La langue française

Prospecter

Sommaire

  • Définitions du mot prospecter
  • Étymologie de « prospecter »
  • Phonétique de « prospecter »
  • Citations contenant le mot « prospecter »
  • Images d'illustration du mot « prospecter »
  • Traductions du mot « prospecter »
  • Synonymes de « prospecter »

Définitions du mot prospecter

Trésor de la Langue Française informatisé

PROSPECTER, verbe trans.

A.− Rechercher des richesses naturelles du sol ou du sous-sol en vue de leur exploitation, dans une région déterminée et avec des moyens techniques appropriés.
[Le compl. d'obj. désigne le lieu de la recherche ou son objet] Prospecter du pétrole, une région. Les gisements connus sont exploités, les terrains sont prospectés, d'énormes sociétés centralisent l'extraction et le commerce de l'huile précieuse (Chartrou, Pétroles natur. et artif.,1931, p. 201).Il avait prospecté toutes les possibilités minières du Congo (L. Daudet, Brév. journ.,1936, p. 65).
Empl. abs. [Constr. avec un compl. de lieu] Mon frère (...) prospecte dans le Bechuanaland (Vogüé, Morts,1899, p. 140).
B.− P. anal.
1. Parcourir une région, un lieu à la recherche de quelque chose qui s'y trouve potentiellement. Nous allions ainsi, chaque tantôt, prospecter les terrains en friche, chercher un emplacement convenable pour l'ensemencement des radis (Céline, Mort à crédit,1936, p. 575):
Les deux jours suivants furent employés à prospecter généalogiquement les Deux-Sèvres et la Vendée. Le soir du troisième jour, quittant la région où nous avions des chances de rencontrer des ancêtres dans leurs linceuls de papier jauni, nous nous lancions à travers la Charente... H. Bazin, Vipère,1948, p. 148.
P. anal. La chatte (...) prospectant d'une patte longue l'intérieur d'un soulier vide (Colette, Chambre d'hôtel,1940, p. 125).
2. En partic.
a) Parcourir une région, un lieu pour y rechercher des adhérents à une cause, des sympathisants ou des clients. Ils vont de ville en ville (les voyageurs de commerce) par petites étapes et ont leur point d'attache près de la région qu'ils prospectent (Butor, Modif.,1957, p. 89).
COMM. Effectuer une étude de marché ou une campagne de promotion des ventes auprès d'un groupe déterminé de clients potentiels. Prospecter un secteur de vente, des débouchés. Le budget des ventes (...) relate les prévisions des ventes possibles, d'après (...) les appréciations du service des ventes et du chef d'entreprise : produits à suivre, régions à prospecter (Villemer, Organ. industr.,1947, p. 242).Coty créait un important bureau de publicité qui prospectait la clientèle des industriels et des commerçants (Coston, A.B.C. journ.,1952, p. 44).
b) Parcourir une région pour dresser l'inventaire systématique de ce qu'elle présente dans un domaine particulier. Synon. enquêter sur.Pour prospecter, recueillir, réveiller nos traditions folkloriques, les spécialistes ont une technique qui a fait ses preuves (Dévigne, Légend. de Fr.,1942, p. 9).Louis Gonse, l'auteur des Chefs-d'œuvre des Musées de France, prospectant en 1900 les collections de province, tombait en arrêt devant un « étrange et délicieux tableau » du musée de Rennes (L. Febvre, G. de la Tour,[1950] ds Combats, 1953, p. 304).
3. Au fig. Mener les premières recherches dans un domaine nouveau de la connaissance. Synon. explorer.La typhoïde, nous n'étions que quelques chercheurs à prospecter ce domaine (Céline, Voyage,1932, p. 354).Ce domaine fut brillamment prospecté par W. Bragg qui mesura les longueurs d'onde des spectres de rayons X fournis par divers métaux (Hist. gén. sc.,t. 3, vol. 2, 1964, p. 468).
C.− Au fig. Examiner avec beaucoup de soin un objet (concret ou abstrait) pour y découvrir quelque chose. Synon. explorer.Je ne vais pas me casser la tête à prospecter ce qu'il y a dans une âme (Montherl., Démon bien,1937, p. 1277).
Empl. pronom. réfl., rare. Je n'ai jamais été d'aplomb. Voilà mon bilan si je me prospecte (Cocteau, Diff. d'être,1947, p. 175).
REM.
Prospecté, -ée, subst.,comm. Personne qui a fait l'objet d'une prospection publicitaire. La publicité met en rapport un vendeur et un acheteur; en termes plus techniques, un « annonceur » et un « prospecté » (B. de Plas, H. Verdier, La Public.,Paris, P.U.F., 1947, p. 49).
Prononc. et Orth. : [pʀ ɔspεkte], (il) prospecte [pʀ ɔspεkt]. Att. ds Ac. 1935. Étymol. et Hist. 1. a) 1862 trans. « examiner, sonder (un terrain) pour rechercher des gisements » (Le Tour du monde, janv.-juin, 28b ds Höfler Anglic.); b) 1899 abs. ou intrans. d'apr. l'anglo-amér. « rechercher des gisements » (Vogüé, loc. cit.); 2. 1928 p. métaph. (Rolland, Beethoven, t. 1, p. 207). Empr. au verbe anglo-amér. to prospect att. dans l'empl. intrans. dep. 1841 et dans l'empl. trans. dep. 1851 (Americanisms), spécialisation de l'angl. to prospect « regarder en avant, au loin, examiner de front » (1555 ds NED) d'apr. le sens en anglo-amér. du subst. prospect*. Fréq. abs. littér. : 18. Bbg. Bonn. 1920, pp. 110-111.

