La langue française

Pompeux

Définitions du mot « pompeux »

Trésor de la Langue Française informatisé

POMPEUX, -EUSE, adj.

A. − Littér. [Corresp. à pompe1A]
1. [En parlant d'un cortège, d'une cérémonie] Fastueux, grandiose. Suite pompeuse. En vain l'homme étale sa grandeur factice et tâche de cacher son néant sous un pompeux appareil (M. de Guérin,Corresp., 1829, p.26).Tu seras un seigneur dans mon pompeux cortège, Et tu présideras des cours d'amour (Hugo,Légende, t.2, 1877, p.395).V. appareil ex. 5.
2. Somptueux, majestueux. Entrée, cour pompeuse. Cette nef royale de haut-bord et à trois ponts, galbée, stylisée, pleine de voussures et de dorures, pompeuse de la pomme du grand mât à la quille, et qui livra sous Louis XVI un si galant combat aux Anglais (Cendrars,Bourlinguer, 1948, p.57):
1. Je le répète, même en ses parties les moins pompeuses, Paris offrait alors au promeneur, au passant, des voies et des carrefours que les masses en mouvement n'arrivaient pas souvent à rendre inaccessibles. Duhamel,Jard. bêtes sauv., 1934, p.12.
3. Glorieux. Accoudés au balcon, sous le pompeux écu des Barcenas, nous écoutions leurs voix monter jusqu'à nous avec le parfum enivrant des jasmins (T'Serstevens,Itinér. esp., 1963, p.325).
B. − [Corresp. à pompe1B]
1. Vx. Style pompeux. Style noble (d'apr. Ac. 1835).
2. Péj. Exprimé avec pompe et affectation. Raquel Meller, vedette imposée, fit de Carmen une oeuvre pompeuse et froide, mais la sensibilité de Visages d'enfants demeure bouleversante (Sadoul,Cin., 1949, p.197).Les expressions toutes faites ou pompeuses ou pédantes, les platitudes, les vulgarités, les maniérismes (Sarraute,Ère soupçon, 1956, p.123):
2. ... la lecture de ces phrases pompeuses sur «la perversion des moeurs contemporaines et le mépris des saintes lois de l'honneur et de la morale» a le don de le mettre de mauvaise humeur pour le reste de la journée. Theuriet,Mais. deux barbeaux, 1879, p.149.
3. Affecté, emphatique. Style, discours pompeux. Les «historiens» cultivaient le genre littéraire, pompeux et vide, que l'on appelait alors «l'Histoire» (Langlois, Seignobos,Introd. ét. hist., 1898, p.92).[Le programme] ne doit pas être promulgué et ne saurait avoir rien de commun avec ce que le langage pompeux des parlements appelle les grands programmes de travaux publics (Chardon,Trav. publ., 1904, p.106).
4. [En parlant d'une pers.] Qui affecte une solennité, une dignité excessive et plus ou moins ridicule. Orateur pompeux. La réduction du prix du sel (...) aurait une influence bien autrement efficace sur les richesses agricoles du pays, que toutes ces pompeuses commissions, dont l'impuissance et l'inutilité sont aujourd'hui généralement reconnues (Monopole et impôt sel, 1833, p.39).
Prononc. et Orth.: [pɔ ̃pø], fém. [-ø:z]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist.1. a) Ca 1350 «(personne) qui affecte une solennité plus ou moins ridicule» (Gilles li Muisis, Poésies, II, 206 ds T.-L.); b) 1474 «(personne) qui a de la pompe, de l'éclat» (Jean de Roye, Chronique scandaleuse, éd. B. de Mandrot, t.1, p.311); 2. 1409 «(cortège, cérémonie) magnifique, somptueux» (Traité de P. Salem., ms. Genève 165, fo76 vods Gdf. Compl.); 3. 1572 «qui est exprimé sur un ton élevé» (Amyot, OEuvres morales, ibid.: parole pompeuse); 1674 péj. (Boileau, Art poét., I, 158, éd. Ch.-H. Boudhors, p.86: pompeux barbarisme). Dér. de pompe1*, d'apr. le b. lat. pomposus (ves. ds Gaff.). Fréq. abs. littér.: 382. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 901, b) 468; xxes.: a) 431, b) 344.
DÉR.
Pompeusement, adv.a) Avec pompe. On vanta pompeusement le génie de Mack, chef d'état-major de Cobourg, qui mena la campagne (Lefebvre,Révol. fr., 1963, p.315).b) Avec emphase. Pour leur donner l'éclat des vraies perles, on y insufflait avec une pipette effilée une pâte pompeusement dénommée «essence d'Orient» (Cl. Duval, Verre, 1966, p.93). [pɔ ̃pøzmɑ ̃]. Att. ds Ac. dep. 1694. 1resattest. a) Ca 1370 «avec pompe, faste» (Jean Le Fèvre, Lamentations Matheolus, IV, 309 ds T.-L.), b) 1686 «avec emphase» (Fontenelle, Entretiens sur la pluralité des mondes, 1ersoir ds Littré); de pompeux, -euse, suff. -ment2*. Fréq. abs. littér.: 90.
BBG.Duch. Beauté 1960, p.119-120.

