La langue française

Prestesse

Définitions du mot « prestesse »

Trésor de la Langue Française informatisé

PRESTESSE, subst. fém.

Littér. Agilité et vivacité. Gambara avait dû travailler [le piano] pendant plusieurs années (...) il avait trépigné, soufflé, hurlé; ses doigts avaient égalé en prestesse la double langue d'un serpent (Balzac,Gambara, 1837, p.79).Avant qu'il eût compris ce qui se passait, elle lui avait subtilisé, avec une prestesse de pickpocket, la lettre qu'il tenait entre ses doigts, et elle avait bondi dehors (Martin du G.,Thib., Consult., 1928, p.1099).Le déploiement du jeu d'un bout à l'autre du plateau, l'éclat aigu des voix, la prestesse des gestes, tout s'accorde à donner à la scène une allégresse et une vivacité de rythme proprement irrésistibles (Serrière,T.N.P., 1959, p.168).
Prononc. et Orth.: [pʀ εstεs]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1583-84 prestezze (Brantôme, Des Dames ds OEuvres, éd. L. Lalanne, t.8, p.70); 1611 prestesse (Cotgr.). Empr. à l'ital. prestezza «agilité, promptitude», att. dep. le xives. (Br. Latini d'apr. DEI), dér. de presto (preste*). Fréq. abs. littér.: 44. Bbg. Sar. 1920, p.10. _ Vidos (B.E.). Archivum romanicum. 1930, t.14, p.135.

prestesse .« Qualité dans laquelle se mêle une impression de promptitude, d'agilité, de légèreté, voire d'aisance et de vivacité »

Wiktionnaire

Nom commun

prestesse \pʁɛs.tɛs\ féminin

  1. (Vieilli) Promptitude, agilité, vivacité.
    • Pille-miche tira la voiture par le timon, et Marche-à-terre la poussa par une des roues avec une telle prestesse que Francine se trouva dans la grange et sur le point d’y rester enfermée, avant d’avoir eu le temps de réfléchir à sa situation. — (Honoré de Balzac, Les Chouans, 1829)
    • Les vingt pirates se trouvaient par ce mouvement exécuté avec une prestesse incroyable, enfermés dans un cercle formé par plus de cinq cents hommes bien armés et parfaitement montés. — (Gustave Aimard, Les Trappeurs de l’Arkansas, Éditions Amyot, Paris, 1858)
    • Joliffe le déshabillait, le tournait, le retournait avec prestesse, tout en disant :…. — (Jules Verne, Le Pays des fourrures, J. Hetzel et Cie, Paris, 1873)
    • Était-ce l’effet de sa prestesse ou de sa dextérité, toujours est-il que le garçon captura un écureuil au sommet d’un arbre. — (Robert Louis Stevenson, Olalla, 1884, traduction Jean-Pierre Naugrette, 2004)
  2. (Vieilli) (Figuré) Promptitude en parlant de l’esprit et des choses qui en dépendent.
    • Ailleurs, des gouvernants, bien intentionnés pour la plupart, mais limités, ayant à leur actif — parfois — la prestesse d'entournures que donne l'usage du monde, tel M. de Bulow en Allemagne. Insuffisant. — (Joseph Caillaux, Mes Mémoires, I, Ma jeunesse orgueilleuse, 1942)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

PRESTESSE (prè-stè-s') s. f.
  • Extrême vitesse, agilité. Grande prestesse de main. La prestesse des roitelets les fait échapper à la serre de leurs ennemis, Buffon, Roitelet.

    Fig. La prestesse de son esprit, de ses réponses.

    Terme de peinture. Promptitude, habileté, vivacité dans le maniement du pinceau, qui se manifeste par la franchise des touches, la netteté des contours et les autres apparences d'un travail prompt et facile.

HISTORIQUE

XVIe s. Les Suisses que le pape Jules II avoit envoyé querir à son secours avec une prestesse incroyable, Brantôme, Cap. franç. t. I, p. 143, dans LACURNE.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

PRESTESSE, s. f. terme de Manege ; ce cheval manie, fait les pirouettes à deux pistes avec une grande prestesse, c’est-à-dire une extreme vîtesse.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « prestesse »

Ital. prestezza, de presto (voy. PRESTE).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « prestesse »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
prestesse prɛstɛs

Citations contenant le mot « prestesse »

  • Le génie a des nonchalances, mais une prestesse de grand fauve. Le génie est une paresse attentive. On guette sans cesse et l'on trouve une fois par surprise. De Marcel Jouhandeau / Essai sur moi-même
  • Sa dextérité de chef du district de Villefranche-de-Rouergue à œuvrer derrière un graphique n’aurait d’égal que sa prestesse d’employé de mairie à, entre autres, poser un parquet flottant, comme récemment à la gendarmerie de son "cher Rieupeyroux". ladepeche.fr, Gérard Rouquié : "J’aime organiser" - ladepeche.fr
  • Ce dernier démontre, avec prestesse et rigueur, en une heure, combien « la question de Dieu survit à la mort de Dieu », car l’heureuse déconstruction d’une icône, achevée avec Nietzsche, laisse finalement le champ libre à une véritable réflexion philosophique sur Dieu, non idolâtre. Où vous apprendrez également, grâce à l’académicien, ce qui rapproche Dieu du phénomène érotique. Vous avez bien lu : selon lui, ces deux « phénomènes saturés » ont pour fondement d’être connaissables sans être pour autant compréhensibles. Un paradoxe qui vaut de jeter un œil à cette brillante « leçon de philosophie ». , Dieu en 4 leçons de philosophie (pour pour tout le monde) • Editions Montparnasse • Les livres, Dieu, Religion, Michel Serres, Jean-Luc Marion, Julia Kristeva, Rémi Brague • Philosophie magazine
  • elle est folle et elle fait la prestesse pour un chercher autre homme AfrikMag, Émirats Arabes Unis: se sentant ''trop aimée'' par son époux, une femme demande le divorce

Traductions du mot « prestesse »

Langue Traduction
Anglais swiftness
Espagnol rapidez
Italien sveltezza
Allemand schnelligkeit
Chinois 迅捷
Arabe سرعة
Portugais rapidez
Russe быстрота
Japonais 迅速
Basque swiftness
Corse rapidità
Source : Google Translate API

Synonymes de « prestesse »

Source : synonymes de prestesse sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « prestesse »

Prestesse

Retour au sommaire ➦

Partager