Wiktionnaire

Verbe

prospecter \pʁɔs.pɛk.te\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Minéralogie) Explorer, étudier les terrains où l’on a lieu de penser que se trouvent des gisements miniers ou des sources d’huiles minérales.
  2. (Commerce) Rechercher de nouveaux clients potentiels.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

PROSPECTER. v. tr.
T. didactique. Explorer, étudier les terrains où l'on a lieu de penser que se trouvent des gisements miniers ou des sources d'huiles minérales.

Littré (1872-1877)

PROSPECTER (pro-spèkteur) s. m.
  • Celui qui a une prospection, c'est-à-dire homme qui, au début d'une affluence à une localité où se recueille l'or d'alluvion, se charge de battre la campagne pour découvrir les places où l'or peut être caché, Rev. des Deux-Mondes, 1er août 1877, p. 640. Dans l'arrondissement de Canales, le mouvement minier ne se ralentit pas il est bien peu de crêtes qui n'aient pas été fouillées par la pioche du prospecteur, Journ. offic. 13 juill. 1877, p. 4 5183, 2e col.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « prospecter »

De l’anglais to prospect (« rechercher ») attesté depuis 1841 au sens de « chercher de l’or, des gisements », par spécialisation de to prospect (« regarder en avant, au loin, examiner de front »), du latin prospectare.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Angl. prospecter, formé de prospect, du lat. prospectus, de pro, en avant, et spicere, regarder.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « prospecter »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
prospecter prɔspɛkte

Citations contenant le mot « prospecter »

  • Radiesthésiste. Personne qui utilise une baguette divinatoire pour prospecter le métal précieux dans la poche d’un imbécile. De Ambrose Bierce / Le dictionnaire du Diable
  • Pour attirer des clients, décrocher des mandats, pas  d’autre alternative : il faut être visible. Et pour ça, il n’y a qu’une solution : prospecter ! Oui mais… La prospection fait souvent peur aux négociateurs. Surtout aux débutants qui ont tendance à penser que le client va pousser la porte de l’agence. Ils n’ont pas conscience de l’importance de la prospection pour être vu et reconnu sur leur secteur : elle permet au conseiller de se constituer un réseau, de se faire connaître, donc de faire du business. En revanche, pour qu’elle soit utile, il ne faut pas se décourager. Journal de l'Agence, "Les 3 fondamentaux de la prospection", Romain Cartier - Journal de l'Agence
  • Quant à la direction que celui-ci a prise pour arriver là, elle est le fruit du hasard. Ces animaux seuls, que j'appelle les loups baladeurs et qui peuvent être des mâles comme des femelles, n'ont pas vraiment de but. Ils cherchent un compagnon, puis un emplacement pour s'installer et créer une nouvelle meute. Celui-ci va donc sans doute continuer à prospecter dans la région en se déplaçant la nuit et en se cachant le jour. Il pourrait, pourquoi pas, se trouver en Bretagne dans trois jours. leparisien.fr, Loup en Seine-Maritime : «Il va sans doute continuer à prospecter dans la région» - Le Parisien
  • La Loi visant à encadrer le démarchage téléphonique interdit aux professionnels de prospecter des consommateurs dans le but de vendre ou réaliser des travaux de rénovation énergétique. , Rénovation énergétique : le démarchage téléphonique est
  • La FRMF a décidé de changer de stratégies en matière de recherches de nouveaux talents. Dorénavant, les responsables marocains iront prospecter à l’extrême nord de l’Europe, en Suède, en Norvège, et en Finlande. Il s’agit de quelques visites pour «  évaluer le potentiel des Marocains qui évoluent dans ces championnats  », rapporte Al Massae. Bladi.net, Football : le Maroc prospecte dans les championnats scandinaves
  • Pouvant être définie comme un contact qualifié et en phase d’achat, la génération de lead est une solution efficace pour les entreprises pour conquérir de nouveaux clients. En d’autres termes, générer un lead signifie détecter de nouveaux consommateurs. Comment s’y prendre pour identifier les nouveaux clients potentiels à prospecter. YubiGeek, Génération de leads et affiliations : 5 étapes pour se lancer

Images d'illustration du mot « prospecter »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « prospecter »

Langue Traduction
Anglais prospect
Espagnol perspectiva
Italien prospettiva
Allemand aussicht
Chinois 展望
Arabe احتمال
Portugais perspectiva
Russe перспектива
Japonais 見込み
Basque perspectiva
Corse prospettiva
Source : Google Translate API

Synonymes de « prospecter »

Source : synonymes de prospecter sur lebonsynonyme.fr
Partager