Wiktionnaire

Adjectif

pompeux \pɔ̃.pø\

  1. Qui a de la pompe, où il y a de la pompe.
    • Et, ce disant, il imita la pose solennelle et pompeuse d’un moine, et partit pour exécuter sa mission. — (Walter Scott, Ivanhoé, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
  2. Exagéré, emphatique, lourd.
    • C'était un groupe d'îlots placé au nord-ouest de la baie du mont Saint-Michel, et désigné sous le nom pompeux d'archipel de Chausey. — (Jean Louis Armand de Quatrefages de Bréau, L’Archipel de Chausey, souvenirs d’un Naturaliste, Revue des Deux Mondes, tome 30, 1842)
    • […] et ils savent combiner, dans leurs discours pompeux, fougueux et nébuleux, l'intransigeance la plus absolue avec l'op­portunisme le plus souple. — (Georges Sorel, Réflexions sur la violence, Chap.IV, La grève prolétarienne, 1908, p.159)
    • CHRYSALDE : Je sais un paysan, qu’on appelait Gros-Pierre,
      Qui, n’ayant pour tout bien qu’un seul quartier de terre,
      Y fit tout à l’entour faire un fossé bourbeux,
      Et de Monsieur de l’Isle en prit le nom pompeux.
      — (Molière, L’École des femmes, acte I, scène 1)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

POMPEUX (pon-peû, peû-z') adj.
  • 1Qui a de la pompe. Ont-ils [les rois] perdu l'esprit, ce n'est plus que poussière Que cette majesté si pompeuse et si fière, Malherbe, I, 3. Enfin ce jour pompeux, cet heureux jour nous luit, Corneille, Rodog. I, 1. Le pompeux appareil qui suit ici vos pas, Racine, Andr. I, 1. Je vois l'ordre pompeux de ses cérémonies [de Jéhovah], Racine, Ath. II, 7.

    Il se dit aussi des personnes ou des objets personnifiés. On le verra bientôt, pompeux en cette ville, Marcher encor chargé des dépouilles d'autrui, Boileau, Sat. I. Soudain, de monts en monts s'élançant vers les cieux, Le pompeux Saint-Gothard apparaît à mes yeux, Delille, Passage du Saint-Gothard.

