Printemps : définition de printemps


Printemps : définition du Wiktionnaire

Nom commun

printemps \pʁɛ̃.tɑ̃\ masculin invariable

  1. L’une des quatre saisons de l’année, entre l’hiver et l’été. Dans l’hémisphère nord, le printemps astronomique s’étend du 7 février au 7 mai, l’équinoxe de printemps représentant le milieu du printemps. Le printemps météorologique (demi-saison se trouvant entre les saisons froide et chaude) comprend les mois de mars, avril et mai en France. Le printemps calendaire français, enfin, s’étend du 20 mars (équinoxe de printemps) au 21 juin (solstice d’été). Dans l’hémisphère sud, ce découpage correspond à la saison d’automne.
    • Le printemps polaire faisait déjà sentir en ce lieu sa modeste influence. La neige fondait peu à peu, et les nuits n’étaient déjà plus assez froides pour la glacer à nouveau. Quelques légères mousses, de maigres graminées, verdissaient çà et là, et de petites fleurs, presque incolores, montraient leur humide corolle entre les cailloux. — (Jules Verne, Le Pays des fourrures, J. Hetzel et Cie, Paris, 1873)
    • Au printemps les sous-bois se tapissent des fleurs de Caltha palustris, Ranunculus Ficaria, Prímula elatíor dont la jaune monotonie s'égaie du bleu des Glechoma hederacea et Viola silvestris. — (Gustave Malcuit, Contributions à l’étude phytosociologique des Vosges méridionales saônoises : les associations végétales de la vallée de la Lanterne, thèse de doctorat, Société d’édition du Nord, 1929, p. 149)
    • Quelques luzernières; le Sainfoin jette de-ci de-là, au printemps, une note gaie dans la monotonie des verts. — (Josias Braun-Blanquet, Jean Susplugas, Reconnaissance phytogéographique dans les Corbières, Station internationale de géobotanique méditerranéenne et alpine, Montpellier, communication no 61, 1937)
    • Plus de neige ; un air tiède ; une femme bêchait dans son jardin et la terre humide luisait sous un maigre soleil. Vint un coup de vent qui balança la branche d’un poirier. Et tout me pénétrait si doucement qu’à coup sûr le printemps était là. — (Marcel Arland, Terre natale, 1938, réédition Le Livre de Poche, pages 90-91)
    • Gasbieha et sa mère passaient le printemps au Caire, l’été à Alexandrie, et suivaient fréquemment le Pacha à Hélouan, où il soignait ses rhumatismes. — (Out-el-Kouloub, Zaheira, dans Trois contes de l’Amour et de la Mort, 1940)
    • Si je ne vieillis pas, gamin, c’est que je bois la sève des bouleaux au printemps. Ça dépure, ça fait pisser par pintes. — (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)
  2. (Poétique) (Soutenu) (Familier) Pour indiquer l’âge d’une jeune personne : an.
    • Elle comptait quinze printemps, seize printemps.
  3. (Figuré) La jeunesse de quelqu’un ou le début de quelque chose.
    • Tout en procédant à sa toilette, elle parle toute seule, bavarde, gaie, animée, à cause qu’on est encore au printemps de la journée. — (Henri Barbusse, L’Enfer, Éditions Albin Michel, Paris, 1908)
    • Dans le printemps de sa vie. — Au printemps de son âge. — Profitons du printemps de nos jours.
  4. (Politique) Révolution libérale.
    • Alliée de Washington dans la région, poids lourd du monde arabe avec ses 81 millions d’habitants (10 fois plus que la Tunisie), l’Égypte est la clé de voûte de ce possible printemps arabe, ce mouvement de liberté, d’éclosion, tant espéré. — (Alec Castonguay, Le printemps arabe, Le Devoir, 2011-01-29)

Adjectif

printemps \pʁɛ̃.tɑ̃\ invariable

  1. De la couleur vert lumineux et tendre comme le vert émeraude. #00FE7E
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Printemps : définition du Littré (1872-1877)

