Provenir : définition de provenir


Provenir : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

PROVENIR, verbe intrans.

[Avec un compl. prép. introd. par de] Venir de, avoir pour origine.
A.− [Le suj. désigne une chose]
1. [concr. ou perceptible par les sens]
a) [Le compl. prép. désigne un lieu] Produit provenant d'un pays, d'une région; lumière, odeur provenant d'un endroit. Des vins provenus des meilleurs coteaux du duché de Bourgogne (Villiers de L'I.-A., Contes cruels,1883, p. 261).L'abside avec ses anciennes stalles qui proviennent d'une autre abbaye (Huysmans, Oblat,t. 1, 1903, p. 37).Un vague bruit de vaisselle provenant des cuisines (Cocteau, Enfants,1929, p. 136).
b) [Le compl. prép. désigne une action, un processus] Synon. résulter.Argent, bien, fonds, recette provenant d'un héritage, d'une succession, d'une vente; gaz, produit provenant d'une combustion, d'une décomposition, d'une distillation, d'une oxydation. Derniers provenus de l'aliénation de l'immeuble (...) personnel (Code civil, 1804, art. 1434, p. 262).Des sables provenant des démolitions de la falaise (Barrès, Cahiers, t. 6, 1907, p. 170):
1. ... une collection complète du Mercure de France et autres imprimés provenant du pillage du Consulat par les Boxers en 1900. Cendrars, Bourlinguer,1948, p. 317.
c) [Le compl. prép. désigne une pers.] Ses grandes bottes solides (...) semblaient provenir d'un fournisseur de chaussures de cavalerie (Champfl., Souffr. profess. Delteil,1853, p. 75).Les meubles de cette chambre provenaient de ses parents (A. France, Vie fleur,1922, p. 457).Des lettres anonymes (...) provenaient le plus souvent d'anciens malades que leurs persécutions revenaient travailler à domicile (Céline, Voyage,1932, p. 574).
2. [abstr., une manifestation de l'esprit humain]
a) [Le compl. prép. désigne une chose abstr.] Synon. résulter de, être la conséquence de, être issu de.Erreur, difficulté provenant de plusieurs causes. Tu t'es mis à m'expliquer (...) que les mots français qui provenaient d'un verbe latin étaient formés, en général, du supin, et non pas de l'infinitif ou de l'indicatif (Duhamel, Combat ombres,1939, p. 53).Le dégoût de la rime provient avant toute chose de l'abus qui en a été fait dans un but de pure gymnastique (Aragon, Crève-cœur,1941, p. 73).
b) [Le compl. prép. désigne une pers.] Dans ses écrits, il lui est même arrivé [à Marx] d'introduire quantité de vieilleries provenant des utopistes (Sorel, Réflex. violence,1908, p. 266).Ces ingérences proviennent le plus souvent (...) d'hommes d'Église outrepassant leur pouvoir légitime (Maritain, Primauté spirit.,1927, p. 36).
[Le compl. prép. désigne un attribut de la pers.] Elle avait un certain charme mondain provenant d'un esprit alerte, gai, aimable et superficiel (Maupass., Contes et nouv.,t. 1, Porte, 1887, p. 1075).
B.− [Le suj. désigne une pers. ou un ensemble de pers.] Rare
1. [Le compl. prép. désigne un lieu] Quelques passants provenant de la rue Montorge (Stendhal, H. Brulard,t. 1, 1836, p. 365).Une division provenant d'Alsace, (...) deux divisions venant du camp retranché de Paris (Joffre, Mém.,t. 1, 1931, p. 313).
2. [Le compl. prép. désigne une union] Vieilli. Synon. être issu de, naître de.Enfants provenus d'un mariage. Recevoir les approches du mâle, nourrir l'enfant qui en est provenu (Laclos, Éduc. femmes,1803, p. 430).Cette femme devait être une esclave noire, ou du moins provenir d'un premier croisement de sang arabe et de sang nègre (Maupass., Contes et nouv.,t. 1, Allouma, 1889, p. 1313).
3. [Le compl. prép. désigne un ensemble de pers.] Synon. être issu de.Quelques unités provenant du groupe d'armées du Kronprinz (Foch, Mém.,t. 2, 1929, p. 97):
2. Ces conditions impliquent que le chef de l'État ne provienne pas d'un parti, qu'il soit désigné par le peuple... De Gaulle, Mém. guerre,1959, p. 240.
Rem. Le part. passé provenu, -ue est vieilli.
REM.
Provenant, -ante, adj.,vx. [Corresp. à supra A 1 b] Qui provient de. Tous les deniers provenants de la vente des meubles ont été employés à cela. Les sommes provenantes de la vente des différents effets s'élevaient à tant. Les biens provenants de la succession (Ac.1835, 1878).
Prononc. et Orth. : [pʀ ɔvni:ʀ], (il) provient [pʀ ɔvjε ̃]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. Ca 1210 « arriver, naître » (Herbert de Dammartin, Fouque de Candie, éd. O. Schultz-Gora, 131 et note : Lors s'en vait cil qui hardemenz engraigne, Que mauvestiez en son cors ne provaigne); 1284 « tirer son origine, venir de » part. prés., forme verbale, accordé avec le subst. qualifié (doc. Bibl. de Nantes ds Gdf. Compl. : Des terres porvenantes de par ma dame Alienor); 1292 id. non accordé (doc. Arch. Sarthe, ibid. : vigne porvenant des biens...); 2emoit. xves. provenir de (en parlant d'un revenu) (L. de La Tremoïlle, Arch. d'un serviteur de Louis XI, p. 67 ds Bartzsch, p. 108); 1670 part. passé subst. « profit, revenu » (César Franç. Oudin de Préfontaine, Assemblée des Filous, p. 147 ds Gdf.); 1671 spéc. prouvenu [...] (Jugem. d'Oléron, xliv, Us et coutumes de la mer, p. 121, Rouen, ibid.); 2. 1665 provenir de « procéder, être la conséquence de » (Molière, L'Étourdi, II, 5); cf. 1690 (Fur. : Toutes nos infirmitez proviennent du pêché). Empr. au lat. provenire, proprement « venir en avant »; « naître, éclore, croître », fig. « paraître, voir le jour ». Fréq. abs. littér. : 873. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 1 754, b) 992; xxes. : a) 904, b) 1 140.