  • 2 Par analogie, qui a le caractère de la pompe et de la magnificence. Titres vains et pompeux. L'orgueil de la vie, qui dans les hommes du monde en fait tout le soutien, nous impose par de pompeuses vanités, Bossuet, Méd. sur l'Év. la Cène, 90e jour. Si elle avait été plus fortunée, son histoire serait plus pompeuse, Bossuet, Reine d'Anglet.
  • 3 Fig. Qui est exprimé en termes pleins de pompe. Pour le style, il est plus élevé en ce poëme qu'en aucun des miens, et ce sont sans contredit les vers les plus pompeux que j'aie faits ; la gloire n'en est pas tout à moi, j'ai traduit de Lucain tout ce que j'y ai trouvé de propre à mon sujet, Corneille, Pomp. Exam. Le prince de Condé ne sait ce que c'est que de prononcer de ces pompeuses sentences, et, dans la mort comme dans la vie, la vérité fit toujours toute sa grandeur, Bossuet, Louis de Bourbon. Le siècle fortuné Qui, rendu plus fameux par tes illustres veilles, Vit naître sous ta main ces pompeuses merveilles, Boileau, Ép. VII, à Racine.

    Qui s'exprime en termes pleins de pompe. Soyez riche et pompeux dans vos descriptions, Boileau, Art p. III. La tragédie, qui est naturellement pompeuse et magnifique, Boileau, Longin, Sublime, chap. 2.

    Des éloges pompeux, de très grands éloges. La patrie de Minos, dont l'archevêque Fénelon fait un si pompeux éloge dans son Télémaque, Voltaire, Dict. phil. Ventres paresseux.

    Pompeux galimatias, amas de grands mots, de belles paroles qui ne signifient rien.

    Pompeux solécisme, pompeux barbarisme, locution qui paraît brillante, mais qui pèche contre la grammaire, contre la langue. Mon esprit n'admet point un pompeux barbarisme, Ni d'un vers ampoulé l'orgueilleux solécisme, Boileau, Art p. I.

    S. m. Le pompeux, le caractère pompeux du style. Il est des gens de qui l'esprit guindé, Sous un front jamais déridé, Ne souffre, n'approuve et n'estime Que le pompeux et le sublime, Perrault, Peau d'âne, Préambule.

HISTORIQUE

XIVe s. Hommes pompeus et en faiz et en diz, Oresme, Thèse de MEUNIER.

XVe s. Et estoit fort pompeux en habillemens et en toutes autres choses, Commines, V, 9.

XVIe s. Tant fut pompeux en ses armes le roy, Qu'on lui donnoit immortelles louenges, Marot, J. V, 97. Lors Jupiter pompeux de majesté…, Ronsard, 595.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

POMPEUX, adj. (Gram.) qui s’est fait en pompe. Voyez l’article Pompe. On dit une entrée pompeuse ; un style pompeux.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « pompeux »

Lat. pomposus, de pompa, pompe 1.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Du bas latin pomposus (« pompeux, fastueux »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « pompeux »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
pompeux pɔ̃pø

Citations contenant le mot « pompeux »