PRINTEMPS (prin-tan) s. m.
  • 1Au sens astronomique, la première des saisons de l'année, qui commence du dix-neuf au vingt et un mars. Le printemps est l'intervalle compris entre l'équinoxe du printemps et le solstice d'été, Laplace, Exp. I, 2.
  • 2Au sens vulgaire et météorologique, saison qui commence vers février, et qui consiste dans l'adoucissement de la température. Comme au printemps naissent les roses, Dans la paix naissent les plaisirs, Malherbe, III, 2. Nous avons un fort aimable temps, plus d'hiver, une espérance de printemps qui vaut mieux que le printemps, Sévigné, 26 févr. 1690. Que du Seigneur la voix se fasse entendre, Et qu'à nos cœurs son oracle divin Soit ce qu'à l'herbe tendre Est, au printemps, la fraîcheur du matin, Racine, Athal. III, 7. Pour nos climats, le printemps est moins une saison distincte qu'une lutte entre l'hiver et l'été, dont les chances décident en partie du sort de l'année, Ramond, Inst. Mém. scienc. 1813, 1814, 1815, p. 154. Triste février, tout pluvieux et tout neigeux que tu es, toujours sens-tu le printemps, Fauriel, Chants populaires de la Grèce moderne, t. II, p. 257. Deux saisons règlent toutes choses, Pour qui sait vivre en s'amusant : Au printemps nous devons les roses, à l'automne un jus bienfaisant, Béranger, Printemps et aut.

    Par extension. Il [le riche] peut dans son jardin tout peuplé d'arbres verts Recéler le printemps au milieu des hivers, Boileau, Sat. VI.

  • 3 Poétiquement. Année, mais seulement en parlant des années de la jeunesse. J'ai vécu quatorze printemps Loin des bras qui m'ont repoussée, Soumet, la Pauvre fille.
  • 4 Fig. La jeunesse. Aux pages l'on réveille une adresse guerrière… afin qu'en passe-temps Un labeur vertueux anime leur printemps, Régnier, Sat. I. Il va traverser toute la Bretagne, comme si on était au printemps, et lui au printemps de sa vie, Sévigné, 509. Le printemps dans sa fleur sur son visage est peint, Boileau, Sat. X. Mlle de Saint-Germain dans le premier printemps de son âge, Hamilton, Gramm. 4. Ô jours de mon printemps, jours couronnés de rose, à votre fuite en vain un long regret s'oppose, Chénier, Élég. XVI. Je ne suis qu'au printemps, je veux voir la moisson, Et, comme le soleil, de saison en saison, Je veux achever mon année, Chénier, la Jeune captive. Que ma saison dernière Soit encore un printemps, Béranger, Rog. B.
  • 5Printemps d'hôtellerie, mauvais tableau représentant les quatre saisons, qu'on trouvait souvent dans les hôtelleries. Les coiffures hurluberlu m'ont fort divertie ; il y en a qu'on voudrait souffleter ; la Choiseul ressemblait, comme dit Ninon, à un printemps d'hôtellerie, comme deux gouttes d'eau ; la comparaison est excellente, Sévigné, 1er avril 1671.

PROVERBES

Jamais pluie dans le printemps ne passa pour un mauvais temps.

Une hirondelle ne fait pas le printemps. Chios nous demeure infidèle, Mais l'absence d'une hirondelle Ne fait pas manquer le printemps, P. Lebrun, Voy. de Grèce, VIII, 1.

HISTORIQUE

XIIIe s. Une sole arondele qui vieigne ne uns seus [seul] jors atemprés ne donent certaine enseigne dou printens, Latini, Trésor, p. 261.

XVe s. En la saison et ou [au] printemps d'esté, Ou [au] gentil mai, qui est si noble mois, Deschamps, le Bois de Vinc.

XVIe s. Une fleur ne fait pas le printemps, Pasquier, Lett. t. III, p. 459.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Printemps : définitions subjectives sur Dicopedia

Dicopedia est un dictionnaire participatif où n'importe qui peut partager sa propre définition des mots de la langue française. L'intérêt de cette initiative est de proposer des définitions subjectives et très diverses, selon l'expérience de chacun. Nous ajouterons dans cette section les définitions de « printemps » les plus populaires.

