Préposer : définition de préposer


Préposer : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

PRÉPOSER, verbe trans.

A. − [Le compl. d'obj. désigne une pers.]
1. Préposer qqn à qqc.[Le compl. prép. désigne une charge, une fonction, une activité ou le lieu où elles s'exercent] Assigner à quelqu'un la responsabilité de quelque chose, en lui donnant l'autorité nécessaire pour l'exercer. Synon. affecter, assigner, charger, commettre (vx).Préposer qqn à une charge, à une fonction, à un service, à la direction d'une usine, à la conduite des travaux, au maintien de l'ordre, à la garde de qqc. Toutefois, je vous prépose, Jeanne, à la confection du dessert (A. France, Bonnard, 1881, p.451).Et ils m'ont préposé à la garde de ces enfants dont le père est mort et dont le grand-père fait la guerre là-bas à ces nations dans le brouillard qui sentent le chou qu'on cuit (Claudel, Ours et lune, 1919, 2, p.595).Le docteur que le gouvernement prépose à ce musée (Ponchon, Muse cabaret, 1920, p.56).
Empl. surtout au passif. (Être) préposé à qqc. Préposé à bien des achats, il devint l'espion honnête et innocent détaché d'une famille dans une autre (Balzac, Cous. Pons, 1847, p.13).Mais, quand il s'agit de faire la dame âgée et respectable, préposée à la caisse, je me trouvai soudain embarrassé (A. France, Pt Pierre, 1918, p.58).Dans chaque province, un commissaire est préposé à l'éducation physique et aux sports (Cacérès, Hist. éduc. pop., 1964, p.123).
Absol. [Sans compl. prép.] Il fallut préposer des chefs, établir des lois (Volney, Ruines, 1791, p.56).
Plus rarement. Préposer qqn pour qqc.; (être) préposé pour qqc. Le maître préposé pour les études s'appelait alors M.de Selles (Sainte-Beuve, Port-Royal, t.3, 1848, p.399).
Préposer qqn à/pour faire qqc. Pressons, supplions ceux que le père commun des chrétiens a préposés pour régir l'Église de France de détourner de nous et de nos neveux les maux que nous prévoyons (Lamennaisds L'Avenir, 1830-31, p.193).Bétail dépréciateur, désastreusement préposé à éterniser les salaires faméliques par sa production médiocre, lente, résignée (Frapié, Maternelle, 1904, p.91).
2. Vx. Préposer qqn sur qqc.Mettre quelqu'un à la tête de, conférer à quelqu'un l'autorité sur. Les évêques sont préposés sur l'Église de Dieu (Ac.).Et je préposerai des gardes sur les eaux, les forêts, les campagnes, les mines et les routes (Proudhon, Syst. contrad. écon., t.1, 1846, p.258):
. Le diable, qui est un ange apostat, a séduit l'homme, l'a détourné d'obéir au précepte de Dieu et l'a poussé à l'adorer lui-même comme Dieu. C'est un des anges préposés sur l'air, comme dit saint Paul. Son apostasie a passé à l'homme. Théol. cath.t.4, 11920, p.345.
3. Rare. Préposer qqn à qqn.Conférer à quelqu'un l'autorité sur quelqu'un. Et là prosternés aux pieds du pontife que Jésus-Christ a préposé pour guide et pour maître à ses disciples (Lamennais dsL'Avenir, 1830-31, p.389).
B. − GRAMM., vieilli. Synon. de antéposer. (Ds DG, Lar. Lang. fr.).
Prononc. et Orth.: [pʀepoze], (il) prépose [pʀepo:z]. Ac. 1694 et 1718: pre-; dep. 1740: pré-. Étymol. et Hist. 1. 1407 «placer à la direction de quelque chose» jurez commis et preposez pour la garde ... dudit mestier (Lettres patentes de Charles VI ds R. de Lespinasse, Les Métiers et corporations de la ville de Paris, t.2, p.399); d'où 1619 un préposé part. passé subst. «personne chargée d'un service spécial» au Bureau du Préposé (Coutumes de la ville de Bruges, titre XXVII, article premier ds Nouv. Coutumier général, éd. Bourdot de Richebourg, t.I, p.584); 1957 spéc. «agent chargé de distribuer le courrier» (Journ. offic., 21 déc.); 2. 1470 «préférer» (Georges Chastellain, Chron., éd. Kervyn de Lettenhove, III, 429), en a. et m. fr.; 1491 [éd.] «mettre devant» (La Mer des Histoires, II, 34d ds Rom. Forsch. t.32, p.133); en partic. 1690 gramm. (Fur.). Empr., avec francisation d'apr. poser*, au lat. class. praeponere «placer, mettre devant, mettre à la tête de; préposer; préférer», comp. de prae- «en avant, devant» et de ponere, v. poser. Bbg. Vaganay (H.). Pour l'hist. du fr. mod. Rom. Forsch. 1913, t.32, p.133.

