La langue française

Déclamatoire

Définitions du mot « déclamatoire »

Trésor de la Langue Française informatisé

DÉCLAMATOIRE, adj.

A.− [En parlant d'un inanimé abstr.; correspond à déclamation B] Qui ressortit à la déclamation. Art déclamatoire (Ac.1835, 1878).Le jeune Bonaparte essayait en écritures déclamatoires son génie (Barrès, Renan,1888, p. 132):
Pendant que l'école déclamatoire de Delille exploitait les dernières ressources de cette poésie de collège et de salon, une école nouvelle, également déclamatoire, était fondée par Mmede Staël et Chateaubriand. Delécluze, Journal,1827, p. 368.
B.− Péj. Artificiellement emphatique.
1. [En parlant d'une pers. ou d'un terme qui la représente] Cresteil, déclamatoire et farouche (Martin du G., J. Barois,1913, p. 324).Sa personnalité [de Flaubert] (...) renflée, mélodramatique, déclamatoire, roulant dans l'emphase (Goncourt, Journal,1861, p. 912).
2. [En parlant d'un inanimé abstr. du domaine de l'expression] Geste, style, ton déclamatoire. Des paragraphes ridicules d'enflures et d'outrance. Le récit [Le Lys dans la vallée] est déclamatoire (Green, Journal,1934, p. 207).
Emploi subst. avec valeur de neutre. Une langue éloquente (...) que le solennel et le déclamatoire gâtaient par endroits (Sainte-Beuve, Caus. lundi,t. 12, 1851-62, p. 484).
P. métaph. [Correspond à déclamation C 2] La bataille et les diaboliques déclamatoires (entre chats) (Colette, Naiss. jour,1928, p. 12).
Rem. On rencontre ds la docum. a) Déclamatoirement, adv. D'une manière déclamatoire. Des orateurs (...) déclamatoirement prophétisent le retour de ces crimes qu'ils disent justiciers (Léautaud, Essai sentiment., 1897, p. 35). Non attesté ds les dict. gén. b) Déclamatif, ive, adj., vx. Qui ressortit à la déclamation. Attesté ds Littré, Lar. 19eSuppl. 1878, Guérin 1892, Nouv. Lar. ill., Lar. 20eet Quillet 1965. Les Lar. indiquent ,,peu usité``.
Prononc. et Orth. : [deklamatwa:ʀ]. Ds Ac. dep. 1718. Étymol. et Hist. 1549 (Est.); av. 1704 péj. (Bossuet, 6eavert., 114 ds Littré). Du lat. class. declamatorius « qui a rapport à la déclamation, à l'exercice de la parole ». Fréq. abs. littér. : 62.

Wiktionnaire

Adjectif

déclamatoire \de.kla.ma.twaʁ\ masculin et féminin identiques

  1. Qui est pompeux, emphatique et vide de fond, qui déclame.
    • S’il a des formules déclamatoires, elles sont à lui. — (Honoré de Balzac, Modeste Mignon, 1844)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

DÉCLAMATOIRE. adj. des deux genres
. Qui est pompeux, emphatique et vide de fond. Ton, style déclamatoire.

Littré (1872-1877)

DÉCLAMATOIRE (dé-kla-ma-toi-r') adj.
  • 1Qui appartient à la déclamation. Art déclamatoire.
  • 2Rempli de déclamations. Style déclamatoire.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

DÉCLAMATOIRE.
2Ajoutez : Le ministre en cet endroit sur mon esprit déclamatoire [expression de Jurieu]…, Bossuet, 6e avert. 114.
3 S. m. Le déclamatoire, morceau écrit en style déclamatoire. Je ferai un feu de joie, lorsque Diderot sera nommé [à l'Académie française], et je l'allumerai avec le réquisitoire de Joly de Fleury et le déclamatoire de Lefranc de Pompignan, Voltaire, Lett. à d'Alembert, 9 juill. 1760.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « déclamatoire »

Lat. declamatorius, de declamare, déclamer.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Du latin declamatorius.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « déclamatoire »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
déclamatoire deklamatwar

Évolution historique de l’usage du mot « déclamatoire »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « déclamatoire »

  • M. Perrault, votre introduction est un peu maladroite, puisque Donald Trump ne s'est pas encore présenté au Sénat. Votre citation reste cependant pertinente et l'on ne peut que vous remercier. Les paroles de Clémenceau seront probablement justes si Trump venait à intervenir. A part pour le déclamatoire peut-être. Selon les jours, D. Trump a ce petit côté mussolinien ;-) Le Figaro.fr, Guillaume Perrault: «1868: le premier impeachment de l’histoire des Etats-Unis vu par… Clemenceau»
  • En matière de diplomatie, le "déclamatoire" est parait-il, crucial. Il tient lieu d'engagement, donne une ligne politique, rassure les populations... et dans certains cas, les marchés. L'apogée du G7 fut longtemps son "communiqué final", mais de communiqué final il n'y aura pas cette année: Emmanuel Macron, en sa qualité d'hôte et d'organisateur, a dit ne pas vouloir passer du temps sur un exercice imposé devenu vide de sens à force de vouloir contenter tout le monde. France Culture, Sommet du G7 à Biarritz : effets restreints et ancien monde ?

Traductions du mot « déclamatoire »

Langue Traduction
Anglais declamatory
Espagnol declamatorio
Italien declamatorio
Allemand deklamatorisch
Chinois 声明性的
Arabe انفعالي
Portugais declamatório
Russe декламационный
Japonais 非難
Basque declamatory
Corse declamativi
Source : Google Translate API

Synonymes de « déclamatoire »

Source : synonymes de déclamatoire sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « déclamatoire »

Déclamatoire

Retour au sommaire ➦

Partager