoire photographique avec des lumières provenant de sources blanches (...) filtre-t-on ces lumières (Plantefol, Bot. et biol. végét.,t. 1, 1931, p. 809).
b) Littér. Laisser passer à travers une chose qui fait obstacle.
[Le compl. d'obj. désigne le regard] Lydie était lasse (...) filtrant l'éclat de son regard gris bleu, gris de perle, entre ses cils abaissés (A. Daudet, Pte paroisse,1895, p. 18).
[Le compl. d'obj. désigne des paroles] Je vous convie à répéter la voix haute ce que vous venez de filtrer (Audiberti, Mal court,1947, II, p. 162):
3. Ferdinand filtre les mots entre les poils de sa moustache. Il murmure : − Joseph dira ce qu'il voudra : ce monsieur ne sait même pas dessiner. Quelle époque! Duhamel, Nuit St-Jean,1935, p. 173.
2. [Le suj. désigne une chose]
a) [Le suj. désigne une chose qui constitue un obstacle, un écran] Laisser passer faiblement.
[Le compl. d'obj. désigne une lumière, une source lumineuse] L'amandier, de ses feuilles maigres, filtre le soleil comme un crible et fait à peine ombre sur le sol (Arène, J. des Figues,1870, p. 13).Le fin brouillard rose filtre le soleil, un soleil dépoli qu'on peut admirer en face (Colette, La Vagabonde,1910, p. 42):
4. Le jour gris que, durant trois quarts d'heure, filtraient les vitres du hall, tombait sur elle comme les grains d'un sablier immense qui lui mesurait les minutes perdues pour le bonheur. France, Lys rouge,1894, p. 283.
[Le compl. d'obj. désigne des sons] Son drôle de rire que filtraient ses moustaches (Vialar, Bien aller,1952, pp. 57-58).La porte qui filtrait les sons devient sèche; à peine une buée de bruits de pas (Butor, Passage Milan,1954, p. 124).
b) Rare, littér. [Le suj. désigne une source lumineuse, le compl. d'obj. une lumière] Laisser émaner. À l'heure où l'homme repose (...) les vers luisants filtrent leur molle et humide lueur jaune (Jammes, Rom. du lièvre,Contes, 1903, p. 341).
C.− Au fig. Soumettre à un contrôle, à un tri pour ne laisser passer que certaines personnes ou certaines choses.
1. [Le compl. d'obj. désigne des pers.] Un cordon de soldats filtrait les diverses délégations qui voulaient arriver jusqu'au palais (Dub.):
5. Les évacués durent subir des examens médicaux humiliants, blessants. C'était normal. Il était arrivé du Nord tant de tuberculeux, de galeux, de syphilitiques même. Il fallait filtrer tout cela. Van der Meersch, Invas. 14,1935, p. 357.
2. [Le compl. d'obj. désigne une chose abstr.] De même dimension que Rabelais, il [Léonard de Vinci] filtre le laid et ne laisse passer que le beau (L. Daudet, Universaux,1935, p. 139):
6. Bourget a horreur du Discours sur la montagne, Beati Pauperes. Il n'accepte le christianisme que filtré par Rome, approprié à l'existence de la société. Barrès, Cahiers,t. 2, 1901-02, p. 261.
En partic.
[Le compl. d'obj. désigne des informations] Il est vrai (...) que votre oncle me filtre les nouvelles et m'aurait soigneusement caché ce qui eût pu diminuer ma quiétude (La Varende, Dern. fête,1953, p. 182):
7. Londres est la bourse mondiale des informations. Elles sont reçues et filtrées ici... L'essentiel, c'est que nos informations arrivent avant toutes les autres, et cependant qu'elles soient exactes. Morand, Londres,1933, p. 279.
Littér. [Le compl. d'obj. désigne un auteur considéré du point de vue de son œuvre] :
8. Lorsque Stendhal écrivait le Rouge et le Noir, (...) il interdisait à M. Beyle tout ce qui n'appartenait pas au meilleur de son intelligence et de sa sensibilité. Il le filtrait. Il le raturait. Malraux, Voix sil.,1951, p. 341.
II.− Emploi intrans.
A.− [Le suj. désigne un fluide ou les substances et corps solides qu'il contient] Passer à travers un corps poreux, un dispositif qui retient les corps solides. Cette lie de vin filtre bien lentement (Ac.1932).Il est (...) des cas indéniables où le virus filtre (Nicolle, Conseil dsNouveau Traité Méd.,fasc. 2, 1928, p. 527).
P. ext. [Le suj. désigne un fluide] Passer lentement à travers une matière perméable, un interstice. Eau qui filtre à travers le sable. MmeVernet a les yeux fermés, mais des larmes luisantes filtrent au bord des paupières (Renard, Écorn.,1892, p. 256).Elle arriva dans le vestibule du bas, s'orienta : le courant d'air qui filtrait par la porte mal jointe la guida (Daniel-Rops, Mort,1934, p. 2):
9. (...) l'eau qui filtre goutte à goutte Du rocher nu dans le bassin, Et qui résonne sous sa voûte En ridant l'azur de son sein... Lamart., Harm.,1830, p. 456.
B.− P. anal.
1. [Le suj. désigne des ondes] Passer faiblement par un/des interstice(s), un corps qui constitue un obstacle, un écran.