Provenir : définition du Wiktionnaire

Verbe

provenir \pʁɔv.niʁ\ ou \pʁɔ.və.niʁ\ intransitif 3e groupe (voir la conjugaison)

  1. Procéder ; venir ; dériver ; résulter.
    • L’accablement particulier qui l’oppressait ne provenait pas tant d’une anxiété patriotique que de la faim ; évidemment, il se sentait très affamé. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 326 de l’éd. de 1921)
    • Nous ne parlons pas des trous, ni des taches, ni de la guenille qui provient de porter un vêtement jour et nuit et d'en arracher les pans, au petit matin, à la gueule des chiens de berger !… — (René Boylesve, La leçon d’amour dans un parc, Calmann-Lévy, 1920, collection Le Livre de Poche, page 167)
    • L’unité physionomique d’un paysage provient de ce que certaines plantes se répétant très fréquemment lui impriment une allure particulière. — (Henri Gaussen, Géographie des Plantes, Armand Colin, 1933, p.101)
    • Nous donnons ci-après l’analyse d’un échantillon de tourbe provenant des tourbières de Beulotte-Saint-Laurent : Matières volatiles : 64,5 % ; Charbon : 23,3 % ; Cendres : 12,2 % (d’après Thirria [124]). — (Gustave Malcuit, Contributions à l’étude phytosociologique des Vosges méridionales saônoises : les associations végétales de la vallée de la Lanterne, thèse de doctorat, Société d’édition du Nord, 1929, p. 113)
    • Mais le dérapage de l’Europe ne provient pas d'une dynamique propre à l’État, machine désincarnée. Les États ne deviennent fous que parce que les hommes qui les constituent, les dominent ou les construisent sont largement psychotiques. — (Emmanuel Todd, Le Fou et le Prolétaire, 1979, réédition revue et augmentée, Paris : Le Livre de Poche, 1980, page 108)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Provenir : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

PROVENIR. v. intr.
Procéder, venir, dériver, résulter. D'où croyez-vous que proviennent tant d'abus? Cela provient de ce qu'il n'y a pas de surveillance. De là sont provenus tous les désordres. Les enfants qui proviendront de ce mariage. Les biens qui proviennent de la succession.

Provenir : définition du Littré (1872-1877)

PROVENIR (pro-ve-nir) v. n.
  • Il se conjugue comme venir. Venir de, naître de. Les enfants qui proviendront de ce mariage. Il n'est chose aucune Qui, provenant de vous, me puisse être importune, Maibet, Solim. II, 2. D'où provient ce tumulte ? ID. Sophon. II, 4. Les terres des pays vaincus, ou le prix qui proviendrait de leur vente, Bossuet, Hist. III, 7. D'où provient sur ton front cette pâleur mortelle ? Ducis, Oscar, I, 3.

    Il se conjugue avec l'auxiliaire être.