Préposer : définition du Wiktionnaire

Verbe

préposer \pʁe.po.ze\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Mettre à la tête ou établir quelqu’un avec autorité, avec pouvoir de faire quelque chose ou d’en prendre soin.
    • Saint Louis avait autant de soins de sa barillerie que de sa chapelle, et trois barilliers, qui mangeaient à cour, étaient préposés à la garde des tonneaux, muids, bottes et barils du roi. — (P.-L. Jacob, Curiosités de l'histoire du vieux Paris, Paris, Alphonse Delahays, 1858, page 92)
    • Je vous prépose, Jeanne, à la confection du dessert. Allez chercher un tablier blanc ; je vous le ceindrai moi-même. — (Anatole France, Le crime de Sylvestre Bonnard, Calmann-Lévy ; éd. Le Livre de Poche, 1967, p. 193.)
    • Employé préposé à la perception d’un impôt, préposé à la douane.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Préposer : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

PRÉPOSER. v. tr.
Mettre à la tête, établir quelqu'un avec autorité, avec pouvoir de faire quelque chose, d'en prendre soin. Sous l'ancien régime, des gouverneurs étaient préposés à l'administration des différentes provinces. Les évêques sont préposés sur l'Église de Dieu, à la conduite de l'Église de Dieu, au gouvernement de l'Église de Dieu. Employé préposé à la perception d'un impôt, préposé à la douane. Le participe passé s'emploie substantivement, surtout en parlant d'Employés. Les préposés de l'octroi.

Préposer : définition du Littré (1872-1877)

PRÉPOSER (pré-pô-zé) v. a.
  • Mettre à la tête de. On l'a préposé à la conduite des travaux. Pharaon préposa Joseph sur toute l'Égypte.

HISTORIQUE

XVIe s. Estimant qu'il falloit preposer [mettre avant] les affections publiques aux privées, il se meit de la part de Pompeius, Amyot, Brutus, 4. Les hommes des siecles d'après, ne s'arrestans à telle sobrieté, ont preposé les bleds et vins au bestail, le mettant au troisiesme degré de la mesnagerie, De Serres, 15.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « préposer »

Étymologie de préposer - Littré

Pré…, préfixe, et poser.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de préposer - Wiktionnaire

 Dérivé de poser avec le préfixe pré-.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « préposer »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
préposer prepɔse play_arrow

Conjugaison du verbe « préposer »

→ Voir les tables de conjugaisons du verbe préposer

Citations contenant le mot « préposer »

  • Par la suite, nos sources nous renseignent que le maire de Keur Massar, Moustapha Mbengue, informé de cette situation a alors sur le coup limogé, vendredi dernier, ses agents contractuels des services techniques, chargés de collecter la taxe d’occupation sur la voirie publique (Ovp) à l’exception du chef pour leurs business malsains. L’édile de Keur Massar a par la suite pris la décision de préposer des agents au niveau du Rond-Point Keur Massar pour pouvoir mettre en vigueur l’arrêté  du Préfet de Pikine Moustapha Ndiaye pris durant la période de la Covid-19. Et dans cet arrêté, le Préfet de Pikine a interdit toute vente, toute activité commerciale et stationnement de part et d’autre à 500 mètres de la station Shell. Et sur ce, le maire de Keur Massar voulant alors mettre à exécution l’arrêté préfectoral a mandaté dimanche dernier ses éléments de la sécurité. Ces derniers arrivés au niveau du Rond-Point de Keur Massar ont sommé les marchands ambulants de déguerpir des lieux. Ce que vont refuser les marchands ambulants qui se sont alors affrontés aux agents de la sécurité de la mairie. Walfnet - L'info continue en temps réel, Walfnet - L'info continue en temps réel sur www.walf-groupe.com

Images d'illustration du mot « préposer »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « préposer »

Langue Traduction
Corse assistisce
Basque attend
Japonais 出席する
Russe посещать
Portugais comparecer
Arabe حضر
Chinois 出席
Allemand besuchen
Italien assistere
Espagnol asistir
Anglais attend
Source : Google Translate API

Synonymes de « préposer »

Source : synonymes de préposer sur lebonsynonyme.fr

Mots similaires