a) [Le suj. désigne une lumière, une source lumineuse] La journée s'avance. Un peu plus de lumière a filtré des brumes qui enveloppent la terre (Barbusse, Feu,1916, p. 32).Le pâle soleil d'hiver qui filtre à travers les stores de toile gommée (Morand, Londres,1933p. 66):
10. Une vague rougeur plus triste que la nuit Filtre à rais indécis par les plis des tentures À travers les vitraux où le couchant reluit... Verlaine, Poèmes saturn.,1866, p. 89.
b) [Le suj. désigne des sons] À travers les portières de tapisserie, filtre un murmure de voix. Tout à fait comme chez le dentiste (Duhamel, Journ. Salav.,1927, p. 162).Les voix (...) continuaient à filtrer à travers la porte, doucement intarissables, avec le calme traînant et insipide d'une discussion paysanne (Gracq, Syrtes,1951, p. 120).
P. métaph. Amitié, ta blanche parole est encore la seule chose qui filtre au fond de moi (Valéry, Corresp. [avec Gide], 1891, p. 127).
2. P. ext. [Le suj. désigne des soldats] Progresser difficilement par petits groupes. Synon. plus cour. s'infiltrer.Ce bataillon a filtré à travers le bois (Ac.1932).Il faut, coûte que coûte, essayer de regagner la tranchée qu'on a perdue (...) en y filtrant par une sape quelconque (Barbusse, Feu,1916p. 339):
11. À cette somme de soldats qu'on laisse filtrer vers l'arrière, on substitue (...) des réserves neuves qui ont caractère d'organisme. Ce sont elles qui bloquent l'ennemi. Saint-Exup., Pilote guerre,1942, p. 330.
C.− Au fig. [Le suj. désigne une chose abstr.] Devenir apparent, connu, malgré les obstacles. Ma bonté est quelque chose que je retiens et qui filtre quand même (Renard, Journal,1898, p. 465).Son visage, jusqu'alors impassible, laissait filtrer un accablement grandissant (Estaunié, Ascension M. Baslèvre,1919, p. 162):
12. ... la formule : « Les peuples sont des frères », a fait son chemin, (...) les doctrines d'indifférence de l'Internationale, au point de vue de la nationalité, ont filtré dans les masses. Goncourt, Journal,1871, p. 766.
En partic. [Le suj. désigne une nouvelle confidentielle] Un de ces sujets du jour qui ne manquent jamais de filtrer jusqu'au fond des sérails, même les plus hermétiquement clos (Loti, Désench.,1906, p. 136):
13. Alors, il paraît que tout serait réduit en cendres? Comment cela? Les journaux n'en ont pas encore parlé, ni la radio de Londres. Et tu dis qu'il y aurait 200 000 morts? Ça se saurait! − Les Allemands ne laissent rien filtrer de ces nouvelles, ... Cendrars, Bourlinguer,1948, p. 282.
Impers. Il filtre bien des bruits sur ce qui se passe à la Seigneurie (Gracq, Syrtes,1951p. 311).
REM. 1.
Filtrable, adj.Virus filtrable, synon. rare de virus filtrant (cf. Ce que la Fr. a apporté à la méd., 1946, p. 85).
2.
Filtrabilité, subst. fém.Fait, pour un virus, de pouvoir traverser les filtres les plus fins. La filtrabilité du virus vaccinal (...) fait provisoirement ranger ce virus dans la catégorie des virus filtrants (Teissier, Tanon dsNouv. Traité Méd.,fasc. 2, 1928, p. 356).
3.
Filtreur, adj.[En parlant d'un dispositif] Qui retient les corps solides contenus dans un liquide. [Dans le filtre Simoneton] (...) chaque plateau filtreur est formé d'un cadre en chêne et d'un panneau formé de cannelures (Brunet, Matér. vinic.,1925, p. 443).
Prononc. et Orth. : [filtʀe], (je) filtre [filtʀ ̥]. Ds Ac. 1718-1932. Étymol. et Hist. A. Verbe trans. 1. 1575 « faire passer (un liquide) à travers un filtre » (A. Paré, Œuvres complètes, éd. J.-F. Malgaigne, t. 3, p. 638b); 2. 1836 filtrer la lumière, les sons (Balzac, Lys, p. 99). B. Verbe intrans. 1. 1761 « s'écouler en passant à travers un milieu perméable » (J.-J. Rousseau, La Nouvelle Héloise, t. 3, p. 286); 2. 1838 en parlant de la lumière (Lamart., Chute, p. 899). Dér. de filtre*; dés. -er. Fréq. abs. littér. : 486. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 313, b) 761; xxes. : a) 911, b) 857.
DÉR.
Filtrat, subst. masc.Liquide ayant passé à travers un filtre. Un filtrat d'excréments provenant d'un convalescent de dysenterie bacillaire présente la propriété de dissoudre (...) les bacilles dysentériques (Cuénot, Rostand, Introd. génét.,1936, p. 115).Les leucémies de la souris (...) sont transmissibles et inoculables à partir de filtrats cellulaires (Bariéty, Coury, Hist. méd.,1963, p. 727). [filtʀa]. 1reattest. 1891 (Durand-Fardel, trad. : Salomonsen, Technique élémentaire de bactériologie, 15 ds Quem. DDL t. 15); de filtrer, suff. -at*.
BBG. − Gohin 1903, p. 358.