✍️

Étymologie de « printemps »

Étymologie de printemps - Littré

Berry, pruntemps ; de prim ou prime, premier (voy. PRIME 1), et temps : le premier temps de l'année. Le sens étymologique se trouve, à l'historique, dans l'exemple d'E. Deschamps.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de printemps - Wiktionnaire

De l’ancien français prins (« prime ») et de temps.
(Politique) Par analogie de Printemps des peuples (1848) et de Printemps de Prague (1968).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « printemps »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
printemps prɛ̃tɑ̃ play_arrow

Citations contenant le mot « printemps »

  • D’abord, il faut dire qu’il y a toujours eu des guerres de mémoires entre partisans de l’Église et de la Réforme, de la République et de la Royauté, entre ceux qui se disent les Modernes contre ceux qui sont qualifiés d’Anciens. Tout est affaire de symboles, et certains ont compris que la force des images, au moyen d’une radicalisation, d’une extrêmisation des postures, paient davantage que la parution de livres touffus sur un sujet polémique. Je le déplore vivement comme historien et écrivain. Mais je suis obligé de le constater comme simple observateur de notre monde occidental dont la pente iconoclaste, culpabilisatrice, est de plus en plus raide. Certains veulent faire une espèce d’équivalent du printemps arabe mais en France cette fois, comme si notre pays était une dictature. C’est l’inverse, j’ai tendance à penser, qui est exact: ce sont eux qui veulent nous ramener à l’âge de pierre, c’est-à-dire quand le plus fort faisait la loi, et que le droit, la tolérance, le pluralisme n’existaient au mieux que sur le papier, au pire pas du tout. Le Figaro.fr, «Ceux qui déboulonnent les statues veulent un printemps arabe en France, comme si notre pays était une dictature»
  • Nouveau voyage spatial en vue pour Thomas Pesquet. L'astronaute a officiellement confirmé qu'il allait repartir dans l'espace l'an prochain. Il se rendra de nouveau dans l'ISS, la station spatiale internationale, au printemps 2021. Un voyage qu'il effectuera cette fois à bord du Crew Dragon de la société privée américaine SpaceX qui décollera de Cap Canaveral en Floride. Nom de la mission : Alpha. ladepeche.fr, Thomas Pesquet va repartir dans l'espace au printemps 2021 avec SpaceX - ladepeche.fr
  • Sécheresse du printemps et de l'été 2019, l’état de catastrophe naturelle reconnue pour Hyères Var-Matin, Sécheresse du printemps et de l'été 2019, l’état de catastrophe naturelle reconnue pour Hyères - Var-Matin
  • Qu’ils aillent se noyés tous merci pour les riverains et bravo pour attirés la racaille la nuit printemps de mes deux LaProvence.com, Société | Bain de minuit aux Catalans pour le Printemps marseillais | La Provence
  • Une fille sans ami est un printemps sans rose. De Adrien de Montluc / La Comédie de proverbes
  • Hirondelle aux champs amène joie et printemps. De Proverbe français
  • En pays d’exil, même le printemps manque de charme. De Proverbe russe
  • Amour et les fleurs ne durent qu'un printemps. De Pierre de Ronsard
  • Il faut toujours un hiver pour bercer un printemps. De Anonyme
  • Chaque chose a son temps en hiver comme au printemps. De Dicton français
  • Plaignons les tourterelles qui ne baisent qu'au printemps ! De Ninon de Lenclos
  • Les filles sont jolies Dès que le printemps est là.
  • On n'empêche pas la venue du printemps. De An Min Yong
  • Certains matins de printemps ont une fraîcheur de grenouille. De Francis Dannemark / Zoologie
  • Le repentir est le printemps des vertus. De Proverbe chinois
  • La fantaisie est un perpétuel printemps. De Johann Friedrich von Schiller
  • Le printemps est inexorable. De Pablo Neruda
  • Les premiers jours du printemps ont moins de grâce que la vertu naissante d'un jeune homme. Luc de Clapiers, marquis de Vauvenargues, Réflexions et Maximes
  • Ô souvenirs ! printemps ! aurore ! Victor Hugo, Les Contemplations, Aux arbres, IV, 9
  • Tandis qu'à leurs œuvres perverses, Les hommes courent haletants, Mars qui rit, malgré les averses, Prépare en secret le printemps. Théophile Gautier, Émaux et camées
  • Qui n'a cru respirer dans la fleur renaissante, Les parfums regrettés de ses premiers printemps. Marceline Desbordes-Valmore, Poésies
  • Un seul printemps dans l'année, et dans la vie une seule jeunesse. Simone de Beauvoir, Mémoires d'une jeune fille rangée, Gallimard

Images d'illustration du mot « printemps »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « printemps »

Langue Traduction
Corse primavera
Basque udaberri
Japonais
Russe весна
Portugais primavera
Arabe ربيع
Chinois 弹簧
Allemand frühling
Italien primavera
Espagnol primavera
Anglais spring
Source : Google Translate API

Synonymes de « printemps »

Source : synonymes de printemps sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « printemps »


Mots similaires