La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « prêtre »

Prêtre

[prɛtr]
Ecouter

Définitions de « prêtre »

Prêtre - Nom commun

  • (Religion) Personne qui assume des fonctions sacrées et dirige les rites d'un culte.

    Lorsque nous arrivâmes en Amérique, à la fin du XVe siècle, nous y trouvâmes cette même croyance, mais bien autrement féroce. (…) Le sacrificateur ouvrait la poitrine des victimes, et se hâtait d'en arracher le coeur tout vivant. Le grand prêtre en exprimait le sang qu'il faisait couler sur la bouche de l'idole, et tous les prêtres mangeaient de la chair des victimes.
    — Joseph de Maistre, Les Soirées de Saint-Pétersbourg
  • (Christianisme) Membre du clergé catholique romain ayant reçu l'ordination sacerdotale pour célébrer l'eucharistie et dispenser les sacrements.

    Des prêtres prêchaient que les malheurs du pays étaient la conséquence des hérésies et de la négligence des devoirs religieux.
    — Léon Berman, Histoire des Juifs de France des origines à nos jours
  • (Ichtyologie) Désigne une espèce de poisson osseux, l'Atherina presbyter, appartenant à la famille des Atherinidae et rencontrée dans l'Atlantique ainsi qu'en Méditerranée.

    Dans les profondeurs de l'Atlantique et de la Méditerranée, se faufile un poisson osseux baptisé le prêtre, appartenant à la noble lignée des Atherinidae - une espèce aussi mystérieuse que son homonyme religieux.
    (Citation fictive)
  • (Ichtyologie) Terme générique désignant diverses espèces d'athérines telles que le joël (Atherina boyeri) et le sauclet (Atherina hepsetus).

    Dans le riche écosystème marin, les prêtres tels que le joël et le sauclet, jouent un rôle vital dans la chaîne alimentaire.
    (Citation fictive)

Expressions liées

  • Aller chercher, appeler un prêtre
  • Bon, mauvais prêtre
  • Bonnet à/de prêtre
  • En appos les messieurs prêtres
  • Grand prêtre (celui qui se voue à quelque chose, à quelqu'un plus qu'un autre, qui est plus initié à.)
  • Le grand-prêtre (le chef de la caste sacerdotale dont les fonctions religieuses se doublaient de certaines attributions politiques.)
    Le grand-prêtre des Hébreux, Aron, revêtait pour officier
    — Metta, Pierres précieuses
  • Le parti-prêtre
  • Le parvis des prêtres
  • Les chefs des prêtres
  • Les prêtres de la loi
  • Les prêtres et les lévites
  • Manger du prêtre (être anticlérical.)
  • Prêtre d'isis, d'apollon
  • Prêtre de campagne (prêtre qui exerce son ministère en milieu rural.)
    Le moindre prêtre de campagne qui administre des paroissiens et qui a entendu la respiration d'un mourant pense comme moi. Il soignerait la misère avant de vouloir en démontrer l'excellence
    — Camus, La Peste
  • Prêtre de l'amour, de la nature
  • Prêtre défroqué
  • Prêtre habitué, interdit
  • Prêtre indépendant, libre (Prêtre non attaché au service régulier d'une paroisse mais qui y exerce à l'occasion certaines fonctions spirituelles)
  • Prêtre insermenté, réfractaire
  • Prêtre missionnaire
  • Prêtre régulier, séculier
  • Prêtre-ouvrier, prêtre au travail (prêtre qui partage la vie des travailleurs, notamment en milieu ouvrier, afin d'évangéliser les milieux déchristianisés.)
  • Prêtres gaulois
  • Saint prêtre
  • Se faire prêtre, célibat des prêtres

Étymologie de « prêtre »

Du latin presbyter, lui-même issu du grec ancien πρεσβύτερος, presbúteros (« ancien »). En ancien français, le mot était prestre.

Usage du mot « prêtre »

Évolution historique de l’usage du mot « prêtre » depuis 1800

Fréquence d'apparition du mot « prêtre » dans le journal Le Monde depuis 1945

Source : Gallicagram. Créé par Benjamin Azoulay et Benoît de Courson, Gallicagram représente graphiquement l’évolution au cours du temps de la fréquence d’apparition d’un ou plusieurs syntagmes dans les corpus numérisés de Gallica et de beaucoup d’autres bibliothèques.

Synonymes de « prêtre »

Citations contenant le mot « prêtre »

  • Il n'existe que trois êtres respectables : le prêtre, le guerrier, le poète. Savoir, tuer et créer.
    Charles Baudelaire — Mon cœur mis à nu
  • Historiquement le prêtre est haïssable. Socialement il est nécessaire.
    Victor Hugo — Choses vues
  • C'est un thème récurrent, je l'ai observé dans les foyers catholiques : l'humour du prêtre; les blagues de prêtre : rien que d'y penser, j'en ai le frisson.
    Emmanuel Carrère — Le Royaume
  • Aujourd’hui, il n’y a plus que les prêtres qui veulent se marier.
    Louise de Vilmorin
  • On imagine mal un prêtre tout nu.
    Jean Anouilh — Les poissons rouges
  • Dans la religion, tout est vrai, excepté le sermon ; tout est bon, excepté le prêtre.
    Alain
  • Quand le prêtre joint les mains, le ciel s'agenouille.
    Julien Green — Le Revenant
  • Et ses mains ourdiraient les entrailles du prêtre, À défaut d'un cordon, pour étrangler les rois.
    Denis Diderot — Poésies diverses La Harpe, dans son Cours de littérature ancienne et moderne (troisième partie, livre IV, chapitre III)

Traductions du mot « prêtre »

Langue Traduction
Anglais priest
Espagnol sacerdote
Italien sacerdote
Allemand priester
Chinois 牧师
Arabe كاهن
Portugais sacerdote
Russe священник
Japonais 祭司
Basque apaiz
Corse sacerdote
Source : Google Translate API


Sources et ressources complémentaires

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.