Filtrer : définition du Wiktionnaire

Verbe

filtrer \fil.tʁe\ transitif ou intransitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Passer par un filtre pour séparer un ou des éléments constituants.
    • Cette lentille oculaire filtre la couleur bleue.
    • Filtrer du petit-lait.
    • Pierre à filtrer.
    1. (Intransitif) Passer par un filtre, pénétrer à travers les pores, les interstices d’un corps quelconque.
      • Cette lie de vin filtre bien lentement.
      • L’eau filtre au travers des terres, au travers de la muraille.
    2. (Intransitif) Passer au travers d’une chose conçue comme obstacle, ralentissement, ou paroi infranchissable.
      • Des informations ont filtré.
      • Ce bataillon a filtré à travers le bois.
      • Pour l’instant rien n’a filtré sur les quantités de drogue qui ont pu être saisies par ses troupes, ni sur l’identité et le profil des gardés à vue. — (Christophe Gobin, Laurence Munier, Trafic de stups : dix-sept interpellations, Vosges Matin, 20 septembre 2017)
  2. (Figuré) Trier le bon du mauvais, arrêter le mauvais pour ne laisser passer que le bon, ou au contraire, retenir le bon en laissant partir le mauvais.
    • Le jus déféqué est filtré sur du noir animal en grains qui le débarrasse d'une grande partie de ses matières colorantes, […]. — (Edmond Nivoit, Notions élémentaires sur l’industrie dans le département des Ardennes, E. Jolly, Charleville, 1869, page 126)
    • Le service d’ordre filtre les invités.
    • Les chercheurs d’or filtrent l’eau des rivières pour retenir les pépites.
  3. (Automatique) Appliquer un filtre à un signal.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Filtrer : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