  • Un sujet prometteur, une distribution alléchante... mais un film trop pompeux pour convaincre vraiment. , Loi bioéthique : Les Républicains pointent l’absence d’Olivier Véran - Bioéthique - Politique - société - famillechretienne.fr
  • Pourquoi une "Conférence du dialogue social" ? Le terme rappelle presque les "Grandes conférences sociales" de François Hollande. En moins pompeux : elle aura donc lieu à Matignon, pas au Palais d’Iéna, et ne durera qu'une demi-journée. Mais la volonté est la même : s’accorder avec les partenaires sociaux sur les priorités de travail, définir une méthode et arrêter un calendrier. Ce qui veut dire, mine de rien, que le chef du gouvernement va devoir dès vendredi abattre une partie de ses cartes. Europe 1, Qu'attendre de la réunion entre les partenaires sociaux et Jean Castex ce matin ?
  • « Bordeaux fait le ménage. Frédéric Longuépée a écarté un homme qu’il a qualifié de formidable dans un mail interne, le directeur de la stratégie commerciale stade et réseaux, un titre un peu pompeux. C’était l’une des principales cibles des Ultramarines, qui avaient appelé régulièrement à sa démission. Ils lui reprochaient notamment la gestion de la billetterie, l’augmentation des prix, il était au centre des Girondins Leaks, et du chômage partiel au club… Antony Thiodet, dans son mot sur les réseaux, se targue d’avoir permis d’enregistrer la plus forte hausse en Ligue 1 de ventes payantes au stade, plus 19% au Matmut Atlantique […] Ce qu’il se dit Longuépée en faisant le ménage ? Il a surement dit à King Street qu’il avait dégagé tous ceux qui posaient problème au club, avec qui il y avait des sources de polémiques : ‘on repart à zéro sur votre projet King Street. Et je vais écouter les supporters en faisant revenir les anciens comme Alain Roche. Plasil est toujours au club, il s’occupe de la réserve avec Rio Mavuba’. Il y a peut-être une opération séduction ». Girondins4Ever, Nicolas Jamain : "Alain Roche, Jaroslav Plasil, Rio Mavuba… Il y a peut-être une opération séduction" | Girondins4Ever
  • Vous n’avez jamais joué au Sudoku comme celui-ci. Voilà commence la description du nouveau jeu de Sudoku. Un peu pompeux certes, mais réaliste et ludique. En effet, Good Sudoku transforme votre appareil iOS en un génie Sudoku alimenté par l'IA dont la seule mission est de vous aider à apprendre et à aimer ce jeu classique. Destiné à tous les joueurs, l’élégant Good Sudoku est accessible aux novices comme aux experts avec son système d’indices intelligent, son système anti-comptage et les tutoriels qui vous aideront à mieux jouer et à vous amuser davantage. C’est clairement un excellent professeur de Sudoku pour ceux qui veulent s’y mettre ou qui ne sont pas suffisamment à l’aise. Si le côté ludique est aussi présent, c’est aussi grâce à l’interface qui est très bien pensée. Tout est clair, à sa place et chaque information est utile. iPhoneSoft.fr, Good Sudoku : le meilleur jeu du genre sur iPhone - iPhone Soft
  • La photo postée maladroitement par l'artiste Jack Harlow, où l'on voit Lou Williams avec un masque fourni par la NBA dans la bulle, a dans tous les cas poussé la ligue à ouvrir une enquête. Le terme est un peu pompeux, puisque le Californien a immédiatement informé la NBA qu'il avait passé un court moment dans l'établissement. Pour l'image, il est certain que Doc Rivers aurait préféré que son joueur fasse une entorse à ses habitudes alimentaires. On ne verra en tout cas pas Williams d'entrée de jeu, puisqu'il va devoir observer une nouvelle période de 10 jours de quarantaine et manquera les deux premières rencontres. BasketSession.com - Le meilleur de la NBA : news, rumeurs, vidéos, analyses, Lou Williams est allé au strip club pour... la nourriture, allez 10 jours de quarantaine
  • Beau, chargé, doré, clinquant, éblouissant, pompeux, rythmé, voluptueux, naturel, minéral… que d’adjectifs pour parler de la décoration des églises du territoire ! Venez découvrir comment les artistes ont pu s’inspirer de la nature pour concevoir les décors au cours d’une courte visite avant de devenir vous-même un artiste en créant votre œuvre en land-art. Unidivers, Naturellement décoré ! Place de l’église Servoz samedi 19 septembre 2020

Images d'illustration du mot « pompeux »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « pompeux »

Langue Traduction
Anglais pompous
Espagnol pomposo
Italien pomposo
Allemand pompös
Chinois 浮夸的
Arabe أبهى
Portugais pomposo
Russe напыщенный
Japonais 華々しい
Basque pomposo
Corse pomposo
Source : Google Translate API

Synonymes de « pompeux »

Source : synonymes de pompeux sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « pompeux »

Pompeux

Retour au sommaire ➦

Partager