HISTORIQUE

XVIe s. Indie seulle pourte le noir ebene ; en Sabée provient le bon encens, Rabelais, Pant. IV, 54. L'argent provenu des amendes, Amyot, Thém. 56. Qu'il en provenoit [de l'amour] des fruicts très utiles au privé et au public, Montaigne, I, 211.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Provenir : définition du Encyclopédie, 1re édition (1751)

PROVENIR, v. n. venir de, naître, tenir son origine. Nos infirmités proviennent presque toutes de l’intempérance ; d’où provient cette misere, ce trouble, ce vertige ? De l’ignorance & de l’orgueil. Ils sont tout étonnés de leurs grandeurs ; ils se croient tout permis, & de-là proviennent une infinité d’écarts dont les suites retombent sur nous.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « provenir »

Étymologie de provenir - Wiktionnaire

Du latin provenire.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de provenir - Littré

Lat. provenire, de pro, et venire, venir.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « provenir »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
provenir prɔvnir play_arrow

Conjugaison du verbe « provenir »

→ Voir les tables de conjugaisons du verbe provenir

Citations contenant le mot « provenir »

  • Enfin l’inconfort, l’essoufflement, la sensation d’étouffement peut aussi provenir d’un trouble anxieux pouvant mener à une attaque de panique ou une crise d’angoisse derrière votre masque. Dans ce cas, mieux vaut s’isoler et pratiquer des exercices de respiration lente et profonde. Comme cette” technique respiratoire de combat” : respirez lentement par le nez en comptant jusqu’à quatre ; retenez votre respiration en comptant jusqu’à quatre ; expirez lentement par la bouche en comptant jusqu’à quatre ; retenez votre respiration en comptant jusqu’à quatre. LaLibre.be, Non, les masques ne nous privent pas d’oxygène - La Libre
  • Le seul label officiel à ce jour est le label Origine France Garantie (OFG), reconnu par le Ministère de l’Economie. Ce dernier atteste de la fabrication, du montage et de l’assemblage de chaque élément de votre futur appareil en France. La matière première doit également provenir de l’Hexagone et 50 % au moins de la valeur du produit doit être issue d’un travail réalisé en France. Boursorama Lifestyle, Electroménager : peut-on (encore) acheter du Made in France ? - Boursorama Lifestyle
  • Plusieurs citoyens américain ont reçu des paquets suspects provenant de la Chine avec à l'intérieur des graines à planter qui n'ont pas été identifiées dans l'immédiat ni leur dangerosité évaluée. Le département de l'agriculture des Etats-Unis (USDA) a indiqué qu'elle est informée de la situation. Dans un communiqué, elle a déclaré que « l'USDA est consciente que des gens partout au pays ont reçu des emballages suspects et non sollicités de semence qui semblent provenir de Chine ». Elle a souligné être en collaboration avec le département de la sécurité intérieure et les services douaniers. Orange Actualités, Des dizaines d'américains et de canadiens ont reçu des graines à planter non identifier de Chine : Mise en garde des autorités sur les dangers que cela peut représenter
  • Des responsables de plusieurs États ont déclaré que des résidents avaient signalé avoir reçu des paquets non sollicités de semences par la poste qui semblent provenir de Chine et exhortent le public à ne pas les planter. Marseille News .net, Des habitants de plusieurs États ont envoyé des paquets non sollicités de semences pouvant provenir de Chine, selon des responsables - Marseille News .net
  • Les agriculteurs ne peuvent faire pousser sur leurs terres des cultures transgéniques s’il s’agit des terres de la ferme produisant du lait destiné à être transformé en AOP brie de Meaux. En effet, au moins 60 % de la matière sèche, dont le foin, de la ration du troupeau doit provenir de la ferme. Impossible dans ces conditions pour l’Union interprofessionnelle d’accepter que les éleveurs de vaches laitières soient aussi producteurs de plantes OGM. , Les règles de fabrication du brie de Meaux AOP se sont durcies | La Marne
  • Sur place, "les intéressés mettant du temps à se manifester", les militaires ont été attirés par un étrange parfum, "une odeur caractéristique de cannabis semblant provenir du jardin attenant à l’habitation". Ils ont alors aperçu ce qui semblait être des pieds de cannabis. SudOuest.fr, Charente-Maritime : les gendarmes attirés par l’odeur de cannabis

Images d'illustration du mot « provenir »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « provenir »

Langue Traduction
Corse sorgenu da
Basque sortu
Japonais から生じる
Russe возникают из
Portugais surgir de
Arabe تنشأ من
Chinois 源自
Allemand entstehen aus
Italien nasce da
Espagnol surgir de
Anglais arise from
Source : Google Translate API

Synonymes de « provenir »

Source : synonymes de provenir sur lebonsynonyme.fr

Mots similaires