FILTRER. v. tr.
Passer un liquide par filtre. Filtrer du petit-lait. Pierre à filtrer. Eau filtrée. Il est également intransitif et alors il se dit soit d'un Liquide qui passe par un filtre, soit d'un Liquide qui pénètre à travers les pores, les interstices d'un corps quelconque. Cette lie de vin filtre bien lentement. L'eau filtre au travers des terres, au travers de la muraille. On dit aussi Ce bataillon a filtré à travers le bois. Fig., Cette nouvelle a filtré.

Filtrer : définition du Littré (1872-1877)

FILTRER (fil-tré) v. a.
  • 1Faire passer par le filtre. Filtrer une liqueur.
  • 2Dans l'ancienne physiologie, il se dit des organes qui séparent une humeur de la masse du sang. Cette odeur vient de deux follicules ou vésicules que ces animaux ont auprès de l'anus, et qui filtrent et contiennent une matière onctueuse dont l'odeur est très désagréable dans le putois, le furet, la belette, le blaireau, Buffon, Quadrup. t. II, p. 250. dans POUGENS.
  • 3 V. n. Passer à travers un filtre. Ce sirop filtre lentement.

    Par extension, passer, transsuder comme à travers un filtre. L'eau filtrait de tous côtés.

  • 4Se filtrer, v. réfl. Passer à travers un filtre. L'eau se filtre à travers le charbon.

    Passer comme à travers un filtre. Si ces eaux trouvent des terres sablonneuses, elles se filtrent au travers et se perdent, Fontenelle, Couplet. Il n'y a pas d'apparence que l'eau des fleuves et des rivières s'étendent loin en se filtrant à travers les terres, Buffon, Hist. nat. 2e disc. Œuvres, t. I, p. 176.

    Dans l'ancienne physiologie, subir une élaboration. La nourriture se filtre dans les chairs ; elle devient chair elle-même, Fénelon, Exist. I, 24. Cette opinion et cette volonté sont l'effet immédiat de la manière dont les esprits animaux se filtrent dans le cervelet et de là dans la moelle allongée, Voltaire, Oreilles, Chesterfield, ch. 7.

HISTORIQUE

XVIe s. Recipiens, materas, terrines à filtrer, Paré, t. III, p. 638.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Filtrer : définition du Encyclopédie, 1re édition (1751)

FILTRER, (Chimie & Pharm.) passer à-travers le filtre. Voyez Filtration.

