Provocant : définition de provocant


Provocant : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

PROVOCANT, -ANTE, adj.

Qui provoque.
A.− [Corresp. à provoquer A 1]
1. [En parlant d'une pers.] Qui excite, qui pousse autrui à réagir par une attitude ou des propos outranciers. Des garçons en goguette (...) farauds et provocants (...) brocardent les filles (Arnoux, Zulma,1960, p. 62):
1. Ah! le théâtre où tout est vrai! nous dit Camus gentiment provocant, car il sait bien que tout y est faux, que les poignards y sont de carton (...) Oui, tout y est faux dans ce royaume du trompe-l'œil, sauf Phèdre, Desdémone ou Perdican, sauf ces créatures éternelles que le mensonge du théâtre fait surgir plus vivantes que les vivants. Mauriac, Nouv. Bloc-Notes,1961, p. 201.
2. [En parlant d'une caractéristique de la pers.]
a) [En parlant d'une attitude, d'un comportement ou de ce par quoi ils se manifestent] Qui a pour effet ou pour but de provoquer. Air, regard, ton provocant; parole provocante; manifestations provocantes; refrain provocant; fougue, franchise provocante; l'intransigeance provocante de la jeunesse; l'indépendance provocante d'un jugement; crudité, effronterie, insistance, insolence, ostentation provocante; luxe provocant; chapeau provocant; singularité provocante d'une toilette. Antoine avait une façon provocante de faire sonner la fin de ses phrases, qui fouetta la colère de M. Thibault, mais l'avertit qu'il y avait lieu d'être circonspect (Martin du G., Thib.,Pénitenc., 1922, p. 721).La censure simple (...) peut être appliquée, si l'Assemblée en décide ainsi, à un député (...) qui a adressé des remarques insultantes, provocantes ou menaçantes à un ou plusieurs de ses collègues (Lidderdale, Parlement fr.,1954, p. 165).V. agressif ex. 7, allusion ex. 13, délibération ex. 2, falloir ex. 6, formulation ex. de Camus :
2. De la minute où je rencontrai ces hommes [Stravinsky, Picasso] et que nous devînmes amis, je cherchai à faire concorder leurs écoles avec celle où Raymond Radiguet semblait enseigner le contraire. Mais, en vérité, il substituait à l'insulte provocante l'insulte méprisante et un calme dur à l'orage. Cocteau, Poés. crit. II,1960, p. 188.
b) [En parlant d'une qualité, d'un trait caractéristique de qqc. ou de qqn] Qui choque, qui dérange. Une courte phrase comme celle que Barrès notait dans ses Taches d'encre : « Il y a profit, même en art, à n'être pas un imbécile », avait alors l'allure provocante d'une découverte dont maints jeunes hommes se répétaient le salutaire enseignement (Massis, Jugements,1923, p. 147).Ce qui avait fait l'originalité provocante de la politique anticyclique de style keynésien, c'était bien en effet la volonté de conjurer le retour d'une dépression aussi grave que celle des années 1929-33 (ou 1931-35 en France) (Univers écon. et soc.,1960, p. 3412).
En partic. Qui choque par son caractère évident ou excessif. La courbe provocante d'un menton; un pittoresque provocant; bêtise, laideur provocante. La poitrine, de même que le corps, effrayait par sa maigreur; mais le pied, les mains d'une petitesse provocante, accusaient une puissance nerveuse supérieure, une organisation vivace (Balzac, Paysans,1844, p. 209).Ce que Félicie pardonnait le plus difficilement à sa maîtresse, ce n'était pas son bonheur, son provocant bonheur dont il fallait prendre son parti comme on s'accommode du mauvais temps en hiver, c'était sa condescendance apitoyée envers les humbles (Green, Malfaiteur,1955, p. 13).V. bonheur ex. 32 :
3. La rue de Buci maintenant... Qui faisait l'indignée Celle qui était en colère Mais dans le fond Heureuse et fière De ta beauté éblouissante De ta provocante jeunesse De ta merveilleuse pauvreté De ta merveilleuse liberté. Prévert, Paroles,1946, p. 248.
B.− [Corresp. à provoquer A 2 c] Synon. aguichant.
1. [Gén. en parlant d'une femme] Qui cherche à exciter le désir d'un(e) éventuel(le) partenaire. Sa taille pliante et ronde, sa poitrine d'une maturité savoureuse, les coins de ses lèvres finement ombrées, tout était en elle séduction, éveil de sensualité. Elle se tenait ainsi, provocante et souple (Moselly, Terres lorr.,1907, p. 215).Comme je lui parlais de Stépha il me dit avec blâme : « Elle m'a fait de l'œil! » Les femmes provocantes lui déplaisaient : elles sortaient de leur rôle de femme (Beauvoir, Mém. j. fille,1958, p. 322).
Être provocant(e) avec qqn.Joseph s'était juré à lui-même de ne rien dire avant le moment où il se croirait digne d'attention, et il eût fallu que Brulette fût provocante avec lui pour lui arracher un mot d'amourette (Sand, Maîtres sonneurs,1853, p. 169).
2. [P. méton., en parlant du corps, des vêtements ou, le plus souvent de l'attitude d'une femme] Qui traduit ou semble traduire une invite amoureuse ou sensuelle. Seins provocants; bouche, hanche provocante; geste, rire provocant; audace, candeur, coquetterie, impudeur, nudité, pose, posture provocante; mines, œillades provocantes. Dès le seuil, ses traits s'éclairèrent : le parfum d'Anne... Un parfum provocant, plus résineux que floral, stagnant et dense, qui pénétrait jusque dans la gorge; plus qu'un parfum : une nourriture aromatique − qu'il aimait (Martin du G., Thib.,Été 14, 1936, p. 199):
4. la langouste, la tête renversée en arrière, elle le regarde avec des yeux provocants : J'ai tellement besoin d'affection! clérambard, la voix rauque : Vous en aurez! Aymé, Cléramb.,1950, III, 2, p. 146.
C.− [Corresp. à provoquer C; gén. en parlant d'une chose] Rare. La circonstance provocante de qqc. C'est ici encore que l'on étudierait l'influence provocante de la rivalité professionnelle et interprofessionnelle, de l'insatisfaction et de la réadaptation professionnelle (Mounier, Traité caract.,1946, p. 94).
Rem. V. provoquant, -ante, synon., rem. 1 s.v. provoquer.
Prononc. et Orth. : [pʀ ɔvɔkɑ ̃], fém. [-ɑ ̃:t]. Att. ds Ac. dep. 1878. Étymol. et Hist. V. provoquer. Fréq. abs. littér. : 245. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 74, b) 261; xxes. : a) 452, b) 565. Bbg. Gohin 1903, p. 235.

Provocant : définition du Wiktionnaire

Adjectif

provocant \pʁɔ.vɔ.kɑ̃\

  1. Qui provoque.
    • La porte s’était ouverte et, en même temps que Cogolin disparaissait, une jeune fille au regard effronté, au sourire provocant, à la fraîche et radieuse beauté, entra ! — (Michel Zévaco, Le Capitan, 1906, Arthème Fayard, coll. « Le Livre populaire » no 31, 1907)
    • À l'approche des vagos, les travs déchaînés aux tenues provocantes se mettent à siffler, exhibent leur tarpéou carrément leur gourdin. Perso, ce spectacle me donne la nausée. — (Johann Zarca, Le Boss de Boulogne, Don Quichotte, 2014, chap.1)

Adjectif

provocant \Prononciation ?\ masculin et féminin identiques

  1. Provocant, provocateur.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Provocant : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

PROVOCANT, ANTE. adj.
Qui provoque. Regards provocants. Des sourires provocants. Des paroles provocantes.

Provocant : définition du Littré (1872-1877)

PROVOCANT (pro-vo-kan, kan-t') adj.
  • Qui excite, agace, irrite. Regards provocants. Œillades provocantes. De provocants sourires. Toujours amère et provocante ! Beaumarchais, Mar. de Fig. I, 4.

REMARQUE

Il faut l'écrire par c et non par qu, comme les adjectifs en ant dérivés des verbes en quer : confiscant, fabricant, suffocant, etc. PAUTEX. Provoquant est le participe.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « provocant »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
provocant prɔvɔkɑ̃ play_arrow

Citations contenant le mot « provocant »

  • La semaine dernière Novartis, suivant plusieurs grandes entreprises mondiales, a adopté cette mesure qui va être proposée aux employés pour toujours. Ainsi ceux-ci sur une base volontaire, pourront désormais travailler aussi depuis la maison. C’est une véritable révolution car cela aura des effets importants sur la qualité de vie des employés, sur la réorganisation du travail, sur le trafic urbain, sur les magasins et restaurants proches des sièges des grandes entreprises. Beaucoup d’espaces seront aussi ainsi économisés provocant inévitablement une crise immobilière car le «home office» va libérer une bonne partie de la demande! Les villes vont petit à petit se vider. Une nouvelle géographie économique se dessine sous nos yeux. Personne ne mesure encore son ampleur. , Avec le home office, une nouvelle géographie économique se dessine | Agefi.com
  • Son fils, Justin, a été élevé de façon spartiate, mais il n’a jamais eu à gagner sa vie. Comme son père, qui avait hérité de la fortune de son propre père. Du temps de mes études à l’Université de Montréal, je croisais parfois ce professeur de droit intellectuel, brillant et arrogant, qui roulait sur le campus en Mercedes sport. Cela faisait « classe » et c’était provocant. Mais le père de Justin se riait des nouveaux riches clinquants et ostentatoires. Il était alors de gauche, évidemment. Le Journal de Montréal, Trudeau, fils de Séraphin | Le Journal de Montréal
  • "Ce qui caractérise notre époque, écrit Robert Redeker dans son livre au titre provocant Bienheureuse vieillesse, c'est l'éclipse de la vieillesse, non comme âge ou état, comme réalité, mais comme présence dans la vie collective et dans l'imaginaire".  France Culture, Peut-on vieillir heureux ?
  • Jean-Marie Bigard candidat à la présidentielle de 2022 : il publie un message provocant, et nargue ouvertement Emmanuel Macron Public.fr, Jean-Marie Bigard candidat à la présidentielle de 2022 : il publie un message provocant, et nargue ouvertement Emmanuel Macron
  • Une même robe est provocante dix ans avant son époque, audacieuse un an avant, chic à son heure, démodée trois ans après, hideuse vingt ans plus tard et comique au bout de trente ans. De James Laver

Images d'illustration du mot « provocant »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « provocant »

Langue Traduction
Corse sfida
Basque erronka
Japonais 挑戦
Russe испытывающий
Portugais desafiador
Arabe يتحدى
Chinois 具有挑战性的
Allemand herausfordernd
Italien stimolante
Espagnol desafiante
Anglais challenging
Source : Google Translate API

Synonymes de « provocant »

Source : synonymes de provocant sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « provocant »



mots du mois

Mots similaires