Filtrer, (pierre à) Hist. nat. Econom. Ce sont des pierres dont le tissu est assez spongieux pour que l’eau puisse passer au-travers : les plus vantées sont celles qui viennent des îles Canaries ; on dit aussi qu’on en tire ou fond de la mer dans le golfe de Mexique, & quelques auteurs les ont regardées comme des concrétions tophacées ou des especes de champignons de mer, qui s’attachent à des rochers : on dit que les pierres de cette derniere espece sont tendres & molles au sortir de l’eau, mais qu’elles se durcissent après qu’elles ont été quelque tems exposées à l’air. Quoi qu’il en soit, on en compte de deux especes ; l’une est bleuâtre & comme de l’ardoise, l’autre est grise & ressemble à du grès grossier. Au reste il paroît que plusieurs pierres de différente nature, & sur-tout les grès, dont on fait les meules à repasser les couteaux, ont la propriété de donner passage à l’eau au-travers de leurs pores, & peuvent par ce moyen la dégager des saletés & ordures qu’elle peut avoir contractées. Quand on destine les pierres à filtrer à cet usage, on les taille pour leur donner la forme d’un mortier ou d’un vase proportionné à la quantité d’eau qui doit y être reçue ; à l’extérieur on leur donne la figure d’un œuf par son côté le plus pointu ; on laisse en haut des rebords, par lesquels le mortier peut être soûtenu au moyen d’une bâtisse de bois quarrée, sur laquelle on le place pour qu’il soit suspendu en l’air ; on met au-dessous un vaisseau de terre ; on verse l’eau de riviere ou de pluie qu’on veut filtrer dans le mortier ; elle passe au-travers de la pierre, & les gouttes d’eau qui se sont filtrées, viennent se réunir à la pointe de l’œuf, & tombent dans le vaisseau qu’on a placé au-dessous pour les recevoir. De cette maniere l’eau se trouve pure & dégagée des saletés dont elle étoit chargée avant que d’avoir été filtrée.

Les Japonois font, dit-on, un très-grand cas de ces sortes de pierres à filtrer, aussi s’en servent-ils très-fréquemment : ils croyent que c’est l’usage qu’ils en font, qui rend les incommodités de la pierre & de la gravelle si rares parmi eux. Quoi qu’il en soit, quelques personnes s’en servent aussi parmi nous, comme on fait des fontaines filtrantes ; mais il y a du choix dans les pierres que l’on achette pour cet effet, & si l’on n’en a pas fait l’essai, on court risque d’y être trompé ; d’ailleurs la filtration ne se fait que très-lentement. Il faut aussi avoir l’attention de faire nettoyer très-souvent ces pierres après qu’elles ont filtré, parce que sans cela il s’amasseroit des ordures & du limon dans leurs pores, qui empêcheroient à la fin l’eau de passer : on se sert pour cela d’une brosse, dont on frote fortement l’intérieur du vase ou mortier. Malgré ces précautions, il est rare qu’au bout d’un certain tems, les pores de ces pierres ne se bouchent, & pour lors elles prennent une odeur très-desagréable, qu’on ne peut guere leur ôter, & qu’elles communiquent à l’eau que l’on y laisse séjourner. (—)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « filtrer »

Étymologie de filtrer - Littré

Filtre 1.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de filtrer - Wiktionnaire

(XVIe siècle) Dénominal de filtre.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « filtrer »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
filtrer filtre play_arrow

Conjugaison du verbe « filtrer »

→ Voir les tables de conjugaisons du verbe filtrer

Évolution historique de l’usage du mot « filtrer »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « filtrer »

  • Thierry Gras, fondateur de l'association "Coiffeurs justes", est l'invité d'Europe 1 mardi. Il est à l'origine d'une initiative originale en faveur de la protection de la planète : le recyclage des cheveux des clients des coiffeurs pour filtrer les océans.  Europe 1, Filtrer les océans avec des cheveux : l'initiative originale de Thierry Gras, coiffeur dans le Var
  • Nous ne sommes pas sur cette terre pour filtrer des boissons et faire cuire des aliments, mais pour contribuer au perfectionnement de notre âme. De Sénèque
  • La mémoire ce n'est pas que la faculté d'enregistrer mais surtout de pouvoir filtrer. De Anonyme

Traductions du mot « filtrer »

Langue Traduction
Corse filtrà
Basque iragazkia
Japonais フィルタ
Russe фильтр
Portugais filtro
Arabe منقي
Chinois 过滤
Allemand filter
Italien filtro
Espagnol filtrar
Anglais filter
Source : Google Translate API

Synonymes de « filtrer »

Source : synonymes de filtrer sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « filtrer »



mots du mois

Mots similaires